MATÉRIAUX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La deuxième génération

De notre analyse, on retiendra que l'ancienne substance renaît toujours, en quelque sorte, de ses cendres : la pierre (par le biais des nombreux ciments), l'acier (la gamme des « spéciaux ») et surtout le verre (la moderne fibre optique) l'attestent. Tous connaissent un nouvel essor. Chacun de ces derniers se situe d'ailleurs à la naissance d'une famille arborescente : par exemple, on ne saurait oublier que le fer, allié au carbone (de 0 à 6 p. 100), suivant les proportions du mélange, offre une gamme illimitée de produits différents. Le plus connu reste la « fonte » (de 2 à 6 p. 100), qui peut être moulée. Si l'Anglais Darby en 1709 coule pour la première fois cette fonte, la France suivra plus tardivement : en 1722, Réaumur publia son célèbre ouvrage L'Art d'adoucir le fer fondu et de faire des ouvrages de fer fondu aussi fins que du fer forgé. En 1786, Berthollet, Monge et Vendermonde précipitent l'évolution technologique avec leur Mémoire sur le fer considéré dans ses différents états métalliques.

François Dagognet

François Dagognet

Photographie

« Le monde des objets, qui est immense, est finalement plus révélateur de l’esprit que l’esprit lui-même. » La matériologie de François Dagognet trouve sa source dans un autre regard porté sur notre réalité. 

Crédits : H. Assouline/ Opale/ Leemage

Afficher

Impossible de photographier cette nébuleuse ! De plus, on alliera encore ces mélanges à d'autres éléments (nickel, manganèse, vanadium, etc.) ; on les transforme tous par de nombreux moyens (le recuit, la trempe, le revenu) ; on changera éventuellement leur surface, qui s'opposera à la fatigue ou à l'usure (cémentation, nitruration, carbonitruration). L'un des moyens de déterminer ces différents produits a été, en quelque sorte, emprunté à la biologie : la micrographie, la mesure de la grosseur des grains cristallins, l'examen tissulaire et la recherche des moindres discontinuités à la surface. Non seulement les « matériaux premiers et ancestraux » se différencient avec l'ère industrielle, mais il en surgit de nouveaux – comme les adhésifs, les réfractaires, les abrasifs, les élastiques (le caoutchouc), ainsi que tous les métaux non ferreux, la triade cuivre, aluminium et zinc. Les céramiques (du grec kéramikos, argile cuite) vie [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MATÉRIAUX  » est également traité dans :

MATIÈRE ET MATÉRIAUX. DE QUOI EST FAIT LE MONDE ? (dir. É. Guyon)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 912 mots

À partir du moment où la matière est destinée à une utilisation précise, on parle de matériaux. Mais comment raconter cette matière qui sous des aspects si divers accompagne le quotidien de chacun d'entre nous, pour s'alimenter, se loger ou s'habiller, mais aussi aller à la rencontre des autres hommes ou exprimer sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-et-materiaux-de-quoi-est-fait-le-monde-dir-e-guyon/#i_94946

ACIER - Technologie

  • Écrit par 
  • Louis COLOMBIER, 
  • Gérard FESSIER, 
  • Guy HENRY, 
  • Joëlle PONTET
  •  • 14 167 mots
  •  • 10 médias

L'acier est un alliage de fer et de carbone renfermant au maximum 2 p. 100 de ce dernier élément. Il peut contenir de petites quantités d'autres éléments incorporés, volontairement ou non, au cours de son élaboration. On peut également y ajouter des quantités plus importantes d'éléments d'alliage ; il est considéré alors comme un acier allié . La teneur en carbone de certain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acier-technologie/#i_94946

ALLIAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GACHON
  •  • 7 350 mots
  •  • 5 médias

