FAR WEST

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mount Williamson-Clearing Storm, Ansel Adams

Mount Williamson-Clearing Storm, Ansel Adams
Crédits : Ansel Adams/ d.r.

photographie

1800 à 1850. Indépendances américaines

1800 à 1850. Indépendances américaines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Bisons d'Amérique, Yellowstone

Bisons d'Amérique, Yellowstone
Crédits : David Schultz/ Getty Images

photographie

Wounded Knee

Wounded Knee
Crédits : MPI/ Getty Images

photographie


Chemins de fer et Indiens

À ce moment, le Far West était en train de se transformer grâce aux chemins de fer. La question d'une jonction ferroviaire entre la vallée du Mississippi et la Californie s'était posée dès les débuts de la ruée vers l'or, mais avait été constamment renvoyée en raison de l'opposition des États du Sud, qui se voyaient perdants au profit du Nord. Profitant de la guerre de Sécession, le Congrès adopta en 1862 le principe d'un transcontinental entre Omaha et Sacramento, à travers le nord de l'Utah et le Nevada. Entreprises effectivement dès la fin de la guerre, les deux branches, parties l'une de l'ouest, l'autre de l'est, se rejoignirent en 1869 à Promontary Point, dans l'Utah, donnant naissance à l'Union and Central Pacific. Avant la fin du siècle, deux nouveaux transcontinentaux avaient été construits au nord, le Northern Pacific et le Great Northern le long de la frontière canadienne, et deux autres au sud, l'Atchison, Topeka and Santa Fe Cy., le long du Santa Fe Trail, et le Southern Pacific en bordure du Mexique. Plusieurs de ces compagnies avaient reçu, outre des subventions en numéraire, des bandes de terres avec possibilité de les revendre à des pionniers.

La construction des chemins de fer, outre qu'elle attira des colons, hâta la disparition du bison. L'avance des Blancs avait déjà singulièrement restreint les terrains de parcours et entraîné une diminution considérable des troupeaux, si l'on songe qu'au xviie siècle ces animaux vivaient encore dans la région des Grands Lacs ! Après 1865, ce fut un massacre stupide et systématique : par cupidité, car la peau des bisons était alors recherchée par les peaussiers européens ; par gourmandise, car la langue constituait un aliment de choix ; ou, plus simplement, par amusement, pour le plaisir de tuer un animal sans défense en dépit de ses dimensions. Les peaux de bison s'accumulèrent dans les stations des transcontinentaux avant d'être expédiées outre-mer, sans que fussent mesurées les conséquences de cette disparition, savoir la rupture de l'é [...]

Bisons d'Amérique, Yellowstone

Bisons d'Amérique, Yellowstone

Photographie

Bisons d'Amérique (Bison bison) dans le parc national de Yellowstone, Wyoming. 

Crédits : David Schultz/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification


Autres références

«  FAR WEST  » est également traité dans :

CONQUÊTE DE L'OUEST - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 303 mots

1803 Le président Jefferson achète la Louisiane à la France et double ainsi la superficie du territoire des États-Unis.1819 Les États-Unis acquièrent aux dépens de l'Espagne la Floride, qui entre officiellement dans l'Union en 1845.1845 Ancienne province du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conquete-de-l-ouest-reperes-chronologiques/#i_25149

BUFFALO BILL (1846-1917)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 585 mots

Une des figures emblématiques de l'Ouest américain, Buffalo Bill, de son vrai nom William Frederick Cody, né le 26 février 1846, à Scott County (Iowa), perd son père en 1857, à l'âge de onze ans. Il devient alors messager à cheval au Kansas pour la compagnie de convois de chariots qui deviendra plus tard Russell, Majors and Waddell, commanditaires du Pony Express. Avant même d'avoir vingt ans, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buffalo-bill/#i_25149

FORD JOHN (1894-1973)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis LEUTRAT
  •  • 1 731 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Retour au western »  : […] En 1939, Ford revient au western, genre que, après l'avoir abondamment pratiqué, il avait abandonné depuis 1926. Ce retour à un genre qui a fait la notoriété du réalisateur et qu'il a négligé pendant plus de dix ans est peut-être l'annonce d'un changement. Stagecoach ( La Chevauchée fantastique ) accomplit la période « classique » de Ford mais ouvre au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ford-john-1894-1973/#i_25149

FRONTIÈRE LA

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 526 mots
  •  • 1 média

D'après le Bureau du recensement américain, la frontière correspond à une zone de peuplement dans laquelle la densité est supérieure à deux habitants et inférieure à six habitants par mille carré (2,59 km 2 ). C'est pourquoi il fut déclaré officiellement en 1890 que la frontière avait disparu aux États-Unis. La frontière n'a pas cessé de se déplacer du début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-frontiere/#i_25149

L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE (J. Ford), en bref

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 227 mots

John Ford (1894-1973) fut l'un des artisans majeurs de la mythologie du Far West, avec des films comme Le Cheval de fer (1924), La Chevauchée fantastique (1939) ou La Poursuite infernale (1946). Dans L'Homme qui tua Liberty Valance (1962), il reprend la thématique qui fonde le western depuis les origines : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-homme-qui-tua-liberty-valance-j-ford-en-bref/#i_25149

RANCH

  • Écrit par 
  • Jacques SOPPELSA
  •  • 458 mots

Dans l'Ouest américain, le caractère fortement contraignant du milieu naturel, la topographie coupée, les rigueurs de climats généralement excessifs, la faiblesse traditionnelle des densités d'occupation se sont conjugués pour développer une forme privilégiée d'activité économique : le grand élevage bovin extensif, le ranching . La tradition de l'élevage bovin en ranching con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ranch/#i_25149

GUADALUPE HIDALGO TRAITÉ DE (1848)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 179 mots
  •  • 1 média

Signé le 2 février 1848, le traité de Guadalupe Hidalgo met un terme à la guerre qui avait éclaté le 13 mai 1846 entre le Mexique et les États-Unis, après l'entrée dans l'Union du Texas, une ancienne province mexicaine qui avait fait sécession et était devenue indépendante en 1836. Il entérine la mainmise des États-Unis sur les territoires mexicains situés au nord du Rio Grande (soit les États act […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-guadalupe-hidalgo/#i_25149

WESTERN

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 3 299 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'espace et le temps »  : […] Le western peut se définir dans l'espace et dans le temps. Géographiquement, son aire naturelle coïncide avec l'ouest des États-Unis, mais, de par la nature nomade des héros qui le peuplent, son domaine s'est étiré vers le nord jusqu'en Alaska ( Le Grand Sam , North to Alaska , Henry Hathaway, 1960) et vers le sud, où le Mexique offre un cadre de plus en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/western/#i_25149

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude FOHLEN, « FAR WEST », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/far-west/