TECTONIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Rudiste : critères de polarité

Rudiste : critères de polarité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Bancs : structure intime

Bancs : structure intime
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Limite des bancs

Limite des bancs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Schistosité : formes diverses

Schistosité : formes diverses
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


La tectonique (du grec tektôn, « constructeur ») est la discipline des sciences de la Terre qui est consacrée à l'étude des structures acquises par les roches postérieurement à leur formation, donc indépendamment de celle-ci ; science des déformations de l'écorce terrestre, elle est parfois dite géologie structurale. Ses fondements sont la connaissance pétrographique et stratigraphique des ensembles de roches étudiés de manière à définir, sur le plan géométrique et sur le plan chronologique, les rapports originels, dits normaux, des roches entre elles (cf. roches, stratigraphie). De la sorte sont aisément définissables les modifications apportées, à diverses échelles, par des déformations ultérieures, les formes tectoniques et les accidents tectoniques, d'où peuvent résulter des contacts dits anormaux, le tout étant souvent désigné sous le nom de « structures ».

Les déformations tectoniques se localisent essentiellement dans des régions qui évoluent en chaînes de montagnes ; étant entendu qu'il peut s'agir de chaînes récentes, issues de l'évolution du cycle alpin, du Trias à l'époque actuelle, qui forment aujourd'hui des reliefs importants (cf. chaînes alpines) ; ou de chaînes plus anciennes, relevant de cycles depuis longtemps terminés, comme le cycle hercynien (ou varisque), le cycle calédonien (cf. chaînes calédoniennes, chaînes varisques) ou d'autres plus anciens encore ; ces cycles ont donné naissance à des chaînes qui sont aujourd'hui arasées mais qui n'en conservent pas moins des structures analysables et comparables aux chaînes récentes.

Faire de la tectonique suppose, avant tout raisonnement, une étude sur le terrain, que l'on peut préparer par une analyse de photographies aériennes de celui-ci (cf. terrain - Géologie). Cette étude est parfois rendue difficile par les conditions naturelles, comme les sols ou le couvert végétal (très contraignant dans les pays intertropicaux). En outre, divers phénomènes paratectoniques sont susceptibles de modifier les conditions d'affleurement  [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TECTONIQUE  » est également traité dans :

TECTONIQUE ET CLIMAT

  • Écrit par 
  • Robin LACASSIN
  •  • 1 203 mots
  •  • 2 médias

Les périodes de création de grandes chaînes de montagnes et hauts plateaux de notre planète comme l’Himalaya-Tibet ou les Andes-Altiplano seraient-elles responsables des changements climatiques de la Terre ? Ou est-ce précisément l’inverse ? Les grands changements climatiques seraient-ils la cause, et non la conséquence, de ces grandes orogenèses ? Sur le très long terme, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-et-climat/#i_29390

ALPINES CHAÎNES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 4 536 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Chronologie de la formation des chaînes alpines »  : […] Au cours du cycle orogénique alpin, différentes périodes de mouvements dites «  phases orogéniques » ont été caractérisées. Laissant de côté les répliques de détail, on peut toutefois donner ici le calendrier des phases principales . Ces phases se manifestent pratiquement partout dans le domaine des chaînes alpines. Toutefois, les phases orogéniques tertiaires masquent souvent les phases d'âge sec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaines-alpines/#i_29390

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 175 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les relations avec le Pacifique »  : […] Originelles, et remontant au moins au Paléozoïque, alors que les Amériques représentaient la façade occidentale (dans les coordonnées géographiques actuelles) de ce qui allait devenir la Pangée, les relations avec le Pacifique se sont poursuivies au cours du Secondaire et du Tertiaire, alors que les deux Amériques amorçaient puis suivaient une histoire indépendante de celle des autres continents . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_29390

APENNIN

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean DEMANGEOT
  •  • 2 774 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Géologie »  : […] Il faut séparer de l'Apennin la zone de flyschs et de calcaires de la Lucanie, ou Basilicate, et le massif cristallin de Calabre (l'ensemble se rattachant par la Sicile aux structures de l'Afrique du Nord), ainsi que les grandes masses calcaires des Pouilles et du Monte Gargano, qui représentent l'avant-pays commun à l'Apennin et aux Dinarides ( zone d'Apulie ). Les montagn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apennin/#i_29390

