INDE (Arts et culture)Les sciences

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'histoire des sciences, au sens où nous l'entendons en Occident, a bénéficié d'apports spécifiques de l'Inde, au moins dans trois domaines : l'astronomie, les mathématiques et les sciences médicales. D'autres disciplines scientifiques, la physique par exemple, n'ont pas été cultivées en Inde, sinon sous une forme purement spéculative. À bien des égards, la médecine, qui n'est pas sans parenté avec la médecine hippocratique fondée sur la théorie des humeurs, reste préscientifique, mais elle a suscité une masse considérable d'observations et les méthodes de classification biologique sont très intéressantes. On décrira ici les temps forts et les acquis de l'activité scientifique dans l'Inde ancienne et médiévale, en indiquant les échanges d'idées qu'ils ont suscités entre l'Inde et l'Europe, d'abord au contact de la civilisation grecque et, quelques siècles plus tard, par l'intermédiaire des Arabes.

On considérera donc les sciences au sens moderne du mot, et principalement l'astronomie, les mathématiques et la médecine, qui occupent une position éminente dans l'histoire de la science ancienne, en dehors même des frontières de l'Inde. Cependant, parmi toutes les disciplines savantes qui se sont formulées en sanskrit, ce ne sont sans doute pas les plus caractéristiques. Le droit, la science du dharma (les normes brahmaniques), est plus important, car il imprègne toute la vie quotidienne. La grammaire de Pāṇini est la plus hindoue de toutes les sciences, parce qu'elle place d'emblée au cœur de toute recherche intellectuelle la maîtrise de la langue sanskrite. D'autres disciplines, enfin, portent le nom sanskrit de « sciences », śāstra, au sens indigène ou traditionnel du mot, comme l'architecture (śilpaśāstra) ou la science politique (arthaśāstra). Elles réclament d'autres méthodes, un autre éclairage que celui de l'histoire des sciences, et l'on n'en parlera pas ici.

Inde : repères chronologiques pour une histoire des sciences

Tableau : Inde : repères chronologiques pour une histoire des sciences

Repères chronologiques pour une histoire des sciences dans l'Inde. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mais l'astronomie, les mathématiques et la médecine partagent avec toutes les autres disciplines savantes un certain nombre de traits caractéristiques et de difficultés d'expression liées à la langue sanskrite et à la versification systématique de la plupart des textes scientifiques en sanskrit. Les textes classiques sont toujours en sanskrit et, en principe, ils sont l'œuvre d'un brahmane. Le genre littéraire le plus couramment pratiqué est mixte et combine un texte de base souvent elliptique (des aphorismes ou des strophes qu'on apprend par cœur) et une abondante littérature de commentaires en prose. Le mode d'enseignement pratiqué depuis toujours est la récitation commentée d'un texte doué d'autorité. De plus, les arts du langage – grammaire et rhétorique – ont usurpé la place d'honneur dans la classification des sciences. Certains auteurs de textes scientifiques ont consciemment cherché à faire œuvre littéraire, et l'on cite souvent l'exemple de Mahāvīra, mathématicien du ixe siècle, qui fait de l'énoncé d'un problème d'arithmétique un poème du plus pur style hindou : « Les branches ployaient sous les fruits et les fleurs ; c'étaient le jambosier, le citronnier, le bananier, les aréquiers et les jaquiers, les dattiers et les paludosa, les lataniers, les muscades, les mangues ; autour des bassins de lotus, les abeilles tournaient, des bandes de perroquets, des coucous chantaient emplissant tout l'espace ; des voyageurs fatigués, à la lisière de ce bois frais et pur, entrèrent, joyeux. Ils étaient 23 ; ils comptèrent 63 régimes de bananes, y ajoutèrent 7 bananes et se partagèrent le tout à parts égales ; dis la mesure d'un régime » (trad. P.-S. Filliozat résumée ; les solutions théoriques forment une suite arithmétique de premier terme 5 et de raison 23, mais concrètement les régimes de bananes portent de 30 à 40 fruits à de 150 à 170 fruits suivant les espèces : les réponses possibles sont donc 51, 74, 97, 120, 143, 166).

