MERCENAIRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Déclin des forces mercenaires à l'époque contemporaine

Avec le xixe siècle, s'ouvre l'ère des conflits entre États-nations, impliquant des armées de masse au cœur de crises internationales complexes. Le mercenariat est largement discrédité par l'avènement des principes nationaux et patriotiques. Les conscrits sont salués comme le bras armé de la nation, en pleine confiance, à la différence des mercenaires, dont on se méfie. Quelques forces mercenaires subsistent néanmoins, comme les Gurkhas que le maharadjah du Népal met à la disposition de la Grande-Bretagne.

L'essor du volontariat

Si les activités mercenaires déclinent au xixe siècle, quelques figures demeurent, telle celle de Giuseppe Garibaldi (1807-1882) qui place ses Chemises rouges au service du roi de Sardaigne, Victor-Emmanuel, et de la cause italienne, après avoir combattu en Argentine et au Pérou. On le retrouve en France, avec sa légion, lors de la guerre de 1870 contre la Prusse. Mais il s'agit plutôt de volontariat, forme dérivée du mercenariat où l'on privilégie une cause ou un idéal particulier, sans que l'expérience militaire soit une condition sine qua non.

Giuseppe Garibaldi

Photographie : Giuseppe Garibaldi

Giuseppe Garibaldi (1807-1882), en 1861. 

Crédits : Universal History Archive/ UIG/ Getty Images

Afficher

Durant la première phase de la guerre des Boers (1899-1902), on remarque l'implication de volontaires russes, autrichiens et allemands, italiens et français, qui forment des corps autonomes au côté des volontaires hollandais. Le plus célèbre des officiers français remarqués dans ce conflit est sans nul doute le colonel de Villebois-Mareuil (1847-1900), pour qui cette guerre offrait l'opportunité de laver l'humiliation subie par la France devant l'Angleterre à Fachoda en 1898. La presse européenne le surnomme le « La Fayette de l'Afrique du Sud ». Parmi ces officiers, reflet de l'internationalisation du conflit, se distinguent aussi John Blake (1856-1907), officier américain issu de West Point, qui participe aux guerres indiennes, avant de quitter l'armée en 1889, et le Russe Evgeni Maximo (1849-1904), qui servit contre les Turcs, tant dans l'armée russe qu'au côté des Grecs ou des Serbes.

En cette époque charnière, on peut s'interroger sur les réelles motivations de ces hommes qui s'épanouissent dans les situations conflictuelles. Sont-ils de talentueux idéalistes, d'ambitieux personnages charismatiques ou tout simplement des aventuriers qui profitent de conjonctures internationales favorables à l'accomplissement de leur destinée d'hommes de guerre ? En tout état de cause, nulle place n'est accordée à l'amateurisme. Nombre d'entre eux se révèlent même de fins théoriciens militaires. Il n'empêche que, progressivement, au xxe siècle, la fonction de mercenaire, coupée de son contexte, est décriée, méprisée, réduite à une vision simpliste et peu flatteuse.

Brigades et volontaires internationaux

En Europe, la guerre civile espagnole (1936-1939) exerce surtout un effet d'attraction auprès de volontaires, comme les dix mille Français auxquels Paris reconnaîtra le statut d'anciens combattants. André Malraux, commandant de l'escadrille de volontaires français España, obtient des sommes considérables pour rémunérer une partie des pilotes. Ceux-ci intègrent les Brigades internationales et luttent au côté des républicains espagnols. Ils côtoient d'autres volontaires venus du monde entier, le plus souvent originaires de pays européens soumis à la dictature tels que l'Italie, l'Allemagne, la Bulgarie ou encore la Lettonie et la Pologne. D'autres arrivent d'Europe centrale et balkanique. La guerre civile espagnole devient alors, pour eux, un symbole de lutte où l'on transfère ses convictions politiques et le refus du régime de son propre pays. On remarque aussi des Suisses, des Sud-Américains et des Cubains, et même quelques Éthiopiens dont le pays est alors occupé par les troupes fascistes italiennes, sans oublier des Américains, des Belges, des Britanniques dont l'idéalisme est porteur, tout comme le contexte de crise économique. Près de cinquante-trois nationalités sont ainsi représentées au sein des cinq principales brigades qui rassemblent plus de trente-cinq mille volontaires. Près de dix mille d'entre eux meurent en Espagne.

Pour des raisons idéologiques opposées, divers volontaires européens rejoindront, pendant la Seconde Guerre mondiale, les rangs de l'armée allemande du IIIe Reich pour combattre le bolchevisme, en particulier sur le front de l'Est. De Belgique, de Norvège, d'Espagne ou de France, diverses légions de volontaires se constituèrent. La plupart furent décimées en combattant les troupes soviétiques et leurs unités de partisans.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Médias de l’article

Portrait d'homme dit Le Condottiere, A. de Messine

Portrait d'homme dit Le Condottiere, A. de Messine
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Giuseppe Garibaldi

Giuseppe Garibaldi
Crédits : Universal History Archive/ UIG/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur en histoire, enseignant en histoire et géographie, en géopolitique et défense intérieure

Classification

Autres références

«  MERCENAIRES  » est également traité dans :

ABDALLAH ABDERAMANE AHMED (1919-1989)

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise ROMBI
  •  • 970 mots

Premier chef d'État des Comores, Ahmed Abdallah est né le 12 juin 1919 sur la côte est de l'île d'Anjouan, dans l'aristocratie de Domoni, selon sa biographie officielle. Mais divers portraits du chef du Parti vert (de la couleur des bulletins de vote) le décrivent plutôt comme un paysan madré ou un boutiquier roublard. Après une formation de niveau secondaire, il s'initie très vite aux affaires so […] Lire la suite

ARMÉE - Typologie historique

  • Écrit par 
  • Paul DEVAUTOUR, 
  • Universalis
  •  • 12 929 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Armées mercenaires »  : […] Les armées mercenaires sont des armées de métier, généralement à base d'étrangers, soit de même nationalité, soit de nationalités mêlées, qui vendent leurs services, selon contrat, à un prince ou à un État. Il en est ainsi dans l'Antiquité, surtout aux phases d'impérialisme, en Orient et en Extrême-Orient : chez les pharaons de l'Ancien et du Moyen Empire, archers libyens et nubiens ; chez ceux du […] Lire la suite

CELTES

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H, 
  • Pierre-Yves LAMBERT, 
  • Stéphane VERGER
  •  • 15 895 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les Celtes face au modèle méditerranéen »  : […] Les contacts réguliers et directs avec les sociétés méditerranéennes ont également eu de profondes répercussions sur la culture et la société laténiennes. La rapidité de diffusion de certaines innovations à l'intérieur du grand domaine laténien montre combien les déplacements d'individus et de peuples comptent dans l'histoire des Celtes. On suppose ainsi que le va-et-vient constant de mercenaires […] Lire la suite

COMORES

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise ROMBI
  • , Universalis
  •  • 4 928 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La restauration des mercenaires »  : […] Dans la nuit du 12 au 13 mai 1978, un commando de cinquante mercenaires européens, conduits par le « colonel » Bob Denard, capture Ali Soilih, disperse l'« armée populaire » et prend le contrôle du pays, préparant le retour d'Ahmed Abdallah (21 mai), suivi de l'assassinat d'Ali Soilih (28 mai). Trait classique du retour des émigrés, le nouveau régime, accueilli dans la liesse, rejette en bloc ce […] Lire la suite

COMPAGNIES GRANDES

  • Écrit par 
  • André DAUBARD
  •  • 235 mots

Nom donné au xiv e siècle aux bandes composées de mercenaires licenciés par les princes qui avaient loué leurs services pour la durée d'une campagne, en particulier après la paix de Brétigny, en 1360. Les Grandes Compagnies continuaient la guerre pour leur propre compte. Formées d'aventuriers, en majorité anglais mais aussi bretons, français, gascons et même allemands, et commandées par des chefs […] Lire la suite

CONDOTTIERI

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 190 mots

Chefs des compagnies de mercenaires, se mettant, par contrat ( condotta ), au service des princes ou des villes. Petits seigneurs, tels Federico da Montefeltro ou Ercole d'Este, ou bien vieux soldats d'origine modeste, tels Attendolo Sforza, fils de paysans, ou Gattamelata, fils de boulanger, les condottieri recrutent et payent leurs propres hommes, sur lesquels ils exercent un pouvoir illimité. I […] Lire la suite