ARCHÉEN

  • Écrit par 
  • Hervé MARTIN
  •  • 3 024 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La tectonique archéenne »  : […] Aujourd'hui, la tectonique active observée à la surface du globe résulte du déplacement des plaques lithosphériques dont le mouvement induit essentiellement une tectonique horizontale (par exemple, nappes de charriage dans les Alpes). De telles structures sont également connues dans tous les terrains archéens, des plus anciens aux plus récents, ce qui démontre qu'une tectonique analogue à la tect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeen/#i_29390

BASSIN SÉDIMENTAIRE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 4 690 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les caractéristiques générales »  : […] Les bassins sédimentaires correspondent à des unités structurales originales dont il convient de rappeler les caractéristiques indispensables à la compréhension de leur relief structural. Des séries sédimentaires primaire, secondaire et tertiaire, plus ou moins représentées et diversement combinées selon les cas, constituent un matériel rocheux dont l'épaisseur peut atteindre plusieurs milliers d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bassin-sedimentaire/#i_29390

BERTRAND MARCEL (1847-1907)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 266 mots

Géologue comptant parmi les maîtres de la géologie française, Marcel Bertrand vient tardivement à cette science, après avoir été élève de l'École polytechnique et de l'École des mines. Sa carrière géologique va durer vingt ans environ, mais elle est singulièrement féconde ; Bertrand devient le chef de file incontesté de l'école orogénique et tectonique française. Ses premiers travaux portent sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-bertrand/#i_29390

BOUCLIER, géomorphologie

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 5 395 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Genèse des formes du relief actuel »  : […] Le début de l'ère primaire inaugure la période fondamentale pour la compréhension du relief des boucliers. Jusqu'à la fin des temps tertiaires, leur morphogenèse se caractérise par une succession de fossilisations et d'exhumations partielles. Elle s'exprime par une alternance du dépôt de couvertures sédimentaires et de l'activité de l'érosion. Des déformations tectoniques, qui se manifestent dès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouclier-geomorphologie/#i_29390

CALÉDONIENNES CHAÎNES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 3 110 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Tectonique »  : […] La chaîne calédonienne se subdivise en une série d'éléments structuraux pouvant se suivre des monts scandinaves à la Grande-Bretagne . D'une façon générale, ces zones ont été poussées vers l'avant-pays : il s'est ainsi produit des charriages, tel celui du Moine, au contact de la fosse principale, vers le nord-ouest, c'est-à-dire l'avant-pays lewisien, qui paraît s'être produit à l'Ordovicien ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaines-caledoniennes/#i_29390

DIAPIRISME

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 1 897 mots
  •  • 5 médias

La notion de pli diapir (de διαπέιρειν, percer) a été introduite en 1907 par L. Mrazec pour qualifier les plis à noyau perçant reconnus dès 1900 dans la zone subcarpatique méridionale. Par abréviation, les plis diapirs sont devenus les diapirs , et le phénomène tectonique correspondant le diapirisme . Mrazec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diapirisme/#i_29390

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Hellénides »  : […] Les Hellénides sont la partie la mieux connue des Dinarides. Elles forment une chaîne symétrique de l'Apennin par-delà la zone d' Apulie , qui sert d'avant-pays commun aux deux chaînes dont les structures se font face. Partant de l'avant-pays d'Apulie, plate-forme de calcaires récifaux pendant tout le Secondaire et le Tertiaire, et allant vers le nord-e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinarides/#i_29390

ÉROSION DU LITTORAL

  • Écrit par 
  • Ywenn DE LA TORRE, 
  • Éric PALVADEAU
  •  • 3 905 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les côtes basses sableuses »  : […] Dans la zone littorale, la houle, par les courants qu’elle génère, est le principal agent responsable des mouvements ou transports de sédiments. Son déferlement à la côte induit : des courants du large vers la côte ou courants d’entraînement ; des courants de la côte vers le large, ou courants de retour et courants sagittaux ; un courant parallèle à la côte, ou dérive littorale. Ces courants entr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erosion-du-littoral/#i_29390

LA FACE DE LA TERRE (E. Suess)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 300 mots
  •  • 1 média

