Géographie régionale du Proche et du Moyen-Orient


AKABA ou AQABA GOLFE D'

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 421 mots
  •  • 1 média

Bras de mer étroit (de 20 à 30 km) allongé sur 180 kilomètres, séparant l'Arabie de la presqu'île du Sinaï. Par sa structure, le golfe d'Akaba (ou ‘Aqaba) est un fossé d'effondrement profond (1 828 m maximum), prolongeant celui de la mer Rouge en changeant de direction (nord-nord- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/akaba-aqaba/#i_0

AKKAR PLAINE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 119 mots

Vaste plaine située en bordure de la Méditerranée entre le Liban et le djebel Alaouite, le Akkar s'adosse à l'est aux plateaux basaltiques du seuil de Homs. Le Naḥr al-Kābir le traverse en le partageant entre la Syrie (au nord) et le Liban (au sud). Bien que la plus grande partie de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plaine-du-akkar/#i_0

ANTI-LIBAN

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 322 mots

Djābāl al-Charqui (Montagne orientale), l'Anti-Liban, chaîne de montagnes du Moyen-Orient, parallèle à la chaîne du Liban dont elle est séparée par l'étroite plaine de la Bekaa, culmine au Talaat Mūsā (2 629 m) en Syrie. Cette vaste voûte anticlinale, très lourde, affectée de quelques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anti-liban/#i_0

ARABIE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN, 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 7 634 mots

L'Arabie, ultime et massif prolongement de l'Asie sud-occidentale, s'inscrit entre le golfe Persique, l'océan Indien et la mer Rouge que prolonge, au nord-est, la fosse du Jourdain. La péninsule d'Arabie, traversée en son milieu par le tropique du Cancer, est un immense désert de près de deux millions et demi de kilomètres carrés, rattaché géologiquement à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie/#i_0

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 995 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Proche et Moyen-Orient »  : […] Des rivages de la mer Rouge aux montagnes afghanes se déploient sur 7 millions de km2 les territoires du Proche et du Moyen-Orient répartis entre seize entités territoriales : quinze États (Afghanistan, Arabie Saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Iran, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/1-proche-et-moyen-orient/

BÉLOUTCHISTAN ou BALOUTCHISTAN

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 893 mots
  •  • 1 média

Vaste région montagneuse semi-désertique, le Béloutchistan (ou Baloutchistan ou Bālutchestān) est partagé entre l'Iran et le Pākistān et comprend, au moins sur le plan ethno-linguistique, une partie de l'Afghānistān méridional. Il est formé de chaînes, parallèles à la côte du golfe d'Oman, qui rendent difficile l'accès vers l'intérieur du pays et sa mise en valeur. Morcelées et tourmentées, les ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beloutchistan-baloutchistan/#i_0

CHAMIYÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 408 mots

Venant de l'expression arabe « Badiya al-Ch'am », le désert de Syrie, la Chamiyé recouvre une entité géographique assez imprécise du Moyen-Orient. Domaine des populations nomades, elle s'oppose au Croissant Fertile, domaine de l'occupation agricole sédentaire. Aussi ses limites ont-elles beaucoup varié au cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chamiye/#i_0

CHAṬṬ AL-‘ARAB ou SHAṬṬ AL-‘ARAB

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 353 mots

Exutoire commun du Tigre et de l'Euphrate, le Chaṭṭ al-‘Arab, long de 200 kilomètres entre al-Qurnah et le golfe Persique, reçoit sur sa rive gauche le Kārūn qui descend des montagnes d'Iran. Bordé d'un liseré de palmeraies, il constitue sur une partie de sa rive orientale la frontière entre l'Iran et l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chatt-al-arab-shatt-al-arab/#i_0

CROISSANT FERTILE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 396 mots

Entité géographique assez imprécise du Moyen-Orient. L'expression de Croissant Fertile, qui a surtout un intérêt historique, a été forgée par l'archéologue américain Breasted, au début du xxe siècle, pour désigner la région peuplée de sédentaires qui s'étend en fer à cheval autour de l'avancée du désert syro-arabique ou Badia ech-Cham (Chamiyé) : en g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissant-fertile/#i_0

