LOMBARDS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

500 à 600. Reconquêtes

500 à 600. Reconquêtes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Italie, VIe siècle

Italie, VIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Garniture de ceinture lombarde à pendentifs multiples

Garniture de ceinture lombarde à pendentifs multiples
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Le peuple lombard, l'un des derniers immigrés au haut Moyen Âge en territoire romain, est connu depuis le ier siècle de notre ère sous le nom de Langobardi, devenu après le ve siècle Longobardi par étymologie populaire, et finalement Lombardi par syncope au xie siècle. En français, l'usage ne s'est pas encore imposé de distinguer les Longobards, envahisseurs germaniques du vie siècle, et les Lombards, habitants de la Lombardie, comme le font les Italiens : d'où une ambiguïté assez incommode. Le présent article n'étudie les Lombards qu'au premier sens du mot.

500 à 600. Reconquêtes

500 à 600. Reconquêtes

Carte

Justinien empereur. Apogée de Constantinople. Chosroès Ier empereur sassanide en Iran. Les Sui réunifient la Chine.Les bouleversements du siècle précédent se poursuivent au VIe siècle.En Occident, les Francs étendent leur domination sur pratiquement toute l'ancienne Gaule, tandis que les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les Lombards appartiennent par la langue au rameau westique des peuples germaniques, et plus précisément au sous-groupe des « Germains de l'Elbe ». Leur nom signifie sans doute « les longues barbes ». Leurs origines sont connues par les géographes romains, qui se bornent à noter leur présence au début de notre ère à proximité de l'Elbe inférieure, et par des traditions nationales tardivement rédigées (Origo gentis Langobardorum, milieu du viie siècle ; Histoire des Lombards de Paul Diacre, écrite vers 770-790, etc.), en partie calquées sur celles des Gots, qui prétendent avoir pour berceau la Scandinavie.

Histoire du peuple lombard

Les migrations

La sagesse commande de ne pas faire remonter l'histoire des Lombards au-delà de leur affrontement avec Tibère près de l'Elbe. Ils demeurèrent dans cette région pendant la majeure partie du ier siècle. Au iie siècle, parallèlement au mouvement d'une série de peuples ostiques, ils s'enfoncèrent dans l'intérieur du continent européen.

On les retrouve, en effet, vers 167, au contact des armées romaines en Pannonie (Hongrie actuelle). Ils restèrent dans les mêmes parages jusqu'au ve siècle. En 489, ils sont signalés comme envahisseurs de l'ancien pays des Ruges, la Basse-Autriche, où ils s'établirent pendant une quarantaine d'années. Ce n'est encore qu'un peuple de second plan, dont les sources parlent peu. Leur première participation vraiment active au [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Caen
  • : directeur du musée des Antiquités nationales, Saint-Germain-en-Laye

Classification


Autres références

«  LOMBARDS  » est également traité dans :

CRÉATION DU PATRIMOINE DE SAINT-PIERRE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 202 mots

En 753, le roi lombard Aistulf entreprit de conquérir la partie de l'Italie encore sous l'autorité byzantine. Après avoir pris Ravenne, il menaçait Rome. Le pape Étienne II se réfugia dans le royaume franc et y rencontra, en janvier 754, le roi Pépin. Ce dernier avait, en 751, pris la place du dernier Mérovingien, Childéric III, avec l'accord impli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-du-patrimoine-de-saint-pierre/#i_18094

HADRIEN Ier, (mort en 795), pape (772-795)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 443 mots

Pape de l'Église catholique romaine de 772 à 795 aussi connu sous le nom d'Adrien 1 er , né à Rome (Italie), et mort le 25 décembre 795. Hadrien noue d'étroites relations avec le futur empereur Charlemagne, alors roi des Francs, symbolisant l'idéal médiéval de l'entente entre l'Église et l'État dans une chrétienté unifiée. Né dans une famille nob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadrien-ier/#i_18094

INVASIONS GRANDES

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 16 124 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les Lombards »  : […] Peut-être originaires de Scandinavie, les Lombards sont mentionnés pour la première fois au début de notre ère sur le cours inférieur de l'Elbe. Puis, au ii e siècle, ils se déplacent vers le sud : on les rencontre en 167 sur le Danube moyen ; après quoi il n'en est plus question pendant près de trois siècles. C'est seulement en 489 qu'ils se déci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-invasions/#i_18094