Le géologue autrichien Eduard Suess (1831-1914) publie entre 1883 et 1909 un ouvrage monumental Das Antlitz der Erde ( La Face de la Terre ), première grande synthèse de l'histoire tectonique de la Terre. Suess est un adepte du refroidissement de la Terre. Selon lui, la contraction qui en résulte engendre des contraintes entre l'écorce terrestre et l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-face-de-la-terre/#i_29390

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 645 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Tectonique et tectogenèse »  : […] La tectonique hercynienne n'est évidemment connue que dans la Provence cristalline. Un premier ensemble de déformations d'âge antéstéphanien a conféré aux terrains métamorphiques une disposition en bandes nord-sud, bien nette dans le massif des Maures ; un second ensemble, d'âge poststéphanien, a ployé et faillé les bassins houillers, selon des directions également nord-sud. La tectonique alpine d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-geologie/#i_29390

GÉODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL
  •  • 3 405 mots

Dans le chapitre « Géodynamique interne »  : […] L'intérieur de la Terre n'est pas inerte, mais est le siège d'une évolution à très long terme ; un certain nombre de phénomènes, assez différents les uns des autres, en apportent le témoignage. Le fait est d'autant plus remarquable que, dans la mesure où l'exploration du système solaire a permis d'aborder l'étude détaillée d'autres objets (la Lune, Mercure, Vénus, Mars et certains satellites des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geodynamique/#i_29390

GÉOLOGIE - Géologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 5 630 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Géologie de terrain, géologie structurale et tectonique »  : […] La géologie de terrain est au cœur de la « tradition » géologique : c'est en tout premier lieu par l'observation des paysages, par la description précise et synthétique de l'organisation géométrique des strates rocheuses, que le géologue identifie et hiérarchise les questions posées à l'échelle de l'affleurement puis de la structure étudiée (de plis métriques à kilométriques, voire à la chaîne de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geologie-geologie-contemporaine/#i_29390

GÉOMORPHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre PECH
  •  • 4 875 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Historique et épistémologie de la géomorphologie »  : […] En dehors des récits mythologiques, comme le Déluge, dès l'Antiquité, avec Ératosthène, ou à la Renaissance, avec Léonard de Vinci, la genèse des formes du relief terrestre a fait l'objet d'hypothèses, à partir de l’observation des fossiles ou de l’étude des éruptions volcaniques, des tremblements de terre ou des catastrophes climatiques. La géomorphologie apparaît en tant que discipline scientif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geomorphologie/#i_29390

GLACIERS

  • Écrit par 
  • François ARBEY, 
  • Louis LLIBOUTRY
  •  • 12 998 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Glaciotectonique »  : […] Au cours d'un englacement progressif, un certain nombre de processus caractéristiques de la poussée des glaciers et, a fortiori, des inlandsis apparaissent. Des sédiments d'origine non glaciaire, de même que des dépôts glaciaires stratifiés sont, d'une façon générale, déformés par des plissements et des surfaces de fracture. Ces replis, reconnaissables souvent dans les formes topographiques ainsi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glaciers/#i_29390

HERCYNIENS MASSIFS ou MASSIFS VARISQUES

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 3 561 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un massif hercynien privilégié : l'Ardenne »  : […] Bien connue, grâce à la coupe transversale de la Meuse, à l'exploration du bassin houiller franco-belge, aux profils de sismique-réflexion et aux forages profonds, l'Ardenne est, à divers égards, un massif hercynien privilégié, du moins aux yeux des géologues et géographes de langue française. La stratigraphie du Dévonien et du Carbonifère y a été étudiée dans les moindres détails, ainsi que cell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hercyniens-massifs-varisques/#i_29390

HIMALAYENNE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 4 427 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les décrochements »  : […] Les décrochements caractérisent essentiellement, comme nous l'avons vu, les domaines situés au nord de l'Himalaya. Il en existe cependant déjà dans la partie nord de la Haute Chaîne ; c'est le cas de la faille du Karakoram et du décrochement du Tsang-po . Le relief et les caractères tectoniques exceptionnels de l'Himalaya sont manifestement dus : – en premier lieu, à la grande dimension du contine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaine-himalayenne/#i_29390

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 483 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Une question de climat ? »  : […] Depuis toujours, l'évolution des êtres vivants a été conditionnée par la position des continents, par les changements de climat et de milieu et par d'autres phénomènes liés à l'évolution de la biosphère. Les Hominidés n'ont probablement pas fait exception à la règle. Il reste clair aujourd'hui que les plus anciens Hominidés sont africains et peut-être localisés en Afrique orientale. Il faut, cepe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hominides/#i_29390

