LOGISTIQUE, gestion

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans son usage courant, le terme logistique évoque des activités d'acheminement de matériels ou de biens, dont les domaines d'application sont d'abord militaires ou s'y apparentent lorsqu'il est question, par exemple, de logistique de l'aide humanitaire lors de conflits ou de famines. Or, si la logistique reste bien l'une des composantes majeures de « l'art de la guerre », elle connaît depuis la fin des années 1960 une mise en pratique de plus en plus systématique dans le contexte de l'entreprise.

Dans les faits, il est possible de retracer les évolutions de la logistique d'entreprise en deux grandes étapes, depuis la définition originelle proposée aux États-Unis par l'American Marketing Association en 1948 :

– La première étape correspond à une approche technique où la question essentielle est d'optimiser de façon séquentielle et disjointe les opérations physiques liées à la mise à disposition des produits aux consommateurs : lancement de fabrication, entrée et sortie de stock, préparation de commandes, transport, etc. La logistique d'entreprise, d'abord réduite à l'organisation de la distribution physique des marchandises, s'étend ensuite à la gestion de production puis à l'organisation des approvisionnements de matières premières et de composants, autant de maillons d'une même « chaîne ». L'objectif est cependant de trouver pour chacun d'eux des solutions individuelles jugées satisfaisantes, et censées aboutir à une solution d'ensemble elle aussi satisfaisante.

– La seconde étape correspond à une approche managériale qui met en avant l'importance d'une gestion globale de la chaîne logistique pour améliorer les performances en termes de coût et de qualité de service. Celles-ci seront d'autant plus grandes que les opérations physiques seront déclenchées juste-à-temps en fonction de la demande à servir, grâce à des systèmes d'information sophistiqués, en évitant ainsi les ruptures (déclenchement trop tardif) comme les engorgements (déclenchement trop précoce). Cela sous-entend une meilleure coordination inter-fonctionnelle, mais aussi inter-organisationnelle, car les chaînes logistiques sont constituées de plusieurs acteurs (entreprises) impliqués dans le processus de mise à disposition de produits, et ces acteurs devront se concerter a minima pour éviter tout blocage.

Pour les firmes, qu'elles soient industrielles, commerciales ou de services, la logistique est désormais devenue un enjeu stratégique majeur, et plus seulement un ensemble hétéroclite d'opérations à optimiser. Une telle évolution a débouché, depuis le milieu des années 1990, sur une approche intégrée des chaînes logistiques. Elle se traduit, pas à pas, par l'émergence de décisions concertées entre les différentes entreprises en vue de maximiser la valeur globale dégagée par une gestion coordonnée des flux physiques et informationnels. Son but est certes de réduire les coûts, mais aussi et surtout d'augmenter le service rendu aux clients par une plus forte réactivité.

L'approche technique de la logistique

Fruit d'une lente maturation, la logistique d'entreprise aux États-Unis, puis en Europe occidentale, trouve ses racines dans l'art militaire, dont elle va importer de façon continue un certain nombre de techniques et de méthodes issues de la recherche opérationnelle (programmation dynamique et linéaire, réseaux P.E.R.T., etc.). Jusqu'à la fin des années 1960, la logistique demeure ainsi marquée par des logiques d'optimisation sous contrainte de différentes opérations élémentaires liées au traitement des flux de matières et marchandises. Elles conduisent à une vision cloisonnée des processus fondée, pour reprendre les propos de Jacques Lebraty (1992), sur un mode opérationnel relevant de l'ordre du calcul.

Les origines militaires

La logistique se présente incontestablement comme un concept d'origine militaire. Il est intéressant de constater que, jusqu'à une période récente et indépendamment de l'acception du terme en logique, la plupart des dictionnaires de référence l'ont définie de façon restrictive comme l'art de combiner tous les moyens de transport, de ravitaillement et de logement des troupes. Les médias n'ont d'ailleurs pas manqué de souligner l'importance de la logistique dans le déroulement d'opérations militaires de grande ampleur, par exemple en Afghanistan ou au Mali .

Dans la même veine, tout un courant de recherche se développe depuis plusieurs années aux États-Unis, mais également en France, pour réhabiliter une lecture logistique d'un certain nombre d'événements historico-militaires. Prenant l'exemple des marines de guerre françaises du xviie et du xviiie siècle, Jacques Colin (2013) démontre que s’est alors forgé un puissant outil militaro-industriel préfigurant ce que seront, bien plus tard, les organisations logistiques les plus avancées en termes de standardisation, de modularité, de normalisation, etc.

