Histoire militaire


AMIRAL

  • Écrit par 
  • Ulane BONNEL
  •  • 540 mots

Venu du mot arabe amīr ou emīr (chef), le terme « amiral » désigne dès le xvie siècle, selon Jal (Glossaire nautique, 1848), « le chef des flottes, des armées et de la police navale d'un État ». Il s'applique, d'une part, à celui qui est revêtu de la charge d'amiral, d'autre part, à celui qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amiral/#i_0

ARMÉE BLANCHE

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 460 mots
  •  • 4 médias

Cette expression désigne ordinairement les diverses formations militaires qui ont combattu le pouvoir bolchevique en Russie de 1918 à 1922. Si leur but premier était le renversement du nouveau régime, certains de leurs chefs continuaient à se référer au pouvoir issu de la révolution de Février, tandis que la majorité d'entre eux aspiraient au retour à l'autocratie.Dès août 1917, un premier regroup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-blanche/#i_0

ARMÉE - Doctrines et tactiques

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 8 033 mots
  •  • 3 médias

La guerre est devenue au cours des siècles l'affrontement de groupes organisés dotés de moyens de défense et d'attaque de plus en plus perfectionnés. Le champ clos de jadis se transforme en champ de bataille, puis en théâtre d'opération terrestre, maritime, enfin aérien. À mesure que la lutte s'étend dans l'espace apparaît la dissociation entre la tactique (a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-doctrines-et-tactiques/#i_0

ARMÉE ROUGE, Chine

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 019 mots
  •  • 4 médias

« Le pouvoir est au bout du fusil » : quand Mao Zedong énonce, en novembre 1938, cette formule désormais célèbre, il parle en orfèvre. Il fait la guerre à Tchiang Kaï-chek depuis plus de dix ans. Il lui faudra encore combattre plus d'une décennie pour prendre le pouvoir en 1949. En guerre près d'un quart de siècle, le Parti communiste chinois, poursuivant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-rouge-chine/#i_0

ARMÉE ROUGE, U.R.S.S.

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 587 mots
  •  • 1 média

Après la révolution d'Octobre, le Conseil des commissaires du peuple adopte un décret concernant l'armée : tout le pouvoir est confié aux soviets et aux comités militaires, le commandement devient éligible et une armée permanente de volontaires est instaurée. Entre le 15 et le 28 janvier 1918 est signé le décret portant création de l'Armée rouge ouvrière et paysanne (R.K.K.A. : Raboče-Krest'janska […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-rouge-u-r-s-s/#i_0

ARMÉE - Typologie historique

  • Écrit par 
  • Paul DEVAUTOUR, 
  • Universalis
  •  • 12 962 mots
  •  • 22 médias

Les structures des armées et leur volume ont varié au cours des périodes historiques. Il est difficile de définir, avec exactitude, les différents types d'armées, les désignations ne recouvrant pas des caractères identiques selon les époques et la localisation géographique.En partant de ce critère, on peut distinguer :– les armées nationales, les milices ;– les armées féodales ;– les armées perman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-typologie-historique/#i_0

BAN & ARRIÈRE-BAN

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 128 mots

Dans le système féodal, les vassaux, ou titulaires de fiefs, doivent au seigneur, donc au roi en particulier, un temps de service militaire, le service d'ost : ils forment le ban. En cas de grand péril, les seigneurs procèdent à la levée en masse de tous les hommes, vassaux et paysans : c'est l'arrière-ban, service sans limitation de durée. Dès la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ban-et-arriere-ban/#i_0

BATAILLES NAVALES (âge de la voile) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michèle BATTESTI
  •  • 1 048 mots

31 juillet-8 août 1588 La Armada Grande (l'Invincible Armada), forte de 130 vaisseaux (dont 60 galions et caraques de guerre) et 30 000 hommes, est envoyée en mai par Philippe II pour envahir l'Angleterre. Harcelée depuis Plymouth par les Anglais, désorganisée par des brûlots, elle livre bataille devant Gravelines le 8 août. La maniabilité des vaisseaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/batailles-navales-age-de-la-voile-reperes-chronologiques/#i_0

BATAILLES NAVALES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michèle BATTESTI
  •  • 851 mots

17 octobre 1855 Bombardement de Kinburn, durant la guerre de Crimée. La forteresse russe sur la mer Noire est détruite par trois « batteries flottantes » françaises, armées de canons rayés tirant des obus explosifs, protégées par un blindage, préfiguration des bâtiments cuirassés.9 mars 1862 Combat de Hampton […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/batailles-navales-reperes-chronologiques/#i_0

BLOCUS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COT
  •  • 3 437 mots
  •  • 3 médias

Comme toutes les institutions du droit de la guerre, le blocus a été profondément affecté par l'évolution des techniques de combat et la transformation des règles relatives au recours à la force. À l'origine, le blocus est une opération de guerre maritime par laquelle les forces navales d'un belligérant interceptent les communications avec une portion du litt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blocus/#i_0

