HANNIBAL ou ANNIBAL (-247--183)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Hannibal Barca

Hannibal Barca
Crédits : AKG

photographie

-600 à -200. Philosophes et conquérants

-600 à -200. Philosophes et conquérants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo


Hannibal (ou Annibal) fut non seulement un meneur d'hommes, mais aussi un brasseur d'idées. Derrière le capitaine qui fit trembler Rome se cache l'homme politique né dans une Carthage soumise aux influences de l'hellénisme. Hannibal se pose comme le continuateur d'Alexandre, comme l'homme du rassemblement des États méditerranéens. On peut dire que deux cents ans avant César, avant Auguste, Hannibal a compris que le monde ne pouvait retrouver la prospérité que dans l'unité. La « paix romaine » aurait fort bien pu être précédée par une « paix carthaginoise ». Hannibal a été le précurseur et sans doute l'artisan involontaire de l'entreprise d'unification que Rome, après l'échec et la mort du Barcide, mènera inlassablement jusqu'à son terme.

Hannibal Barca

Hannibal Barca

Photographie

Buste dit d'Hannibal, trouvé à Capoue, IIe siècle avant J.-C. Museo nazionale archeologico, Naples. 

Crédits : AKG

Afficher

-600 à -200. Philosophes et conquérants

-600 à -200. Philosophes et conquérants

Carte

Éveil philosophique en Méditerranée. Les Achéménides au Moyen-Orient. Monte Albán en Amérique centrale. Alexandre le Grand.Le milieu du Ier millénaire avant J.-C. est une époque de conquêtes.Dans les steppes de Sibérie, les Xiongnus fondent une vaste confédération de tribus, aussi... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Enfance et jeunesse

Au moment de la naissance d'Hannibal à Carthage, son père Amilcar Barca vient d'être chargé d'un important commandement en Sicile, où Carthage lutte contre Rome depuis 264 avant J.-C. Le premier fait qu'a retenu l'histoire concernant le jeune garçon se situe en 237 avant J.-C. : Amilcar qui a triomphé de la révolte des mercenaires, a été chargé d'un commandement en Espagne ; son fils, âgé de neuf ans, le supplie de l'emmener ; selon Tite-Live, Barca y met pour condition qu'Hannibal prête devant le dieu suprême de la famille, Ba'al Shamim, un serment de haine éternelle à Rome.

Hannibal, ainsi que ses deux plus jeunes frères, Asdrubal II et Magon, passe sa jeunesse en Espagne, dont Amilcar Barca conquiert la partie méridionale. Il reçoit une éducation soignée, à laquelle président des précepteurs grecs, en particulier le Lacédémonien Sosylos, qui sera son historien. Très jeune, il prend part aux combats, et en particulier à l'expédition au cours de laquelle Amilcar Barca trouve la mort, en 231. Il devient alors le second de son beau-frère Asdrubal Ier, qui reçoit en 229 le commandement de l'armée punique et le gouve [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HANNIBAL ou ANNIBAL (~247-~183)  » est également traité dans :

CARTHAGE

  • Écrit par 
  • Abdel Majid ENNABLI, 
  • Liliane ENNABLI, 
  • Gilbert-Charles PICARD
  • , Universalis
  •  • 9 848 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les guerres contre Rome »  : […] Cette situation est gravement ébranlée par la première guerre avec Rome (264-241). Carthage et Rome s'étaient encore entendues pour éliminer Pyrrhos d'Épire qui tentait de relever l'hellénisme occidental (278-276). Mais Rome fut entraînée par ses associés campaniens à prendre pied en Sicile. Le gouvernement punique ne sut ni voir venir le péril, ni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carthage/#i_1348

FABIUS MAXIMUS QUINTUS, dit CUNCTATOR (-275 env.--203)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 340 mots

Général et homme d'État romain né vers 275 av. J.-C., mort en 203 av. J.-C., dont l'esprit tactique lui vaut le sobriquet de Cunctator (« le temporisateur »). Fabius Maximus est consul en 233 puis en 228, et censeur en 230. Il est peut-être l'un des émissaires romains envoyés à Carthage en 218 pour exiger d' Hannibal des réparations de guerre, alo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quintus-fabius-maximus/#i_1348

GUERRES PUNIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 281 mots

— 814 environ Fondation de la colonie de Carthage par les Phéniciens. — 509 Premier traité entre Rome et Carthage. — 272 Prise de Tarente : fin de la conquête de l'Italie par Rome. — 264 Une armée romaine, répondant à l'appel de la cité de Messine, débarque en Sicile ; début de la première guerre punique. — 260 « Naissance » de la flotte romai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puniques-reperes-chronologiques/#i_1348

HASDRUBAL ou ASDRUBAL BARCA (-245 env.--207)

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 284 mots

Fils d'Hamilcar et frère d'Hannibal, Hasdrubal Barca entre dans l'histoire à la veille de la deuxième guerre punique. En ~ 218, il reçoit des navires et des troupes ; on lui confie la responsabilité de veiller sur les possessions barcides d'Espagne : or le sud de la péninsule fournit au corps expéditionnaire carthaginois d'Italie de l'or, du blé et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hasdrubal-asdrubal-barca/#i_1348

PUNIQUES (GUERRES)

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 4 929 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les Barcides et la seconde guerre »  : […] Toute la politique d'Amilcar consiste dès lors à préparer la revanche en réunissant les moyens militaires et économiques qui avaient fait défaut pendant la première guerre, et en se donnant une indépendance politique qui lui permet d'échapper au contrôle du gouvernement légal de Carthage, d'ailleurs aux mains de ses amis. Pour cela, il crée en Esp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puniques-guerres/#i_1348

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les guerres puniques »  : […] Le grand affrontement avec Carthage, qui va marquer un tournant dans l'histoire de Rome, commence alors. Son rôle de puissance purement italique est achevé, elle va progressivement étendre sa domination sur le bassin occidental, puis sur le bassin oriental de la Méditerranée. C'est le début de l'impérialisme romain avec toutes les conséquences pol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_1348

SCIPION L'AFRICAIN (-235?--183)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 556 mots

Issu d'une des plus grandes familles de Rome, la gens Cornelia, Scipion l'Africain incarne l'esprit de conquête et le goût du luxe qui saisirent Rome à la faveur des guerres puniques. Son père Publius Scipion, consul en l'an ~ 218, périt en Espagne au cours de la lutte contre l'empire carthaginois ; Scipion part, en ~ 211, dans la péninsule Ibériq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scipion-l-africain/#i_1348

ZAMA BATAILLE DE (-202)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 490 mots
  •  • 2 médias

Dernier épisode de la deuxième guerre punique, en 202 avant J.-C., la bataille de Zama donne la victoire aux légions romaines de Publius Cornelius Scipion sur les Carthaginois commandés par Hannibal . L'historien romain Cornelius Nepos mentionne le premier le nom de Zama pour la situer, près de cent cinquante ans après l'événement. Tite-Live, quan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-zama/#i_1348

Voir aussi

Pour citer l’article

Gilbert-Charles PICARD, « HANNIBAL ou ANNIBAL (-247--183) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hannibal-annibal/