Les alliages représentent une illustration matérielle du vieux dicton « l'union fait la force ». L'homme a toujours cherché des matériaux plus performants à l'utilisation, plus faciles à fabriquer ou à mettre en œuvre et plus économiques. Les alliages métalliques sont particulièrement importants dans la société humaine, et ce depuis l'Âge du bronze. Les métaux de grande pureté (99,99 p. 100 en p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alliages/#i_94946

AMIANTE ou ASBESTE

  • Écrit par 
  • Laurence FOLLÉA, 
  • Henri PÉZERAT
  • , Universalis
  •  • 3 473 mots

Dans le chapitre « Minéraux et applications »  : […] L' amiante (ou asbeste) est un minéral fibreux de la famille des silicates, formé naturellement au cours du métamorphisme des roches. On distingue deux variétés principales d'amiante : la serpentine, représentée notamment par la chrysotile, ou « amiante blanc » (95 p. 100 de la production mondiale), et les amphiboles, qui comprennent cinq espèces distinctes : le crocidolite ou « amiante bleu », l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amiante-asbeste/#i_94946

AVIATION - Avions civils et militaires

  • Écrit par 
  • Yves BROCARD
  •  • 9 429 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Furtivité »  : […] Une nouvelle discipline est apparue dans les années 1960-1970 : la discrétion radar, encore appelée furtivité. Il s'agit de rester le plus longtemps possible invisible aux radars ennemis, au sol ou aéroportés, afin de pouvoir échapper aux défenses de l'adversaire, notamment à ses missiles antiaériens. On cherche alors à réduire la section équivalente radar (S.E.R.) qui est la mesure de l'écho émi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aviation-avions-civils-et-militaires/#i_94946

BAKÉLITE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 208 mots

En 1907, le chimiste américain d'origine belge Leo Hendrik Baekeland met au point la Bakélite, nom commercial de la résine synthétique à base de phénols et de formaldéhyde. Résistante à la chaleur et à de nombreux produits chimiques, isolant électrique, légère et semi-transparente, la Bakélite peut se substituer à de nombreux matériaux tels que la porcelaine ou encore le celluloïd, premier plasti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bakelite/#i_94946

BÉTON

  • Écrit par 
  • Jean-Michel TORRENTI
  •  • 8 159 mots
  •  • 5 médias

Le béton est un mélange, en proportions diverses, de granulats de ciment, d'eau, d'additions minérales (remplaçant parfois le ciment), souvent d'adjuvants et parfois de fibres. C'est le matériau de construction le plus utilisé au monde : on estime que sa production annuelle correspond à environ une tonne par habitant de notre planète (en France, c'est environ trois fois plus). Ce succès est dû à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beton/#i_94946

BOIS

  • Écrit par 
  • Marie Elisabeth BORREDON, 
  • Édouard BOUREAU, 
  • Xavier DÉGLISE, 
  • Carlos VACA-GARCIA
  •  • 9 111 mots
  •  • 11 médias

Le bois est un tissu végétal –  xylème – dont le rôle a toujours été capital dans l'histoire de l'humanité. C'est, dans la plante vivante, un tissu conducteur de sève brute, dont les membranes incrustées de lignine jouent un rôle de soutien. La lignine est, de toutes les substances que crée la vie, la plus répandue sur le globe. Le bois en tant que tissu conducteur ne se rencontre que dans des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bois/#i_94946

BOROPHÈNE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 986 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un matériau bidimensionnel »  : […] Depuis la découverte en 2004 du graphène, les physiciens sont parvenus à réaliser différents matériaux constitués d’une seule couche d’atomes : le graphène est un matériau planaire où les atomes de carbone sont arrangés selon une structure hexagonale ; le silicène et le phosphorène sont ses équivalents à base de silicium ou de phosphore. Depuis 2008, cette famille s’est enrichie des dichalcogénur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/borophene/#i_94946

CHIMIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Élisabeth GORDON, 
  • Jacques GUILLERME, 
  • Raymond MAUREL
  •  • 11 163 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les outils et les méthodes de la chimie »  : […] L'une des révolutions les plus importantes du xx e  siècle, et surtout de sa seconde moitié, a été l'introduction dans les laboratoires de chimie de méthodes instrumentales d'analyse et de détermination de structures très performantes. Grâce aux progrès de ces techniques, il est devenu courant d'obtenir, en un temps raisonnable, l'isolement et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-histoire/#i_94946

CHIMIE - La chimie aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 10 832 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sciences des matériaux »  : […] La chimie s'est refait une jeunesse en ouvrant de nouveaux champs disciplinaires. Sa restructuration est suffisamment profonde pour faire glisser vers l'oubli d'anciennes sous-disciplines, pourtant bien ancrées. La science des matériaux, qui englobe désormais la chimie des polymères, participe de ce nouveau visage des sciences chimiques. Est-elle entièrement régie par ses applications, puisque la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-la-chimie-aujourd-hui/#i_94946

CIMENT

  • Écrit par 
  • Bernard DARBOIS, 
  • Walter ROTHLAUF
  •  • 5 130 mots
  •  • 1 média

Le terme « ciment » est issu du latin coementum qui signifie mortier, liant des maçonneries. Ce sens étymologique a donc été à peu près conservé ; il s'est toutefois restreint aux seuls liants dits hydrauliques – parce qu'ils sont capables de durcir sous l'eau –, dont le durcissement est dû aux réactions chimiques d'hydratation des silicates et des aluminates de chaux. Le c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ciment/#i_94946

CRISTAUX PHOTONIQUES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 346 mots

Les cristaux photoniques sont des nanostructures périodiques de matériaux qui ont sur la propagation des photons les mêmes effets que les cristaux usuels ont sur celle des électrons : certaines longueurs d'onde peuvent se propager tandis que d'autres non. Selon que la périodicité existe le long d'un, de deux ou de trois axes, on qualifie le cristal d'uni-, de bi- ou de tridimensionnel. L'opale es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux-photoniques/#i_94946

DAGOGNET FRANÇOIS (1924-2015)

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 934 mots
  •  • 1 média

Né le 24 avril 1924 à Langres (Haute-Marne), François Dagognet a souligné combien son parcours scolaire fut atypique . Ayant grandi dans une famille modeste et indifférente aux études, il est placé dans une institution religieuse qui le destine à la prêtrise. L’instruction y est déficitaire dans le domaine des langues et des sciences. Pourtant, excellant dans l’écriture et en philosophie, il obtie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-dagognet/#i_94946

ÉLASTOMÈRES ou CAOUTCHOUCS

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS, 
  • Françoise KATZANEVAS
  •  • 7 909 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Température de transition vitreuse »  : […] La température de transition vitreuse (T v ) d'un polymère dépend de nombreux facteurs (doubles liaisons, polarité des chaînes, microstructure, etc.) [cf.  polymères ]. C'est elle qui définit le comportement d'un élastomère par rapport à un plastomère (non cristallin). En règle générale : – si T v est supérieure à la températur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elastomeres-caoutchoucs/#i_94946

FULLERÈNES

  • Écrit par 
  • Patrick BERNIER
  •  • 2 264 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De la molécule au solide moléculaire »  : […] Que faire avec ces molécules si inhabituelles ? C'est l'aspect matériau solide qui a d'abord été étudié et il est vite apparu que ces molécules pouvaient facilement cristalliser, à température ambiante, dans un réseau cubique à faces centrées, où les molécules continuent à tourner sur elles-mêmes (à plus de 10 11 tours par seconde) comme si elles étaient libres. Elles for […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fullerenes/#i_94946

GÉNÉRALISATION DU LYCRA

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 253 mots

S'il est une révolution dans l'histoire de la mode qu'il convient de souligner, c'est celle des matières. Révolution silencieuse mais profonde qui a vu en une cinquantaine d'années la composition des vêtements se transformer du tout au tout, les sous-vêtements dans un premier temps, la lingerie en particulier, puis peu à peu l'ensemble des garde-robes féminine, masculine et enfantine. Non seulemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/generalisation-du-lycra/#i_94946