BOUVINES BATAILLE DE (1214)

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 404 mots

Bouvines est une bataille, c'est-à-dire, selon les conceptions du temps, un duel où deux concurrents décident de s'engager, seul à seul ou accompagnés de leurs amis, afin de forcer le jugement de Dieu et de trancher définitivement une querelle. Procédure exceptionnelle alors, un acte quasi liturgique, nettement distinct des harcèlements de la guerre auxquels il met un terme généralement pour de lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-bouvines/#i_0

BURGRAVE

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 110 mots

Terme qui au Moyen Âge a deux significations bien distinctes : en Flandre jusqu'au xiie siècle et à l'est de l'Elbe jusque vers la fin du Moyen Âge, burgrave désigne le commandant de la garnison d'un château, qui, outre ses fonctions militaires, possède des attributions administratives et judiciaires dans une ci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burgrave/#i_0

CAÏD

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 152 mots

De l'arabe qā‘id, celui qui mène un animal en marchant devant lui, qui conduit, dirige une armée, le chef. Qā‘id est un terme général employé pour désigner un chef militaire, quel que soit son grade : signification étendue et peu précise. Plus que d'une fonction, il s'agit d'un titre honorifique que l'on attribue aussi bien au chef d'une tribu qu'à un offici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caid/#i_0

CARABINIER

  • Écrit par 
  • André DAUBARD
  •  • 114 mots

Les carabiniers, d'abord tireurs d'élite des compagnies de garde et des régiments de cavalerie sous Louis XIV, furent regroupés en 1691 en « brigade des carabiniers ». Ces soldats, destinés au combat à pied et à cheval, étaient armés du sabre, du pistolet et de la carabine munie d'une baïonnette. Après 1788, les carabiniers furent constitués en régiments. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carabinier/#i_0

CAVALERIE

  • Écrit par 
  • Paul DEVAUTOUR
  •  • 3 653 mots
  •  • 5 médias

Le terme « cavalerie », issu du mot italien cavalliera, désigne les troupes dont les déplacements, les évolutions et le combat s'exécutent à cheval.La mobilité, la vitesse et la souplesse des allures, qui permettent la variation rapide des attitudes, la rusticité, enfin, constituent les qualités essentielles d'une bonne cavalerie. Durant trois mille ans, la cavalerie représente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cavalerie/#i_0

CHASSEUR, histoire militaire

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 281 mots

Nom donné à un certain nombre d'unités à cheval et à pied, légères et mobiles, et dont l'origine unique remonte au xviiie siècle. Pendant le siège de Prague (1742) par le maréchal de Belle-Isle, les domestiques des officiers, en butte aux attaques des Autrichiens quand ils conduisaient les chevaux à l'abreuvoir ou à la pâture, décident de s'organiser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chasseur-histoire-militaire/#i_0

CHEVALERIE

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 2 490 mots

La chevalerie apparaît au xie siècle comme une catégorie de la société féodale rassemblant les spécialistes du combat cavalier, devenu le seul réellement efficace. C'est par le rite de la remise des armes, l'adoubement, que le jeune homme ayant achevé son éducation militaire, est fait chevalier, apte à coopérer loyalement à la défense du peuple et au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chevalerie/#i_0

COMPAGNIES GRANDES

  • Écrit par 
  • André DAUBARD
  •  • 237 mots

Nom donné au xive siècle aux bandes composées de mercenaires licenciés par les princes qui avaient loué leurs services pour la durée d'une campagne, en particulier après la paix de Brétigny, en 1360. Les Grandes Compagnies continuaient la guerre pour leur propre compte. Formées d'aventuriers, en majorité ang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-compagnies/#i_0

CONDOTTIERI

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 194 mots

Chefs des compagnies de mercenaires, se mettant, par contrat (condotta), au service des princes ou des villes. Petits seigneurs, tels Federico da Montefeltro ou Ercole d'Este, ou bien vieux soldats d'origine modeste, tels Attendolo Sforza, fils de paysans, ou Gattamelata, fils de boulanger, les condottieri recrutent et payent leurs pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/condottieri/#i_0

CONSCRIPTION MILITAIRE

  • Écrit par 
  • Henry DUTAILLY
  •  • 793 mots
  •  • 1 média

Inscription individuelle, sur les rôles de l'armée, sans distinction de classes sociales, de tous les jeunes gens ayant atteint l'âge fixé par la loi. Pour qu'elle apparût, deux conditions étaient nécessaires : en premier lieu, au militaire subordonné à son souverain par un lien personnel quasi féodal devait se substituer le soldat citoyen, émanation armée de la nation ; en second lieu, il fallait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscription-militaire/#i_0

CORSAIRES

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 1 146 mots

Le mot « course », d'origine italienne (correre, courir), apparaît dans la langue française au xvie siècle. Sa définition juridique ne satisfait guère l'historien. Les règles du droit international du xviie siècle appliquent le terme à l'activité de navires armés par des particuliers, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corsaires/#i_0

COSAQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 768 mots
  •  • 1 média

