BAUDOUIN III (1131-1163) roi de Jérusalem (1143-1163)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils du roi Foulques d'Anjou et de Mélisende (fille de Baudouin II), Baudouin III est le demi-frère de Geoffroi Plantagenêt, comte d'Anjou. Baudouin hérite, en 1143, du titre de roi de Jérusalem, mais il reste soumis jusqu'en 1152 au gouvernement de la reine Mélisende, laquelle commet l'erreur de rompre l'alliance damasquine ménagée par Foulques (1147) et réussit, malgré l'opposition des barons et des conseillers de Foulques, à détourner contre Damas la deuxième Croisade. Baudouin III joue un rôle décisif en sauvant Antioche après la mort de Raymond de Poitiers (1150). Sacré en 1152, il écarte alors du pouvoir sa mère et revient à la politique de son père. Il reconstitue l'unité politique du royaume latin, ressuscite l'alliance byzantine en épousant Théodora, une nièce de l'empereur Manuel Comnène, et tient tête aux entreprises de l'atabeg d'Alep, Nūr al-dīn, notamment devant Panéas en 1157. C'est enfin lui qui prend Ascalon en 1153. Premier roi de Jérusalem à être né en Terre sainte, Baudouin III passe pour le modèle du roi franc, pieux et courageux, perspicace et modéré dans sa politique. Lettré, connaissant bien le droit féodal, c'est un administrateur efficace. Il meurt sans enfants, et son frère Amaury lui succède.

—  Jean FAVIER

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, directeur général des Archives de France

Classification


Autres références

«  BAUDOUIN III (1131-1163) roi de Jérusalem (1143-1163)  » est également traité dans :

LATINS D'ORIENT ÉTATS

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD
  •  • 3 042 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Principautés, fiefs et seigneuries »  : […] Chacun de ces États avait été la création d'un baron qui avait installé dans la principauté qu'il avait fondée les chevaliers qui s'étaient attachés à sa fortune. Et chacun d'eux fit souche d'une dynastie, même Godefroi de Bouillon dont cependant l'héritage fut revendiqué par le patriarche Daimbert de Jérusalem : les chevaliers de son entourage assurèrent sa succession à son frère Baudouin de Boul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-latins-d-orient/#i_19614

Pour citer l’article

Jean FAVIER, « BAUDOUIN III (1131-1163) - roi de Jérusalem (1143-1163) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/baudouin-iii/