GILBERT ET GEORGE GILBERT PROESCH (1943- ) et GEORGE PASSMORE (1942- ), dits

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les artistes britanniques Gilbert & George forment assurément le couple le plus emblématique de la scène artistique contemporaine internationale. En se définissant, dès la fin des années 1960, comme « sculptures vivantes », ils situaient d'emblée leur démarche sous le signe d'une réconciliation de l'art et de la vie. Après avoir réalisé de nombreuses performances, la photographie va devenir pour eux le moyen d'expression privilégié. Mais ce média est utilisé moins pour ses spécificités formelles que pour ses potentialités imaginaires liées à la culture populaire. Gilbert & George revendiquent l'idée d'un « art pour tous » (art for all). Leurs œuvres, d'abord inspirées par leur situation personnelle, abordent, sans exclusive et sans tabou, tous les sujets de civilisation, que ceux-ci soient sociaux, politiques, moraux, religieux, sexuels... La monumentalité de leurs compositions inscrit leurs préoccupations dans un registre original, aux confins de l'univers publicitaire et des dispositifs de la propagande politique ou religieuse.

Sculptures vivantes

Gilbert et George (Gilbert Proesch est né dans les Dolomites, Italie, en 1943 et George Passmore dans le Devon, Grande-Bretagne, en 1942) se sont rencontrés en 1967 à Londres, à la St. Martin's School of Art où ils suivent l'enseignement du sculpteur Anthony Caro et où ils ont comme camarades de promotion Hamish Fulton, Barry Flanagan et Bruce McLean. Issus tous deux de la petite bourgeoisie provinciale, ils ont, chacun de son côté, suivi des études artistiques (Gilbert à la Kunstakademie de Munich, George à l'Oxford School of Art).

Leur activité commune, qui débute dès la fin de leurs études en 1968, se place dans le champ de la sculpture, mais de façon éminemment polémique. « En ce temps-là, remarquent-ils, nous étions complètement submergés par „l'art abstrait“. Pendant cette période le seul travail considéré comme valable était celui qui prenait en compte les matériaux et les aspects formels de l'art. Nous considérions tout cel [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : critique d'art, professeur d'esthétique à l'École nationale d'arts de Cergy-Pontoise

Classification


Autres références

«  GILBERT ET GEORGE GILBERT PROESCH (1943- ) et GEORGE PASSMORE (1942- ), dits  » est également traité dans :

GILBERT & GEORGE (exposition)

  • Écrit par 
  • Françoise NYFFENEGGER-NINGHETTO
  •  • 1 390 mots

« Il est bien que nous soyons présents dans les œuvres pour rappeler au spectateur qu'il ne s'agit pas de simples œuvres d'art aussi ennuyeuses que les autres, d'expériences esthétiques. C'est nous qui nous adressons à eux. » Cette nécessité d'être dans les œuvres – leur manière de faire un art qui parle de la vie et non un art qui parle de l'art –, Gilbert & George l'ont affirmée impérieusement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-et-george/#i_92956

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Sculpture

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 2 366 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Provocation, ironie, subversion : Gilbert et George, Bill Woodrow, Damien Hirst »  : […] Au sein de l'avant-garde britannique des années 1960, Gilbert (né en 1943) et George (né en 1942) incarnent avec humour une position radicale qu'ils inaugurent avec la performance Our New Sculpture , en janvier 1969. Revêtus de stricts costumes gris, les visages et les mains recouverts de bronze en poudre et de peinture métallique, ils chantent, debout sur une table, une cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-sculpture/#i_92956

BODY ART

  • Écrit par 
  • Anne TRONCHE
  •  • 4 584 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'espace de l'intime, le corps comme langage »  : […] Dès la fin des années 1960, un certain nombre d'artistes conçoivent leur performance pour un public restreint, convoqué pour la circonstance dans un appartement ou une galerie. Le sentiment de se rendre à la réunion d'une société secrète a probablement exacerbé l'idée que le corps était devenu le révélateur de pratiques subversives. La Messe pour un corps (1969), célébrée pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/body-art/#i_92956

SCULPTURE CONTEMPORAINE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 066 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sculptures à entendre »  : […] La sculpture qui était jusque-là une exploration centrée sur l’espace s’est aussi révélée comme un des lieux d’expérimentation d’un monde sonore en pleine évolution. Dès 1961, Robert Morris a recours à un dispositif sonore pour réaliser sa Box with the Sound of its […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-contemporaine/#i_92956

SONNABEND ILEANA (1914-2007)

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 959 mots

Ileana Schapiro est née le 28 octobre 1914 à Bucarest dans une famille roumaine très aisée. Le parcours de celle dont le nom fut étroitement lié à la diffusion du pop art croise celui d'un des plus grands galeristes new-yorkais, le Triestin Leo Castelli, alors employé des assurances en mission en Roumanie. Elle est âgée de dix-sept ans et l'épouse l'année suivante en 1932 et, en guise d'alliance, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ileana-sonnabend/#i_92956

UN SIÈCLE DE SCULPTURE ANGLAISE (exposition)

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 1 458 mots

Daniel Abadie, le commissaire de l'exposition présentée à la Galerie nationale du Jeu de Paume en 1996, a opéré une sélection radicale des artistes et des œuvres pour mener à bien un projet ambitieux : montrer au public français un siècle de sculpture anglaise. Dix-neuf artistes furent ainsi retenus, et quatre vingt-six œuvres, dont sept grandes sculptures placées dans le jardin des Tuileries, po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-siecle-de-sculpture-anglaise/#i_92956

Pour citer l’article

Bernard MARCADÉ, « GILBERT ET GEORGE GILBERT PROESCH (1943- ) et GEORGE PASSMORE (1942- ), dits », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-et-george-gilbert-proesch-et-george-passmore-dits/