Nom donné aux populations semi-nomades formant des communautés militaires indépendantes dans les bassins du Don, du Terek et du Kouban. Le mot, d'origine turco-tatare, désigne tout homme libre, tout guerrier indépendant. Aux xive et xve siècles, les services de ces Cosaques Tatars furent utilisés tant par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosaques/#i_0

CUIRASSIER

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 658 mots

À l'origine désigne un cavalier portant cuirasse. La première application officielle du nom de cuirassier dans l'armée française date de 1665 : création du régiment de cuirassiers du roi, « régiment no 7 » de la cavalerie dite alors légère depuis la suppression de l'armure, remplacée par la cuirasse. Ce régiment devient, en 1791, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuirassier/#i_0

DÉCUMATES CHAMPS

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 191 mots

Territoires germaniques compris entre Rhin et Danube, en gros le triangle Coblence-Regensburg-Bâle. Les champs Décumates furent conquis et fortifiés peu à peu, par morceaux, en un siècle (de 80 à 180), des Flaviens aux Antonins, pour effacer un saillant dangereux entre la Gaule et les provinces danubiennes, pour permettre des communications terrestres faciles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champs-decumates/#i_0

DRAPEAUX DANS L'ANCIEN RÉGIME

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 1 220 mots

La France utilisait de nombreux drapeaux avant 1789, mais il n'y en avait aucun sur les bâtiments publics et sur le château où résidait le souverain. La bannière de France n'était qu'une pièce d'étoffe, assez petite et incapable de flotter, de velours violet ou bleu, ornée de trois fleurs de lis d'or brodées de chaque côté. Cet emblème, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drapeaux-dans-l-ancien-regime/#i_0

ENFANTS SOLDATS

  • Écrit par 
  • Rosalie AZAR
  •  • 3 429 mots

L'étude de la question des enfants soldats conduit souvent à minimiser la militarisation de l'enfance dans l'histoire. Cette erreur vient de la tendance médiatique actuelle, qui présente la participation des enfants aux conflits comme un phénomène inédit, et de l'absence de recherches sur les origines plus lointaines de ce phénomène. À divers moments de l'histoire, pourtant, les enfants ont été ut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfants-soldats/#i_0

FONTENOY BATAILLE DE (1745)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 517 mots

Fait d'armes le plus éclatant de la guerre de Succession d'Autriche, la bataille de Fontenoy est typique de la guerre en dentelles. L'armée française, commandée par le maréchal de Saxe alors hydropique mais resté plein d'ardeur, doit agir dans les Pays-Bas contre l'armée des Coalisés commandée par le duc de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-fontenoy/#i_0

FORTIFICATIONS

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 5 552 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Fortification et stratégie »  : […] La fortification n'est pas un but en soi, mais un moyen d'améliorer le terrain afin de favoriser la manœuvre de ses propres troupes et de contrarier celle de l'adversaire. Elle n'est qu'un moyen, parmi d'autres, mis à la disposition d'une stratégie, elle-même émanation d'une politique.En Égypte, les pharaons des IIIe et IVe dynasties, très pacifiques, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortifications/2-fortification-et-strategie/

FRANCE CAMPAGNE DE (1814)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 563 mots

Avant-dernière et, pour certains, la plus belle des campagnes de Napoléon, la campagne de France a fait l'objet d'études détaillées de Jomini et de Clausewitz qui ont analysé toutes les opérations de ce modèle de la « guerre de mouvement ». Lorsque la France est envahie en 1814, deux armées alliées totalisant 250 000 hommes jouent un rôle décisif : l'armée du général prussien Blücher et celle du g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/campagne-de-france-1814/#i_0

FRANCS-ARCHERS

  • Écrit par 
  • Michel FRANÇOIS
  •  • 300 mots

La création des francs-archers, par ordonnance de Charles VII publiée à Montils-lès-Tours le 28 avril 1448, constitue la première mesure prise en France par le pouvoir royal pour disposer d'une troupe permanente d'hommes de pied (à l'instar de celles dont les villes s'étaient dotées dès le milieu du xive siè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francs-archers/#i_0

FRANC-TIREUR

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 181 mots
  •  • 1 média

Combattant qui opère en marge de l'armée régulière. L'appellation de franc-tireur apparaît pendant le siège de Sébastopol et surtout pendant la guerre de 1870-1871. Sont alors ainsi baptisés des corps de volontaires de volume variable qui se lèvent contre l'envahisseur et auxquels le commandement allemand refuse la qualité de belligérant. Les conventions de L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franc-tireur/#i_0

FUSILIER

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 387 mots

Terme générique désignant autrefois tout militaire armé du fusil. Cette arme n'ayant été introduite que très progressivement dans les armées françaises au cours du xviie siècle, le fusilier est encore en infime minorité dans les unités d'infanterie en 1670 : quatre par compagnie. Mais la proportion augmente t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fusilier/#i_0