LUNE

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 8 406 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre «  Tectonique et structure »  : […] La Lune est remarquable par l'absence quasi complète, tout au long de son histoire, d'importants mouvements tectoniques comme on peut en observer sur la Terre ou sur Mars. On peut néanmoins distinguer trois types d'activité tectonique très modérée, en plus, bien sûr, des mouvements du sol qui accompagnent les impacts, tels les phénomènes de rebond ou de glissement des lèvres ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lune/#i_29390

MADAGASCAR, géologie

  • Écrit par 
  • Philippe GONCALVES, 
  • Christian NICOLLET
  •  • 5 009 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'assemblage final du Gondwana à la fin du Néoprotérozoïque et au Cambrien : formation de zones de cisaillement lithosphériques »  : […] La fin du Néoprotérozoïque et le Cambrien (environ 570-530 Ma) sont marqués par l'assemblage final du supercontinent Gondwana avec ouverture océanique des rifts , rotation et collision des blocs Gondwana Est et Gondwana Ouest . Le socle de Madagascar est soumis à la convergence des cratons du Dharwar (Inde) et du Congo qui constituent des blocs épais et rigides. Cette phase de serrage terminale va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madagascar-geologie/#i_29390

MARS, planète

  • Écrit par 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Olivier de GOURSAC, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 18 406 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Tectonique et évolution structurale »  : […] Le dôme de Tharsis a joué un rôle majeur dans l'évolution géologique de Mars. Non seulement il supporte les plus grands volcans de la planète, mais il est aussi entouré par un grand système de failles orientées radialement par rapport à son centre. Ces failles affectent presque entièrement un hémisphère : certaines d'entre elles s'étendent jusqu'à 4 000 kilomètres du centre du dôme. Dans l'ensemb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mars-planete/#i_29390

MASSIFS ANCIENS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 3 466 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le rajeunissement tectonique tertiaire »  : […] L' individualisation des massifs anciens résulte des déformations infligées à la plate-forme calédono-hercynienne. Cette tecto-orogenèse de rajeunissement engendre deux grands types d'antéclise. Dans le cas de simples mouvements épirogéniques de faible intensité et à grand rayon de courbure, la structure tectonique résultante consiste en vastes bombements accompagnés d'une fracturation limitée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massifs-anciens/#i_29390

MERCURE, planète

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 4 683 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Tectonique »  : […] Le bassin Caloris a été le théâtre d'événements tectoniques importants. Les éjecta périphériques sont affectés de dislocations et forment maintenant des « touches de piano » plus ou moins parallèles. Une telle tectonique n'existe pas (avec cet ampleur, du moins) autour des bassins lunaires. La résolution des images ne permet pas de connaître la nature de ces dislocations (failles normales ou inve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercure-planete/#i_29390

MÉTAUX - Gisements métallifères

  • Écrit par 
  • Marie-José PAVILLON
  •  • 7 825 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les concentrations liées à la tectonique »  : […] Un dépôt minéralisé stratiforme soumis à des déformations souples (plissements, flexures) se déforme, recristallise ; il se produit des laminages avec dépôt aminci dans les flancs inverses, et des concentrations dans les charnières s'il s'agit de plis plus ou moins déversés, des laminages s'il s'agit de flexures. Dans le cas d'une tectonique cassante, les fractures ouvertes sont des lieux de choix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-gisements-metalliferes/#i_29390

MÉTAUX - Métallogénie

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 4 298 mots

Dans le chapitre « Provinces métallogéniques »  : […] Le terme de province métallogénique a été introduit en 1913 par le métallogéniste français Louis de Launay, et, dans son sens originel, il fait simultanément appel à la notion d'espace et à celle de temps. L' emploi de ce concept spatio-temporel s'est avéré extrêmement utile lorsque l'on considère des ensembles clairement définis, comme les minéralisations stannifères liées aux granites varisques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-metallogenie/#i_29390

MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 11 316 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Une tectonique de la lithosphère continentale »  : […] Ce rapide tour d'horizon a montré que si le postulat de la rigidité des plaques lithosphériques s'applique bien aux océans, il ne s'applique en revanche pas aux zones éminemment déformables que sont les chaînes de montagnes. Cela pourrait être sans conséquences importantes si ces chaînes de montagnes n'étaient que des bordures de plaques de largeur négligeable. Mais ces zones frontières peuvent p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-formation-des-chaines-de-montagnes/#i_29390

MONTAGNES - Géomorphologie

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 3 235 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Paléogéographie des chaînes »  : […] Une longue période de sédimentation caractérise la paléogéographie des chaînes au cours du Mésozoïque. Selon leurs types, elle apparaît à dominante marine ou continentale. Pour les Alpes, il s'agit d'une période fondamentalement sous-marine, réglée par la fermeture d'une zone océanique en compression. À l'opposé, l'évolution correspondante des Andes – chaîne de subduction – se révèle franchement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-geomorphologie/#i_29390

OURAL

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 4 070 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Phases tectoniques »  : […] La phase tectonique majeure se situe vers la limite permo-triasique. Elle a été précédée par une série de phases correspondant à des discordances plus ou moins importantes et plus ou moins généralisées : discordance de base du Cambrien, mouvements au sommet du Cambrien moyen, discordance de base de l'Ordovicien, discordances localisées aux débuts du Silurien inférieur et du Silurien supérieur, mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oural/#i_29390

PROTÉROZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Janine BERTRAND-SARFATI, 
  • Renaud CABY
  •  • 3 792 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Paléoprotérozoïque (de — 2,5 Ga à — 1,6 Ga)  »  : […] Les terrains attribués au Paléoprotérozoïque sont conservés dans quelques régions du monde, notamment en Afrique, au Brésil, en Chine... Au Brésil central, l'Archéen de la bordure sud-est du craton de São Francisco s'ennoie sous une épaisse série sédimentaire peu déformée et peu métamorphique : le supergroupe de Minas, d'une épaisseur de plus de 12 000 mètres. Les premiers sédiments débutent par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proterozoique/#i_29390

RELIEF CONFORME & RELIEF INVERSE

  • Écrit par 
  • Guy POURSIN
  •  • 78 mots

Les notions de relief conforme et de relief inverse impliquent un rapport entre la disposition actuelle du relief et la structure qui a commandé son organisation. Ainsi, le relief est dit conforme lorsque la dénivellation topographique qui l'exprime est de même sens que la déformation tectonique des couches sous-jacentes ; il est dit inverse dans le ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relief-conforme-et-relief-inverse/#i_29390

ROCHES (Formation) - Érosion et sédimentation

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • André JAUZEIN
  •  • 7 038 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Facteurs tectoniques »  : […] La tectogenèse et, plus encore, l' orogenèse interviennent comme facteurs de la cyclicité des séries sédimentaires. Les mouvements peuvent être spasmodiques le long des zones de faiblesse qui séparent les zones détritogènes en cours d'érection et les bassins sédimentaires subsidents. Un soulèvement augmente la pente des émissaires d'un bassin versant, donc accroît leur compétence, ce qui se tradui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-formation-erosion-et-sedimentation/#i_29390

ROCHES (Déformations) - Failles

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Roger COQUE, 
  • Universalis
  •  • 4 490 mots
  •  • 12 médias

Les failles sont des accidents tectoniques, autrement dit des déformations de l' écorce terrestre consécutives à des mouvements de celle-ci. Ces cassures sont responsables de certains de ses aspects les plus marquants, tant dans le domaine des chaînes de montagnes, à la constitution desquelles elles concourent soit seules soit associées aux autres accidents (plis, charriages), que dans celui des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-failles/#i_29390

ROCHES (Déformations) - Plis

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 042 mots
  •  • 15 médias

Les plis sont des accidents tectoniques, c'est-à-dire des déformations affectant la croûte terrestre. À moyenne échelle, ils sont souvent plus directement apparents – et plus diversifiés dans leur forme – que les failles, les chevauchements et les charriages ; aussi sont-ils plus connus, à tel point que l'on parle généralement de « chaînes plissées » pour désigner les chaînes de montagnes, dont i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-plis/#i_29390

