LOGISTIQUE, gestion

Dans son usage courant, le terme logistique évoque des activités d'acheminement de matériels ou de biens, dont les domaines d'application sont d'abord militaires ou s'y apparentent lorsqu'il est question, par exemple, de logistique de l'aide humanitaire lors de conflits ou de famines. Or, si la logistique reste bien l'une des composantes majeures de « l'art de la guerre », elle connaît depuis la fin des années 1960 une mise en pratique de plus en plus systématique dans le contexte de l'entreprise.

Dans les faits, il est possible de retracer les évolutions de la logistique d'entreprise en deux grandes étapes, depuis la définition originelle proposée aux États-Unis par l'American Marketing Association en 1948 :

– La première étape correspond à une approche technique où la question essentielle est d'optimiser de façon séquentielle et disjointe les opérations physiques liées à la mise à disposition des produits aux consommateurs : lancement de fabrication, entrée et sortie de stock, préparation de commandes, transport, etc. La logistique d'entreprise, d'abord réduite à l'organisation de la distribution physique des marchandises, s'étend ensuite à la gestion de production puis à l'organisation des approvisionnements de matières premières et de composants, autant de maillons d'une même « chaîne ». L'objectif est cependant de trouver pour chacun d'eux des solutions individuelles jugées satisfaisantes, et censées aboutir à une solution d'ensemble elle aussi satisfaisante.

– La seconde étape correspond à une approche managériale qui met en avant l'importance d'une gestion globale de la chaîne logistique pour améliorer les performances en termes de coût et de qualité de service. Celles-ci seront d'autant plus grandes que les opérations physiques seront déclenchées juste-à-temps en fonction de la demande à servir, grâce à des systèmes d'information sophistiqués, en évitant ainsi les ruptures (déclenchement trop tardif) comme les engorgements (déclenchement trop précoce). Cela sous-entend une meilleure coordination inter-fonctionnelle, mais aussi inter-organisationnelle, car les chaînes logistiques sont constituées de plusieurs acteurs (entreprises) impliqués dans le processus de mise à disposition de produits, et ces acteurs devront se concerter a minima pour éviter tout blocage.

Pour les firmes, qu'elles soient industrielles, commerciales ou de services, la logistique est désormais devenue un enjeu stratégique majeur, et plus seulement un ensemble hétéroclite d'opérations à optimiser. Une telle évolution a débouché, depuis le milieu des années 1990, sur une approche intégrée des chaînes logistiques. Elle se traduit, pas à pas, par l'émergence de décisions concertées entre les différentes entreprises en vue de maximiser la valeur globale dégagée par une gestion coordonnée des flux physiques et informationnels. Son but est certes de réduire les coûts, mais aussi et surtout d'augmenter le service rendu aux clients par une plus forte réactivité.

L'approche technique de la logistique

Fruit d'une lente maturation, la logistique d'entreprise aux États-Unis, puis en Europe occidentale, trouve ses racines dans l'art militaire, dont elle va importer de façon continue un certain nombre de techniques et de méthodes issues de la recherche opérationnelle (programmation dynamique et linéaire, réseaux P.E.R.T., etc.). Jusqu'à la fin des années 1960, la logistique demeure ainsi marquée par des logiques d'optimisation sous contrainte de différentes opérations élémentaires liées au traitement des flux de matières et marchandises. Elles conduisent à une vision cloisonnée des processus fondée, pour reprendre les propos de Jacques Lebraty (1992), sur un mode opérationnel relevant de l'[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Gilles PACHÉ : professeur agrégé en sciences de gestion à l'université d'Aix-Marseille

Classification

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Logistique. Représentation des processus logistiques selon une approche technique

Logistique. Représentation des processus logistiques selon une approche technique

Logistique. Représentation des processus logistiques selon une approche technique

Logistique. Représentation des processus logistiques selon une approche technique (d'après Kolb,…

Logistique. La chaîne logistique multi-acteurs

Logistique. La chaîne logistique multi-acteurs

Logistique. La chaîne logistique multi-acteurs

Logistique. La chaîne logistique multi-acteurs (d'après Paché et Sauvage, 1999).

Évolution des coûts logistiques en Europe de 1987 à 2012 (en % du chiffre d’affaires)

Évolution des coûts logistiques en Europe de 1987 à 2012 (en % du chiffre d’affaires)

Évolution des coûts logistiques en Europe de 1987 à 2012 (en % du chiffre d’affaires)

Les coûts de transport augmentent à partir de 1998, après avoir considérablement baissé. Néanmoins,…

Autres références

  • AUTOMOBILE - Fabrication

    • Écrit par Freddy BALLÉ
    • 4 943 mots
    • 2 médias
    En ce qui concerne les pièces venant des fournisseurs, l'approvisionnement des chaînes de montage est un enjeu permanent pour les constructeurs. En effet, compte tenu de la diversité et du grand nombre d'équipementiers, assurer à chaque poste de la ligne de montage la présence des pièces et des sous-ensembles...
  • DISTRIBUTION, économie

    • Écrit par Marc FILSER
    • 6 990 mots
    • 8 médias
    Elles regroupent l'ensemble des opérations de distribution physique et de transformation physique du produit réalisées par le canal. On retiendra notamment :
  • ENTREPRISE - Gestion d'entreprise

    • Écrit par Elie COHEN
    • 6 990 mots
    • 1 média
    Généralement définie commela discipline chargée d'assurer la maîtrise des flux physiques qui transitent par l'entreprise ou qui circulent entre cette dernière et ses partenaires en amont (fournisseurs, prestataires, sous-traitants) et en aval (intermédiaires, distributeurs, clients finals), la gestion...
  • TUNNEL DE BASE DU SAINT-GOTHARD

    • Écrit par Michel TOURNEBISE
    • 1 243 mots
    • 1 média
    ...déplacement depuis l’entrée jusqu’au point d’arrivée pouvait atteindre soixante minutes pour le personnel et jusqu’à cinq heures pour acheminer le matériel et les matériaux en train. Cedéfi logistique a forcé les entrepreneurs à développer des installations de chantier de toute nouvelle conception.

Voir aussi