GARDE NATIONALE

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 894 mots

Le 13 juillet 1789, le comité permanent des électeurs décide la constitution d'une force armée de 48 000 hommes pour assurer le maintien de l'ordre dans la capitale. Son commandement est confié le 15 juillet à La Fayette. Elle reçoit le nom de garde nationale. Dans la plupart des villes et dans de nombreux villages, des milices sont formées sur ce modèle. Leur recrutement varie selon les régions m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garde-nationale/#i_0

GRANDE GUERRE ET SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CRONIER
  •  • 3 561 mots
  •  • 5 médias

Dépassant par son horreur tout ce qui avait pu être imaginé, la Grande Guerre affecte profondément la société française. Si l’absence des hommes enrôlés et les risques qu’ils encourent sont au centre des préoccupations, l’arrière s’organise également pour faire face aux besoins de la guerre totale. Dans les campagnes et les usines, dans les écoles et les hôpi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-guerre-et-societe/#i_0

GUERRE ÉCLAIR, all. BLITZKRIEG

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 319 mots
  •  • 1 média

Le vendredi 10 mai 1940 au lever du jour, quatre-vingts divisions allemandes déferlent sur la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg. Des parachutistes s'emparent des points stratégiques tandis que l'aviation pilonne les Pays-Bas qui capitulent le 13 mai. Léopold III de Belgique tente de rassembler ses troupes endormies dans la neutralité. Les généraux Gamel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-eclair-blitzkrieg/#i_0

GUERRE EN DENTELLES

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 480 mots

Guibert écrivait en 1790 : « Quand les nations elles-mêmes prendront part à la guerre tout changera de face ; les habitants d'un pays devenant soldats, on les traitera comme ennemis, la crainte de les avoir contre soi, l'inquiétude de les laisser derrière soi, les fera détruire. Ah ! c'était une heureuse invention que ce bel art, ce beau système de guerre mod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-en-dentelles/#i_0

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 494 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « La faillite des stratèges »  : […] L'Allemagne ne croyait pas à l'intervention de l'Angleterre dans le conflit : la surprise allait être désagréable. Les Alliés pensaient que la Russie retiendrait les troupes allemandes à l'est. Mais la lenteur de la mobilisation russe et la rapidité du plan Schlieffen des Allemands menacèrent, dès les premiers jours de la guerre, l'armée française d'un gigantesque encerclement. La guerre risquait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/2-la-faillite-des-strateges/

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Le rôle des colonies

  • Écrit par 
  • Laurent DORNEL
  •  • 5 088 mots
  •  • 3 médias

Depuis la fin des années 1990, dans le sillage de l’essor des études postcoloniales et de l’histoire globale, l’histoire de la Grande Guerre connaît un tournant impérial (imperialturn) qui met en exergue la place et le rôle des colonies dans celle-ci et insiste sur les circulations impériales. Alors qu’elle a longtemps été considérée comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere-le-role-des-colonies/#i_0

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Mutineries et désobéissances collectives

  • Écrit par 
  • André LOEZ
  •  • 2 961 mots
  •  • 2 médias

Les désobéissances militaires survenues durant la Première Guerre mondiale ont fortement marqué les mémoires, en raison notamment de la répression spectaculaire qui y est associée : des centaines de soldats (près de sept cents en France) furent fusillés pour des abandons de poste, des désertions ou des mutineries. Ces dernières sont des protestations collecti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere-mutineries-et-desobeissances-collectives/#i_0

HETMAN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 182 mots

Nom répandu aux xvie et xviie siècles dans les pays d'Europe orientale pour désigner le titulaire du grade militaire le plus élevé. Ainsi en Pologne et en Lituanie, du xve au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hetman/#i_0

HUANGPU ACADÉMIE MILITAIRE DE

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 063 mots

C'est en mai 1924 que le Guomindang de Sun Yat-sen et l'embryonnaire Parti communiste chinois conviennent d'établir près de Canton, sur une île de la rivière des Perles, et avec le concours de l'Union soviétique, la future école des cadres politiques et militaires de la Chine contemporaine, la fameuse Académie militaire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/academie-militaire-de-huangpu/#i_0

HUSSARDS

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 457 mots

Nom tiré d'un terme hongrois, huszar (vingtième), qui désignait une milice qu'on levait à raison d'un homme sur vingt, pour l'opposer aux incursions des Turcs.Les premiers hussards apparus dans les armées françaises sont des déserteurs des armées impériales accueillis par le maréchal de Luxembourg au cours des opérations de la fin du xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hussards/#i_0

INFANTERIE

  • Écrit par 
  • Henri de NANTEUIL
  •  • 3 172 mots
  •  • 3 médias

De tout temps, on a distingué deux grandes catégories de combattants : d'un côté, les fantassins qui se déplacent et combattent à pied, de l'autre, les cavaliers qui se déplacent et combattent à cheval ou en véhicule. Malgré ces différences, les uns et les autres composent ce qu'on appelle les troupes de mêlée, c'est-à-dire celles où l'on combat à courte distance, en voyant son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/infanterie/#i_0