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 438 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « L'invasion lombarde »  : […] C'est en 568 que l'Italie est plongée dans l'univers barbare ; partiellement du moins, car la division politique de la péninsule (qui durera jusqu'en 1860) en laisse des morceaux épars sous l'autorité de Byzance – principalement les futurs États pontificaux. Cette année-là, le peuple lombard, païen en grande partie, et qui ne connaît de Rome que s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/#i_18094

PAVIE

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARTIN
  •  • 484 mots
  •  • 1 média

Capitale d'une province de Lombardie, située sur le Tessin, près de son confluent avec le Pô. La cité de Ticinum (devenue Pavie au haut Moyen Âge), d'origine ligure, soumise à Rome au début du ~ ii e siècle, devient un municipe important sur la voie Émilienne. Sa position centrale la fait choisir comme capitale secondaire par Théodoric, qui y bâti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pavie/#i_18094

PÉPIN LE BREF (714-768) roi des Francs (751-768)

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ
  •  • 310 mots

Deuxième fils de Charles Martel, Pépin devint, après la mort de celui-là, maire du palais en même temps que son frère aîné Carloman. Le mal qu'ils eurent à imposer leur autorité contre leur demi-frère Griffon et contre les ducs des pays limitrophes du royaume contraignit les deux princes à faire monter sur le trône, en 743, le Mérovingien Childéric […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pepin-le-bref/#i_18094

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le style animalier des Germains du Nord »  : […] L'art scandinave de la période des migrations nous apparaît, pour l'essentiel, comme un art décoratif qui utilise de préférence des éléments de décor empruntés au règne animal, largement transformés, mais aussi des masques humains et des motifs rythmés (frises, entrelacs) d'origine méditerranéenne. Ce style, dit « animalier », se rencontre chez la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_18094

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 945 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le temps des invasions »  : […] Au moment de la chute de l'empire d'Occident, on ne peut encore distinguer un Midi italien ; tout le sud de la péninsule dépend de l'administration suburbicaire de Rome. Économiquement, l'extrême Sud souffre d'une crise démographique et économique que dénonce Cassiodore, ministre de Théodoric, qui cherche en vain à y porter remède. La Sicile, au c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sicile/#i_18094

SPOLÈTE

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARTIN
  •  • 404 mots

Ville d'Ombrie de la province italienne de Pérouse (37 889 hab. selon le recensement de 2001), située sur les pentes du monte Luco. Cette ancienne cité des Ombriens, passée à Rome lors de la troisième guerre samnite, saccagée par Sylla, n'acquiert d'importance politique qu'avec la création, à la fin du vi e  siècle, d'un duché lombard qui, séparé d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spolete/#i_18094

THURINGIENS, ALAMANS ET BAVAROIS

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 4 350 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'art bavarois »  : […] Il est beaucoup plus difficile de définir un art « national » des Bavarois car, à la différence des Alamans et des Thuringiens, ceux-ci ont été tributaires, en matière culturelle, des peuples avec lesquels ils étaient en contact : jusqu'au milieu du vi e  siècle, ce furent surtout les Alamans, les Thuringiens et les Lombards de Pannonie. Ensuite, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thuringiens-alamans-et-bavarois/#i_18094

VENISE

  • Écrit par 
  • Anna PALLUCCHINI, 
  • Michel ROUX, 
  • Freddy THIRIET
  • , Universalis
  •  • 8 048 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Venise et Byzance »  : […] Les invasions déterminèrent la chute de l'Empire romain d'Occident, et l'établissement des Barbares en Italie provoqua l'émiettement de l'unité de la Péninsule. En Vénétie, l'établissement des Longobards eut des conséquences importantes. Tandis que Cividale, capitale du duché, devient un centre de culture barbare, Byzance continue de dominer les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venise/#i_18094

Voir aussi

Pour citer l’article

Lucien MUSSET, Patrick PÉRIN, « LOMBARDS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombards/