MANUEL Ier COMNÈNE (1118 env.-1180) empereur d'Orient (1143-1180)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Empereur d'Orient (1143-1180), né le 28 novembre 1118, mort le 24 septembre 1180.

Fils de Jean II Comnène (r. 1118-1143) et de la princesse hongroise Irène, Manuel Ier transforme la cour austère et conservatrice de son père en un lieu où sont organisés tournois et autres festivités tout droit venus de l'Europe médiévale. Très attiré par l'Occident au début de son règne et ignorant la menace turque qui grandit dans les plaines d'Anatolie, il renoue ses alliances occidentales contre ses ennemis normands en Sicile et à Antioche. Lors de la deuxième croisade, il défend ses territoires grecs contre Roger II de Sicile, dont la flotte s'est emparée de Corfou en 1147, et reprend l'île deux ans plus tard avec l'aide de Venise. En 1148, Manuel a resserré son alliance avec l'empereur germanique Conrad III, dont il a épousé la belle-sœur. Mais ce dernier meurt en 1152 et Manuel tente à de multiples reprises de conclure un accord avec son successeur, Frédéric Ier Barberousse, en vain. Lorsque Roger II meurt à son tour en 1154, Manuel envoie une flotte attaquer Ancône l'année suivante et prend le contrôle d'une grande partie de l'Apulie (Pouilles). Il est cependant vaincu en 1156 à Brindisi par une coalition de troupes germaniques, vénitiennes et normandes, défaite qui met un terme à l'influence byzantine en Italie.

Manuel assoit ensuite son autorité sur les États latins d'Orient fondés par les croisés après la première croisade. Il mène alors une campagne en Cilicie en 1158, reprend les territoires perdus et force Renaud de Châtillon, régent d'Antioche, et Baudouin III, roi de Jérusalem, à reconnaître la suzeraineté byzantine en 1159. Manuel soumet également les Serbes et les Hongrois, avant d'annexer la Dalmatie, la Croatie et la Bosnie en 1167. Intervenant dans les luttes dynastiques hongroises, il voit ses efforts récompensés lorsque son candidat à la Couronne, Bél [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  MANUEL I er COMNÈNE (1118 env.-1180) empereur d'Orient (1143-1180)  » est également traité dans :

BYZANCE - L'Empire byzantin

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS
  • , Universalis
  •  • 13 290 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Isolement »  : […] Héritant de son père les qualités militaires et l'habileté diplomatique, Manuel I er y ajoutait des vues politiques hardies, trop sans doute pour n'être pas quelque peu chimériques, et un attrait pour la civilisation occidentale qui fait de lui le plus original des Comnènes et – pour nous autres Occidentaux du moins – le plus attachant. Il épousa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/byzance-l-empire-byzantin/#i_1562

MYRIOKEPHALON BATAILLE DE (17 sept. 1176)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 320 mots

Victoire des Turcs Seldjoukides de Kilidj-Arslan II sur l'armée byzantine de Manuel I er Comnène dans un défilé situé aux environs de la forteresse de Myriokephalon, en Phrygie (au sud-est de l'actuelle Ankara, en Turquie). L'empereur Manuel Comnène avait décidé de restaurer son pouvoir sur les territoires d'Anatolie perdus par Byzance depuis la b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-myriokephalon/#i_1562

Pour citer l’article

« MANUEL Ier COMNÈNE (1118 env.-1180) empereur d'Orient (1143-1180) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-ier-comnene/