LOUISIANE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La Nouvelle-Orléans

La Nouvelle-Orléans
Crédits : P.L. Sperr/Archive Photos

photographie

Bayou de Louisiane

Bayou de Louisiane
Crédits : F. Barbagallo/ DEA/ Getty Images

photographie

La Nouvelle-Orléans après le cyclone Katrina, 2005

La Nouvelle-Orléans après le cyclone Katrina, 2005
Crédits : Mark Wilson/ Getty Images News/ Getty Images

photographie


Les explorateurs français, et notamment Cavelier de La Salle, qui voulaient honorer leur roi Louis XIV appelèrent Louisiane la région qu'ils découvrirent en remontant le Mississippi. C'est alors un vaste territoire qui comprend toute la vallée du Mississippi et s'étend vers l'ouest jusqu'aux montagnes Rocheuses ; il faudra plus d'un siècle pour en connaître les limites et les ressources. En 1763, la France cède la Louisiane à l'Espagne, mais la reprend au début du xixe siècle. Bonaparte décide alors de la vendre aux Américains qui s'intéressent au port de La Nouvelle-Orléans ; le marché est conclu en 1803 pour quinze millions de dollars. De cette région, les États-Unis feront plusieurs États.

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative

Carte

Carte administrative des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

L'État de Louisiane, peuplé de colons d'origine française, espagnole et américaine, se développe au xixe siècle grâce à sa situation au débouché du Mississippi et à l'extension du royaume du coton. Le déclin survient au lendemain de la guerre de Sécession, quand les chemins de fer remplacent la circulation fluviale. Il faut attendre l'époque contemporaine pour que le pétrole et les industries qui l'accompagnent, ainsi qu'une diversification des productions agricoles (canne à sucre, coton, etc.), rendent à la Louisiane une place importante dans l'Union.

La Nouvelle-Orléans

La Nouvelle-Orléans

Photographie

Une rue de La Nouvelle-Orléans en 1895. 

Crédits : P.L. Sperr/Archive Photos

Afficher

Contrastant singulièrement, par la faiblesse de sa superficie (125 675 km2), avec l'immensité de la Louisiane historique (la Louisiane française s'étendait, à travers les Grandes Plaines, du golfe du Mexique aux solitudes canadiennes), l'État de Louisiane, officiellement instauré en 1812, quelques années après la cession, correspond essentiellement au secteur aval du Mississippi et à son monumental delta. En 2007, elle comptait 4 293 204 habitants. L'originalité du milieu physique se conjugue avec l'influence française pour créer un milieu rural particulier : les parcelles allongées, presque laniérées, les fermes alignées le long des axes de communication constituant des villages-rues à mailles très lâ [...]

Bayou de Louisiane

Bayou de Louisiane

Photographie

Le cyprès chauve, espèce caractéristique du bayou de Louisiane. 

Crédits : F. Barbagallo/ DEA/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'Amérique du Nord à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne
  • : président de l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  LOUISIANE  » est également traité dans :

FONDATION DE LA LOUISIANE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 231 mots
  •  • 1 média

Le 9 avril 1682, Robert Cavelier de La Salle (1643-1687) arrive en vue du golfe du Mexique et prend possession, au nom de Louis XIV, du territoire situé entre le Mississippi et les montagnes Rocheuses, baptisé Louisiane en l'honneur du roi de France. Cette fondation est l'aboutissement d'un processus qui a vu les Français chercher, depuis le milieu du sièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-de-la-louisiane/#i_30311

CADDO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 497 mots

Indiens d'Amérique du Nord qui appartiennent au groupe linguistique caddoan, les Caddo tirent leur nom de la troncation francisée du mot kadohadacho , signifiant « vrai chef » dans la langue caddo. À l'origine, les Caddo vivaient au bord de la rivière Rouge, dans les régions constituant aujourd'hui la Louisiane et l'Arkansas. À la fin du xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caddo/#i_30311

MUSIQUES DE LA LOUISIANE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 781 mots

Descendants des Acadiens, les cajuns sont des francophones de la Louisiane. Influencé par la musique populaire créole puis par le country, le cajun fait la part belle au violon, aux voix puis à l'accordéon. Le zydeco constitue une variante développée par les Noirs de la musique cajun. En 1755, les Acadiens, installés dans le Canada oriental, subissent un second exil, « Le Grand Dérangement », et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiques-de-la-louisiane/#i_30311