GRAPHÈNE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BERROIR, 
  • Bernard PLAÇAIS
  •  • 1 892 mots
  •  • 5 médias

Le graphène est un cristal constitué d'un simple plan d' atomes de carbone répartis régulièrement sur un réseau hexagonal en forme de nid d'abeilles. Il constitue la brique élémentaire de nombreuses autres formes (allotropes) du carbone : ainsi le graphite de nos mines de crayon ou des réacteurs nucléaires est un empilement régulier de feuilles de graphène ; les fullerènes et les nanotubes de car […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphene/#i_94946

GRAPHYNE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 314 mots
  •  • 1 média

Depuis 2004, les graphènes passionnent les physiciens pour leurs propriétés remarquables. Ces feuilles de carbone faites d'une unique couche d'atomes ont une structure en nid-d'abeilles et leurs caractéristiques électroniques et mécaniques très particulières en font un matériau plein d'avenir. Dans un article publié en février 2012, des chercheurs de l'Institut de chimie théorique de l'université […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphyne/#i_94946

HYATT JOHN WESLEY (1837-1920)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 709 mots
  •  • 1 média

Industriel et inventeur américain, John Wesley Hyatt a mis au point le Celluloïd, une des premières matières plastiques artificielles. Il a fondé plusieurs sociétés à Albany (État de New York) pour exploiter ce nouveau matériau et a déposé de nombreux brevets sur des procédés de fabrication très variés. John Wesley Hyatt est né le 28 novembre 1837 à Starkey, dans l’État de New York. Sans formation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wesley-hyatt/#i_94946

KEVLAR

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 492 mots

Le Kevlar est une fibre synthétique mise au point à partir de 1965 par Stephanie L. Kwolek (1923-2014), chimiste de la firme américaine Du Pont de Nemours, et commercialisée en 1972. C'est un polymère de la famille des aramides ou polyamides aromatiques, dont le nom scientifique est poly-para-phénylène téréphtalamide. La composition chimique de cette fibre aramide est proche du Nylon mais sa stru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kevlar/#i_94946

LOTUS EFFET, physique

  • Écrit par 
  • David QUÉRÉ
  •  • 872 mots

Le lotus est une plante orientale dont les larges feuilles ont la propriété spectaculaire d'être très peu mouillées par l' eau. Que l'on jette une poignée de gouttes sur ces feuilles, et on verra autant de billes qui roulent sans la moindre friction apparente, et disparaissent très vite de la surface de la feuille. Et si c'est du miel que l'on dépose, son comportement est tout aussi remarquable : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-lotus-physique/#i_94946

MACROMOLÉCULES

  • Écrit par 
  • Michel FONTANILLE, 
  • Yves GNANOU, 
  • Marc LENG
  •  • 13 783 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Quatre régions de viscoélasticité en fonction de la température »  : […] Si l'étude du comportement des solutions de fluides polymères est déterminante pour la connaissance des caractéristiques moléculaires d'un échantillon, pour sa mise en forme, pour sa rhéologie ou encore pour la réalisation de quelques applications bien ciblées, il est aussi essentiel de cerner les propriétés des polymères à l'état solide pour pouvoir les utiliser comme matériaux. À une températur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macromolecules/#i_94946

MAGNÉTISME (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 752 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aimants et électroaimants »  : […] On appelle aimant tout matériau capable d’attirer le fer en produisant un champ magnétique qui s’étend à l’extérieur de ses limites. On observe que tout aimant possède deux pôles qu’on appelle pôle nord et pôle sud, en référence aux pôles géographiques terrestres vers lesquels ils sont attirés. On ne connaît pas d’objet qui soit un monopôle magnétique ; si on divise en deux un aimant, chaque part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme-notions-de-base/#i_94946

