FABIUS MAXIMUS QUINTUS, dit CUNCTATOR (-275 env.--203)

Général et homme d'État romain né vers 275 av. J.-C., mort en 203 av. J.-C., dont l'esprit tactique lui vaut le sobriquet de Cunctator (« le temporisateur »).

Fabius Maximus est consul en 233 puis en 228, et censeur en 230. Il est peut-être l'un des émissaires romains envoyés à Carthage en 218 pour exiger d'Hannibal des réparations de guerre, alors que celui-ci vient de prendre Sagonte, en Espagne, et de déclencher ainsi la deuxième guerre punique (218-201). Après la victoire d'Hannibal sur les Romains au lac Trasimène (217), Fabius Maximus est élu dictateur. C'est alors qu'il lance sa stratégie de guerre d'usure contre l'envahisseur. La cavalerie d'Hannibal est impuissante contre l'armée romaine qui réussit à lui couper les vivres et le harcèle sans relâche. Cette tactique de temporisation, qui donnera son nom au fabianisme, une politique de réformisme prudent, suscite la controverse à Rome et provoque une querelle avec Minucius Rufus, son maître de cavalerie. Le commandement est alors partagé entre Minucius et Fabius. Fidèle à sa stratégie, ce dernier laisse Hannibal ravager la Campanie. À la fin du mandat de dictateur de Fabius, les Romains font une nouvelle tentative pour chasser les envahisseurs. Le résultat est une défaite désastreuse à Cannes (216) et le retour à la stratégie de Fabius. Élu consul une troisième puis une quatrième fois (en 215 et 214), Fabius prend la tête de troupes en Campanie et dans le Samnium. Durant son cinquième mandat de consul (209), il s'empare de Tarente, aux mains d'Hannibal depuis trois ans, et est nommé « prince du Sénat », sorte de président d'honneur et doyen. Fabius s'oppose vigoureusement, mais en vain, aux préparatifs d'invasion de l'Afrique par Scipion (205). Au moment de sa mort, il est pontife depuis douze ans et augure depuis soixante-deux ans, une combinaison unique jusqu'à Sylla et, plus tard, Jules César.

—  Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Classification


Autres références

«  FABIUS MAXIMUS QUINTUS, dit CUNCTATOR (~275 env.-~203)  » est également traité dans :

HANNIBAL ou ANNIBAL (-247--183)

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 2 116 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La première phase de la guerre »  : […] amis politiques ont pris le pouvoir, mais hésitent encore devant la défection ouverte. Fabius Maximus, nommé dictateur à Rome, s'efforce de sauver l'essentiel par une tactique de temporisation devenue proverbiale. Mais en 216 les élections donnent le pouvoir aux partisans de l'offensive, les deux consuls Terentius Varro et Paul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hannibal-annibal/#i_39183

Pour citer l’article

« FABIUS MAXIMUS QUINTUS, dit CUNCTATOR (-275 env.--203) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/quintus-fabius-maximus/