THATCHER MARGARET (1925-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La « dame de fer » au pouvoir

La conquête du pouvoir est alors une question de temps. Il s'agit pour Margaret Thatcher de mieux contrôler l'appareil du parti, de soigner son image publique – elle travaille son apparence et sa voix – et d'attendre les fautes des travaillistes, emmenés par Harold Wilson puis par James Callaghan. Ce dernier est confronté pendant l'hiver 1978-1979 à une puissante vague de contestation sociale, ce qui permet à la « dame de fer » de s'ériger en sauveur de la nation, que le chaos menace. Elle remporte les élections générales en mai 1979, devenant alors la première femme Premier ministre en Europe.

Margaret Thatcher lors de sa première élection en 1979

Photographie : Margaret Thatcher lors de sa première élection en 1979

Photographie

Margaret Thatcher, chef du Parti conservateur, fait un discours lors des élections générales de mai 1979. À l'issue du scrutin, elle deviendra la première femme Premier ministre britannique. 

Crédits : Hulton-Deutsch/ Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

Afficher

La politique est comme une drogue pour Margaret Thatcher, convaincue d'avoir donné au Royaume-Uni « une nouvelle confiance », selon l'expression employée lors de la victoire des Malouines en juin 1982. C'est d'ailleurs lors de cette guerre contre l'Argentine que se forge l'image d'un leader aux accents churchilliens, prêt à défendre un archipel lointain pour l'honneur du drapeau. Femme de caractère, Mrs. Thatcher n'a laissé personne indifférent, tant elle a su jouer de toutes les facettes de son personnage complexe. Ses adversaires l'ont appelée « Attila » ou « That Bloody Woman », ses amis plus familièrement « Maggie ». Les haines farouches qu'elle a pu susciter ne l'ont presque jamais ébranlée et sa fermeté est légendaire. Son obstination face aux grévistes de la faim de l'I.R.A., qui meurent en 1981 sans avoir obtenu le statut de prisonnier politique, aurait bien pu lui coûter la vie trois ans plus tard, lorsqu'une bombe explose au Grand Hôtel de Brighton, en plein congrès du Parti conservateur. Après sa large victoire aux élections de juin 1983, elle défie en 1984-1985 le syndicat des mineurs mené par Arthur Scargill, en se montrant particulièrement inflexible. Son action se concentre en fait sur quatre objectifs principaux : renforcer l'autorité de l'État tout en réduisant son périmètre d'action, revenir aux princi [...]

Guerre des Malouines

Photographie : Guerre des Malouines

Photographie

Les troupes britanniques débarquent aux îles Malouines, en 1982, pendant la guerre opposant le Royaume-Uni à l'Argentine, qui voulait prendre possession de ces îles. 

Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Margaret Thatcher, 1987

Margaret Thatcher, 1987
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Margaret Thatcher lors de sa première élection en 1979

Margaret Thatcher lors de sa première élection en 1979
Crédits : Hulton-Deutsch/ Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

Guerre des Malouines

Guerre des Malouines
Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Contre la poll tax

Contre la poll tax
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur en histoire, professeur de chaire supérieure au lycée Louis-le-Grand, Paris

Classification

Les derniers événements

Royaume-Uni. Victoire travailliste historique aux élections législatives. 5-17 mai 2005

Le 5, le Parti travailliste remporte les élections législatives pour la troisième fois consécutivement. C'est un record pour cette formation. Égalant la conservatrice Margaret Thatcher, Tony Blair obtient ainsi un troisième succès à la tête du Labour. Ce dernier obtient 35,2 p. 100 des suffrages […] Lire la suite

Royaume-Uni. Revers pour le Parti travailliste aux élections locales. 4 mai 2000

, qui pour la première fois possède un exécutif élu, constitue également un revers pour le Premier ministre Tony Blair. Réputé populiste, Ken Livingstone dit « Ken le Rouge », qui dirigeait le conseil du Grand Londres démantelé par Margaret Thatcher en 1986, avait été récemment exclu du Parti travailliste […] Lire la suite

Royaume-Uni. Élection de William Hague à la présidence du Parti conservateur. 19 juin 1997

par l'ancien Premier ministre Margaret Thatcher, William Hague l'emporte sur Kenneth Clarke, ancien chancelier de l'Échiquier, porte-parole de l'aile modérée et pro-européenne. […] Lire la suite

Royaume-Uni. Annonce de la privatisation partielle de la production d'électricité nucléaire. 9 mai 1995

. Le nucléaire avait été exclu de la privatisation de l'électricité entamée en 1990 par le gouvernement de Margaret Thatcher, notamment pour des raisons de sécurité. […] Lire la suite

Royaume-Uni – Union européenne. Ratification du traité de Maastricht, sans le volet social. 14 juillet - 2 août 1993

Le 14, la Chambre des lords rejette la proposition de Margaret Thatcher de soumettre à référendum la ratification du traité de Maastricht. Le 20, elle approuve le projet de ratification du traité sur l'Union européenne que la Chambre des communes avait voté en mai. Le 22, les députés infligent une […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bertrand LEMONNIER, « THATCHER MARGARET - (1925-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/margaret-thatcher/