Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CONVECTION COURANTS DE, géologie

Articles

  • TERRE - Planète Terre

    • Écrit par Jean AUBOUIN, Jean KOVALEVSKY
    • 9 225 mots
    • 9 médias
    ...à vitesse lente, et des zones froides, à vitesse plus rapide. Cette tomographie du manteau, en trois dimensions, a ainsi authentifié la conception des courants de convection, ascendants au niveau des rides (médio)-océaniques, où remonte le matériel chaud du manteau inférieur, descendants à la périphérie...
  • DÉRIVE DES CONTINENTS (modélisation numérique)

    • Écrit par Nicolas COLTICE
    • 793 mots
    • 1 média

    C'est en 1912 que l'astronome et climatologue allemand Alfred Wegener introduit dans la science moderne l'hypothèse, déjà émise au xvie siècle, d'une dérive des continents, et l'existence d'un ancien supercontinent, la Pangée. Pour autant, les forces motrices du mouvement...

  • DIETZ ROBERT SINCLAIR (1914-1995)

    • Écrit par Universalis
    • 524 mots

    Le géophysicien et océanographe américain Robert Sinclair Dietz est surtout connu pour avoir formulé avec son compatriote et collègue, le géologue Harry Hammond Hess (1906-1969), l’hypothèse de l’expansion des fonds océaniques (seafloor spreading).

    Robert Sinclair Dietz naît le 14 septembre...

  • EXPANSION DES FONDS OCÉANIQUES

    • Écrit par Yves GAUTIER
    • 567 mots

    La théorie de l'expansion des fonds océaniques représente une étape fondamentale dans la compréhension de la dynamique terrestre, du même ordre d'importance que celles de la dérive des continents formulée par Alfred Wegener en 1912 et de la tectonique des plaques décrite par Jason...

  • GÉODÉSIE

    • Écrit par Anny CAZENAVE, Pascal WILLIS
    • 7 312 mots
    • 3 médias
    ...deux grandes bosses diamétralement opposées. On sait maintenant que les ondulations du géoïde à très grandes longueurs d'onde sont dues au phénomène de convection à grande échelle qui anime le manteau terrestre. On a remarqué en particulier que la position des grandes bosses et des creux du géoïde est...
  • GÉODYNAMIQUE

    • Écrit par Jean GOGUEL
    • 3 412 mots
    ...nous avons estimé la puissance. Mais la source du champ magnétique est à chercher dans le noyau, de 3 500 km de rayon ; elle est due à des mouvements de convection qui y brassent une masse fluide électriquement conductrice, essentiellement composée de fer liquide ; le mouvement des conducteurs dans le champ...
  • GÉOMAGNÉTISME ou MAGNÉTISME TERRESTRE

    • Écrit par Arnaud CHULLIAT
    • 4 870 mots
    • 5 médias
    Le champ magnétique du noyau repose sur la théorie de la géodynamo : ce sont les mouvements convectifs de matière dans le noyau qui créent le champ. La variation séculaire n’a été observée en détail que sur une très courte fenêtre de temps par rapport à l’échelle de temps de la géodynamo, qui va...
  • GRAVIMÉTRIE

    • Écrit par Jean GOGUEL
    • 6 129 mots
    • 2 médias
    ...modèle idéal de Clairaut (formé de couches concentriques en équilibre, chacune de densité uniforme) correspondent à des phénomènes dynamiques, tels que des courants de convection, extrêmement lents (période de l'ordre de la centaine de millions d'années), mais qui sont à l'origine de l'énergie dissipée par...
  • HISTOIRE DES BASSINS OCÉANIQUES (H. H. Hess)

    • Écrit par Yves GAUTIER
    • 266 mots

    Dans son ouvrage majeur, Histoire des bassins océaniques, l'Américain Harry Hammond Hess (1906-1969), professeur à l'université de Princeton, soutient que le plancher océanique se forme au niveau des dorsales, y dérive de part et d'autre à la manière d'un double « tapis roulant », puis plonge...

  • MATÉRIAU PRIMITIF TERRESTRE

    • Écrit par Édouard KAMINSKI
    • 329 mots

    Les profondeurs de la Terre cachent des mystères encore insondables, et la chimie du manteau « inférieur », entre 660 et 2 900 kilomètres, reste très mal connue. Les indices apportés par de rares diamants de très haute pression suggèrent une composition différente de celle du manteau supérieur. ...

  • PÔLES DÉRIVE DES

    • Écrit par Arnaud CHULLIAT
    • 1 560 mots
    ...séculaire trouve son origine dans le noyau terrestre, situé à 2 900 kilomètres de profondeur et composé de métal (90 p. 100 de fer) à l'état liquide. Le noyau est animé de mouvements de convection dont l'énergie provient du lent refroidissement de la Terre et de la cristallisation fractionnée de la graine,...
  • SUPERCONTINENTS

    • Écrit par Nicolas COLTICE
    • 891 mots
    • 1 média

    La dérive des continents est la manifestation de la dynamique interne de la Terre. Les mouvements de la croûte sont l’expression en surface de la convection du magma du manteau terrestre : les roches profondes se déforment à la manière d’un fluide très visqueux pour transporter la chaleur interne...

  • TECTONIQUE DES PLAQUES

    • Écrit par Claude JAUPART
    • 7 034 mots
    • 11 médias
    ...fait d'un petit nombre de plaques rigides de grandes dimensions qui se déplacent les unes par rapport aux autres et dont les frontières concentrent l’essentiel de l'activité géologique de notre planète. Ils sont l'expression en surface decourants de convection développés dans l'ensemble du manteau.
  • TURBULENCE

    • Écrit par Fabien ANSELMET, Michel COANTIC, Gérard TAVERA
    • 23 989 mots
    • 43 médias
    À l'échelle des temps géologiques, le magma se comporte dans le manteau comme un fluide d'une viscosité excessivement élevée. La stratification en densité instable résultant du flux ascendant de la chaleur provenant de l'asthénosphère et de son flux de masse dû au fait que le magma s'appauvrit en...

Médias

Modélisation de la convection mantellique avec la dérive des continents - crédits : L. Bello

Modélisation de la convection mantellique avec la dérive des continents

Schéma de la circulation générale des courants océaniques - crédits : Encyclopædia Universalis France

Schéma de la circulation générale des courants océaniques