MÉTROLOGIE HISTORIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Livre de 16 onces

Livre de 16 onces
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Gallon anglais

Gallon anglais
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Boisseau de Paris

Boisseau de Paris
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Minot et muid

Minot et muid
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


« Lorsque les mesures seront uniformes et décimales, chacun pourra apprendre en une heure de temps ce qu'on ne sait jamais bien, dans l'état actuel des choses, en l'étudiant toute sa vie », annonçait à ses lecteurs La Feuille du cultivateur, dans son numéro de messidor an III. Ce bulletin cherchait à convaincre de la simplicité d'emploi du nouveau système. On accusait les mesures anciennes d'entretenir une confusion, pire, un chaos qui auraient pris fin à la création révolutionnaire du système métrique décimal. On ne commença du reste à les bien connaître qu'après leur disparition, quand il fallut calculer leur équivalence avec les unités nouvelles inventées par l'Académie des sciences sous la pression de la Convention. Grâce au nouveau système – qui devint progressivement le système international (S.I.), avant que les Anglais en l'adoptant à leur tour ne le reconnaissent en cette fin du xxe siècle véritablement comme le système universel –, on disposait enfin de l'étalon commode auquel réduire toutes les anciennes mesures. La multiplication, dans les textes, de muids, mines, minots, boisseaux, demi-boisseaux, quartes et litrons pour mesurer les matières sèches décourageait le lecteur effrayé de découvrir que l'échevinage, prudent, avait engrangé dans les greniers 100 mines de blé, 5 muids de légumes secs et 8 setiers de sel, à la cave 3 queues de vin et 7 mirres d'huile, au bûcher 6 cordes de bois, au fenil plusieurs corbes de foin, sans oublier des penses de fromage et de farine, tout cela mesuré au grand setier ou à la petite mesure, emplie, ultime précision, rase ou comble. En fait, le désordre n'était pas si grand. On le découvre, amplifié, parce qu'on veut comparer d'anciennes mesures d'un lieu à l'autre ou avec le système décimal, mais en un même lieu les mesures étaient organisées en systèmes rigoureux régis par une savante arithmétique. Cette impression de désordre naissait de la diversité des mesures d'un lieu à l'autre, d'une marchandise à l'autre. L'agronome anglais Arthur Young, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 17 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite des universités de Venise et Lille, directeur de recherche émérite (C.N.R.S. Paris)

Classification

Voir aussi

ANTHROPOMÉTRIE    BALANCE    BOISSEAU mesure    COMMERCE histoire    SYSTÈME DÉCIMAL    FRAUDES    GRAMME unité    HISTOIRE ÉCONOMIQUE    LITRE    LIVRE unité de poids    LONGUEUR mathématiques    MESURE DE SURFACE    MÈTRE    PESÉE    PRODUCTIVITÉ    SEIGNEURIE    VOLUME mathématiques

Pour citer l’article

Jean Claude HOCQUET, « MÉTROLOGIE HISTORIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/metrologie-historique/