Cinéastes italiens


AMELIO GIANNI (1945-    )

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 089 mots

Né en Calabre en 1945, Gianni Amelio vient à Rome , attiré par le cinéma. Cinéphile passionné, il commence à réaliser des films pour la télévision en 1970. De nombreuses années de difficultés l'attendent avant qu'il ne soit reconnu, même si dès 1974 il est présent à Cannes avec La città del sole. Amelio aura été longtemps un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gianni-amelio/#i_0

ANTONIONI MICHELANGELO (1912-2007)

  • Écrit par 
  • Paul Louis THIRARD
  •  • 2 268 mots
  •  • 1 média

Il y a dans chaque culture nationale comme dans chaque moyen d'expression des moments ou des personnes qui semblent être des points de convergence. Ainsi des œuvres incarnent et propulsent en même temps certains changements culturels collectifs, si bien que l'itinéraire de leur auteur tend peut-être injustement à décevoir après coup, lorsqu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michelangelo-antonioni/#i_0

ARGENTO DARIO (1940-    )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 879 mots

Né à Rome le 7 novembre 1940, Dario Argento est surtout réputé pour ses films policiers et d'horreur d'une grande violence, très efficaces, à la forme élaborée jusqu'à la sophistication. Fils du producteur Salvatore Argento et d'une photographe de mode d'origine brésilienne spécialisée dans les portraits glamour d'actrices, Elda Luxando, son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dario-argento/#i_0

BARUCHELLO GIANFRANCO (1924-    )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 952 mots

Gianfranco Baruchello est un peintre, écrivain et cinéaste italien d' avant-garde né en 1924 à Livourne. Il obtient un doctorat de droit, et crée, très jeune, une entreprise de produits biochimiques qu'il abandonne définitivement en 1959, malgré sa réussite, pour se consacrer à la peinture. Après une première phase d'expérimentation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gianfranco-baruchello/#i_0

BAVA MARIO (1914-1980)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 607 mots

Mario Bava s'est longtemps distingué, dans la cohorte des cinéastes italiens mineurs, comme « spécialiste du film fantastique », mais on peut s'interroger sur la validité de cette qualification. Né à San Remo, fils d'un sculpteur, il débuta par quelques courts-métrages, puis fut assistant de réalisateurs tels que Camerini, Soldati, Monicelli et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-bava/#i_0

BELLOCCHIO MARCO (1939-    )

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 785 mots

Contemporain de Bernardo Bertolucci , « provincial » influencé comme lui par Gramsci, Brecht et Godard, débutant en même temps que lui, Bellocchio a connu une évolution différente, plus confidentielle, plus austère aussi. Loin des succès internationaux, il construit une œuvre de révolté marqué par le sens de l'absolu et de la dérision. Passionné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marco-bellocchio/#i_0

BENIGNI ROBERTO (1952-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 715 mots

Acteur et réalisateur italien né le 27 octobre 1952 à Castiglion Fiorentino, en Toscane. Roberto Benigni est le fils d’un modeste métayer déporté dans un camp de travail allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. L’humour dont fait preuve son père lorsqu’il raconte ses souvenirs contribue à forger le talent comique du jeune Benigni et sera la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roberto-benigni/#i_0

BERTOLUCCI BERNARDO (1941-    )

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 944 mots
  •  • 1 média

L'œuvre de Bernardo Bertolucci, marquée par le formalisme, un souci de l'histoire et de la politique jamais démentis, est portée par une interrogation sur l'identité, l'existence de l'individu et son annihilation possible par la perte même de cette identité. Seul cinéaste italien à succès, avec Sergio Leone , à avoir réalisé une grande partie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardo-bertolucci/#i_0

BLASETTI ALESSANDRO (1900-1987)

  • Écrit par 
  • Giuditta ISOTTI-ROSOWSKY
  •  • 1 135 mots
  •  • 1 média

Critique, figurant, acteur jouant son propre rôle, metteur en scène au théâtre, au cinéma et, à partir de 1962, à la télévision, Alessandro Blasetti adorait se définir comme « un océan de contradictions ». Né à Rome , il fait des études de droit, conformément à la tradition de sa famille maternelle où l'on était avocat de la curie romaine de père […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-blasetti/#i_0

BOLOGNINI MAURO (1922-2001)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 746 mots

Mauro Bolognini est né à Pistoia en 1922. Après des études d'architecture, il s'oriente vers le cinéma en suivant la voie traditionnelle de l'assistanat, en France et en Italie. Il débute en 1953 avec Ci troviamo in galleria, une comédie, genre alors très en vogue. Fort de ce succès modeste qui lui confère la confiance des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauro-bolognini/#i_0