JAGA

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 338 mots

Guerriers redoutables, les Jaga apparaissent dans l'histoire de l'Afrique en 1568. Venant de Mbata, ils franchissent le Kwango, mettent à sac San Salvador et ravagent le royaume du Kongo. Les Portugais parviennent à chasser les Jaga du Kongo au bout de deux années de guerre, mais ne peuvent les détruire. Un marin anglais, Andrew Battell, qui partage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jaga/#i_0

JANISSAIRES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 404 mots

Nom francisé du principal corps de troupe de l'Empire ottoman (Yeni Čeri, « nouvelle troupe »), dont la création se situe dans la seconde moitié du xive siècle, sous le règne du sultan Mūrad Ier (1362-1389). Le recrutement des janissaires, d'abord effectué en pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janissaires/#i_0

LÉGION ARABE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 417 mots
  •  • 2 médias

Lorsqu'en 1921 se forme le nouvel État de Transjordanie, sous mandat britannique, son chef, l'émir ‘Abd Allāh, charge un officier britannique, le capitaine Peake, de constituer et de commander une petite force qui, pendant de longues années, joue un rôle de police civile. On l'appelle rapidement la Légion arabe : si elle recrute ses hommes parmi les Bédouins, elle est encadrée par des officiers dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legion-arabe/#i_0

LÉGION ÉTRANGÈRE

  • Écrit par 
  • Henry DUTAILLY
  •  • 738 mots

En 1830, voulant éviter qu'à l'avenir le souverain puisse disposer à sa guise d'une force armée indépendante de la nation, les hommes qui avaient porté Louis-Philippe sur le trône firent ajouter à la Charte constitutionnelle la phrase suivante : « Toutefois aucune troupe étrangère ne pourra être admise au service de l'État qu'en vertu d'une loi ». Les régiments suisses et les étrangers servant dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legion-etrangere/#i_0

LONGUE MARCHE (LA)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 077 mots
  •  • 2 médias

Épopée militaire que l'on a comparée aux plus fabuleux exploits guerriers de l'histoire, la Longue Marche (Chang Zheng) constitue le meilleur symbole de l'accomplissement de la révolution chinoise. Elle a pour origine une défaite : celle de l'Armée rouge acculée dans ses bases rouges de plus en plus réduites par les troupes nationalistes du Guomindang (GMD) commandées par Tchia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/longue-marche-la/#i_0

MAGINOT LIGNE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 710 mots
  •  • 1 média

Le sénateur André Maginot était ministre de la Guerre depuis trois semaines quand il défendit, devant le Parlement, le projet de défense des frontières proposé par ses prédécesseurs ; il le fit adopter le 14 janvier 1930. C'est pourquoi il a laissé son nom à ce système de fortification permanente dont la pénible gestation divisa le Haut Commandement français […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligne-maginot/#i_0

MERCENAIRES

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 5 195 mots
  •  • 2 médias

Le mercenariat définit une fonction militaire ou paramilitaire assurée en contrepartie d'un salaire, comme le révèle l'origine latine du mot (merces, salaire). Assurée par des spécialistes de la guerre, cette activité repose sur des contingents privés prêts à louer leurs services au plus offrant, sans aucune vue patriotique commune. La rém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercenaires/#i_0

MOUSQUETAIRE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 349 mots

Soldat d'infanterie armé d'un mousquet. Amélioration de l'arquebuse, le mousquet est introduit dans les armées françaises au xvie siècle. On donne le nom de mousquetaires aux bandes qui en étaient armées. Tant que les piquiers restent la principale masse de choc au combat, arquebusiers puis mousquetaires joue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousquetaire/#i_0

OST

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 216 mots

Terme (en latin hostis) désignant le service militaire féodal dont les dépenses sont à la charge du vassal. L'ost est dû par tout vassal à son seigneur. À l'origine illimité, il est réduit ensuite à quarante jours par an ; parfois restreint à une zone proche du territoire occupé par le fief, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ost/#i_0

REICHSWEHR

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 1 079 mots

Armée de métier de la République de Weimar, la Reichswehr est née de la Constitution de 1919. Les rapports du chef de l'État avec l'armée devinrent alors très différents de ceux qui avaient existé au temps du Kaiser. À la suite des réformes constitutionnelles d'octobre 1918, l'armée était, en principe, soumise au contrôle parlementaire. Le président de la Rép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reichswehr/#i_0

RÉVOLUTION & EMPIRE, armée

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BERTAUD
  •  • 8 907 mots
  •  • 1 média

À la suite des travaux pionniers d'André Corvisier sur l'armée d'Ancien Régime, les recherches sur l'armée de la Révolution et de l'Empire se sont orientées vers l'étude sociale des soldats et des cadres des demi-brigades ou des régiments de la Grande Nation. Sans oublier, comme le soulignait jadis Marcel Reinhard et comme l'affirma aussi le général Ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-et-empire-armee/#i_0