DJEBĀL

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 255 mots

Le terme de Djebāl (ou Djibāl, pluriel de l'arabe djabal, montagne ou colline) est employé par les Arabes pour désigner deux régions différentes.D'une part, ils dénomment ainsi l'ancienne Médie (Māda, Māh) qu'ils appelèrent aussi ‘Irāk ‘Adjamī, c'est-à-dire l'Irak des « barbares », par opposition à ‘Irāk ‘Arabī, le pays que les Occidentaux a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djebal/#i_0

DJÉZIREH

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 332 mots

Plateau du Proche-Orient, à cheval sur la Syrie et l'Irak, la Djézireh doit son nom à sa situation entre le Tigre et l'Euphrate moyens : en arabe, al-Djazīra signifie l'île. Elle s'étend entre le rebord du Taurus, en Turquie, au nord, et la bas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djezireh/#i_0

EUPHRATE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 485 mots
  •  • 2 médias

Fleuve de la Mésopotamie où il développe la majeure partie d'un cours long de 2 780 kilomètres, l'Euphrate tient son nom arabe al-Furāt (ou turc Firat) d'une déformation du sumérien Bu-Ra-Nu-Nu devenu en assyrien Purati. Le cours supérieur montagnard coule entièrement en Turquie ; il est formé par la jonction de deux bras principaux : le Karasu (450 km), considéré comme l'Euphrate véritable, et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euphrate/#i_0

JOURDAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 604 mots
  •  • 1 média

Fleuve du Proche-Orient dans lequel, selon les Évangiles, Jésus-Christ fut baptisé par saint Jean-Baptiste. Le Jourdain est long de 360 kilomètres et jouit, grâce à son alimentation karstique et nivale, d'un débit assez régulier, environ 32 mètres cubes par seconde au confluent du Yarmouk. L'étymologie du nom évoque la « descente » et le nom arabe Cheria signifie l'« abreuvoir ».Formé par la réuni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jourdain/#i_0

MORTE MER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 608 mots
  •  • 1 média

La mer Morte est aujourd'hui un lac salé sans accès à la mer, partagé entre Israël et la Jordanie. Situé à environ 420 mètres au-dessous du niveau de la mer, il constitue un des points les plus bas à la surface de la Terre. Sa rive orientale se trouve en Jordanie, tandis que la moitié sud de sa rive occidentale apparti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-morte/#i_0

ORONTE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 596 mots
  •  • 1 média

Rivière du Proche-Orient, l'Oronte (en arabe, Nahr al-‘Asī : « le fleuve rebelle ») est long de 570 kilomètres et présente un débit moyen de 78,5 mètres cubes par seconde. Il naît au Liban, dans la Bekaa (Ain Zerqa : la « Source bleue »), au nord du seuil de Baalbek qui le sépare du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oronte/#i_0

PERSIQUE GOLFE

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 853 mots

Site qui constitue, avec ses prolongements (plaines alluviales de Mésopotamie et du Khūzistan), une dépression située entre la plate-forme arabique et les chaînes sud-ouest du Zagros iranien. Le golfe Persique proprement dit est une mer fermée dont les fonds ne dépassent 100 mètres qu'au détroit d'Ormūz, les plus faibles profondeurs se trouvant du côté arabe  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/golfe-persique/#i_0

PONT, Asie Mineure

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 879 mots

Nom antique de la partie nord-orientale de l'Asie Mineure, tiré du nom grec de la mer Noire (Pont-Euxin). La partie occidentale du Pont n'est guère individualisée, par rapport aux chaînons paphlagoniens ou aux bassins bithyniens, mais le secteur oriental présente une forte originalité naturelle. À l'est des trouées et des plaines deltaïques du Kizil Irmak […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pont-asie-mineure/#i_0

ROUGE MER

  • Écrit par 
  • Colette DUBOIS, 
  • Jean-Pierre PINOT
  • , Universalis
  •  • 9 751 mots
  •  • 6 médias

