MÉDIATION

ALIÉNATION

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 998 mots

Dans le chapitre « De Hegel à Marx »  : […] Ce qui a préparé de loin cette greffe, c'est le caractère éminemment créateur de l'aliénation ; dans le système hégélien, l' Entäusserung , avec sa négativité propre, est un instrument de rationalité ; à tous les niveaux du système elle assure le passage de l'immédiat au médiat ; elle introduit dans l'indivision et la confusion initiales les médiations grâce à quoi les contradictions sont dépassé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alienation/#i_7980

ARGENT, sémiologie

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 817 mots

L'argent se définissant au sein du système économique comme l'équivalent général des échanges, il importe au premier chef de déterminer ce qui, dans le rapport d'échanges, permet la constitution d'un équivalent monétaire. Tout d'abord, « il s'agit, écrit Marx, de faire ce que l'économie bourgeoise n'a jamais envisagé : il s'agit de fournir la genèse de la forme monnaie, c'est-à-dire de développer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argent-semiologie/#i_7980

ARISTOTE

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 23 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le syllogisme »  : […] Cette remarque suffirait à manifester que l' Organon d'Aristote, surtout dans sa partie consacrée à la dialectique, est très éloigné d'une logique proprement formelle ; car la structure de la prédication n'est pas sans comporter un certain savoir de l'être, une sorte de compréhension préontologique du sens – ou des sens – de l'être, qu'il appartiendra à la science de l'être en tant qu'être de thé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristote/#i_7980

ASSURANCE - Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 5 309 mots

Dans le chapitre « Une activité de service »  : […] L'assurance est un service du secteur tertiaire de l'économie, l'assureur étant chargé de l'organisation et de la gestion de la mutualité des assurés. À cet effet, il doit être en permanence au service des assurés, avant la réalisation des contrats – pour informer et conseiller les assurés, concevoir les produits d'assurance – et durant la vie des contrats – pour régler les sinistres et assurer le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assurance-evolution-contemporaine/#i_7980

CONNAISSANCE

  • Écrit par 
  • Michaël FOESSEL, 
  • Yves GINGRAS, 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 9 092 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le problème de la connaissance »  : […] La question se complique du fait que la connaissance ne peut être analysée selon un modèle unique. Il y a une forme de connaissance qui est liée à la présence physique de la chose connue et à une interaction entre celle-ci et le système nerveux (par l'intermédiaire des organes des sens) : c'est la perception sensible. Mais il est aussi possible de se représenter un objet qui n'est pas physiquement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/connaissance/#i_7980

HEGEL GEORG WILHELM FRIEDRICH

  • Écrit par 
  • Jacques d' HONDT, 
  • Yves SUAUDEAU
  •  • 11 820 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une pensée en mouvement »  : […] La vue plus ou moins précise de la dialectique que Hegel avait acquise dans sa jeunesse s'est peu à peu assurée, grâce aux enseignements qu'il tirait de son expérience de la vie sociale, religieuse et politique. Il a éprouvé, semble-t-il, un grand étonnement devant une réalité d'abord globalement incompréhensible, et une vive indignation devant cette incompréhension elle-même. Au Stift de Tübingen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-wilhelm-friedrich-hegel/#i_7980

IMMÉDIAT

  • Écrit par 
  • Dominique LECOURT
  •  • 3 909 mots

Dans le chapitre « La certitude cartésienne et le médiateur transcendant »  : […] La philosophie cartésienne s'adosse à une découverte scientifique, celle de la géométrie algébrique, ou « géométrie analytique ». L'essentiel de cette découverte est consigné dans le Discours de la méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences . Constatant que les méthodes algébriques s'appliquaient aussi bien à la géométrie qu'à l'arithmétique, à l'espace qu'au nomb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immediat/#i_7980

JUSTICE - Les institutions

  • Écrit par 
  • Loïc CADIET
  •  • 13 654 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Contractualisation de la justice »  : […] Pour autant, l'internationalisation de la justice ne doit pas abuser. Le « tout judiciaire » a vécu. L'époque est à la recherche de solutions amiables faites d'expertises, de conciliations, de médiations, conduisant à des transactions dont la vertu ne se limite d'ailleurs pas à la solution des litiges individuels : les conflits collectifs peuvent aussi se résoudre en transactions diverses. La loi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-les-institutions/#i_7980

MARXISME - La réification

  • Écrit par 
  • Jacques LEENHARDT
  •  • 3 898 mots

Dans le chapitre « La conscience réifiée »  : […] Marx, le premier, avait relevé les conséquences que les processus définis plus haut engendrent soit sur le plan religieux, soit sur le plan philosophique. Ce n'est cependant qu'avec Lukács que cette analyse prend tout son développement sous le nom de réification ( Verdinglichung ), plus propre que l'expression « fétichisme de la marchandise » à caractériser un phénomène situé dans la conscience ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-la-reification/#i_7980

MÉDIATION, droit

  • Écrit par 
  • Antoine ADELINE
  •  • 3 161 mots

Dans le chapitre « Définitions »  : […] Une bonne définition générale de la médiation est proposée par Michèle Guillaume-Hofnung qui parle d'« un mode de construction et de gestion de la vie sociale, grâce à l'entremise d'un tiers neutre, indépendant, sans autre pouvoir que l'autorité ». Mackie, Miles et March définissent, quant à eux, la médiation commerciale comme « une méthode de résolution des litiges, basée sur un processus structu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mediation-droit/#i_7980

MOYEN, philosophie

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 664 mots

Ce qui rend possible et réel l'accomplissement d'une fin. Un débat traditionnel et toujours actuel de la philosophie morale a pour objet la préséance des moyens ou des fins, leur éventuelle dénaturation réciproque. La structure téléologique de l'action humaine autorise la distinction des moyens et des fins ; il est dans la nature de la volonté humaine d'agencer des moyens en vue d'une fin. Le moye […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-philosophie/#i_7980

MUSÉE ET MÉDIATION NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Geneviève VIDAL
  •  • 3 323 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Qu’est-ce qu’une médiation ? »  : […] Une disposition à l’innovation généralisée fournit un cadre propice aux expérimentations avec les médiations numériques culturelles. Prêts à dépasser les difficultés ergonomiques et la déstabilisation des usages, les publics de musées s’en montrent friands, qu’il s’agisse de tester un casque de « réalité augmentée », un jeu avec une tablette ou un téléphone mobile. Sur Internet, les publics de co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-et-mediation-numerique/#i_7980

STADE NOTION DE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 1 126 mots

En tenant compte de l'arbitraire qui s'attache à toute tentative de définition d'un concept, dans la mesure où elle opère par réduction à partir des prémisses, il semblerait que la notion de stade présente deux applications bien distinctes autour desquelles se distribuent diverses disciplines intéressées : dans les notions de direction et d'organisation. Si l'on considère, en effet, l'importance d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-de-stade/#i_7980

SYNTHÈSE, philosophie

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 343 mots

Pour présenter la synthèse, on s'inspirera plus particulièrement de deux philosophes qui ont fait d'elle un moment essentiel de la pensée : Kant et Hegel. Kant introduit la distinction entre les jugements analytiques, qui élucident et expliquent un concept sans communiquer d'information nouvelle (par exemple : « Tous les corps sont divisibles »), et les jugements synthétiques, qui sont informatifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synthese-philosophie/#i_7980