BRUSATI FRANCO (1922-1993)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 658 mots

Dans le riche panorama du cinéma italien contemporain, Franco Brusati fait un peu figure de marginal. Son œuvre, peu abondante (huit films de 1956 à 1989), n'a attiré l'attention que par intermittence : Pain et chocolat, son film le plus célèbre, lui a valu une fausse réputation d'auteur de comédies, aux antipodes de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franco-brusati/#i_0

CAMERINI MARIO (1895-1981)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 805 mots

Mario Camerini est né à Rome en 1895. Grâce à son cousin, le cinéaste Augusto Genina, Mario Camerini débute comme assistant avant de passer à la réalisation avec Jolly, clown da circo en 1923. Mais ce n'est qu'en 1929, avec Rotaie (Rails) qu'il obtient un certaine reconnaissance critique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-camerini/#i_0

CASTELLANI RENATO (1913-1985)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 663 mots

Renato Castellani est né à Finale Ligure (Savona) en 1913. Après des études d'architecture à Milan, et alors qu'il montre déjà de l'intérêt pour la conservation des vieux films, il fait ses débuts au cinéma comme assistant de Mario Camerini et d' Alessandro Blasetti . Scénariste talentueux, il collabore dans les années 1930 au scénario de films […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renato-castellani/#i_0

CITTI SERGIO (1933-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 170 mots

Cinéaste italien. Né dans la banlieue pauvre de Rome , Sergio Citti – frère de l'acteur Franco Citti – rencontre, au milieu des années 1950, l'écrivain Pier Paolo Pasolini , dont il devient conseiller dialectal pour ses romans Les Enfants de la vie (1955) et Une vie violente (1959). Leur collaboration ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sergio-citti/#i_0

COMENCINI LUIGI (1916-2007)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 353 mots
  •  • 1 média

Mort à Rome à plus de quatre-vingt-dix ans, Luigi Comencini, malade, avait interrompu sa carrière depuis une quinzaine d'année. Ses filles, Paola, Cristina et Francesca, tout en commençant leur propre carrière, l'avaient aidé à tourner ses derniers films. Bien que né en Italie, à Salò, au bord du lac de Garde, le futur metteur en scène a passé son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-comencini/#i_0

DAMIANI DAMIANO (1922-2013)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 713 mots

Révélé en France en 1962 avec L'Île des amours interdites (L'isola di Arturo), d'après le roman d'Elsa Morante et sur un scénario de Cesare Zavattini , Damiano Damiani est né à Pasiano di Pordenone (Frioul) en 1922. Il commence des études à l'Académie des beaux-arts de Milan, il rencontre alors Alberto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/damiano-damiani/#i_0

DE SANTIS GIUSEPPE (1917-1997)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 802 mots
  •  • 1 média

Giuseppe De Santis a passé les vingt-cinq dernières années de sa vie à essayer de revenir derrière une caméra. Solitaire, intransigeant devant l'injustice dont il se sentait frappé, ayant même pris ses distances à l'égard de Rome en allant habiter à une trentaine de kilomètres de la capitale, il était devenu un homme en suspens. À l'image de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-de-santis/#i_0

DE SETA VITTORIO (1923-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 422 mots

Documentariste italien né à Palerme en 1923, Vittorio De Seta appartient à une famille de l'aristocratie calabraise. Durant la Seconde Guerre mondiale, il combat dans la marine, et, après l'armistice de 1943, il se refuse à rejoindre les rangs de la République de Salò. Il est alors déporté en Autriche par l'armée allemande. À son retour, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vittorio-de-seta/#i_0

DE SICA VITTORIO (1901-1974)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 637 mots
  •  • 4 médias

Dans une carrière particulièrement féconde – une trentaine de films comme metteur en scène, plus d'une centaine comme acteur –, Vittorio De Sica a signé quelques œuvres qui comptent parmi les classiques de l'histoire du cinéma. Homme de spectacle, il est une des figures les plus représentatives de l'évolution du cinéma italien. Sa carrière a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vittorio-de-sica/#i_0

EMMER LUCIANO (1918-2009)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 791 mots

Épigone du néoréalisme dont il introduisit les enseignements dans des comédies de mœurs aux tonalités amères, Luciano Emmer a connu une carrière singulière, faite de nombreuses ruptures et de réorientations inattendues. Né à Milan mais élevé à Venise, il abandonne des études de droit pour se consacrer au cinéma. Il se fait d'abord connaître à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luciano-emmer/#i_0