La mer Rouge occupe l'un des plus spectaculaires parmi les fossés tectoniques du globe. Sa situation, à la rencontre d'un alignement de fractures continentales et du système des dorsales océaniques, en fait une région d'intérêt scientifique considérable ; cet intérêt est encore accru par la découverte d'eaux profondes ayant des particularités exc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-rouge/#i_0

SINDJĀR DJEBEL

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 202 mots

Ride montagneuse de la Djézireh irakienne, à l'ouest de Mossoul, le djebel Sindjār se prolonge légèrement à l'ouest en Syrie, où il est relayé, au-delà de la vallée du Khābūr, par le djebel Abd al-‘Azīz. Bombement anticlinal de direction ouest - sud-ouest - est - nord-est, il altère la plate-forme syro-arabique sur 100 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djebel-sindjar/#i_0

SĪSTĀN

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 560 mots

Dénommé Drangiane dans l'Antiquité, appelé aussi Sakastène (Sagestān) lorsque les Saka venus d'Asie centrale s'y furent établis vers la fin du ~ iie siècle, le Sīstān (parfois écrit Séistan et, pour les géographes arabes, Sidjistān) est une vaste zone de déserts, de steppe rase, de vallées-oasis, de lacs salés et de marécages qui est partagée entre l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sistan/#i_0

TIGRE, fleuve

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 472 mots
  •  • 1 média

En arabe Didjla, en turc Dide (formes modernes du Diglat antique), le Tigre déroule la majeure partie de son cours (1 950 km) en Mésopotamie. Né en Turquie du Sud-Est, le fleuve est montagnard (gorges) jusqu'à son entrée dans les plateaux de Djézireh à Cizre. Il traverse la Djéz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tigre-fleuve/#i_0

ZOR

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 347 mots

Utilisé par les nomades du Moyen-Orient, le mot arabe zor désigne la végétation broussailleuse qui couvre les terrasses inférieures des vallées des fleuves du désert, particulièrement celles du Jourdain et de l'Euphrate. Le Jourdain déroule ses méandres dans le zor, vallée alluviale inondable, hum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zor/#i_0


Affichage 

Moyen-Orient : production et flux pétroliers

Moyen-Orient : production et flux pétroliers

carte

Production et flux pétroliers au Moyen-Orient (situation 2005). Source British Petroleum. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Asie : population

Asie : population

carte

Répartition de la population en Asie (d'après Daniel Noin, « L'Humanité sur la planète », U.N.E.S.C.O., Paris, 1997 ; l'évolution sur les dix dernières années ne modifie qu'à la marge la représentation graphique). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Région Asie-Pacifique :structures de coopération

Région Asie-Pacifique :structures de coopération

carte

Les institutions et les structures de coopération en Asie-Pacifique (d'après Philippe Pelletier dir., « Géopolitique de l'Asie » Nathan, 2006). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Asie centrale : activité pétrolière

Asie centrale : activité pétrolière

carte

L'importance du pétrole en Asie centrale. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Asie centrale : aires linguistiques

Asie centrale : aires linguistiques

carte

Les aires linguistiques en Asie centrale. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mer Morte

Mer Morte

photographie

Vue satellitaire de la mer Morte: à l'ouest, les collines de Judée (Israël); à l'est, le plateau transjordanien; au centre, on distingue la péninsule d'Al-Lisan qui partage cette étendue d'eau très salée, d'environ 80 kilomètres de longueur, en deux bassins. 

Crédits : Japan ASTER Science Team/ JAROS, and U.S./ ERSDAC/ METI/ GSFC/ NASA

Afficher

Moyen-Orient : production et flux pétroliers

Moyen-Orient : production et flux pétroliers
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Asie : population

Asie : population
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Région Asie-Pacifique :structures de coopération

Région Asie-Pacifique :structures de coopération
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Asie centrale : activité pétrolière

Asie centrale : activité pétrolière
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Asie centrale : aires linguistiques

Asie centrale : aires linguistiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mer Morte

Mer Morte
Crédits : Japan ASTER Science Team/ JAROS, and U.S./ ERSDAC/ METI/ GSFC/ NASA

photographie