VISCONTI LUCHINO (1906-1976)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Luchino Visconti

Luchino Visconti
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

La terre tremble, L. Visconti

La terre tremble, L. Visconti
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Le Guépard, L. Visconti

Le Guépard, L. Visconti
Crédits : Titanus/ Pathé Cinéma/ SGC/ Screen Prod/ Photononstop

photographie

Burt Lancaster dans Le Guépard, de L. Visconti, 1963

Burt Lancaster dans Le Guépard, de L. Visconti, 1963
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


Luchino Visconti, comme l'a bien vu Gilles Deleuze, est un « cinéaste du temps », et son œuvre une irrémédiable recherche du temps perdu. Lecteur passionné de Marcel Proust ou de Thomas Mann, qui surent faire rimer autour du couple de mots adolescent-convalescent une partie de leur œuvre, il a uni les contraires, que ce soit le dialecte des pêcheurs siciliens avec la beauté chorale de la tragédie grecque dans La terre tremble (1948), ou bien le trauma des camps d'extermination nazis avec la disparition d'un monde de tradition familiale et de culture, comme dans Vaghe stelle dell'Orsa (Sandra, 1965). « Cinéaste aussi célèbre qu'inconnu », écrivait Serge Daney, Visconti offre « l'un des styles les plus hermétiques de l'histoire du cinéma ».

Luchino Visconti

Luchino Visconti

Photographie

Luchino Visconti (1906-1976), au cours d'un tournage. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La terre tremble, L. Visconti

La terre tremble, L. Visconti

Photographie

La terre tremble (1948), de Luchino Visconti (1906-1976), adaptation néo-réaliste des Malavoglia de Verga. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Apories critiques

Né en 1906, dans une grande famille de la noblesse milanaise, Luchino Visconti rencontre Jean Renoir en France au moment du Front populaire et devient son assistant pour Les Bas-Fonds (1937), après avoir créé les costumes d'Une partie de campagne (1936). Au même moment, Coco Chanel le présente à Jean Cocteau. En Italie, il se lie avec le groupe d'intellectuels communistes animant la revue Cinema et, à partir de 1943, soutient des actions de résistance. Il réalise Ossessione, son premier long métrage, en 1942, après avoir été tenté par la littérature. Ce tard venu à la réalisation de films est aussi, dès 1945, un grand metteur en scène de théâtre puis d'opéra, notamment à partir de 1954 avec La Vestale de Spontini, début d'une étroite collaboration avec Maria Callas. Visconti est auréolé de l'histoire de sa famille qui croise celle de son pays comme celle de la culture italienne et européenne.

Au fil des décennies, la réception critique des films de Visconti s'est polarisée en Europe sur une série de termes « opposés ». Au couple de mots (communiste et aristocratique) qui désignent l'homme, furent associés ceux qui concernent un style (néo-réali [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  VISCONTI LUCHINO (1906-1976)  » est également traité dans :

LE GUÉPARD, film de Luchino Visconti

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 191 mots
  •  • 2 médias

Après le superbe mélodrame social Rocco et ses frères (Rocco i sui fratelli, 1960), et presque dix ans après Senso (1954), qui se déroule dans la Venise de 1866 en guerre avec l'Autriche, Luchino Visconti (1906-1976) renoue avec l'histoire en adaptant l'unique roman, publié en 1958, de l'aristocrate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-guepard-luchino-visconti/#i_25543

CALLAS MARIA (1923-1977)

  • Écrit par 
  • Alain DUAULT
  •  • 1 373 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « « Vissi d'arte, vissi d'amore » »  : […] Maria Callas est née à New York le 2 décembre 1923, sous le nom de Cecilia Sophia Anna Maria Kalogeropoulos, un nom imprononçable qu'elle changera pour en faire un véritable mythe, se forgeant une voix, une image et un destin. On connaît bien aujourd'hui l'histoire de la grosse fille mal aimée par sa mère, qui grandit dans un foyer désuni d'immigré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-callas/#i_25543

CECCHI D'AMICO SUSO (1914-2010)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 926 mots

Née à Rome, fille de l'écrivain et producteur Emilio Cecchi, belle-fille du critique littéraire Silvio D'Amico, Suso Cecchi D'Amico grandit dans un climat intellectuel stimulant, loin de l'endoctrinement fasciste. À la fin des années 1930, elle se lance dans le journalisme et commence à traduire des pièces de théâtre au côté de son père. Dans l'imm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suso-cecchi-d-amico/#i_25543

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 812 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Un essor considérable »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, c'est en Italie que le cinéma prit un essor considérable. Le renouveau du cinéma italien peut s'expliquer par des raisons politiques, historiques, artistiques, et aussi de générations. Politiquement, les cinéastes, comme les écrivains et tous les artistes italiens, sont sévèrement surveillés par le pouvoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-histoire/#i_25543