FELLINI FEDERICO

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 2 766 mots
  •  • 7 médias

En exploitant jusqu'à leurs ultimes conséquences deux traditions cinématographiques chères à l'Italie, le « spectacle » en tant que tel et une familiarité avec l'« au-delà » moins fantastique que secrètement (et ironiquement) intégrée à la vie quotidienne, Fellini s'est imposé comme l'un des rares cinéastes de la Péninsule dont la renommée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/federico-fellini/#i_0

FERRERI MARCO (1928-1997)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 962 mots

Les films de Marco Ferreri sont réputés scandaleux. Or, le seul qui ait réellement fait scandale, ou du moins irrité certains, est La Grande Bouffe (1973), qui reste paradoxalement son plus grand succès commercial. En réalité, si l'œuvre peut choquer, c'est que le cinéaste y livre une vision de l'humanité qui n'est guère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marco-ferreri/#i_0

GALLONE CARMINE (1886-1973)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 579 mots

Né à Taggia en 1886 Carmine Gallone est mort à Rome en 1973. Sa carrière est une des plus longues du cinéma italien, totalement tributaire du goût du public dont le metteur en scène, depuis les « dive » des années 1910 jusqu'aux péplums des années 1960, épousa sans faille les inclinations. Très tôt, il dirige la mythique Lyda Borelli dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carmine-gallone/#i_0

GARRONE MATTEO (1968-    )

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 1 096 mots

Né en 1968 à Rome , Matteo Garrone est le fils d'un critique de théâtre et d'une photographe. Le prix Sacher du premier court-métrage lui est décerné par Nanni Moretti pour Silhouette en 1996, qu'il intégrera à son premier long-métrage, Terra di mezzo. Ce film sur la vie des immigrés à Rome oscille entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matteo-garrone/#i_0

GASSMAN VITTORIO (1922-2000)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 952 mots
  •  • 1 média

Né à Gênes le 1er septembre1922 de père allemand et de mère toscane, Vittorio Gassman passe son adolescence à Rome . Là, outre sa passion pour le sport, il révèle des dons précoces pour l'écriture. En sortant du lycée, en 1941, il s'inscrit en droit à l'université de Rome, mais sa mère le pousse à suivre également les cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vittorio-gassman/#i_0

GERMI PIETRO (1914-1974)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 649 mots
  •  • 1 média

Cinéaste et acteur italien, Pietro Germi est né à Gênes. Élève du Centre expérimental du cinéma de Rome , scénariste et assistant de Alessandro Blasetti (1939-1943), il débute dans la mise en scène en 1946 avec Le Témoin (Il Testimone) dont il a écrit le scénario avec Cesare Zavattini et Diego Fabbri. Prix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-germi/#i_0

GIORDANA MARCO TULLIO (1950-    )

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 929 mots

Marco Tullio Giordana est né à Milan le 1er octobre 1950. Il n'a que dix-neuf ans, le 12 décembre 1969, quand il est témoin de l'attentat terroriste, piazza Fontana à Milan, contre la Banca Nazionale dell'Agricoltura (dix-sept morts et quatre-vingt-huit blessés), qui marque le début de ce qu'on appellera bientôt la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marco-tullio-giordana/#i_0

GUAZZONI ENRICO (1876-1949)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 667 mots

Le cinéaste Enrico Guazzoni est né à Rome en 1876. Il étudie la peinture aux Beaux-Arts avant de commencer à travailler en 1907 comme conseiller artistique de la principale société de production romaine, la Cines. Dès cette année-là, il réalise son premier film, Une invitation à déjeuner. Après avoir essayé de créer sa propre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrico-guazzoni/#i_0

LATTUADA ALBERTO (1914-2005)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 880 mots

Pierre Kast disait de Lattuada et de ses films qu'ils étaient inclassables. Il est difficile en effet de mettre une étiquette sur celui qui fut un des adeptes du calligraphisme au début de sa carrière puis participa au mouvement néoréaliste, signa quelques comédies italiennes de référence, s'inspira de textes littéraires, empruntés notamment à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-lattuada/#i_0

LEONE SERGIO (1921-1989)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 630 mots

Né à Rome , Sergio Leone est le fils du metteur en scène du cinéma muet Roberto Leone Roberti et de l'actrice Bice Waleran. Son nom apparaît d'abord au générique de quelques « péplums » (qui ne sont pas parmi les meilleurs du genre) comme « auteur du sujet » ou comme coscénariste. En 1959, il passe à la mise en scène en terminant une nouvelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sergio-leone/#i_0