La démarche originelle de conceptualisation de la logistique militaire est attribuée au baron Antoine Henri Jomini, auteur du fameux Précis de l'art de la guerre, ou Nouveau Tableau analytique des principales combinaisons de la stratégie, de la grande tactique et de la politique militaire (1838). Antoine Henri Jomini y présente la logistique comme « l'art de mouvoir les armées » et en fait l'une des six parties de ce qu'il dénomme l'art de la guerre. Reprenant cet héritage, la logistique militaire connaîtra tout au long du xxe siècle des développements spectaculaires, dont l'exemple le plus remarquable demeure l'opération Overlord, autrement dit le débarquement, le 6 juin 1944, des troupes alliées sur le continent européen occupé.

Premiers développements de la logistique d'entreprise

Les premiers écrits académiques faisant référence implicitement à des questions de logistique d'entreprise ont été publiés dès le début du xxe siècle aux États-Unis. Ainsi, dans un rapport remis au gouvernement américain en 1901, John Crowell s'interroge sur les facteurs affectant la distribution physique des produits agricoles et pouvant influer positivement ou négativement sur leur prix de vente. Et dès 1927, Ralph Borsodi, dans son ouvrage The Distribution Age, isole des activités logistiques de type transport et stockage pour montrer en quoi leur gestion ne relève pas directement d'une problématique marketing.

Il est cependant admis que les développements les plus significatifs de la logistique d'entreprise sont postérieurs à la Seconde Guerre mondiale. En effet, profitant de l'expérience issue de l'opération Overlord, de grandes entreprises manufacturières américaines vont appliquer avec succès un certain nombre de méthodes de résolution de problèmes de nature logistique rencontrés lors du conflit. Les distances à parcourir pour parvenir sur le front, associées aux besoins considérables en termes de ravitaillement et de transport de matériels, [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Logistique. Représentation des processus logistiques selon une approche technique

Logistique. Représentation des processus logistiques selon une approche technique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Logistique. La chaîne logistique multi-acteurs

Logistique. La chaîne logistique multi-acteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Évolution des coûts logistiques en Europe de 1987 à 2012 (en % du chiffre d’affaires)

Évolution des coûts logistiques en Europe de 1987 à 2012 (en % du chiffre d’affaires)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Logistique. L'arbitrage entre coûts logistiques et qualité de service

Logistique. L'arbitrage entre coûts logistiques et qualité de service
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur agrégé en sciences de gestion à l'université d'Aix-Marseille

Classification

Autres références

«  LOGISTIQUE, gestion  » est également traité dans :

AUTOMOBILE - Fabrication

  • Écrit par 
  • Freddy BALLÉ
  •  • 4 938 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Utilisation des logiciels de programmation de la production »  : […] En ce qui concerne les pièces venant des fournisseurs, l'approvisionnement des chaînes de montage est un enjeu permanent pour les constructeurs. En effet, compte tenu de la diversité et du grand nombre d'équipementiers, assurer à chaque poste de la ligne de montage la présence des pièces et des sous-ensembles correspondant au véhicule en train d'être assemblé, demande un système logistique comple […] Lire la suite

DISTRIBUTION, économie

  • Écrit par 
  • Marc FILSER
  •  • 6 979 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les fonctions logistiques »  : […] Elles regroupent l'ensemble des opérations de distribution physique et de transformation physique du produit réalisées par le canal. On retiendra notamment : – le transport ; – le stockage ; – la constitution de lots de produits homogènes d'un point de vue économique – groupage en un même lieu de l'ensemble des produits émanant de différents producteurs, mais destinés à un même point de vente, afi […] Lire la suite

ENTREPRISE - Gestion d'entreprise

  • Écrit par 
  • Elie COHEN
  •  • 6 975 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Gestion logistique »  : […] Généralement définie comme la discipline chargée d'assurer la maîtrise des flux physiques qui transitent par l'entreprise ou qui circulent entre cette dernière et ses partenaires en amont (fournisseurs, prestataires, sous-traitants) et en aval (intermédiaires, distributeurs, clients finals), la gestion logistique a connu une transformation radicale de ses problématiques et de ses méthodes. Alors […] Lire la suite

TUNNEL DE BASE DU SAINT-GOTHARD

  • Écrit par 
  • Michel TOURNEBISE
  •  • 1 241 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des défis majeurs de ce tunnel »  : […] Le premier défi lié à cette réalisation concerne la durée du chantier : dix-sept ans, au cours desquels il a fallu s’adapter à plusieurs changements de réglementation, d’exigences techniques et de sécurité, ce qui a impliqué des modifications du projet au cours de la construction. Les incertitudes géologiques et la faisabilité du projet ont représenté le deuxième défi majeur. Aucun tunnel n’avait […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Gilles PACHÉ, « LOGISTIQUE, gestion », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/logistique-gestion/