MÉDIATION, droit

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La médiation, et plus généralement les « modes alternatifs de règlement des conflits », souvent désignés sous l'abréviation de M.A.R.C., peuvent se définir comme des processus non juridictionnels de traitement des litiges. Le thème est en faveur. Les colloques, séminaires et articles sur le sujet se multiplient aussi rapidement que les déclarations de certains hauts magistrats ou hommes politiques. L'Université n'est pas en reste puisqu'elle a mis en place plusieurs programmes de doctorat sur le sujet.

Cette nouvelle « justice douce » constitue un sujet d'une extrême richesse, se situant à la confluence de la science du procès, de l'anthropologie juridique, des théories de l'information et de la négociation. C'est une question importante qui pourrait être amenée à transformer en profondeur, non seulement le droit, – et notamment le droit judiciaire, c'est-à-dire la branche du droit relative à la procédure et aux contentieux –, mais plus généralement l'ensemble du tissu social.

Si la question de la médiation peut être repérée dès le christianisme primitif, elle est également au cœur de l'ultra-modernité : le management, la transparence, la participation, le consensus sont des thèmes consubstantiels aux M.A.R.C.

Les enjeux sont donc considérables, à la fois politiques, économiques, juridiques et culturels. Au-delà du scepticisme de nombreux juristes et de l'optimisme un peu naïf de certains technocrates, il semble urgent de prendre la médiation au sérieux et d'examiner de façon dépassionnée ses tenants et aboutissants, tant d'un point de vue théorique que pratique.

Un phénomène protéiforme

L'idée de la médiation n'est pas une nouveauté. Des méthodes non juridictionnelles de règlement des litiges se retrouvent dans toutes les civilisations. Sous l'influence du confucianisme dans la Chine pré-impériale du iiie siècle avant J.-C, une justice non étatique se développe. En Occident, la médiation trouve son fondement dans la prescription d'amour entre les frères en Christ posée par le Nouveau T [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MÉDIATION, droit  » est également traité dans :

DROIT ET CITOYENNETÉ AU DÉBUT DU XXIe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Renaud DEMOYEN
  •  • 2 536 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le règlement extrajudiciaire des conflits »  : […] Sous l'impulsion notamment européenne (directive 2008/52), une réflexion s'est engagée sur la répartition des contentieux et, singulièrement, sur leur éventuelle déjudiciarisation (commission « Guinchard » et groupe de travail « Magendie », 2008). L'idée de favoriser le règlement amiable des conflits est ancienne (création des juges de paix en 1790). Elle avait survécu, mais de manière limitée en […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Espagne. Référendum d’autodétermination en Catalogne. 1er-30 octobre 2017

. 100 – et revendique le droit de la province à l’indépendance, tandis que le Premier ministre Mariano Rajoy déclare : « Il n’y a pas eu de référendum d’autodétermination. » Le 2, Mariano Rajoy rencontre Pedro Sánchez, président du Parti socialiste ouvrier espagnol, qui soutient l’action du gouvernement […] Lire la suite

France. Mouvement d'enseignants à la suite de violences dans un lycée. 2-17 février 2010

de leur droit de retrait. Ils exigent le doublement du nombre des surveillants, qui est actuellement de onze pour mille cinq cents élèves. Tandis que le mouvement se poursuit les jours suivants, le ministère de l'Éducation nationale indique que, à partir du 5, les enseignants seront considérés […] Lire la suite

Sri Lanka. Conséquences des troubles ethniques. 4-12 août 1983

, les autorités indiennes proposent leur médiation. Le Front uni de libération tamoul, tout en répondant favorablement à cette offre de bons offices, continue à proclamer le droit des Tamouls à l'autodétermination et à réclamer la création d'un État tamoul séparé, l'Eelam. […] Lire la suite

Israël – Liban. Pression de l'armée israélienne sur Beyrouth-Ouest. 1er-29 juillet 1982

À partir du 1er, deux émissaires français sont envoyés au Proche-Orient pour tenter une mission de médiation dans le conflit du Liban. Fraîchement accueillis en Israël, ils se rendent ensuite au Liban, en Jordanie, en Syrie et en Arabie Saoudite. Les 1er […] Lire la suite

Pour citer l’article

Antoine ADELINE, « MÉDIATION, droit », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mediation-droit/