LEOPARDI, IL GIOVANE FAVOLOSO (M. Martone)

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 1 032 mots
  •  • 1 média

Mario Martone , né à Naples en 1959, est d'abord un homme de théâtre. Après une première mise en scène à 17 ans, il crée la compagnie Falso Movimento en 1979, et monte Otello de Verdi, LOpéra de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopardi-il-giovane-favoloso/#i_0

LIZZANI CARLO (1917-2013)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 865 mots

Grande figure de la culture italienne, Carlo Lizzani, né à Rome en 1922, a largement débordé les frontières de son métier de cinéaste. Plusieurs ouvrages l’ont inscrit dans le panorama des témoins privilégiés de l’histoire du xxe siècle : Attraverso il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-lizzani/#i_0

MARTONE MARIO (1959-    )

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 088 mots
  •  • 1 média

Né en 1959 à Naples, Mario Martone connaît d'abord une longue expérience de metteur en scène de théâtre à la tête d'une compagnie qu'il crée en 1979, Falso Movimento. À l'origine de la fondation de Teatri Uniti, il poursuit ses recherches expressives en montant des pièces où passe son amour pour le cinéma (Ritorno ad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-martone/#i_0

MONDADORI ALBERTO (1914-1976)

  • Écrit par 
  • Piero GELLI
  •  • 1 281 mots

Fils d'Arnoldo Mondadori, fondateur de la maison d' édition du même nom, Alberto est né à Ostiglia, province de Mantoue. Il étudia à Vérone et à Milan, puis fréquenta la faculté des sciences politiques à Pavie, mais sans acquérir de diplôme. Son activité multiple commença par le journalisme, avec la direction de la revue politique et culturelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-mondadori/#i_0

MORETTI NANNI (1953-    )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 2 420 mots
  •  • 1 média

Dans un cinéma italien que l’on croyait irrémédiablement en déclin depuis le milieu des années 1970, Nanni Moretti a renoué très rapidement les fils distendus entre le néoréalisme et la comédie à l'italienne, entre l'impudeur intime de Rossellini et l'ironie parfois cruelle qui caractérisait le meilleur d'un genre usé. Son œuvre, qui constitue une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanni-moretti/#i_0

OLMI ERMANNO (1931-    )

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 859 mots
  •  • 1 média

Le cinéaste Ermanno Olmi est né à Bergame en 1931. Après une longue activité de documentariste pour la société Edisonvolta, où, à travers des commandes industrielles, il met au point une approche de l'homme d'une grande sensibilité, il passe au film de fiction avec des œuvres très proches de ses expériences antérieures. Il tempo si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ermanno-olmi/#i_0

PASOLINI PIER PAOLO (1922-1975)

  • Écrit par 
  • Hervé JOUBERT-LAURENCIN
  •  • 2 574 mots
  •  • 3 médias

À l'égal de sa mort atroce sur la plage d'Ostie, un assassinat trop simple et trop mystérieux à la fois, et en partie à cause d'elle, la vie et l'œuvre quasi indissociables de Pasolini furent souvent recouvertes d'un double voile. Rejet et fascination s'entrecroisent sur les deux faces de ce terrible linceul, tantôt médiatique et tantôt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pier-paolo-pasolini/#i_0

PASTRONE GIOVANNI (1882-1959)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 684 mots
  •  • 1 média

Giovanni Pastrone est né à Montechiaro d'Asti en 1882. Il découvre le cinéma à l'âge de vingt-cinq ans en entrant comme comptable à la société Carlo Rossi & Cie qui vient d'être fondée à Turin en 1907. Une trentaine de films sont produits et distribués en Italie et à l'étranger. Des difficultés financières conduisent à la liquidation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-pastrone/#i_0

PETRI ELIO (1929-1982)

  • Écrit par 
  • Jacques SICLIER
  •  • 708 mots
  •  • 1 média

Tardivement consacré en France par le grand prix spécial du jury et le grand prix spécial de la critique internationale, décernés, au festival de Cannes de 1970, à Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon, Elio Petri devait être considéré depuis lors comme un cinéaste politique, dans la lignée de Francesco Rosi . Mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elio-petri/#i_0

PONTECORVO GILLO (1919-2006)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 834 mots

