EXPANSION DES FONDS OCÉANIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La théorie de l'expansion des fonds océaniques représente une étape fondamentale dans la compréhension de la dynamique terrestre, du même ordre d'importance que celles de la dérive des continents formulée par Alfred Wegener en 1912 et de la tectonique des plaques décrite par Jason Morgan, Dan McKenzie et Xavier Le Pichon en 1967-1968.

Cette théorie repose sur l'idée que l'augmentation de la surface des fonds océaniques se fait par apport de matériaux profonds au niveau des dorsales. Dans un court article publié par la revue Nature en 1961, Robert Sinclair Dietz donne à cette théorie le nom de sea-floor spreading (expansion des fonds océaniques), expression suggestive qui est demeurée. Pourtant, avec beaucoup d'honnêteté, Dietz ne revendiquera pas la paternité de ce concept. Il reprend en effet une partie des idées émises par un de ses contemporains, Harry Hess, qui, devant le scepticisme de la communauté géologique, ne publiera qu'en 1962 son œuvre majeure, Histoire des bassins océaniques. Utilisant l'idée des courants de convection dans le manteau, il y imagine que le plancher océanique se forme au niveau des dorsales, dérive de part et d'autre à la manière d'un double tapis roulant puis plonge au niveau des fosses qui bordent certains océans.

La théorie de l'expansion des fonds océaniques repose sur un faisceau de données alors récentes. Parmi celles-ci, on peut citer les mesures sismiques que fit Maurice Ewing pour estimer l'épaisseur des sédiments : les dépôts reposent directement sur une couche basaltique plus vieille ; cette épaisseur augmente lorsqu'on se déplace de la dorsale atlantique vers les plateaux continentaux. Par ailleurs, Bruce Heezen et Marie Tharp publièrent en 1955 une première carte des fonds de l'Atlantique, montrant la dorsale médio-atlantique creusée sur toute sa longueur par une grande vallée centrale, le rift. Enfin, la découverte pa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en sciences de la Terre, concepteur de la collection La Science au présent à la demande et sous la direction d'Encyclopædia Universalis, rédacteur en chef de 1997 à 2015

Classification


Autres références

«  EXPANSION DES FONDS OCÉANIQUES  » est également traité dans :

DÉRIVE DES CONTINENTS

  • Écrit par 
  • John Tuzo WILSON
  • , Universalis
  •  • 3 387 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Paléomagnétisme et expansion océanique »  : […] Dès le début du xx e  siècle, on avait montré que certaines roches, notamment les basaltes et les grès rouges, conservaient la trace du champ magnétique régnant au moment de leur genèse. Les travaux se développèrent peu à peu et se perfectionnèrent jusqu'en 1956, époque à laquelle plusieurs auteurs purent affirmer, indépendamment les uns des autres, que les données paléomagnétiques en provenance d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-continents/#i_24679

DIETZ ROBERT SINCLAIR (1914-1995)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 524 mots

Le géophysicien et océanographe américain Robert Sinclair Dietz est surtout connu pour avoir formulé avec son compatriote et collègue, le géologue Harry Hammond Hess (1906-1969), l’hypothèse de l’expansion des fonds océaniques ( seafloor spreading ). Robert Sinclair Dietz naît le 14 septembre 1914, à Westfield (New Jersey). Il étudie à l’université d’Illinois, où il obtient une licence en 1937, pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-sinclair-dietz/#i_24679

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 368 mots
  •  • 10 médias

Les dorsales océaniques (souvent appelées dorsales médio-océaniques, bien qu'elles n'occupent pas toujours une position médiane) désignent des chaînes sous-marines existant dans tous les bassins océaniques. Alignées sur près de 60 000 kilomètres et localisées à la limite de deux plaques lithosphériques divergentes, elles représentent l'un des environnements les plus actifs de la Terre. En effet, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsales-oceaniques/#i_24679

HESS HARRY HAMMOND (1906-1969)

  • Écrit par 
  • Stéphane GUILLOT
  •  • 355 mots

Harry Hess fut un géologue américain du xx e  siècle. Professeur de géologie à l'université Princeton (New Jersey, États-Unis), il joua un rôle prédominant dans l'émergence de la théorie de la tectonique des plaques. Harry Hammond Hess naît le 24 mai 1906 à New York. Il a neuf ans lorsque Alfred Wegener publie, en 1915, Genèse des océans et des continents : théories des translations continentale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harry-hammond-hess/#i_24679

HISTOIRE DES BASSINS OCÉANIQUES (H. H. Hess)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 266 mots

Dans son ouvrage majeur, Histoire des bassins océaniques , l'Américain Harry Hammond Hess (1906-1969), professeur à l'université de Princeton, soutient que le plancher océanique se forme au niveau des dorsales, y dérive de part et d'autre à la manière d'un double « tapis roulant », puis plonge au niveau des fosses qui bordent certains continents. De plus, Hess attribue le déplacement du plancher […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-bassins-oceaniques/#i_24679

ISLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Édouard KAMINSKI, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 16 474 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Géodynamique  »  : […] L' histoire géologique de l'Islande remonte à la fin du Crétacé, il y a quelque 60 millions d'années, à l'époque où le cœur de l'ancienne Pangée, tiraillé par les mouvements convectifs du manteau sous-jacent, finit de se déchirer pour donner naissance à l'océan Atlantique alors que disparaît l'ancien océan Téthys. La dorsale médio-atlantique marque aujourd'hui cette fracture originelle qui sépare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islande/#i_24679

LITHOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Marc DAIGNIÈRES, 
  • Adolphe NICOLAS
  •  • 6 961 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le modèle ophiolitique »  : […] L'étude comparée des ophiolites et des péridotites de divers environnements illustre et précise cette analyse générale. La diversité des environnements océaniques envisagée plus haut se reflète dans celle des ophiolites. Ainsi peut-on opposer deux types d'ophiolite : le sous-type le plus commun, à croûte épaisse et section mantellique harzburgitique et le sous-type à croûte mince et manteau de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithosphere/#i_24679

MERS MARGINALES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 628 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Structure des mers marginales »  : […] La structure fondamentale des mers marginales est l'extension, compensée ou non par une subduction. Dans le cas des mers du type de la mer du Japon, l'extension n'est pas compensée, de sorte que leur destin est de s'ouvrir de plus en plus, du moins tant que leur situation géodynamique reste ce qu'elle est. Dans le cas des mers du type de la mer de Chine méridionale, l'extension est compensée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mers-marginales/#i_24679

MÉTAMORPHISME ET GÉODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Christian NICOLLET
  •  • 5 987 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De l’océan à la chaîne de montagnes »  : […] Dans un schéma simplifié, une zone de convergence résulte de la fermeture d’un océan et de la collision des marges continentales, à l’origine d’une chaîne de montagnes. L’évolution T-P enregistrée par les roches métamorphiques tout au long de ce processus géodynamique contribue à la caractérisation de l’évolution dynamique de la zone de convergence. L’histoire d’une chaîne de montagnes débute dès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metamorphisme-et-geodynamique/#i_24679

MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 11 316 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  La convergence des plaques et les types de chaînes de montagnes »  : […] En tectonique des plaques, on admet que la couche la plus externe du globe, ou lithosphère, est formée par une dizaine de grandes plaques, relativement rigides, qui se déplacent les unes par rapport aux autres ; elles sont séparées par des zones, plus ou moins étroites, où se trouve concentrée la déformation et qui correspondent aux zones sismiques. La nature des déformations qui se produisent dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-formation-des-chaines-de-montagnes/#i_24679

OCÉAN ET MERS (Géologie sous-marine) - Topographie des fonds sous-marins

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PÉRÈS, 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 2 343 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Grands domaines morphostructuraux »  : […] Lorsqu'on part de la ligne de rivage et qu'on se dirige vers le large, on trouve d'abord une plate-forme immergée, appelée plateau continental , plus ou moins étendue et descendant en pente assez douce jusqu'à une profondeur qui est généralement de l'ordre de 130 à 150 mètres. Le talus (ou escarpement ) continental , qui lui fait suite, montre une pente plus forte (on l'appelle aussi « pente cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-geologie-sous-marine-topographie-des-fonds-sous-marins/#i_24679

OCÉAN ET MERS (Géologie sous-marine) - Étude des fonds sous-marins

  • Écrit par 
  • Gérard GRAU, 
  • Lucien MONTADERT, 
  • Claude SALLÉ
  •  • 4 245 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Zones profondes »  : […] C'est dans le domaine de la sédimentation des zones profondes que les résultats les plus nouveaux ont été acquis. Contrairement aux idées anciennes liées au concept de la permanence des océans, on a mis en évidence une forte variabilité de la distribution des sédiments et l'influence de trois facteurs principaux : – La productivité des océans en organismes planctoniques , qui forment une grande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-geologie-sous-marine-etude-des-fonds-sous-marins/#i_24679

OCÉANIE - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 313 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'évolution de l'Océanie »  : […] Un schéma d'ensemble de l'évolution des arcs insulaires et des archipels de l'Océanie peut être tenté, mais l'entreprise est délicate, l'état des connaissances n'étant pas homogène selon la région considérée, et d'autant plus incertain que l'époque étudiée sera plus ancienne. De toute manière, on ne peut guère remonter au-delà du début de l'ère secondaire, car les terrains antérieurs sont trop fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geologie/#i_24679

OCÉANOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Patrick GEISTDOERFER
  •  • 10 070 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Des idées nouvelles, des moyens nouveaux »  : […] Dans la seconde partie du xx e  siècle, notre vision des océans évolue profondément. Un siècle après la découverte des grandes profondeurs, toutes nos idées sur l'histoire de notre globe sont remises en cause en quelques années. C'est du fond des mers qu'est venue cette révolution avec une théorie qui oblige à repenser toutes nos connaissances en géophysique, géologie et biologie. Au cours des ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanographie/#i_24679