MÉTALLURGIE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Nicole CHÉZEAU
  •  • 196 mots
  •  • 1 média

Le passage de la métallurgie du fer et de la fonte à celle de l'acier ouvre l'ère de la technologie moderne. L'utilisation massive, après 1880, de l'acier, matériau aux possibilités prometteuses mais encore indéfinies, incite les producteurs et les consommateurs à effectuer des recherches sur ses propriétés. Ces études, fruit d'une collaboration étroite entre les industriels et les scientifiques, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallurgie-scientifique/#i_94946

MÉTAUX RARES

  • Écrit par 
  • Christian HOCQUARD
  •  • 6 416 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Métaux rares, métaux critiques  »  : […] Les métaux rares constituent une palette riche de quelque cinquante éléments (fig. 1 ) dans laquelle puisent les métallurgistes pour élaborer de nouveaux matériaux, grâce en particulier à la conception assistée par ordinateur permettant aujourd'hui de prévoir leurs propriétés sans expérimentation préalable. Bien qu'ayant tous des applications spécifiques, ils constituent un groupe caractérisé par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-rares/#i_94946

MODE ET MATÉRIAUX SYNTHÉTIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 194 mots

1924 Commercialisation de la rayonne, soie artificielle qui habillera des millions de jambes de femmes pendant l'entre-deux-guerres. 1938 Le Nylon, un polyamide découvert par Du Pont de Nemours, est la première fibre synthétique à être mise sur le marché. Son usage se popularise après la Seconde Guerre mondiale. 1954 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-et-materiaux-synthetiques-reperes-chronologiques/#i_94946

NANOFIBRES PLASTIQUES HAUTEMENT CONDUCTRICES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 334 mots

L'utilisation des matériaux plastiques dans l'électronique miniaturisée ne cesse de progresser tant leurs caractéristiques propres sont bien adaptées à un certain nombre d'applications. S'affranchir des fils métalliques conducteurs d'électricité reste difficile malgré les potentialités des nanotubes de carbone qui restent toutefois onéreux et fragiles. Dans un article publié en avril 2012 par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanofibres-plastiques-hautement-conductrices/#i_94946

NANOPARTICULES

  • Écrit par 
  • Pierre-Gilles DE GENNES, 
  • Madeleine VEYSSIÉ
  •  • 1 980 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Quelques effets de taille... »  : […] L'optique est un domaine de choix pour illustrer la différence entre la matière massive et la matière divisée. En effet, les longueurs d'onde de la lumière, allant de 400 à 600 nm dans le visible, sont très petites à notre échelle, mais très grandes par rapport aux nanoparticules. L'apparence et la couleur des corps dépendent essentiellement de deux processus : l' absorption […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanoparticules/#i_94946

NANOTECHNOLOGIES (enjeux et risques)

  • Écrit par 
  • Francelyne MARANO
  •  • 5 946 mots
  •  • 2 médias

L'augmentation rapide de l'utilisation des nanoparticules et nanotubes dans l'industrie pose de façon aiguë la question de l'exposition humaine et environnementale à ces nouveaux matériaux. D'après le rapport de 2006 de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (A.F.S.S.E.T.), il y avait alors plus de 200 produits de grande consommation contenant des nanoparticules […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotechnologies-enjeux-et-risques/#i_94946

NANOTUBES DE CARBONE

  • Écrit par 
  • Patrick BERNIER
  •  • 341 mots

Les nanotubes de carbone, découverts en 1991 par le chercheur japonais Sumio Iijima, font partie de la famille des systèmes carbonés parmi lesquels on trouve les fibres de carbone, les fullerènes, le graphite et le diamant. Un nanotube peut être visualisé comme un plan d'atomes de carbone (assemblés en hexagones, comme dans le graphite) enroulé sur lui-même. Son diamètre est de l'ordre du nanomèt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotubes-de-carbone/#i_94946