RÉVOLUTION FRANÇAISE GUERRES DE LA

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 1 457 mots
  •  • 1 média

À la fin de 1791, la France marche à la guerre, chaque parti croyant y trouver son intérêt. La Cour espère que la guerre ruinera la Révolution et rétablira le pouvoir monarchique : la guerre est le seul moyen de provoquer l'intervention des princes étrangers, et la France en pleine convulsion ne paraît pas capable de soutenir « une demi-campagne ».Le ministèr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerres-de-la-revolution-francaise/#i_0

SAMURAI ou SAMOURAÏ

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 366 mots
  •  • 1 média

Guerriers du Japon ancien. En vieux japonais, les hommes d'armes étaient appelés mononofu. Après la réorganisation du pouvoir impérial sur les modèles continentaux, apparaît, au plus tard au viiie siècle, le mot bushi, d'origine chinoise, pour désigner les fonctionnaires militaires. À partir de cette époque, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samurai-samourai/#i_0

SERVICE MILITAIRE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 502 mots

L'expression « service militaire » n'évoque souvent que le séjour passé à la caserne, c'est-à-dire le service actif. Or celui-ci n'est qu'une partie des obligations militaires dues par les citoyens au service de l'État. Historiquement, c'est en Prusse qu'apparaît en 1733 sous sa forme institutionnelle moderne le service militaire obligatoire ; désormais, aux yeux des stratèges, la notion de servic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/service-militaire/#i_0

SPAHI

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 122 mots

À l'origine, titulaire d'un bénéfice en Asie centrale, qui accomplissait le service militaire personnel (en persan, sipari signifie guerrier). Dans l'Empire ottoman, le sipahi est un cavalier qui reçoit l'usage d'une terre en Anatolie ou en Roumélie ; peu à peu, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spahi/#i_0

STRATÉGIE ET TACTIQUE

  • Écrit par 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 3 647 mots

Dans le chapitre « Le vocabulaire militaire »  : […] La différence entre les deux aspects – stratégie et tactique – de la conduite de la guerre est mise en relief par la résolution des gouvernements alliés prise lors de la conférence de Beauvais, le 3 avril 1918 : « Le général Foch est chargé par les gouvernements britannique, français et américain de coordonner l'action des armées alliées sur le front occidental ; il lui est conféré à cet effet tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strategie-et-tactique/1-le-vocabulaire-militaire/

SUDOMER BATAILLE DE (1420)

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 232 mots
  •  • 1 média

Le 25 mars 1420 en Bohême, près du village de Mladìjovice, quelque 2 500 nobles de l'empereur d'Allemagne et roi de Hongrie Sigismond de Luxembourg, tentent de venir à bout de 400 hussites taborites, premiers éléments populaires d'une armée réputée pour sa discipline et son e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-sudomer/#i_0

TROUSSEQUIN

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 119 mots

Dans la selle de cavalerie, l'arçon sert de base à la selle ; son extrémité postérieure, plus relevée que les autres parties de la selle, s'appelle le troussequin, ou arcade postérieure, dont la voûte a reçu le nom, évocateur, de liberté de garrot. Les troussequins sont plus ou moins surélevés selon les types de selle. Ils le sont particulièrement dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troussequin/#i_0

VOÏVODE ou VOÏEVODE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 433 mots

Ce terme slave (voevoda, plur. voevody), qui signifie littéralement « chef de guerre », était connu depuis les temps les plus reculés ; il est attesté au xe siècle par Constantin Porphyrogénète.En Russie, selon les sources plus anciennes, il désigne n'importe quel dignitaire chargé d'un commandement militaire. À […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voivode-voievode/#i_0

WAFFEN SS

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 718 mots
  •  • 1 média

Le corps numériquement le plus important de la SS fut la Waffen SS, c'est-à-dire la section purement militaire de l'Ordre noir, dont cinq cent mille Européens non allemands portèrent l'uniforme. L'origine de la Waffen SS remonte à la prise du pouvoir par Hitler en 1933. Poursuivant la reconstitution d'une véritable armée allemande, celui-ci crée, dès mars 1933, u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/waffen-ss/#i_0


Affichage 

Tabor hussite

Tabor hussite

photographie

Adoptés par Jan Zizka, qui avait remarqué leur efficacité à Tannenberg contre les chevaliers Teutoniques, les chariots de guerre, appelés «tabors» dans les chroniques (nom d'un mont biblique par lequel les hussites radicaux désignèrent leur camp), devinrent une pièce maîtresse... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Bataille d'Aboukir

Bataille d'Aboukir

photographie

Vue de la rade d'Aboukir, le 1er août 1798, au tout début de la manœuvre d'encerclement anglaise. Huile sur toile de Nicolas Pocock (1740-1821). 

Crédits : AKG

Afficher

Trière athénienne

Trière athénienne

photographie

Fragment de bas-relief représentant une trière grecque (vers 500 av. J.-C., musée de l'Acropole, Athènes). Contrairement à la victoire de Marathon, en 490, remportée sur les Perses par les hoplites athéniens, fantassins et propriétaires fonciers, la victoire de Salamine,... 

