GRIAULE MARCEL (1898-1956)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si Marcel Griaule est surtout connu pour ses travaux sur la mythologie des Dogon du Mali, il est aussi un personnage clé de la professionnalisation de l’ethnologie française. Élève de l’Institut d’ethnologie dès sa création en 1925, ce pionnier des recherches de terrain dirige entre 1928 et 1939 cinq missions ethnographiques à destination de l’Afrique. En janvier 1941, il devient secrétaire général de l’Institut d’ethnologie avant d’être élu, l’année suivante, à la première chaire française d’ethnologie, à l‘université de Paris. Après la guerre, ses recherches en pays dogon prennent une nouvelle direction : délaissant les monographies totalisantes, il privilégie désormais les discours savants de ses principaux informateurs afin d’isoler un système symbolique et une cosmogonie qui régiraient selon lui l’ensemble de la société dogon. Les dix-sept ouvrages dont il est l’auteur couvrent des domaines très variés : l’ethnologie bien sûr, mais aussi l’art, la littérature, la philologie ou l’actualité politique.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : anthropologue, chargé de recherche au CNRS, Institut des mondes africains

Classification


Autres références

«  GRIAULE MARCEL (1898-1956)  » est également traité dans :

DIEU D'EAU (M. Griaule)

  • Écrit par 
  • Eric JOLLY
  •  • 973 mots

Publié fin 1948, Dieu d’eau se présente comme une chronique des entretiens quotidiens entre un vieil aveugle dogon, Ogotemmêli, et l’ethnologue français Marcel Griaule, lors de la mission ethnographique Niger de 1946. L’ouvrage marque un tournant dans l’œuvre de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieu-d-eau/#i_24376

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 141 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'art dogon »  : […] Le site grandiose des falaises de Bandiagara au Mali abrite la vieille civilisation des Dogon, qui a depuis longtemps frappé les visiteurs par la hardiesse de son architecture, la vitalité de ses rites, la beauté de son art et de ses manifestations culturelles. Leur « découverte » scientifique en 1931 par la mission Dakar-Djibouti dirigée par Marc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-aires-et-styles/#i_24376

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'écologie culturelle à l'anthropologie française »  : […] Un autre courant américain se situe dans le cadre de cette anthropologie sociale et culturelle, qui, née d'une orientation matérialiste et néo-évolutionniste, rejeta l'intellectualisme et le psychologisme de l'anthropologie culturelle, provoquant aux États-Unis une véritable révolution et posant les principes d'une nouvelle recherche. Anthropologue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/#i_24376

ANTHROPOLOGIE RÉFLEXIVE

  • Écrit par 
  • Olivier LESERVOISIER
  •  • 3 441 mots

Dans le chapitre « Le terrain sous silence »  : […] Bien que les premières monographies aient consacré l'importance du travail de terrain, leurs auteurs n'en ont pas ou peu révélé les conditions de réalisation. Cette situation, pour le moins paradoxale, ne signifie pas que ces derniers n'aient pas réfléchi à leurs conditions d'enquête ni qu'ils en aient ignoré la dimension subjective. Des anthropolo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-reflexive/#i_24376

BAMBARA

  • Écrit par 
  • Jean BAZIN
  •  • 2 614 mots
  •  • 2 médias

Bambara est certainement l'un des ethnonymes les plus célèbres d'Afrique de l'Ouest, sans qu'il ait jamais pour autant désigné une population strictement identifiable et aisément délimitable sur le terrain. Sa notoriété, au contraire, est à la mesure de la grande diversité de ses usages. Il y a toujours eu bien des manières d'être bambara ou d'être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bambara/#i_24376

CALAME-GRIAULE GENEVIÈVE (1924-2013)

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE
  •  • 813 mots
  •  • 1 média