NYLON

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 236 mots

Commercialisé en 1938, le Nylon est un cas d'école de la recherche fondamentale. C'est Wallace Hume Carothers – chimiste de l'université Harvard, embauché dès 1928 par la firme américaine Du Pont de Nemours – qui en est à l'origine. Le Nylon, un polyamide (polyamide 6-6), mis au point en 1935 dans le cadre d'un ambitieux programme destiné à la recherche de nouveaux matériaux, permet notamment d'ob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nylon/#i_94946

PAPIER

  • Écrit par 
  • Gérard COSTE
  •  • 4 545 mots
  •  • 1 média

Né probablement en Chine vers la fin du iii e  siècle avant J.-C., le papier s'est progressivement imposé comme un indispensable support et vecteur de la pensée humaine. Ce matériau recyclable et renouvelable n'a cessé de se transformer et de s'adapter pour devenir au xx e  siècle un matériau « in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papier/#i_94946

PERCOLATION

  • Écrit par 
  • Jean ROUSSENQ
  •  • 1 952 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Quelques applications »  : […] L'utilisation de la théorie de la percolation pour résoudre un problème physique comporte deux étapes : tout d'abord le choix d'un modèle de percolation qui simule convenablement le phénomène ; ensuite, la détermination des propriétés de ce modèle par l'une des méthodes que nous venons d'évoquer. Les matériaux hétérogènes, qui présentent un désordre de position et de composition, correspondent bi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/percolation/#i_94946

PHOTOVOLTAÏQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MULLER
  •  • 13 219 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Élaboration du matériau »  : […] Le silicium est très répandu à la surface de la croûte terrestre sous forme de silice (sable, quartz, etc.), et il est à la base de toute l'industrie électronique moderne, puisque diodes, transistors, circuits intégrés en font un large usage sous forme de plaquettes découpées dans des monocristaux de qualité électronique, c'est-à-dire dans lesquels la concentration en impuretés est inférieure à u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photovoltaique/#i_94946

PLASTIQUES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 4 107 mots

Un plastique est un matériau synthétique fait d'un polymère, nommé usuellement ainsi pour sa plasticité. Au cours de la seconde moitié du xix e  siècle et au début du xx e  siècle, jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, les plastiques eurent leurs emplois propres, sans concurrencer sérieusement les m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plastiques/#i_94946

POLYMÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 5 143 mots
  •  • 1 média

Un polymère est une grosse molécule résultant de la réunion, au moyen de liaisons chimiques comme autant d'accroches, de modules unitaires, ou monomères. On appelle « degré de polymérisation » le nombre de maillons de la chaîne ainsi formée. En conséquence, la masse moléculaire est très grande, souvent des millions de daltons : on parle de macromolécules pour désigner de telles entités. La distri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polymeres/#i_94946

PRESSIONS PHYSIQUE & CHIMIE DES HAUTES

  • Écrit par 
  • Bernard LE NEINDRE, 
  • Boris OKSENGORN, 
  • Jacques ROMAND, 
  • Boris VODAR
  •  • 5 490 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Élaboration de matériaux »  : […] L'élaboration de matériaux est très générale et porte aussi bien sur la production de matériaux existant déjà dans la nature que sur celle de matériaux nouveaux constitués par les phases haute pression. On effectue la recristallisation par voie hydrothermale, en faisant usage d'eau supercritique, additionnée d'agents complexants pour assurer la dissolution et le transport du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-et-chimie-des-hautes-pressions/#i_94946

PYREX

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 679 mots
  •  • 1 média

La marque déposée Pyrex a été créée par la firme américaine Corning Glass Works en 1915 et a été commercialisée la même année pour des usages domestiques. La campagne de publicité lancée par Corning Glass Works dans le mensuel Good Housekeeping sur le thème «  Bake in glass  » (littéralement « cuisinez dans d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrex/#i_94946