La versification a suscité l'emploi de clichés pour noter les chiffres. À travers le jeu illimité des synonymies qui caractérise la langue sanskrite, la valeur numérique des données astronomiques est notée avec précision, au moyen de symboles naturels ou fixés par la tr [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 22 pages

Médias de l’article

Inde : repères chronologiques pour une histoire des sciences

Inde : repères chronologiques pour une histoire des sciences
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Meruprastara

Meruprastara
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégé de philosophie, docteur ès lettres, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (anthropologie et histoire des sciences dans le monde indien)

Classification

Autres références

«  INDE  » est également traité dans :

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 377 mots
  •  • 9 médias

L'Union indienne s'étend sur un vaste territoire d'environ 3 287 263 kilomètres carrés et rassemble près de 1,2 milliard d'habitants en 2013. Cet espace, grand comme six fois la France et abritant près d'un sixième de la population mondiale, appartient à l'Asie des hautes densités dont il résume les caractéristiques essentielles. Alors que les massifs montagneux, tout particulièrement la […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 901 mots
  •  • 26 médias

L'Inde a produit, au IIIe millénaire avant notre ère, une des premières grandes civilisations de l'histoire humaine. L'un des traits saillants de l'histoire indienne jusqu'aux alentours de l'époque du Christ est la diffusion graduelle à travers le subcontinent de la conception brahmanique de l'ordre social, sous la forme de la combinaison organique des […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - L'économie contemporaine

  • Écrit par 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Joël RUET
  •  • 11 951 mots
  •  • 11 médias

En 1947, année de son indépendance, l'Inde était un des pays les plus avancés du monde non occidental en raison de ses élites modernes, de ses infrastructures, de ses noyaux industriels – développés par des entrepreneurs ambitieux et pugnaces, face aux mesures démobilisatrices voire coercitives de la puissance coloniale britannique –, en raison également des progrès de certaines zones agricoles. E […] Lire la suite

INDE - Les institutions

  • Écrit par 
  • Samuel BERTHET
  •  • 4 387 mots
  •  • 3 médias

Les institutions indiennes régissent la plus grande démocratie du monde. Au-delà du cliché, l’expression correspond à un fait concret : la tenue régulière et sans interruption de consultations électorales libres du plus grand électorat du monde, et ce depuis les législatives de 1951-1952, quatre ans après l’ind […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 834 mots
  •  • 3 médias

Les littératures philosophiques de l'Inde sont parmi les plus variées et les plus abondantes du monde ; elles correspondent à une production ininterrompue depuis la fin du deuxième millénaire avant notre ère jusqu'à nos jours et dans une aire culturelle immense. Elles se sont d'autre part largement répandues à travers toute l'Asie centrale et orientale et dans tout le Sud-Est asiatique.La spéculat […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Langues et littératures

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jacqueline FILLIOZAT, 
  • François GROS
  •  • 10 533 mots
  •  • 3 médias

Dans le sous-continent indien aux côtés du bloc dravidien, des groupes munda et tibéto-birman, le groupe linguistique de loin le plus important est le groupe indo-aryen. Les langues indo-aryennes forment la branche indienne de la famille indo-européenne. Elles sont parlées par 78 p. 100 de la population actuelle du sous-continent, soit 73 p. 100 des Indiens, la quasi-totalité des Pakistanais, 70 p […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 163 mots
  •  • 62 médias

L'art indien a fourni une contribution importante et originale au patrimoine artistique de l'humanité.Contribution importante par la persistance, jusqu'à l'époque contemporaine, d'une tradition dont les manifestations matérielles n'apparaissent guère avant le iiie siècle avant l'ère chrétienne, mais qu'on ne […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 5 221 mots
  •  • 6 médias

Nul océan ne mérite mieux son nom que l'océan Indien. Non seulement l'Inde y enfonce son formidable soc mais, de plus, sa civilisation en a parcouru toutes les eaux et en a modelé les rivages orientaux à son image. Par son amplitude géographique et son poids sur le cours des peuples, l'expansion indienne est un des mouvements les plus importants de l'histoire.À l'ouest, certes, les échanges ont su […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Amandine D'AZEVEDO, 
  • Charles TESSON
  •  • 6 967 mots

Le cinéma indien reste pour beaucoup de gens associé à un nom, celui de Satyajit Ray, l’auteur du Salon de musique (1958), et à un record : 1907 films en 2015, qui font de ce pays le plus gros producteur de films du monde. C’est là son double visage. D’un côté, la tradition d’un cinéma d’auteur, d’artistes, associé à un nom (Ray), à […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 5 560 mots
  •  • 3 médias

On traitera ici des pratiques et pensées mathématiques qui ont eu cours dans le sous-continent indien – en « Asie du Sud », comme on dit communément dans les pays anglo-saxons –, puisque l’aire géographique concernée couvre tout autant l’Inde que le Pakistan, le Bangladesh, le Bhoutan et l’île de Ceylan actuels. Qu’il s’agisse de sources archéologiques ou de textes écrits dans de multiples langues […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Francis ZIMMERMANN, « INDE (Arts et culture) - Les sciences », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/