CATASTROPHES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 7 339 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les failles : des risques aux catastrophes »  : […] Une mauvaise perception du risque, une prise de risque mal évaluée... de nombreux outils, des échelles de gravité, des structures, des réseaux de surveillance, etc., permettent de pallier les erreurs, que l'on peut catégoriser. À part les séismes, on l'a vu, la plupart des phénomènes naturels sont prévisibles. Par exemple, on connaît les conditions de formation d'un cyclone ; lorsqu'il est encor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes/#i_30311

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 932 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La dépression centrale »  : […] Le centre des États-Unis est occupé par une vaste dépression entre les Appalaches à l'est et les Rocheuses à l'ouest. Cette région de plaines, d'une monotonie parfois désespérante quand on la parcourt sur quelques centaines de kilomètres, correspond pourtant à des ensembles différenciés soit par leurs structures, soit par les phénomènes climatiques passés qui y ont plus ou moins violemment imposé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_30311

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 175 mots
  •  • 56 médias

Dans le chapitre « Premiers pas dans le monde »  : […] À peine nés, les États-Unis se trouvèrent confrontés aux convulsions d'un monde en pleine transformation, du fait de la Révolution française et des guerres franco-anglaises. Sans doute n'avaient-ils pas d'intérêts directs dans un tel conflit. Mais, d'une part, leur position de neutres leur assignait la mission de protéger leur commerce, menacé tantôt par les uns, tantôt par les autres ; d'autre pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_30311

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 589 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La Révolution et l'Empire »  : […] Le comportement des assemblées révolutionnaires est, dans ce domaine, incertain et contradictoire. On doit d'ailleurs observer qu'elles n'accordent pas aux questions coloniales une très grande importance. Leur composition bourgeoise leur interdit tout initiative radicale. Le décalage est constant entre les décisions prises à Paris soit par les gouvernements, soit par les assemblées, et l'évolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_30311

JEFFERSON THOMAS (1743-1826)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 405 mots
  •  • 1 média

L'un des fondateurs de la République des États-Unis, Thomas Jefferson est issu d'un milieu aisé. Avocat en 1767, attiré par la vie politique et grand lecteur des philosophes, il écrit A Summary View of the Rights of British America (1774) et siège à la Chambre des bourgeois de Virginie de 1769 à 1775 ; puis il participe au Congrès continental, où il est chargé de rédiger la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-jefferson/#i_30311

KATRINA ET RITA (CYCLONES)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 590 mots
  •  • 1 média

Le mardi 23 août 2005, Katrina n'est qu'une dépression tropicale. Elle s'amplifie et devient un cyclone de classe 1 en traversant le sud de la Floride (onze victimes et de nombreux dégâts), avant de se renforcer encore (classe 3) au-dessus des eaux chaudes du golfe du Mexique et de se diriger vers l'Alabama, le Mississippi et la Louisiane (État le plus touché). Ce n'est que le samedi 27 août que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/katrina-et-rita-cyclones/#i_30311

LA SALLE ROBERT CAVELIER DE (1643-1687)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 413 mots
  •  • 1 média

Explorateur français. Né à Rouen dans une famille de riches négociants, Robert Cavelier de La Salle se destine d'abord à l'Église et entre chez les Jésuites (1658-1667). Renonçant à recevoir les ordres majeurs, il abandonne l'état ecclésiastique et part pour le Canada où il obtient, en 1667, une concession à La Chine, en amont de Montréal. Il apprend les langues indiennes et, à partir de 1668, se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-salle-robert-cavelier-de/#i_30311

MONROE JAMES (1758-1831)

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 641 mots
  •  • 2 médias

Né en Virginie dans une famille de notables, James Monroe interrompit ses études au collège William and Mary pour participer à la guerre d'Indépendance au cours de laquelle il fut blessé et nommé capitaine par George Washington. En 1780, il devient l'ami de Thomas Jefferson, auprès duquel il poursuit ses études de droit. À vingt-quatre ans, il est élu à la Chambre des représentants de Virginie, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-monroe/#i_30311

NOUVELLE-ORLÉANS LA

  • Écrit par 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 1 120 mots
  •  • 3 médias

Située sur le delta du Mississippi, à 150 kilomètres de son embouchure sur le golfe du Mexique, entre le fleuve et le lac Pontchartrain, La Nouvelle-Orléans (New Orleans) est la plus grande agglomération de Louisiane avec 1,28 million d’habitants (2017), dont 393 000 dans la ville-centre . Surnommée Crescent City (« la ville-croissant »), en référence au méandre que dessine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-nouvelle-orleans/#i_30311

Pour citer l’article

André KASPI, Jacques SOPPELSA, « LOUISIANE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/louisiane/