Né à Pise en 1919 dans une famille juive aisée, le réalisateur Gillo Pontecorvo fuit le fascisme et s'installe en France après l'instauration dans son pays des lois raciales de 1938. Diplômé de chimie, il gagne sa vie comme correspondant de plusieurs journaux italiens. Il fréquente les milieux antifascistes, d'abord à Paris, puis sur la Côte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gillo-pontecorvo/#i_0

RISI DINO (1916-2008)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 873 mots
  •  • 1 média

Dino Risi est né à Milan. Médecin psychiatre, il se lie au groupe de jeunes Milanais, dont Alberto Lattuada et Luigi Comencini qui, à la fin des années 1930, essaient de mettre sur pied une cinémathèque. Après avoir été l'assistant de Mario Soldati et de Lattuada quand celui-ci passe à la réalisation, il signe en 1946 un court-métrage, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dino-risi/#i_0

ROSI FRANCESCO (1922-2015)

  • Écrit par 
  • Aldo TASSONE
  •  • 1 075 mots
  •  • 1 média

Le cinéaste italien Francesco Rosi est né le 15 novembre 1922 à Naples ; après des études de jurisprudence, il s'installe en 1946 à Rome , où il s'adonne au dessin et à la caricature. Après quelques mises en scène théâtrales, il devient assistant-metteur en scène de Visconti pour La terre tremble (La terra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-rosi/#i_0

ROSSELLINI ROBERTO

  • Écrit par 
  • Claude BEYLIE
  •  • 2 488 mots
  •  • 3 médias

« Il y a, d'une part, le cinéma italien, de l'autre Roberto Rossellini  », écrivait naguère Jacques Rivette , pour bien marquer à quel point l'auteur de Voyage en Italie doit être distingué des autres cinéastes de son pays, situé en marge de l'école néoréaliste dont il fut pourtant l'un des pionniers. L'important, dit en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roberto-rossellini/#i_0

SCOLA ETTORE (1931-2016)

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 918 mots
  •  • 1 média

Figure importante du cinéma italien, d'abord comme scénariste, puis comme cinéaste à partir de 1964, Ettore Scola a construit une œuvre composite et cohérente à la fois , dominant de sa stature la commedia all'italiana, où il excelle avec Risi, Monicelli et Comencini jusqu'à la fin des années 1970, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ettore-scola/#i_0

SOLDATI MARIO (1906-1999)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 925 mots

Cinéaste et écrivain italien, Mario Soldati est né à Turin en 1906. Issu d'une vieille famille piémontaise de tradition à la fois militaire et littéraire, il a été marqué par la rigidité de l'éducation qu'il a reçue chez lui et chez les jésuites (qui fournissent la matière d'un de ses premiers écrits, L'Amico gesuita, 1929). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-soldati/#i_0

SORDI ALBERTO (1920-2003)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 801 mots

Né à Rome en 1920, Alberto Sordi a grandi sous le fascisme. Son entrée dans le monde du spectacle s'est faite par la petite porte, comme figurant dans des films tournés à Cinecittà, ou comme doubleur d'Oliver Hardy. Après quelques rôles de second plan, il devient progressivement un des représentants les plus sûrs du spectacle italien. Commencée à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-sordi/#i_0

TAVIANI VITTORIO (1929-    ) & PAOLO (1931-    )

  • Écrit par 
  • Jean COLLET
  •  • 774 mots

Ils sont deux frères. Vittorio et Paolo, nés à San Miniato di Pisa. Deux frères cinéastes, jusqu'ici inséparables. « Faire un film, dit Vittorio, c'est comme respirer : tant que nos poumons, mystérieusement, respireront au même rythme, nous ferons des films ensemble. » Idéologues et militants, attachés à un système formel aisément repérable d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taviani-vittorio-et-paolo/#i_0

VANCINI FLORESTANO (1926-2008)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 679 mots

Les débuts de Florestano Vancini s'inscrivent dans le grand mouvement de renouveau qui traverse le cinéma italien au début des années 1960. Après avoir participé au développement du documentaire italien (plus d'une trentaine de films de 1949 à 1959), il entame sa carrière dans le long-métrage avec un cinéma de témoignage directement issu du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/florestano-vancini/#i_0

VISCONTI LUCHINO (1906-1976)

  • Écrit par 
  • Suzanne LIANDRAT-GUIGUES
  •  • 3 207 mots
  •  • 4 médias

Luchino Visconti , comme l'a bien vu Gilles Deleuze, est un « cinéaste du temps », et son œuvre une irrémédiable recherche du temps perdu. Lecteur passionné de Marcel Proust ou de Thomas Mann , qui surent faire rimer autour du couple de mots adolescent-convalescent une partie de leur œuvre, il a uni les contraires, que ce soit le dialecte des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luchino-visconti/#i_0

