CHAUCER GEOFFREY (1340 env.-env. 1400)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le classement des œuvres

Indépendamment de son œuvre en prose, on distinguait jadis trois périodes dans la carrière littéraire de Chaucer :

1. La période française (traduction partielle du Roman de la rose et The Book of the Duchess).

2. La période italienne pendant laquelle, à la suite de missions à Gênes et Florence, il subit l'influence de Boccace : Troilus and Criseyde (Troïle et Cresside), The House of Fame (La Maison de la renommée), The Parliament of Fowls (Le Parlement des oiseaux), The Legend of Good Women (La Légende des dames exemplaires), et quelques contes, dont celui du Chevalier.

3. La période anglaise, celle des Contes de Cantorbéry.

Si l'on s'accorde à reconnaître que l'influence de Machaut, de Jean de Meung, de Boccace fut considérable sur son inspiration, la division ci-dessus ne satisfait plus la critique contemporaine. Au début de sa carrière, Chaucer est certes un poète d'amour français écrivant en anglais ; mais il est surtout un jeune poète traditionnel qui cherche sa voie. L'influence italienne se manifeste essentiellement dans le choix de ses intrigues (Boccace) ; mais il sait se montrer un artiste original, surtout dans le Troilus. Enfin, cette division laisse de côté l'influence d'Ovide et de Boèce.

Il est donc actuellement préférable de distinguer les premiers essais poétiques : The Book of the Duchess (1369-1370), The House of Fame (1372-1380), The Parliament of Fowls et The Legend of Good Women (1380-1386), où triomphent l'allégorie et la convention, de la période où s'épanouit son génie : Troilus and Criseyde (env. 1380-1386), The General Prologue et les Canterbury Tales (1387-1400) à l'exception de quelques contes. The House of Fame et The Legend restent toutes deux inachevées ; The Book of the Duchess et The Legend sont des œuvres de circonstance. Au contraire, le Troilus et les Contes permettent de percevoir un poète en pleine possession de ses dons (observation des co [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, professeur à l'université de Paris-Sorbonne

Classification


Autres références

«  CHAUCER GEOFFREY (1340 env.-env. 1400)  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre «  Chaucer et le Moyen Âge »  : […] Si Geoffrey Chaucer (1340 env.-1400 env.) n'avait pas secoué la tradition allégorique du Roman de la Rose et de ses faibles imitateurs, grâce à l'influence des fabliaux et surtout des trois grands italiens du xiv e  siècle, Dante, Pétrarque et Boccace, aurait-il un nom plus retentissant que William Langland, dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_5881

CONTES DE CANTERBURY, Geoffrey Chaucer - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • André CRÉPIN
  •  • 1 076 mots
  •  • 1 média

Geoffrey Chaucer (1340-1400) est surtout connu par ses Contes , dont la rédaction commence vers 1387. Il a pourtant écrit de nombreuses autres œuvres. Mais la diversité, de fond et de forme, des Contes de Canterbury reflète bien la curiosité alerte de son génie. À sa mort, Chaucer, âgé d'une soixantaine d'années, laisse les Contes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contes-de-canterbury/#i_5881

LYDGATE JOHN (1370 env.-env. 1450)

  • Écrit par 
  • Alain LABROUSSE
  •  • 269 mots

De l'œuvre très volumineuse de ce moine bénédictin, cent quarante-cinq mille vers ont été conservés. Ses poèmes vont de vastes narrations, comme Le Livre de Troie ( The Troy Book ) et La Chute des princes ( The Falle of Princis ), à de brèves poésies de circonstance en quelques vers. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lydgate/#i_5881

Pour citer l’article

Paul BACQUET, « CHAUCER GEOFFREY (1340 env.-env. 1400) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/geoffrey-chaucer/