ORPIMENT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sulfure d'arsenic, l'orpiment est un minéral facilement reconnaissable par sa couleur jaune doré à jaune orangé, son clivage très facile en plaques transparentes et flexibles, rappelant celui des micas, et par sa faible dureté, permettant de le rayer avec l'ongle. Les cristaux se présentent le plus souvent en amas entremêlés, foliacés ou fibreux, ou en rognons à structure rayonnante ; les masses cristallines, de volume important, sont généralement terreuses et pulvérulentes à cause de l'altération des autres minerais d'arsenic souvent associés, comme le réalgar.

formule : As2 S3 (61 p. 100 d'arsenic, 39 p. 100 de soufre) ;

système : monoclinique, classe prismatique ;

dureté : 1,5-2 ;

poids spécifique : 3,4-3,5 ;

éclat : résineux, gras à subadamantin ;

transparence : de translucide à transparent ;

cassure : conchoïdale.

La couleur de l'orpiment lui a valu son nom (du latin auri pigmentum, « couleur d'or »). L'orpiment cristallise dans les filons hydrothermaux de basse température. Il est souvent associé au réalgar, autre sulfure d'arsenic, mais aussi à la calcite, au cinabre, à la barytine et au gypse. Les cristaux les plus spectaculaires sont extraits à Shimen, dans le Hunan (Chine) ; en prismes allongés d'une belle couleur jaune citron et pouvant atteindre sept ou huit centimètres de longueur, ils cohabitent avec d'imposants rhomboèdres de calcite transparente. De superbes échantillons, montrant des cristaux plus petits (jusqu'à 5 cm), très brillants et d'une couleur jaune orangé, ou des agrégats de cristaux millimétriques fibroradiés, sont connus en abondance dans la région de Trujillo au Pérou, où l'orpiment est associé à l'hutchinsonite, un sulfure rare d'arsenic, de plomb et de thallium. Parmi les nombreux autres gisements, on peut citer ceux de Géorgie (Loukhoumi), du Nevada (mine Getchell, comté de Humboldt) et de l'Utah (à Mercur) aux États-Unis, du Kurdistan turc (Jelam [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : docteur en sciences de la Terre, concepteur de la collection La Science au présent à la demande et sous la direction d'Encyclopædia Universalis, rédacteur en chef de 1997 à 2015

Classification


Autres références

«  ORPIMENT  » est également traité dans :

ARSENIC

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 4 537 mots
  •  • 2 médias

L'arsenic est l'élément chimique de symbole As et de numéro atomique 33. Bien qu'il soit très répandu dans le règne minéral et dans les organismes vivants, une quarantaine d'éléments sur quatre-vingt-douze sont plus abondants que lui ; il ne représente qu'environ cinq millionièmes en masse de la croûte terrestre. Son importance vient de son rôle physiologique ; c'est un constituant systématique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arsenic/#i_2958

RÉALGAR

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 567 mots

Sulfure d'arsenic, le réalgar se caractérise, d'une part, par des cristaux prismatiques, parfois centimétriques, striés parallèlement à l'axe d'allongement, d'une belle couleur rouge rubis lorsqu'ils sont frais, et, d'autre part, par une faible dureté, l'ongle le rayant facilement. Le réalgar se présente aussi en masses compactes millicristallines ou en encroûtements. formule : AsS (70,1 p. 100 d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/realgar/#i_2958

SULFURES ET SULFOSELS NATURELS

  • Écrit par 
  • Roland PIERROT, 
  • Guy ROGER
  •  • 6 119 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Orpiment »  : […] L'orpiment As 2 S 3  est monoclinique (P 2 1 / n ) ; les cristaux, rares, sont prismatiques et montrent souvent des faces courbes ; l'orpiment est surtout en agrégats foliacés, fibreux, en masses réniformes dont la couleur va du jaune citron au jaune d'or. Il est sectile et possède un clivage parfait. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulfures-et-sulfosels-naturels/#i_2958

Pour citer l’article

Yves GAUTIER, « ORPIMENT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orpiment/