ZEFFIRELLI FRANCO (1923-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 369 mots
  •  • 1 média

Réalisateur italien, scénographe et producteur d'opéra, de théâtre, de cinéma et de télévision, né le 12 février 1923 à Florence. Durant ses études d'architecture à Florence, Franco Zeffirelli, de son vrai nom Gianfranco Corsi, se lance dans le théâtre en intégrant la troupe de l'université. Forcé d'interrompre ses études par l'occupation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franco-zeffirelli/#i_0

ZURLINI VALERIO (1926-1982)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 585 mots
  •  • 1 média

Valerio Zurlini est né à Bologne en 1926. Il y a dans ses grands films un équilibre entre une forme riche, derrière la sobriété de surface, et un contenu humain d'une intensité bouleversante. Le début de la carrière du metteur en scène s'est fait sans tapage. Les Jeunes Filles de San Frediano (Le Ragazze di San […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valerio-zurlini/#i_0


Affichage 

Alberto Lattuada

Alberto Lattuada

photographie

Le réalisateur Alberto Lattuada sur le tournage de Sans pitié (Senza Pietá, 1948). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Vittorio De Sica

Vittorio De Sica

photographie

Vittorio De Sica (1901-1974), archétype de l'officier des carabiniers, dans Pain, amour et fantaisie (1953), de Luigi Comencini. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Pier Paolo Pasolini

Pier Paolo Pasolini

photographie

L'écrivain et réalisateur italien Pier Paolo Pasolini (1922-1975). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Federico Fellini

Federico Fellini

photographie

Federico Fellini (1920-1993), sur le tournage de La Dolce vita (1960). 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Vittorio de Sica, Roberto Rossellini et Federico Fellini

Vittorio de Sica, Roberto Rossellini et Federico Fellini

photographie

Vittorio de Sica (1901-1974), Roberto Rossellini (1906-1977) et Federico Fellini (1920-1993) sur le tournage du Général de la Rovere (Generale della Rovere, 1959) de Rossellini, d'après Indro Montanelli. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Paolo Sorrentino

Paolo Sorrentino

photographie

Les Conséquences de l'amour, Il divo et La grande bellezza marquent les étapes d'une œuvre qui se caractérise aussi bien par le choix de personnages hors normes (interprétés à chaque fois par Toni Servillo) que par un style qui manie avec maestria l'excès et le... 

Crédits : Cinemafestival/ Shutterstock

Afficher

Allemagne année zéro, R. Rossellini

Allemagne année zéro, R. Rossellini

photographie

Le réalisateur italien Roberto Rossellini (1906-1977) et le jeune acteur allemand Edmund Moeschke lors du tournage de Allemagne année zéro, à Berlin, en 1948. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Luchino Visconti

Luchino Visconti

photographie

Luchino Visconti (1906-1976), au cours d'un tournage. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Journal intime, N. Moretti

Journal intime, N. Moretti

photographie

Journal intime (1994), de Nanni Moretti. Une autobiographie en images et un portrait de l'Italie des années 1990. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Federico Fellini et Marcello Mastroianni

Federico Fellini et Marcello Mastroianni

photographie

Federico Fellini et Marcello Mastroianni lors de la sortie de la «Dolce Vita», en 1960. 

Crédits : D. Lees/ Time&Life Pictures/ Getty

Afficher

Alberto Lattuada

Alberto Lattuada
Crédits : Hulton Getty

photographie

Vittorio De Sica

Vittorio De Sica
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Pier Paolo Pasolini

Pier Paolo Pasolini
Crédits : Hulton Getty

photographie

Federico Fellini

Federico Fellini
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Vittorio de Sica, Roberto Rossellini et Federico Fellini

Vittorio de Sica, Roberto Rossellini et Federico Fellini
Crédits : Hulton Getty

photographie

Paolo Sorrentino

Paolo Sorrentino
Crédits : Cinemafestival/ Shutterstock

photographie

Allemagne année zéro, R. Rossellini

Allemagne année zéro, R. Rossellini
Crédits : Hulton Getty

photographie

Luchino Visconti

Luchino Visconti
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Journal intime, N. Moretti

Journal intime, N. Moretti
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Federico Fellini et Marcello Mastroianni

Federico Fellini et Marcello Mastroianni
Crédits : D. Lees/ Time&Life Pictures/ Getty

photographie