EXPOSITIONS UNIVERSELLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Crystal Palace, lithographie de George Baxter

Crystal Palace, lithographie de George Baxter
Crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

photographie

Canon conçu et fabriqué par la société Krupp

Canon conçu et fabriqué par la société Krupp
Crédits : DeAgostini/ Getty Images

photographie

L’Exposition universelle de 1900

L’Exposition universelle de 1900
Crédits : Collection Dutailly/ Ville de Chaumont

photographie

L’Exposition universelle d’Anvers

L’Exposition universelle d’Anvers
Crédits : Akg-images

photographie


Face à la guerre

Dans l’esprit de leurs créateurs, au milieu du xixe siècle, les expositions internationales devaient contribuer à établir durablement la concorde entre les peuples en leur proposant un idéal de progrès et de prospérité partagés. Il reste que, si ces manifestations constituent des lieux de rencontres et d’échanges culturels pacifiques, elles sont aussi le théâtre de confrontations plus ou moins implicites. Loin d’être des enceintes neutres, préservées, étrangères aux événements politiques, diplomatiques ou militaires de leur temps, elles se trouvent étroitement imbriquées dans le jeu des relations entre les nations, tout comme elles diffusent la propagande des États en faveur de la colonisation. Le siècle où elles atteignent leur développement le plus brillant (1850-1937) connaît aussi des tensions multiples, des crises internationales lourdes de conséquences, des conflits armés, la mise en œuvre d’une colonisation plus intensive… L’interaction est inévitable. Les expositions universelles reflètent l’état des relations internationales tout autant qu’elles participent intimement à leur construction.

« J’ouvre avec bonheur ce temple de la paix qui convie tous les peuples à la concorde. » Les mots que prononce Napoléon III dans son discours d’ouverture de l’Exposition universelle de 1855 reflètent bien peu la réalité de l’Europe d’alors, dont plusieurs puissances se combattent en Crimée. On connaît aussi la spécificité des relations entre la France et l’Allemagne à partir de l’Exposition universelle de 1878 : mise en scène de la puissance sidérurgique allemande d’une part, valorisation des savoir-faire et du goût français de l’autre. Les nationalismes s’exacerbent.

Quant à l’Exposition internationale urbaine de Lyon, ouverte le 1er mai 1914 pour promouvoir la politique municipale d’Édouard Herriot, elle est rattrapée, « frappée en plein cœur » dira un journaliste lyonnais, par la Grande Guerre en août 1914. À la suite de la déclaration de guerre, les pavillons de l’Allemagne et de l’Autriche doivent fermer leurs [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  EXPOSITIONS UNIVERSELLES  » est également traité dans :

AALTO ALVAR (1898-1976)

  • Écrit par 
  • Gilles RAGOT
  •  • 2 579 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un architecte scandinave »  : […] Son grand-père maternel, humaniste cultivé et ingénieur forestier de son état, son père, géomètre arpenteur, transmirent au jeune Aalto leur amour de la nature, amour mêlé de respect et fondé sur une connaissance approfondie du milieu où ils vivaient. Né le 3 février 1898 à Kuortane, près de la petite ville tranquille de Jyväskylän au centre de la Finlande, Hugo Alvar Aalto reçoit une éducation li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvar-aalto/#i_225

ANDALOUSIE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 10 387 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Situation actuelle »  : […] La communauté autonome d'Andalousie est une des plus vastes d'Espagne (87 268 km 2 , presque le Portugal) et c'est la plus peuplée (7,9 millions d'habitants en 2006). Mais elle est peu développée et les inégalités sociales y sont fortes. Al-Andalus, le territoire de l'Espagne musulmane, a fini par être identifié aux terres reconquises à partir du début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andalousie/#i_225

ANDO TADAO (1941- )

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 1 852 mots
  •  • 1 média

Lauréat de nombreux grands prix internationaux d'architecture, célébré par de vastes rétrospectives dans les principaux musées d'art contemporain, Andō Tadao est devenu l'architecte emblématique du Japon, l'une grandes figures internationales de la profession. Sa notoriété lui vient d'une expression formelle d'une exceptionnelle rigueur. Dans un univers qu'avaient ébranlé les recherches éclectique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ando/#i_225

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 812 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Renaissance hellénique et néo-gothique : les « revivals » victoriens »  : […] Reprenant certaines analyses de ce que l'on appelle l'historicisme ou l'éclectisme, N. Pevsner a écrit qu'« en Angleterre au début du xix e  siècle, le bal travesti de l'architecture battait son plein ». Mais prendre ainsi position sur l'ensemble de la production d'une époque, n'est-ce pas substituer à l'analyse historique un jugement de valeur a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-architecture/#i_225

