MINÉRALOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Coordinences

Coordinences
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Assemblages cristallins hexagonal et cubique

Assemblages cristallins hexagonal et cubique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Système cristallin : volume de la maille

Système cristallin : volume de la maille
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Systèmes cristallins : volume de la maille

Systèmes cristallins : volume de la maille
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Classification des espèces minérales

Une classification doit rassembler des composés ayant des caractères communs. Dans le système actuellement employé, les espèces sont groupées en classes en fonction de la nature des radicaux anioniques présents : 1) éléments natifs ; 2) sulfures et sulfosels ; 3) halogénures ; 4) oxydes et hydroxydes ; 5) carbonates, nitrates, borates ; 6) sulfates, chromates, molybdates, tungstates ; 7) phosphates, arséniates, vanadates ; 8) silicates ; 9) sels d'acides organiques, hydrocarbures, résines.

Les classes sont divisées en sous-classes d'après des caractères chimiques ou structuraux (par exemple sous-classe des tectosilicates) ; on trouve ensuite des groupes comprenant des espèces en étroit rapport (groupe des feldspaths, groupe des pyroxènes...). Ces groupes peuvent être divisés en sous-groupes ; ainsi le groupe des pyroxènes comprend un sous-groupe orthorhombique et un monoclinique. Les groupes et sous-groupes comprennent les espèces.

On distingue, de plus, des sous-espèces (généralement des divisions arbitraires dans les séries isomorphes : oligoclase, labradorite, etc. de la série des plagioclases, par exemple) et des variétés. Les variétés peuvent avoir des propriétés morphologiques ou physiques distinctes – couleur (améthyste, rubis), faciès (calcédoine) – ou des compositions chimiques légèrement différentes (marmatite : blende ferrifère ; campylite : mimétite phosphatée).

Améthyste

Améthyste

Photographie

L'améthyste est une variété de quartz qui se distingue par sa couleur violacée à pourpre, due à la présence de fer dans le réseau cristallin. Sur cet échantillon, provenant du Rio Grande do Sul au Brésil, l'améthyste est associée à de la calcite blanc jaunâtre. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

À l'exception des noms anciens consacrés par l'usage – blende, galène, béryl... –, les noms de minéraux doivent se terminer en -ite. Les noms dérivés du latin et du grec sont souvent liés à un caractère de l'espèce : albite, disthène, barytine, calcite... Mais les noms d'espèces dérivent surtout de noms de minéralogistes ou autres scientifiques : millérite (NiS), heulandite (zéolite), curite (uranate de plomb) ; du lieu d'origine : aragonite ; de la composition chimique : molybdénite.

Les variétés recevaient autrefois des noms spécifiques, d'où la complexité de la nomenclature miné [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages


Écrit par :

  • : correspondant de l'Institut, inspecteur général honoraire du Bureau de recherches géologiques et minières à Orléans

Classification

Voir aussi

ALUNITE    AMBLYGONITE    ARSENIATES NATURELS    ARSÉNOPYRITE ou MISPICKEL    AUTUNITE    BORATES NATURELS    BORAX    BROCHANTITE    CALCITE    CÉRUSITE    CHALCOPYRITE    CHROMATES NATURELS    CINABRE (sulfure de mercure)    CLASSIFICATION minéralogie    COLÉMANITE    CROCOÏTE    CRYOLITHE    CUPRITE    DESCLOÏZITE    ÉRYTHRITE ou ÉRYTHRINE    FLUORINE ou FLUORITE ou SPATH FLUOR    FRANCEVILLITE    GALÈNE (sulfure de plomb)    HALITE    HALOGÉNURES NATURELS    KERNITE    MELLITE    MIMÉTITE    MINÉRAUX ORGANIQUES    MOLYBDATES NATURELS    MONAZITE    NITRATES NATURELS    OLIVÉNITE    PHARMACOLITE    PHOSPHATES NATURELS    PROUSTITE    PYROMORPHITE    PYRRHOTINE ou PYRRHOTITE    SALPÊTRE (nitrate de potassium)    SCHEELITE    SCORODITE    SMITHSONITE    TÉTRAÉDRITE    TUNGSTATES NATURELS    VANADATES NATURELS    VIVIANITE    WAVELLITE    WHEWELLITE

Pour citer l’article

Claude GUILLEMIN, « MINÉRALOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mineralogie/