NÉMATHELMINTHES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Phasmidia

Phasmidia
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Aphasmidia

Aphasmidia
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Nématodes parasites de l'homme

Nématodes parasites de l'homme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Les Némathelminthes, ou vers ronds, dont les plus grandes formes étaient connues bien avant l'ère chrétienne, n'ont suscité que tardivement la création d'une branche distincte en zoologie. L'étude de ces animaux est restée pour une large part statique en se cantonnant longtemps dans l'analyse de la morphologie et de l'anatomie leur attribuant une place dans la classification. Physiologie et biologie moléculaire vont désormais éclaircir l'extraordinaire diversité des biologies des Némathelminthes, de leurs affinités écologiques et taxinomiques. Ainsi, le stade des descriptions statiques est aujourd'hui supplanté par la recherche des étapes de transformation progressive des organes dans la série animale, grâce à l'embryologie et l'anatomie comparées, thèmes surtout intéressants lorsque la paléontologie n'est d'aucun recours.

En effet, la recherche des types ancestraux, qui constituent les séquences évolutives des Némathelminthes, ne peut faire appel aux formes fossiles, car les conditions permettant la conservation de ces animaux n'ont été réalisées que très exceptionnellement. Mis à part les Nématodes parasites de l'homme ou des mammifères du Pléistocène qui ne doivent pas être tenus pour des formes fossiles, on ne connaît que quelques rares espèces de l'Oligocène inférieur (Mermithides parasites d'insectes dans l'ambre de la Baltique).

Le phylum des Némathelminthes, considéré à l'origine comme étant composé avant tout de parasites étudiés par les médecins et par les vétérinaires, s'est révélé depuis plusieurs décennies être beaucoup plus universel dans ses formes. L'ensemble des travaux a montré qu'une prodigieuse variété d'espèces libres marines, saumâtres et terrestres peuplent des milieux très divers et parfois inattendus, avec des densités que leurs faibles tailles laissent insoupçonnées. Les évaluations les plus récentes du nombre d'espèces de Nématodes, dont un dixième à peine seraient décrites, placent ce groupe au deuxième rang dans le règne animal après les Insectes.

Le phylum des Némathelminthes

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : docteur-ingénieur, chef de service de recherches à l'I.N.R.A., administrateur du Centre de recherches agronomi- ques des Antilles et de la Guyane.

Classification


Autres références

«  NÉMATHELMINTHES  » est également traité dans :

STRONGYLOÏDOSE ou ANGUILLULOSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 656 mots

Parasitose humaine due à la présence dans l'intestin d'un petit ver rond nématode, Strongyloides stercoralis, ou anguillule. Le cycle biologique de ce parasite est très voisin de celui de l'ankylostome. Il est répandu dans les régions tropicales d'Amérique (Antilles notamment), d'Asie et d'Afrique, mais il peut exister sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strongyloidose-anguillulose/#i_19366

TRICHINOSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 614 mots

Affection résultant de l'infestation par le petit ver rond Trichinella spiralis. L'homme contracte habituellement la trichinose en consommant de la viande (de porc ou de cheval) insuffisamment cuite et contenant des larves encapsulées du parasite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trichinose/#i_19366

VERS, invertébrés

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 2 808 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Némathelminthes »  : […] Une des caractéristiques du phylum des Némathelminthes concerne la constance numérique des cellules ou des noyaux ; leur nombre fixé dès la vie embryonnaire ne s'accroît plus ultérieurement. Les Némathelminthes comptent des organismes aquatiques (mer et eau douce) et terrestres (Nématodes principalement). Les modes de vie sont variés ; certains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vers/#i_19366

Voir aussi

ANATOMIE ANIMALE    APHASMIDIA    CŒLOMATES    CŒLOME    CUTICULE    DIÉRIDES    DRACUNCULIDES    ÉCHINODÈRES    FILAIRES    KARL GEGENBAUR    GORDIENS    MERMITHIDES    NÉMATODES    NÉMATOMORPHES    ŒUF    OXYURE    PHASMIDIA    PRIAPULIENS    PSEUDOCŒLOMATES    RHABDITIDES    SPICULE zoologie    SPIRURIDES    STRONGLE    STRONGYLIDES    TYLENCHIDES

Pour citer l’article

Alain KERMARREC, « NÉMATHELMINTHES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nemathelminthes/