ANTHROPOLOGY DAY (1904)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 202 mots

Les jeux Olympiques de Saint Louis demeurent avant tout ceux de l'Amérique blanche. La guerre de Sécession est achevée depuis moins de quarante ans, la victoire du Nord sur le Sud a permis l'abolition de l'esclavage en 1865. Cette abolition ne signifie pas pour autant l'égalité des races, loin de là : malgré les 14 e et 15 e  amendements de la Con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropology-day/#i_225

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 905 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le siècle de l'industrie »  : […] Au cours du xix e  siècle se produit une diversification sans précédent des techniques de construction. Au sein de cet ensemble de transformations, le développement de l'architecture métallique constitue le phénomène le plus marquant. Aux premiers édifices faisant appel à la fonte succèdent des constructions en fer puis en acier. Tandis que la fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-sciences-et-techniques/#i_225

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Fer et fonte

  • Écrit par 
  • Henri POUPÉE
  •  • 4 344 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De Viollet-le-Duc à Guimard »  : […] Les milieux d'architectes suivaient ces tentatives, dues surtout aux ingénieurs, avec attention, voire avec quelques craintes. À partir de 1841, la Revue générale d'architecture de César Daly reflète cet intérêt grandissant. Le succès de sa salle de lecture ouvre à Labrouste les portes de l'Institut en 1867. Il y succède à Hittorff, y retrouve Baltard, Joseph Duc et Félix Du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-fer-et-fonte/#i_225

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Expositions et collections d'art indien à l'étranger »  : […] Les expositions universelles en Europe (Londres en 1851 et 1862 ; Paris en 1855, 1867, 1878) comme aux États-Unis (Chicago en 1893) permettent de réunir les produits coloniaux de l'artisanat traditionnel et de l'industrie naissante, mais aussi de répondre à une curiosité esthétique et intellectuelle pour l'héritage historique indien. Ainsi, à Paris en 1878, l'exposition qui n'inclut pas moins de d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-colonial/#i_225

ART NOUVEAU

  • Écrit par 
  • Françoise AUBRY
  •  • 8 789 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les moyens de diffusion »  : […] L'Art nouveau s'est diffusé très rapidement dans le monde grâce aux revues illustrées de photographies et aux expositions. En 1893 paraît à Londres The Studio qui affichait la devise «  Use and Beauty  » : elle contribua puissamment à faire connaître les Arts and Crafts. D'autres revues suivirent, comme Dekorative Kunst et sa ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-nouveau/#i_225

L'ATELIER DU PEINTRE (G. Courbet)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 196 mots

L'Exposition universelle de 1855, à Paris, qui succède à celle de Londres, en 1851, fut une manifestation exceptionnelle, en grande partie grâce à sa section artistique. Remplaçant le traditionnel Salon, celle-ci était consacrée à tous les artistes vivants, français et étrangers, et n'était plus limitée, comme c'était la règle au Salon, aux œuvres récentes. C'est ainsi que, à la demande du gouvern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-atelier-du-peintre/#i_225

BURNHAM DANIEL HUDSON (1846-1912)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 646 mots

Architecte et urbaniste américain, né le 4 septembre 1846 à Henderson, dans l'État de New York, mort le 1 er  juin 1912 à Heidelberg, en Allemagne. La famille de Daniel Hudson Burnham s'installe à Chicago alors qu'il est âgé de huit ans. Après le lycée et plusieurs faux départs, il suit une formation dans le bureau d'architecture Carter, Drake and Wight. Il y rencontre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-hudson-burnham/#i_225

CRITIQUE D'ART EN FRANCE AU XIXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Christine PELTRE
  •  • 6 626 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « « Partiale, passionnée, politique » »  : […] Savante, la critique a en effet pour but essentiel d'exprimer un engagement sur l'art vivant dont Baudelaire a résumé la force : une conception « partiale, passionnée, politique » répond seule à l'« à quoi bon ? » formulé au début du Salon de 1846. On a souvent opposé à cette pugnacité l'« empathie » de Gautier, qui souhaite comprendre plus que juger l'art de son temps. Mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art-en-france-au-xixe-siecle/#i_225