CINÉMA ET OPÉRA

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe FERRARI
  •  • 3 255 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Des cinéastes à l'opéra »  : […] Nombreux, on l'a dit, sont les cinéastes qui sont aussi metteurs en scène d'opéra. Visconti est un des premiers, avec La Traviata de Giuseppe Verdi, à importer sur une scène d'opéra, à la Scala en 1955, certains codes et certaines règles de l'expression cinématographique. Il renouvelle ainsi l'art lyrique avec cet opéra ainsi que La Vestale de Ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-et-opera/#i_25543

DELON ALAIN (1935- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 621 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Jouer d'instinct »  : […] Né à Sceaux le 8 novembre 1935, Alain Delon connaît une jeunesse tumultueuse : des parents séparés, une scolarité chaotique. Il s'engage à dix-sept ans dans l'armée et combat en Indochine. Il doit à l'amitié de Jean-Claude Brialy et Brigitte Auber, ainsi qu’à un physique avantageux, de fréquenter les milieux du cinéma. Avant même l'explosion de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-delon/#i_25543

GASSMAN VITTORIO (1922-2000)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 958 mots
  •  • 1 média

Né à Gênes le 1 er  septembre1922 de père allemand et de mère toscane, Vittorio Gassman passe son adolescence à Rome. Là, outre sa passion pour le sport, il révèle des dons précoces pour l'écriture. En sortant du lycée, en 1941, il s'inscrit en droit à l'université de Rome, mais sa mère le pousse à suivre également les cours de l'Académie d'art dra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vittorio-gassman/#i_25543

GIULINI CARLO MARIA (1914-2005)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 365 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Il gentilissimo »  : […] Carlo Maria Giulini, né à Barletta, dans le sud de l'Italie, le 9 mai 1914, passe une partie de son enfance à Bolzano, dans le Trentin-Haut-Adige, région d'où sa famille est originaire. Il étudie tôt le violon, et entre à seize ans à l'Académie de Sainte-Cécile de Rome, où il travaille le violon et l'alto avec Remy Principe, la composition avec Ale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-maria-giulini/#i_25543

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « « Teatri stabili » et compagnies privées »  : […] La crise des stabili est due au fait qu'ils sont devenus de plus en plus des noyaux de pouvoir théâtral où l'on n'a accès que par un système classique de clientélisme et d'influences. Ils ont aussi manqué leur premier objectif, celui d'être une école pour les nouveaux acteurs. En fait, le tort majeur des stabili , et nous pensons surtout au Picco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/#i_25543

ITALIE - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 7 718 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'âge d'or du cinéma italien (1960-1980) »  : […] Au début des années 1960, le cinéma italien affiche une éclatante santé. On peut en voir une preuve dans les films envoyés au festival de Cannes : La dolce vita (Fellini) et L'avventura (Antonioni) en 1960, La Fille à la valise (Zurlini), La ciociara (V. De Sica), La viaccia (Bolognini) en 1961, Divorce à l'italienne (Germi) et L'Éclipse ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-le-cinema/#i_25543

NÉO-RÉALISME ITALIEN

  • Écrit par 
  • Giuditta ISOTTI-ROSOWSKY
  •  • 3 182 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une expérience de cinéma social »  : […] Parmi les caractéristiques du cinéma néo-réaliste, on cite souvent le tournage en décors réels, le recours à des acteurs venus du music-hall ou à des non-professionnels et le refus du changement brusque de cadrage. Dès 1940, dans la revue Cinema , Cesare Zavattini préconise « le film de l'homme qui dort, le film de l'homme qui se dispute, sans mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-realisme-italien/#i_25543

SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX, 
  • Alain SATGÉ
  •  • 7 224 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le renouveau de l'après-guerre : approches dialectiques, approches idéalistes »  : […] Pour rendre compte du renouveau du spectacle d'opéra dans les années 1950, on invoque souvent pêle-mêle le rôle de metteurs en scène spécialisés dans le théâtre lyrique, comme Wieland Wagner ou Walter Felsenstein, d'hommes de théâtre ou de cinéma, comme Giorgio Strehler ou Luchino Visconti, ou encore de l'exceptionnelle chanteuse-actrice que fut M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie-lyrique/#i_25543

SCHNEIDER ROMY (1938-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 936 mots

Rosemarie Albach-Retty était née dans la mouvance du cinéma, puisque sa mère, Magda Schneider, avait tourné dans une trentaine de films depuis l'entre-deux guerres, notamment dans Libelei de Max Ophuls en 1933. Bavaroise, réfugiée en Autriche pendant la guerre, Magda Schneider apportait d'avance à sa fille le goût du professionnalisme et une facil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romy-schneider/#i_25543

VOIX OFF, cinéma

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 466 mots
  •  • 2 médias

Procédé narratif consistant à faire commenter l'action d'un film par un narrateur, qui peut être ou non l'un des personnages de la fiction et qui peut être ou non présent à l'écran au même moment. La voix off (hors champ) implique presque toujours un recul par rapport à l'action en cours : elle suppose donc une interprétation de cette action. Utili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voix-off-cinema/#i_25543

Voir aussi

Pour citer l’article

Suzanne LIANDRAT-GUIGUES, « VISCONTI LUCHINO - (1906-1976) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/luchino-visconti/