CUBA

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY, 
  • Janette HABEL, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT, 
  • Victoire ZALACAIN
  •  • 24 414 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Conflits avec l'impérialisme nord-américain »  : […] Au début de 1960, les événements se précipitent et vont déclencher une accélération du processus de rupture avec les États-Unis. Irrité par l'expropriation de 1 200 000 hectares appartenant à ses citoyens, l'État fédéral ne renouvelle pas le Sugar Act et décide le 10 octobre l'embargo total sur les exportations et importations cubaines en vertu de l'Export Control Act. À partir du mois de juillet […] Lire la suite

DENARD BOB (1929-2007)

  • Écrit par 
  • Olivier HUBAC
  •  • 918 mots

Robert Denard, dit colonel Bob Denard ou encore Saïd Mustapha Mahdjoub, fut, avec le Belge Jean Schramme, l'un des « affreux » les plus connus de l'histoire de l'Afrique postcoloniale. Tour à tour militaire, mercenaire et entrepreneur, Bob Denard fait figure de légende auprès du grand public comme des anciens de la « Françafrique ». La question de son appartenance ou non aux services secrets fran […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La Grèce antique jusqu'à Constantin

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 11 756 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le ive siècle : crise de la cité »  : […] La guerre du Péloponnèse bouleversait donc l'équilibre qui s'était établi en Grèce dans les premières décennies du v e  siècle. Le monde grec au iv e  siècle porte la marque des transformations qui s'opérèrent alors. Toutes ne furent pas immédiatement perceptibles, mais elles intervinrent à plus ou moins long terme et précipitèrent le déclin de la cité grecque. La guerre avait d'abord entraîné des […] Lire la suite

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 113 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La guerre »  : […] Peu importe que la guerre n'ait pas provoqué d'innovations techniques et qu'elle n'ait fait que profiter des techniques pacifiques. Quelle que soit sa forme, l'État est guerrier. Et la guerre s'est considérablement transformée. L'artillerie, déjà efficace contre les murailles classiques, commence à être utilisée dans les batailles en rase campagne, et son rôle est décisif dans la bataille navale. […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

7 juillet - 11 août 2021 Haïti. Assassinat du président Jovenel Moïse.

mercenaires seraient en fuite. Le 11, il annoncera que le commando aurait été recruté par un troisième Américain d’origine haïtienne arrêté le jour même, Charles Emmanuel Sanon, qui « avait des objectifs politiques ». Le 9, le Sénat adopte une résolution offrant à son président Joseph Lambert la fonction de président de la République par intérim. Le […] Lire la suite

23 juin 2021 Libye. Appel au retrait des forces étrangères.

mercenaires » à se retirer « sans délai » du pays. Les affrontements liés à la tentative du maréchal Khalifa Haftar de conquérir Tripoli ont cessé depuis octobre 2020. Le camp de celui-ci était soutenu par les combattants russes du groupe Wagner et par des mercenaires syriens prorusses. Le camp du pouvoir en place à Tripoli était, de son côté, appuyé […] Lire la suite

3-27 décembre 2020 République centrafricaine. Élections générales sur fond de rébellion armée.

mercenaires de la société privée russe Wagner envoyés par Moscou et des renforts rwandais parviennent à contenir l’avancée des groupes armés. Le 23, deux Mirage français survolent la capitale et les routes empruntées par les groupes armés, en signe de soutien au pouvoir contre les tentatives de déstabilisation. Le 27, le président sortant Faustin-Archange […] Lire la suite

1er-25 octobre 2020 Azerbaïdjan – Arménie. Échec de diverses initiatives de cessez-le-feu.

mercenaires syriens en renfort aux troupes azerbaïdjanaises. Le 9, les ministres des Affaires étrangères arménien et azerbaïdjanais sont conviés à Moscou où ils concluent un accord de cessez-le-feu. Celui-ci n’est pas respecté. La trêve humanitaire conclue le 17 grâce à une médiation française connaît le même sort, tout comme le cessez-le-feu négocié […] Lire la suite

1er juillet 2020 France – Turquie. Retrait de l'opération Sea Guardian.

mercenaires, en violation de l’embargo international, le gouvernement d’accord national libyen de Fayez al-Sarraj, contre l’armée nationale libyenne du maréchal Khalifa Haftar. En juin, au large de la Libye, une frégate française placée sous le commandement de l’OTAN a été visée par les radars de tir d’un navire turc escortant un cargo soupçonné de […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pascal LE PAUTREMAT, « MERCENAIRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mercenaires/