CRYSTAL PALACE, Londres

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 217 mots
  •  • 1 média

En 1850-1851, Joseph Paxton construit à Londres le Crystal Palace pour l'Exposition universelle de 1851. C'est l'un des bâtiments symboliques de l'architecture du xix e  siècle, par la nouveauté des matériaux utilisés, le verre et le fer, l'originalité de sa forme, inspirée tout à la fois des halles, des serres et des gares que l'on commençait alo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crystal-palace-londres/#i_225

EIFFEL GUSTAVE (1832-1923)

  • Écrit par 
  • Frédéric SEITZ
  •  • 1 596 mots
  •  • 5 médias

Né en 1832 à Dijon, Gustave Eiffel est un représentant éminent du xix e  siècle servi par une foi inébranlable dans le progrès scientifique et la technologie. Ingénieur diplômé de l'École centrale des arts et manufactures de Paris en 1855, il débute sa carrière dans différentes compagnies industrielles. En 1864, il s'installe comme ingénieur cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-eiffel/#i_225

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Marc BASCOU, 
  • Adrien DANSETTE, 
  • Universalis
  •  • 21 002 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Pour une alliance art-industrie »  : […] Il ne faudra pas moins d'une confrontation à l'échelle internationale – confrontation des nations occidentales entre elles, mais aussi confrontation avec les pays orientaux – pour ébranler la toute-puissance de l'industrie en plein essor et mettre en cause la production résultant d'une mécanisation brusque et désordonnée. C'est à Londres, en 1851, que s'ouvre la première exposition universelle gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/second-empire/#i_225

ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 5 977 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Foires, expositions »  : […] Comme le théâtre, la foire est, à l'origine, greffée sur la fête : les exemples antiques et médiévaux abondent. Dans ce domaine, l'intervention de l'architecte fut tardive, mais spectaculaire. L'un des plus beaux exemples est fourni par la foire de l'Ascension à Venise, qui se tenait quinze jours durant sur la place Saint-Marc. L'enceinte ne fut aménagée qu'au xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-ephemere/#i_225

EXPOSITION

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 5 638 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les expositions dans la vie culturelle »  : […] Les expositions artistiques ne constituent cependant, on l'a dit, qu'une partie du phénomène. Celui-ci a pris une ampleur inédite, auprès d'un très large public, dès l'instauration des expositions universelles, dont la première eut lieu à Londres en 1851. Elles manifestent une internationalisation de la vie culturelle dont on sent aujourd'hui les effets, avec les grandes expositions qui attirent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exposition/#i_225

HÉNARD EUGÈNE (1849-1923)

  • Écrit par 
  • Yves BRUAND
  •  • 436 mots

Architecte et ingénieur civil français qui s'orienta vers l'urbanisme, où il se montre à la fois réaliste et précurseur. Eugène Hénard joue un rôle important dans la préparation de l'Exposition universelle de 1889 : si son projet de train électrique continu, très en avance sur son temps, n'est pas retenu, il est chargé par Alphand, directeur de l'Exposition, de la surveillance du chantier de la ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-henard/#i_225

HOMME MUSÉE DE L', Paris

  • Écrit par 
  • Arnaud HUREL
  •  • 1 886 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le musée d’ethnographie des origines »  : […] Le musée ethnographique des Missions scientifiques, créé lors de l’Exposition universelle de Paris de 1878, devient l’année suivante le musée d’Ethnographie du Trocadéro (M.E.T.). Son parti est d’étudier l’Homme à travers ses productions matérielles, comme être pensant, producteur et agissant sur le monde, c’est-à-dire comme satisfaisant au dessein cartésien de rendre les hommes « maîtres et poss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-de-l-homme-paris/#i_225

INDUSTRIELLE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Françoise HAMON
  • , Universalis
  •  • 4 844 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Historicisme et éclectisme »  : […] On associe le plus souvent l'historicisme de l'architecture industrielle au triomphalisme manufacturier de la seconde moitié du xix e  siècle en convoquant comme témoin l'usine Motte-Bossut de Roubaix, le plus fameux « château de l'industrie ». C'est oublier l'antériorité anglaise de l'historicisme. Le palladianisme qui marque toute la production […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-industrielle/#i_225

JEUX OLYMPIQUES

  • Écrit par 
  • Jean DURRY, 
  • Pierre LAGRUE, 
  • Alain LUNZENFICHTER
  • , Universalis
  •  • 15 081 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « 1900. Paris »  : […] Les Jeux de Paris constituent une grande déception pour Coubertin. Les compétitions s'étalent sur six mois, du 14 mai au 28 octobre, et mêlent concours des amateurs et épreuves professionnelles. Les Jeux sont totalement éclipsés par l'Exposition universelle ; 88 épreuves, dans 20 sports, sont au programme officiel, dont quelques curiosités, telles que le croquet, la pelote basque ou la lutte à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques/#i_225

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XIXe s.

