BUFFALO BILL (1846-1917)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une des figures emblématiques de l'Ouest américain, Buffalo Bill, de son vrai nom William Frederick Cody, né le 26 février 1846, à Scott County (Iowa), perd son père en 1857, à l'âge de onze ans. Il devient alors messager à cheval au Kansas pour la compagnie de convois de chariots qui deviendra plus tard Russell, Majors and Waddell, commanditaires du Pony Express. Avant même d'avoir vingt ans, il est reconnu comme étant un excellent chasseur, et s'est déjà illustré en combattant les Indiens.

Après avoir combattu pendant la guerre de Sécession (1861-1865), il travaille pour l'armée des États-Unis en tant qu'éclaireur civil et estafette à Fort Ellsworth, au Kansas (1866-1867). En 1867-1868, il chasse les bisons pour nourrir les équipes qui construisent le chemin de fer de l'Union Pacific Railroad. À cette époque, il abat 4 280 bisons, et se fait rapidement une réputation de meilleur chasseur de bisons des grandes plaines.

Buffalo Bill devient célèbre non seulement pour son adresse au tir, mais aussi pour son extraordinaire capacité à mémoriser les vastes territoires qu'il traverse, sa connaissance des coutumes indiennes, son courage et son endurance. Il est alors très demandé pour servir d'éclaireur ou de guide, notamment par le 5e régiment de cavalerie, à l'époque où le gouvernement tente d'éradiquer la résistance indienne à l'ouest du Mississippi (1868-1876). Il reçoit la médaille d'honneur en 1872, décoration qui lui sera retirée en 1916 sous le prétexte qu'il n'était pas officier ou engagé dans l'armée (les éclaireurs sont alors considérés comme des civils). L'armée américaine lui rendra cette médaille à titre posthume en 1989.

Buffalo Bill participe à seize combats contre les Indiens, notamment celui du 17 juillet 1876 contre guerrier cheyenne Cheveux jaunes (traduit à tort Main jaune) dans le comté de Sioux, au Nebraska. Ses « exploits » fournissent un matériau de choix aux journalistes ainsi qu'aux auteurs de romans à quatre sous, qu [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  BUFFALO BILL (1846-1917)  » est également traité dans :

FAR WEST

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN
  •  • 2 781 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le cow-boy »  : […] Place nette était ainsi faite pour un nouveau type de pionnier, le cow-boy, autre personnage caractéristique du folklore américain. Dès la fin de la guerre de Sécession, des éleveurs du Texas avaient deviné les énormes possibilités des terres de l'Ouest pour nourrir leurs troupeaux ; mais la route était longue jusqu'aux pâturages d'altitude des Grandes Plaines ou des Rocheuses. Ils n'en avaient p […] Lire la suite

SITTING BULL TATANKA IYOTAKE dit (1831-1890)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 879 mots

Célèbre chef indien sioux né vers 1831 près de la région de Grand River, en territoire dakota (auj. dans le Dakota du Sud), Tatanka Iyotake (Taureau assis, ou Sitting Bull en anglais) est mort le 15 décembre 1890 près de Grand River. Membre de la bande Hunkpapa, Sitting Bull fait partie du peuple des Sioux Teton, appelés aussi Sioux Dakota. Il participe à sa première expédition guerrière dès l'â […] Lire la suite

Pour citer l’article

« BUFFALO BILL (1846-1917) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/buffalo-bill/