QUASI-CRISTAUX

  • Écrit par 
  • Marc AUDIER, 
  • Michel DUNEAU
  •  • 3 079 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Élaboration des quasi-cristaux »  : […] Plus d’une centaine de matériaux quasi-cristallins furent identifiés au cours des cinq années qui suivirent la découverte du premier quasi-cristal, le plus souvent dans des systèmes d’alliages ternaires contenant de l'aluminium comme élément majoritaire, et un ou deux éléments de la série des métaux de transition : aluminium-manganèse-silicium, aluminium-fer-cuivre, aluminium-palladium-manganèse, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quasi-cristaux/#i_94946

SPORT (Histoire et société) - Sociologie

  • Écrit par 
  • Christian POCIELLO
  • , Universalis
  •  • 9 876 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Technologies du sport »  : […] Cette médiatisation – qui conditionne le parrainage des épreuves par les entreprises – soutient le dynamisme économique des industries du sport et des commerces de services spécialisés en stimulant la consommation. Le sport et l'économie entretiennent des rapports de réciprocité de plus en plus étroits. D'une part, en effet, le sport sert l'économie nationale comme secteur productif de biens et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-sociologie/#i_94946

SUPRACONDUCTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Étienne GUYON, 
  • Jérôme LESUEUR, 
  • Pierre NÉDELLEC
  •  • 4 775 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Aspect théorique »  : […] Le paramètre de Ginzburg-Landau κ  = λ ( T )/ ξ ( T ), indépendant de la température T , caractérise le comportement magnétique du supraconducteur comme on le comprend sur l'expérience schématique de la figure  a, montrant une interface N/S en présence d'un champ magn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supraconductivite/#i_94946

SUPRACONDUCTIVITÉ CONVENTIONNELLE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 705 mots
  •  • 1 média

Les matériaux supraconducteurs sont très divers, et leur état supraconducteur est toujours difficile à atteindre. La température critique ( T c ) en dessous de laquelle ils n’opposent aucune résistance au passage d’un courant électrique est en général extrêmement basse, de l’ordre de quelques kelvins (4 K pour le mercure, 7 K pour le plomb). La découver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supraconductivite-conventionnelle/#i_94946

TECHNIQUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 7 215 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  La civilisation industrielle »  : […] Les premiers ponts en fonte, navires à vapeur et usines métallurgiques voient le jour dès avant 1800, mais la grande expansion industrielle de l'Europe, puis de l'Amérique du Nord, se fait au cours du xix e  siècle. La France suit le même chemin que l'Angleterre au cours de la première moitié de ce siècle avec la mise en place d'une industrie méca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-techniques/#i_94946

VERRE

  • Écrit par 
  • Pierre PIGANIOL, 
  • Micheline PROD'HOMME, 
  • Aniuta WINTER
  •  • 12 529 mots
  •  • 6 médias

Les verres constituent un ensemble extrêmement varié de produits dont les propriétés sont innombrables. Celles-ci dépendent fortement des traitements subis, thermiques notamment. Leur mise au point résulte aujourd'hui des progrès des connaissances théoriques sur la structure des matériaux. La caractéristique de tous les verres rencontrés est leur isotropie due à leur nature amorphe, non cristal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verre/#i_94946

VITREUX ÉTAT

  • Écrit par 
  • Jean FLAHAUT
  •  • 5 093 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « En optique »  : […] L'intérêt des verres repose, en dehors de leur souplesse de composition, sur leur isotropie et sur leur homogénéité de propriétés dans les trois dimensions de l'espace. De plus, lorsque l'état vitreux peut être obtenu à la suite de refroidissements peu rapides, on réalise des pièces de grande dimension. De façon classique, les verres de silicates sont utilisés pour fabriquer des lentilles, des pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-vitreux/#i_94946

Voir aussi

Pour citer l’article

François DAGOGNET, « MATÉRIAUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/materiaux/