EXPANSION DES FONDS OCÉANIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La théorie de l'expansion des fonds océaniques représente une étape fondamentale dans la compréhension de la dynamique terrestre, du même ordre d'importance que celles de la dérive des continents formulée par Alfred Wegener en 1912 et de la tectonique des plaques décrite par Jason Morgan, Dan McKenzie et Xavier Le Pichon en 1967-1968.

Cette théorie repose sur l'idée que l'augmentation de la surface des fonds océaniques se fait par apport de matériaux profonds au niveau des dorsales. Dans un court article publié par la revue Nature en 1961, Robert Sinclair Dietz donne à cette théorie le nom de sea-floor spreading (expansion des fonds océaniques), expression suggestive qui est demeurée. Pourtant, avec beaucoup d'honnêteté, Dietz ne revendiquera pas la paternité de ce concept. Il reprend en effet une partie des idées émises par un de ses contemporains, Harry Hess, qui, devant le scepticisme de la communauté géologique, ne publiera qu'en 1962 son œuvre majeure, Histoire des bassins océaniques. Utilisant l'idée des courants de convection dans le manteau, il y imagine que le plancher océanique se forme au niveau des dorsales, dérive de part et d'autre à la manière d'un double tapis roulant puis plonge au niveau des fosses qui bordent certains océans.

La théorie de l'expansion des fonds océaniques repose sur un faisceau de données alors récentes. Parmi celles-ci, on peut citer les mesures sismiques que fit Maurice Ewing pour estimer l'épaisseur des sédiments : les dépôts reposent directement sur une couche basaltique plus vieille ; cette épaisseur augmente lorsqu'on se déplace de la dorsale atlantique vers les plateaux continentaux. Par ailleurs, Bruce Heezen et Marie Tharp publièrent en 1955 une première carte des fonds de l'Atlantique, montrant la dorsale médio-atlantique creusée sur toute sa longueur par une grande vallée centrale, le rift. Enfin, la découverte pa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en sciences de la Terre, concepteur de la collection La Science au présent à la demande et sous la direction d'Encyclopædia Universalis, rédacteur en chef de 1997 à 2015

Classification

Autres références

«  EXPANSION DES FONDS OCÉANIQUES  » est également traité dans :

DÉRIVE DES CONTINENTS

  • Écrit par 
  • John Tuzo WILSON
  • , Universalis
  •  • 3 387 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Paléomagnétisme et expansion océanique »  : […] Dès le début du xx e  siècle, on avait montré que certaines roches, notamment les basaltes et les grès rouges, conservaient la trace du champ magnétique régnant au moment de leur genèse. Les travaux se développèrent peu à peu et se perfectionnèrent jusqu'en 1956, époque à laquelle plusieurs auteurs purent affirmer, indépendamment les uns des autres, que les données paléomagnétiques en provenance d […] Lire la suite

DIETZ ROBERT SINCLAIR (1914-1995)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 524 mots

Le géophysicien et océanographe américain Robert Sinclair Dietz est surtout connu pour avoir formulé avec son compatriote et collègue, le géologue Harry Hammond Hess (1906-1969), l’hypothèse de l’expansion des fonds océaniques ( seafloor spreading ). Robert Sinclair Dietz naît le 14 septembre 1914, à Westfield (New Jersey). Il étudie à l’université d’Illinois, où il obtient une licence en 1937, pu […] Lire la suite

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 368 mots
  •  • 10 médias

Les dorsales océaniques (souvent appelées dorsales médio-océaniques, bien qu'elles n'occupent pas toujours une position médiane) désignent des chaînes sous-marines existant dans tous les bassins océaniques. Alignées sur près de 60 000 kilomètres et localisées à la limite de deux plaques lithosphériques divergentes, elles représentent l'un des environnements les plus actifs de la Terre. En effet, […] Lire la suite

HESS HARRY HAMMOND (1906-1969)

  • Écrit par 
  • Stéphane GUILLOT
  •  • 355 mots

Harry Hess fut un géologue américain du xx e  siècle. Professeur de géologie à l'université Princeton (New Jersey, États-Unis), il joua un rôle prédominant dans l'émergence de la théorie de la tectonique des plaques. Harry Hammond Hess naît le 24 mai 1906 à New York. Il a neuf ans lorsque Alfred Wegener publie, en 1915, Genèse des océans et des continents : théories des translations continentale […] Lire la suite

HISTOIRE DES BASSINS OCÉANIQUES (H. H. Hess)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 266 mots

Dans son ouvrage majeur, Histoire des bassins océaniques , l'Américain Harry Hammond Hess (1906-1969), professeur à l'université de Princeton, soutient que le plancher océanique se forme au niveau des dorsales, y dérive de part et d'autre à la manière d'un double « tapis roulant », puis plonge au niveau des fosses qui bordent certains continents. De plus, Hess attribue le déplacement du plancher […] Lire la suite

ISLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Édouard KAMINSKI, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 16 474 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Géodynamique  »  : […] L' histoire géologique de l'Islande remonte à la fin du Crétacé, il y a quelque 60 millions d'années, à l'époque où le cœur de l'ancienne Pangée, tiraillé par les mouvements convectifs du manteau sous-jacent, finit de se déchirer pour donner naissance à l'océan Atlantique alors que disparaît l'ancien océan Téthys. La dorsale médio-atlantique marque aujourd'hui cette fracture originelle qui sépare […] Lire la suite

LITHOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Marc DAIGNIÈRES, 
  • Adolphe NICOLAS
  •  • 6 961 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le modèle ophiolitique »  : […] L'étude comparée des ophiolites et des péridotites de divers environnements illustre et précise cette analyse générale. La diversité des environnements océaniques envisagée plus haut se reflète dans celle des ophiolites. Ainsi peut-on opposer deux types d'ophiolite : le sous-type le plus commun, à croûte épaisse et section mantellique harzburgitique et le sous-type à croûte mince et manteau de l […] Lire la suite

MERS MARGINALES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 628 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Structure des mers marginales »  : […] La structure fondamentale des mers marginales est l'extension, compensée ou non par une subduction. Dans le cas des mers du type de la mer du Japon, l'extension n'est pas compensée, de sorte que leur destin est de s'ouvrir de plus en plus, du moins tant que leur situation géodynamique reste ce qu'elle est. Dans le cas des mers du type de la mer de Chine méridionale, l'extension est compensée par […] Lire la suite

MÉTAMORPHISME ET GÉODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Christian NICOLLET
  •  • 5 987 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De l’océan à la chaîne de montagnes »  : […] Dans un schéma simplifié, une zone de convergence résulte de la fermeture d’un océan et de la collision des marges continentales, à l’origine d’une chaîne de montagnes. L’évolution T-P enregistrée par les roches métamorphiques tout au long de ce processus géodynamique contribue à la caractérisation de l’évolution dynamique de la zone de convergence. L’histoire d’une chaîne de montagnes débute dès […] Lire la suite

MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 11 316 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  La convergence des plaques et les types de chaînes de montagnes »  : […] En tectonique des plaques, on admet que la couche la plus externe du globe, ou lithosphère, est formée par une dizaine de grandes plaques, relativement rigides, qui se déplacent les unes par rapport aux autres ; elles sont séparées par des zones, plus ou moins étroites, où se trouve concentrée la déformation et qui correspondent aux zones sismiques. La nature des déformations qui se produisent dan […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yves GAUTIER, « EXPANSION DES FONDS OCÉANIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/expansion-des-fonds-oceaniques/