OPHIOLITES

  • Écrit par 
  • Michelle ERNEWEIN, 
  • Hubert WHITECHURCH
  •  • 3 836 mots

Dans le chapitre « Mode de formation et origine des ophiolites »  : […] C'est autour des années 1970 que le parallèle entre ophiolite et croûte océanique a été fait, et cela à partir de deux constatations majeures. En premier lieu, il existe une bonne corrélation entre la structure géophysique de la croûte océanique actuelle et les ophiolites. En effet, les profils sismiques de croûte océanique indiquent que celle-ci est stratifiée et peut être divisée en différentes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ophiolites/#i_24679

PALÉOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 4 974 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Vers une géographie mobile »  : […] L’idée d’une géographie mobile, non figée, n’est pas récente. Dès l’Antiquité, certains avaient envisagé l’existence de changements dans la répartition des terres émergées et des mers, puis, dès le xvi e  siècle, quelques précurseurs supposaient déjà des modifications de grande ampleur à l’échelle des continents. Cette idée s’appuyait essentiellement sur le fait que les côtes africaines et américa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleogeographie/#i_24679

ROCHES (Déformations) - Failles

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Roger COQUE, 
  • Universalis
  •  • 4 490 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les champs de failles des aires continentales et océaniques »  : […] L' Afrique est le siège, hors de la proximité des chaînes récentes, du plus puissant champ de failles du monde. Ce champ, qui dessine le système des rifts est-africains (cf.  afrique [Structure et milieu] - Géologie), témoigne d'une remarquable extension qui est l'aboutissement moderne de la fracturation du continent du Gondwana, qui comprenait, à la fin du Paléozoïque, l'Amérique du Sud, l'Afriq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-failles/#i_24679

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 545 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'expansion océanique »  : […] L'hypothèse de l'expansion océanique a été émise par Harry H. Hess (1960-1962) à partir, d'une part, de la forme des rides médio-océaniques avec leur rift médian d'aspect extensif, d'autre part, de l'existence de plans sismiques, découverts avant la Seconde Guerre mondiale par le géophysicien japonais Kiyoo Wadati, puis redécouverts plus tard par le sismologue américain Hugo Benioff, dont ils por […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_24679

TECTONOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 686 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'expansion océanique et ses effets »  : […] L'étude des anomalies magnétiques des fonds océaniques conduisit à de nouveaux développements. Le principe en est que, au cours du temps, non seulement l'orientation globale du champ magnétique a changé, mais son sens a connu des renversements brusques, nombreux, susceptibles d'une véritable datation stratigraphique. Or, de part et d'autre des rifts médio-océaniques, les anomalies magnétiques se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonophysique/#i_24679

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 049 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Mouvements dans le globe terrestre »  : […] Si les connaissances sur la forme et la structure du globe terrestre sont dues, pour l'essentiel, à la gravimétrie et à la sismologie, le magnétisme est à l'origine de la découverte et de la mesure des mouvements dans le globe. Le champ magnétique terrestre correspond à un dipôle magnétique dont l'orientation ne coïncide pas avec l'axe de rotation de la Terre : le pôle Nord magnétique est situé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-la-planete-terre/#i_24679

THÉORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 285 mots
  •  • 1 média

La tectonique des plaques est l'aboutissement de toute une série d'hypothèses – depuis celle de la dérive des continents proposée par Alfred Wegener (1912) à celle de Frederick Vine et Drummond Matthews (1963) en passant par celle de l'expansion des fonds océaniques formulée par Harry Hess en 1962. Selon cette théorie, de grandes plaques rigides en mouvement découpent la lithosphère, l'enveloppe e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-la-tectonique-des-plaques/#i_24679

WEGENER ALFRED (1880-1930)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 3 041 mots

Dans le chapitre « Les dernières expéditions au Groenland, 1929-1930 »  : […] En novembre 1926, Wegener est invité au symposium de l'Association américaine des géologues du pétrole qui se tient à New York. L'objet de ce congrès n'a rien à voir avec le pétrole, puisqu'il s'intitule « La Théorie de la dérive des continents, symposium sur l'origine et le mouvement des masses terrestres, aussi bien intercontinentaux qu'intracontinentaux, suivant les propositions d'Alfred Wegene […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-wegener/#i_24679

WILSON JOHN TUZO (1908-1993)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 488 mots

Géologue et géophysicien canadien, né le 24 octobre 1908 à Ottawa, mort le 15 avril 1993 à Toronto. Fils d'un ingénieur écossais immigré, John Tuzo Wilson obtient en 1930 sa licence à l'université de Toronto, devenant le premier diplômé en géophysique d'une université canadienne. Il étudie alors au Saint-John's College à Cambridge, où il décroche une nouvelle licence en 1932, puis à l'université d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-tuzo-wilson/#i_24679

Pour citer l’article

Yves GAUTIER, « EXPANSION DES FONDS OCÉANIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/expansion-des-fonds-oceaniques/