CHINOISES EXPÉDITIONS MARITIMES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Chine a été la plus grande puissance maritime du xie au xve siècle. L'apogée est atteint, au xve siècle, avec de grandes expéditions rendues possibles grâce au perfectionnement des techniques mises au point depuis le xie siècle : invention de la boussole, apparition de la jonque de haute mer avec gréement et voilures permettant de naviguer au plus près. De plus, les Song du Sud (1127-1279), puis les Yuan (1280-1368) ont attribué un rôle considérable aux flottes de guerre. Enfin, les expéditions maritimes organisées sous les Ming, de 1405 à 1433, à des fins diplomatiques, culturelles et commerciales, ont pris un caractère officiel.

1400 - 1500. Poussée ottomane et grandes découvertes

1400 - 1500. Poussée ottomane et grandes découvertes

Vidéo

Prise de Constantinople. Voyages maritimes du Chinois Zheng He, de Vasco de Gama, de Christophe Colomb. Les Ming en Chine. Gutenberg. Renaissance en Europe.Le XVe siècle marque la fin du Moyen Âge.Les grands empires nomades : la Horde d'or et l'ancien empire de Tamerlan, se divisent et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La Chine n'a organisé d'expéditions à longue distance que vers le iiie siècle, ne pratiquant jusque-là que le cabotage. Vers 350, les premiers bateaux chinois arrivent à Penang (Malaisie). Ils atteignent Ceylan à la fin du ive siècle. Vers la fin du ve siècle, ils arrivent probablement aux bouches de l'Euphrate, en Irak. Au viie siècle, ils atteignent les îles Ryūkyū, Formose, Sumatra et les côtes orientales du Vietnam. En 850, le port persan de Siraf est considéré comme le point extrême des expéditions maritimes chinoises. L'Australie est probablement touchée à cette époque. L'expansion des expéditions maritimes chinoises correspond au déclin de la navigation arabe. Sous la dynastie des Song, les Chinois sont en relations constantes avec les Philippines, Java, Timor, Bali, Bornéo, Sarawak, les Moluques. Sous les Yuan, le Japon s'ajoute à cette liste et, sous les Ming, la côte orientale de l'Afrique est atteinte.

Zheng He (1371-1434), eunuque musulman du Yunnan, est le personnage principal autour duquel gravite la tradition maritime chinoise. Il organise sept expéditions. De 1405 à 1407, Champa (côtes sud-est du Vietnam), Java, Sumatra, Malaka, Ceylan et Calicut (côte occidentale de l'Inde du Sud) ; de 1407 à 1409, Cochin, Calicut et Ceylan  [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : diplômée de Chinois et de russe à l'École nationale des langues orientales, licenciée de chinois, diplômée de l'université de Pékin

Classification


Autres références

«  CHINOISES EXPÉDITIONS MARITIMES  » est également traité dans :

EXPÉDITIONS MARITIMES DE ZHENG HE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 282 mots

Entre 1405 et 1433, principalement sous Yongle, le troisième empereur Ming, l'amiral Zheng He – un eunuque musulman – dirigea sept expéditions navales d'une durée moyenne de deux ans, qui atteignirent Java, Sumatra, les Indes, la Perse, l'Arabie et, par deux fois, l'Afrique orientale. Sa flotte – ou plutôt son corps expéditionnaire – a compté jusqu'à 62 vaiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expeditions-maritimes-de-zheng-he/#i_46768

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Un pouvoir autocratique »  : […] L'occupation de la Chine par les Mongols dure peu de temps : c'est en 1234 qu'ils s'emparent de l'ensemble de la Chine du Nord, en 1279 qu'ils achèvent la conquête du Sud. Mais les soulèvements qui devaient mettre fin à leur règne commencent dès le milieu du xiv e  siècle. La Chine de la Huai et la vallée du Yangzi échappent bientôt à leur contrôl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_46768

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les expéditions militaires chinoises (Ier-XVe s.) »  : […] Les Chinois, eux aussi, s'intéressaient à l'océan Indien. Les voyages des jonques chinoises sur la côte de Coromandel à partir du i er  siècle de l'ère chrétienne répondaient, quoique avec moins de fréquence, aux visites des Indiens en Chine. Les pèlerins bouddhiques chinois qui pénétrèrent l'Inde en force venaient par mer. Un moment hostiles aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-indien/#i_46768

MARINE

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 862 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'Orient »  : […] En Orient comme en Occident, certains États tirèrent leur puissance de la domination de la mer. En Inde, dès la fin du iii e  siècle avant J.-C., l'empire maurya disposait d'une administration maritime, et la tradition en fut continuée. Au début de l'ère chrétienne, trois royaumes maritimes florissaient sur les côtes du Dekkan (les Cheras, les Pan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marine/#i_46768

Pour citer l’article

Catherine MEUWESE, « CHINOISES EXPÉDITIONS MARITIMES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/expeditions-maritimes-chinoises/