  • Écrit par 
  • Marie-Ève THÉRENTY
  •  • 7 787 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Littérature et société »  : […] La révolution industrielle , avec retard par rapport au Royaume-Uni, transforme en profondeur l’économie du pays entre la Restauration et le second Empire, comme le montrent les expositions universelles de 1855 et 1867 : les banques, les transports, les sites industriels connaissent un développement sans précédent qui touche aussi la presse, le monde des spectacles et l’édition (Louis Hachette o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xixe-s/#i_225

MUSÉE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 11 420 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'empire des musées »  : […] Nous vivons encore aujourd'hui, en matière de musées, sur l'œuvre de la Révolution et sur ses répercussions. En nationalisant les collections royales et les biens de l'Église et des émigrés, les hommes de la Constituante et de la Convention mettaient en application l'idée, déjà en germe dans l'esprit des Lumières, que le patrimoine culturel, jusque-là aux mains d'une minorité de privilégiés, étai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee/#i_225

OLYMPISME ET POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 9 516 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les premières dérives »  : […] Si le mouvement olympique s'est refondé comme un contre-courant de l'histoire en marche, puisque, dès les Jeux de 1896, les mondes germanique (Allemagne, Autriche-Hongrie), anglo-saxon (Grande-Bretagne, États-Unis), la France, que tout oppose, participent à l'aventure, il s'est aussi bâti dans une vision bourgeoise et aristocratique : élitisme, qui empêche les professionnels de participer aux Jeux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympisme-et-politique/#i_225

ORIENTALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Daniel-Henri PAGEAUX, 
  • Christine PELTRE
  •  • 11 010 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'art « ethnographique » : de la description à l'imprégnation »  : […] Avec la multiplication des voyages, l'exotisme prend autour de 1850 une tournure plus réaliste, encouragée par l'évolution de la peinture vers le naturalisme. L'urgence de découvrir un monde que l'on sent menacé par l'emprise occidentale impose de surcroît l'observation « ethnographique ». Renonçant à susciter l'émotion, le portrait devient une étude objective des costumes et des visages, comme l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orientalisme-art-et-litterature/#i_225

PARIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1900] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 128 mots

Lors du congrès de la Sorbonne, en juin 1894, Pierre de Coubertin avait souhaité que les premiers jeux Olympiques de l'ère moderne se tiennent à Paris, en 1900. Dimitrios Vikelas le prit de vitesse, proposa un autre lieu – Athènes bien sûr – et d'avancer la date de l'événement à 1896. Il fut écouté et la capitale grecque, malgré des difficultés de tous ordres, releva le défi avec un succès certai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris-jeux-olympiques-de-1900-contexte-organisation-bilan/#i_225

PARIS 1900, LA VILLE SPECTACLE (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel LENIAUD
  •  • 1 006 mots
  •  • 1 média

L’exposition Paris 1900 , la ville spectacle , qui s’est tenue du 2 avril au 17 août 2014 au Petit Palais à Paris, abordait un sujet fécond : l’Art nouveau à Paris à travers des objets présentés dans un cadre parfaitement adapté au sujet, puisque construit comme le Grand Palais pour l’Exposition universelle d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris-1900-la-ville-spectacle/#i_225

PAXTON JOSEPH (1803-1865)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 756 mots
  •  • 3 médias

Le xix e  siècle a donné naissance à un type de manifestation spectaculaire qui contribue à symboliser ses structures socio-économiques fondamentales : les expositions universelles. Elles scandent les transformations vers lesquelles le siècle est orienté. Elles situent les étapes progressives de l'industrialisation. Elles prétendent exhiber les co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-paxton/#i_225

PERRET AUGUSTE (1874-1954)

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM
  •  • 1 656 mots

Dans le chapitre « Un nouvel ordre classique et urbain »  : […] Outre son projet pour le siège de la S.D.N. à Genève (1927), Perret participe à plusieurs concours, développant, à travers ses réponses, une authentique pensée urbaine. Comme on l'observe dans son projet pour la porte Maillot (Paris, 1930), ou dans celui pour le palais des Soviets (Moscou, 1931), il morcelle le programme en plusieurs bâtiments qu'il organise autour de l'espace vide. Chargé, en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perret-auguste-1874-1954/#i_225