Crédits : J. Hios/ AKG

Afficher

Bataille de Zama

Bataille de Zama

photographie

Éléments clés dans l'ordre de bataille adopté par Hannibal, les éléphants n'eurent pas sur les Romains l'effet de terreur escompté. Huile sur toile, école romaine, 1521. 

Crédits : AKG

Afficher

Bataille de Balaklava

Bataille de Balaklava

photographie

Épisode aussi héroïque qu'absurde de la guerre de Crimée, la charge de la brigade légère de lord Cardigan envoya près de sept cents lanciers anglais contre des positions russes situées à plus d'1 kilomètre. Lithographie d'après un dessin de William Simpson, Londres, 1856. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Bataille de Friedland

Bataille de Friedland

photographie

Au soir de la bataille de Friedland, le 14 juin 1807, une partie de l'armée russe est rejetée dans le fleuve Alle, qu'elle avait traversé à l'aube du même jour. Gravure anonyme, XIXe siècle. 

Crédits : Historical Picture Archive/ Corbis

Afficher

Camp romain (siège d'Alésia)

Camp romain (siège d'Alésia)

photographie

Reconstitution du camp nord des Romains occupé par deux légions lors du siège d'Alésia (aujourd'hui Alise-Sainte-Reine), en 52 avant J.-C. Aquarelle de Peter Connolly. Situé sur la montagne de Bussy, ce camp constituait un élément essentiel du dispositif militaire romain.... 

Crédits : Peter Connolly/ AKG

Afficher

Ravitaillement des troupes, 1918

Ravitaillement des troupes, 1918

photographie

Une équipe chargée du ravitaillement, en 1918. Le conducteur allemand et les chevaux sont équipés de masques à gaz. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Débarquement de Normandie

Débarquement de Normandie

photographie

Les fantassins américains et les bateaux de débarquement à Omaha Beach en Normandie, le 6 juin 1944. 

Crédits : John Parrot/ Stocktrek Images/ Getty Images

Afficher

La Longue Marche

La Longue Marche

photographie

Un chef communiste harangue la foule des survivants de la Longue Marche, dans le nord de la Chine, en 1935. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Armée populaire de libération

Armée populaire de libération

photographie

Les combattants de l'Armée populaire de libération défilent à Pékin, vers 1955. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Charleston en ruines

Charleston en ruines

photographie

Jeunes Noirs, dans les ruines de Charleston, en Caroline du Sud, après les bombardements d'artillerie pendant la guerre de Sécession, en 1865. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Dirigeable Zeppelin

Dirigeable Zeppelin

photographie

Sortie d'un dirigeable Zeppelin L53 de son hangar, en 1918. Au cours de la Première Guerre mondiale, les Allemands utilisèrent ces appareils pour des missions de reconnaissance aérienne et de bombardement. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Contre-offensive grecque, hiver 1941

Contre-offensive grecque, hiver 1941

photographie

Des soldats grecs aux commandes de chenillettes prises aux troupes italiennes, en 1941. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dunkerque

Dunkerque

photographie

Sur les plages de Dunkerque (France), les troupes franco-britanniques attendent d'être embarquées, afin d'échapper à l'avancée des armées allemandes, en juin 1940. 

Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

Afficher

Derniers combats à Berlin, 1945

Derniers combats à Berlin, 1945

photographie

Dans les rues de Berlin, lors des derniers jours de la guerre, en mai 1945, les fantassins russes progressent lentement. Ils utilisent des armes automatiques, fusil-mitrailleur et mitraillette. 

Crédits : Alexander Ustinov/ Slava Katamidze Collection/ Getty Images

Afficher

Débarquement sur l'île de Leyte

Débarquement sur l'île de Leyte

photographie

Les troupes américaines débarquent sur l'île de Leyte, aux Philippines, en 1944, pendant la guerre du Pacifique. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Débarquement en Nouvelle-Guinée

Débarquement en Nouvelle-Guinée

photographie

Les troupes américaines débarquent en Nouvelle-Guinée (1944). 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Destruction de l'USS Shaw à Pearl Harbor

Destruction de l' USS Shaw  à Pearl Harbor

photographie

Destruction du destroyer américain USS Shaw, lors de l'attaque japonaise de Pearl Harbor, la base navale de l'U.S. Navy dans le Pacifique, le 7 décembre 1941. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Cimetière militaire allemand, 1943

Cimetière militaire allemand, 1943

photographie

Les Alliés découvrent un cimetière militaire allemand dans les faubourgs de Tunis après la chute de la ville lors de la campagne d'Afrique du Nord, en mai 1943. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Légion arabe, 1955

Légion arabe, 1955

photographie

Les hommes de la Légion arabe, un régiment d'élite créé dans les années 1920, sont principalement recrutés parmi les Bédouins (en 1955). Leur commandant est, de 1939 à 1956, Glubb Pacha (1897-1986). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Débarquement aux Philippines, 1945