L’ethnologue Geneviève Calame-Griaule est née à Paris le 19 novembre 1924 . Fille du célèbre ethnologue africaniste Marcel Griaule, elle doit son double nom à son mariage avec le musicologue et violoniste Blaise Calame, en 1952. C’est sous la houlette de ce père admiré que s’est déroulée sa formation universitaire, avec, d’une part, un cursus de le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genevieve-calame-griaule/#i_24376

DIETERLEN GERMAINE (1903-1999)

  • Écrit par 
  • Michel IZARD
  •  • 872 mots

Au sein de l'école d'ethnologie française, le nom de Germaine Dieterlen – avec ceux de Solange de Ganay, Marcel Griaule, Michel Leiris, Deborah Lifchitz, Denise Paulme, André Schaeffner – est inséparable de la haute histoire des recherches menées depuis les années 1930 chez les Dogon de l'ancien Soudan français, l'actuel Mali. Née à Paris en 1903 d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germaine-dieterlen/#i_24376

ETHNOLOGIE - Ethnologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 092 mots

Dans le chapitre « Religions et ethnies »  : […] L'étude même d'un système religieux, quelle que soit l'ethnie considérée, pose un problème préalable au chercheur, surtout quand il envisage les sociétés non occidentales, à savoir celui de la délimitation même du domaine qu'il doit explorer. Existe-t-il un domaine du sacré distinct, voire opposé à celui du profane ? On sait que, pour Durkheim et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-religieuse/#i_24376

HÉRITAGE DES DOGON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 596 mots

1907 Le lieutenant Louis Desplagnes publie dans le Plateau central nigérien , une collection d'objets « dogon ». 1931 Marcel Griaule (étudiant de Marcel Mauss) et Michel Leiris s'émerveillent, lors de l'expédition Dakar-Djibouti, de l'étonnante richesse de la culture des Dogon, et collectent pour le musée de l'Homme. 1935 Griaule démarre un prog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heritage-des-dogon-reperes-chronologiques/#i_24376

MUSÉES D'ART AFRICAIN, France

  • Écrit par 
  • Vincent BOULORÉ
  •  • 2 592 mots

La France possède plusieurs musées où sont présentés les arts traditionnels d'Afrique noire. Les trois plus importants sont situés à Paris : le musée de l'Homme, dont les collections recèlent le plus grand nombre d'objets, le musée des Arts d'Afrique et d'Océanie (M.A.A.O., rattaché aux Musées nationaux depuis 1990) et le musée Dapper (ouvert en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musees-d-art-africain-france/#i_24376

MYTHE - Approche ethnosociologique

  • Écrit par 
  • Pierre SMITH
  •  • 3 708 mots

Dans le chapitre « L'école française »  : […] À partir des années trente se développe en France, sous l'impulsion de Marcel Griaule, une orientation ethnologique qui prend le contre-pied des hypothèses fonctionnalistes. Griaule et ses disciples africanistes accordent aussi la première place au terrain, mais c'est pour concentrer toute leur attention sur ce qu'on appellerait aujourd'hui le sym […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-approche-ethnosociologique/#i_24376

PERSONNE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 549 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les composantes de la personne dans les sociétés soudanaises »  : […] Les analyses de la personne effectuées par Marcel Griaule et Germaine Dieterlen chez les Dogon et les Bambara du Mali ont eu historiquement une influence considérable et ont marqué l'essor des recherches ultérieures – ce qui explique partiellement l'importance des travaux des africanistes sur ce thème. Fondées sur de longues observations, elles on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personne/#i_24376

SACRIFICE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 520 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La nature du sacrifice »  : […] Au lieu de chercher l'unité du sacrifice dans un point de départ bien hypothétique, car on ne sait rien des origines, ne vaudrait-il pas mieux la chercher, par exemple avec H. Hubert et M.  Mauss, dans le mécanisme même de la cérémonie ? Le sacrifice est avant tout une consécration : l'homme et le divin ne sont pas en contact direct, il faut un in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacrifice/#i_24376

Voir aussi

Pour citer l’article

Eric JOLLY, « GRIAULE MARCEL - (1898-1956) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-griaule/