RELIURE

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER, 
  • Jacques GUIGNARD
  •  • 8 857 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les précurseurs »  : […] Ce fut Henri Marius-Michel (1846-1925), fils d'un relieur parisien de renom Jean Michel, dit Marius-Michel, qui fit entrer la modernité dans la profession. Constatant que les relieurs avaient toujours créé des compositions assujetties au cuir et non des compositions apparentées au contenu du livre, il entreprit d'élaborer un répertoire de style ornemental qui lui permit d'adapter le décor des rel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reliure/#i_225

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « De l'apogée au déclin économique et aux tensions sociales »  : […] On s'aperçoit dès lors des conséquences d'une décadence économique relative après l'apogée des années 1850-1870. Le chemin de fer prenant le relais du textile, l'industrie sidérurgique et mécanique devenue inégalable, la Grande-Bretagne avait pris une telle avance sur les autres que l' Exposition universelle de Londres, en 1851, la première dans l'histoire, avait prouvé son rôle d'« atelier du mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/

SAINT LOUIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1904] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 301 mots
  •  • 1 média

Les jeux Olympiques de Paris en 1900, noyés dans l'Exposition universelle, avec leurs multiples compétitions éparpillées durant près de six mois dans la capitale française et sa périphérie, ouvertes aux sportifs amateurs et professionnels, concourant séparément ou ensemble, laissent Pierre de Coubertin amer et le mouvement olympique circonspect : n'aurait-il pas fallu répondre favorablement à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-louis-jeux-olympiques-de-1904-contexte-organisation-bilan/#i_225

SÉVILLE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Universalis
  •  • 1 705 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La capitale politique andalouse »  : […] Dès la seconde moitié du xvii e  siècle s'amorce le déclin de la ville. Les causes en sont multiples. Les plus graves sont celles qui provoquent la décadence de l'Espagne. D'autres sont d'origine locale. L'ensablement des passes du Guadalquivir lui fait préférer Cadix comme siège de la Casa de contratación en 1717. Au milieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seville/#i_225

SPECTACULAIRE SECOND EMPIRE 1852-1870 (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 019 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le choix de l’éclectisme »  : […] Cette époque est aussi marquée par le goût pour la diversité des styles offerts à la richesse des élites. Cela est vrai de l’art du portrait qui envahit les expositions : « Le flot des portraits monte chaque année et menace d’envahir le Salon tout entier », écrit Zola en 1868. Ils sont néoclassiques avec Ingres et ses émules ( Madame Moitessier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectaculaire-second-empire-1852-1870/#i_225

STYLE 1925

  • Écrit par 
  • Yvonne BRUNHAMMER
  •  • 4 659 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'Exposition des arts décoratifs »  : […] C'est la première fois qu'une manifestation consacrée à l' art décoratif a lieu en France. Le xix e  siècle avait organisé des confrontations internationales des « produits de l'industrie », destinées à stimuler la création et à informer la société nouvelle née du développement industriel. L'art y était associé, ainsi que les « beaux-arts appliqué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-1925/#i_225

TAPIS MODERNES ET CONTEMPORAINS

  • Écrit par 
  • Valérie GLOMET, 
  • Michèle HENG
  •  • 4 844 mots

Dans le chapitre « De l'éclectisme à l'Art nouveau (1851-1900) »  : […] Sous le second Empire, le goût du décor opulent se révéla une aubaine pour les industries d'art. Les tapis devaient couvrir l'intégralité du sol dans un souci qui mêlait le confort et l'ostentation. Les fabriques de la Marche, Aubusson et Felletin (Creuse) connurent un âge d'or tant pour les tapis noués que pour les tapis ras. Les maquettes, souvent anonymes, montrent que les dessinateurs attaché […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapis-modernes-et-contemporains/#i_225

EIFFEL TOUR

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 229 mots
  •  • 1 média

Œuvre emblématique de la construction métallique et symbole de Paris, la tour doit son nom à l'entrepreneur qui assuma, seul, les risques de sa mise en œuvre, Gustave Eiffel (1832-1923). Associé aux ingénieurs Maurice Kœchlin et Émile Nouguier, ainsi qu'à l'architecte Stephen Sauvestre, Eiffel remporte en 1887 le concours organisé en vue d'élever, pour l'Exposition universelle de 1889, une tour de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tour-eiffel/#i_225

Pour citer l’article

Christiane DEMEULENAERE-DOUYÈRE, « EXPOSITIONS UNIVERSELLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/expositions-universelles/