Débarquement aux Philippines, 1945

photographie

Le commandant des forces alliées en Extrême-Orient, Douglas MacArthur (1880-1964), au centre, débarque avec ses troupes dans le golfe de Lingayen, aux Philippines, en 1945. Fidèle à son engagement de revenir, il reprend toutes les positions japonaises. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Mutins du cuirassé Potemkine

Mutins du cuirassé Potemkine

photographie

Le 22 juillet 1905, l'équipage du cuirassé Potemkine regagne le port après la reddition dans le port roumain de Constanta. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Combattants devant le palais Smolny

Combattants devant le palais Smolny

photographie

Des militaires sur un char, près du palais Smolny, durant la révolution russe, en 1917. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Gardes suisses

Gardes suisses

photographie

Trois gardes suisses dans leurs différents uniformes, en 1885. Ils appartiennent au corps de police papale dont l'originalité est de recruter ses membres dans les cantons suisses. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Cimetière militaire, 1915

Cimetière militaire, 1915

photographie

Soldat yougoslave devant la tombe de l'un de ses camarades, tombé au combat, en 1915. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Débarquement de Klaipéda

Débarquement de Klaipéda

photographie

23 mars 1939 : les troupes allemandes débarquent dans le port de Klaipéda, en Lituanie. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Défaite de la France en 1940

Défaite de la France en 1940

vidéo

Le 10 mai 1940, après neuf mois de " drôle de guerre ", les Allemands passent à l'offensive à l'ouest. Les Pays-Bas et la Belgique tombent rapidement, puis les panzers réussissent une spectaculaire percée dans les Ardennes, provoquant un exode massif des populations civiles... 

Crédits : National Archives

Afficher

Diên Biên Phu et accords de Genève, 1954

Diên Biên Phu et accords de Genève, 1954

vidéo

Le 7 mai 1954, après cinquante-sept jours de résistance, les troupes françaises, retranchées dans le camp de Diên Biên Phu, succombent face aux communistes vietnamiens, menés par le général Giap. La bataille, qui restera dans la mémoire française comme une défaite militaire... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

Tabor hussite

Tabor hussite
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Bataille d'Aboukir

Bataille d'Aboukir
Crédits : AKG

photographie

Trière athénienne

Trière athénienne
Crédits : J. Hios/ AKG

photographie

Bataille de Zama

Bataille de Zama
Crédits : AKG

photographie

Bataille de Balaklava

Bataille de Balaklava
Crédits : Hulton Getty

photographie

Bataille de Friedland

Bataille de Friedland
Crédits : Historical Picture Archive/ Corbis

photographie

Camp romain (siège d'Alésia)

Camp romain (siège d'Alésia)
Crédits : Peter Connolly/ AKG

photographie

Ravitaillement des troupes, 1918

Ravitaillement des troupes, 1918
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Débarquement de Normandie

Débarquement de Normandie
Crédits : John Parrot/ Stocktrek Images/ Getty Images

photographie

La Longue Marche

La Longue Marche
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Armée populaire de libération

Armée populaire de libération
Crédits : Hulton Getty

photographie

Charleston en ruines

Charleston en ruines
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Dirigeable Zeppelin

Dirigeable Zeppelin
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Contre-offensive grecque, hiver 1941

Contre-offensive grecque, hiver 1941
Crédits : Hulton Getty

photographie

Dunkerque

Dunkerque
Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

photographie

Derniers combats à Berlin, 1945

Derniers combats à Berlin, 1945
Crédits : Alexander Ustinov/ Slava Katamidze Collection/ Getty Images

photographie

Débarquement sur l'île de Leyte

Débarquement sur l'île de Leyte
Crédits : Hulton Getty

photographie

Débarquement en Nouvelle-Guinée

Débarquement en Nouvelle-Guinée
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Destruction de l' USS Shaw  à Pearl Harbor

Destruction de l'USS Shaw à Pearl Harbor
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Cimetière militaire allemand, 1943

Cimetière militaire allemand, 1943
Crédits : Hulton Getty

photographie

Légion arabe, 1955

Légion arabe, 1955
Crédits : Hulton Getty

photographie

Débarquement aux Philippines, 1945

Débarquement aux Philippines, 1945
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Mutins du cuirassé Potemkine

Mutins du cuirassé Potemkine
Crédits : Hulton Getty

photographie

Combattants devant le palais Smolny

Combattants devant le palais Smolny
Crédits : Hulton Getty

photographie

Gardes suisses

Gardes suisses
Crédits : Hulton Getty

photographie

Cimetière militaire, 1915

Cimetière militaire, 1915
Crédits : Hulton Getty

photographie

Débarquement de Klaipéda

Débarquement de Klaipéda
Crédits : Hulton Getty

photographie

Défaite de la France en 1940

Défaite de la France en 1940
Crédits : National Archives

vidéo

Diên Biên Phu et accords de Genève, 1954

Diên Biên Phu et accords de Genève, 1954
Crédits : The Image Bank

vidéo