ROCHES (Déformations) - Charriages et chevauchements

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 198 mots
  •  • 10 médias

« Chevauchement » et « charriage » sont des notions de tectonique qui correspondent à deux faits, dont le second explique le premier. Le premier fait est la superposition verticale de deux ensembles de terrains dont la succession n'est pas normale. Dans le cas des roches sédimentaires, il s'agira d'une succession non conforme aux lois de la stratigraphie, lorsque, par exemple […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-charriages-et-chevauchements/#i_29390

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Ondes sismiques

  • Écrit par 
  • Michel CARA
  •  • 4 880 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Faille et séisme »  : […] Les séismes d'origine tectonique sont liés à un brusque glissement le long d'une faille au sein de la croûte terrestre et/ou dans la lithosphère sous-jacente. Lorsque le séisme est important et que son origine se situe dans la croûte, la rupture due à la faille peut atteindre la surface du sol. La simultanéité entre rupture de faille et séisme avait été observée et décrite au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-ondes-sismiques/#i_29390

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Sismicité et tectonique des plaques

  • Écrit par 
  • Roland GAULON, 
  • Jean-Pierre ROTHÉ
  •  • 5 553 mots
  •  • 5 médias

Le développement des réseaux de sismographes à l'échelle mondiale a rapidement montré que la sismicité n'était pas distribuée au hasard, mais qu'elle s'articulait le long de grandes lignes sismiques continues à la surface du globe. L'interprétation de ces données n'a pu être proposée de manière cohérente qu'avec le développement de la théorie de la tectonique des plaques. En 1968, Bryan L. Isacks […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-sismicite-et-tectonique-des-plaques/#i_29390

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Le génie parasismique

  • Écrit par 
  • Philippe GUÉGUEN
  •  • 8 872 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Identifier les zones potentiellement capables de générer un séisme »  : […] Selon la connaissance de la tectonique active de la région concernée, les zones où peuvent se produire des séismes sont repérées le long des failles reconnues comme étant actives. Certaines zones sources sont très actives, comme en Californie ou en Turquie où les failles décrochantes majeures (San Andreas dans le premier cas, Nord Anatolienne dans le second) produisent de nombreux séismes. Elles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-le-genie-parasismique/#i_29390

SOCLE, géologie structurale

  • Écrit par 
  • Serge BOGDANOFF
  •  • 595 mots

En géologie structurale, on peut définir le socle comme un large ensemble de roches qui ont subi une ou plusieurs phases de déformation intense, une ou plusieurs phases de métamorphisme régional, une ou plusieurs granitisations, des intrusions de type varié acides ou basiques, le tout accompagné et suivi par une érosion et une pénéplanisation. Une fois ce bâti réalisé, une succession de transgress […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socle-geologie-structurale/#i_29390

STÉNON, STENONIS NICOLAS ou STEENSEN NIELS (1638-1686)

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 1 954 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le fondateur de la géologie »  : […] À la fin de 1666, de grands requins s’échouent sur la côte toscane et Sténon en effectue la dissection. Il en fera une description dans son Canis Carchariae dissectum caput publié en 1667. Dans cette étude anatomique de la tête de requin, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stenon-stenonis-steensen/#i_29390

STILLE HANS (1876-1966)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 522 mots

Géologue allemand, tectonicien, Stille, attiré très tôt par la géologie, soutient, en 1900, une thèse de doctorat consacrée à la géologie structurale de la région du Teutoburgerwald. Ce travail montre déjà ses aptitudes en matière de tectonique, spécialité où il s'imposera par la suite. Il professe d'abord à Göttingen, puis à Berlin, où son enseignement, étayé par de nombreux ouvrages synthétiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-stille/#i_29390

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 283 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Tectonique liée à la subduction »  : […] Les conséquences tectoniques de la subduction se placent entre deux extrêmes. Dans les zones caractérisées par une sédimentation importante et une vitesse de convergence forte, la couverture sédimentaire de la lithosphère océanique qui entre en subduction est « pelée » – parfois partiellement, avec un décollement différentiel – et accumulée en écailles successives contre la marge continentale, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subduction/#i_29390

LA TECTONIQUE DE L'ASIE (É. Argand)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 186 mots

Dans les années 1920-1930, le géologue suisse Émile Argand (1879-1940), qui est un spécialiste des Alpes et des chaînes alpines, devient l'un des alliés d'Alfred Wegener et de sa théorie de la dérive des continents. Au moment où le débat fait rage entre les partisans du mobilisme et ceux du fixisme, Argand applique, dans son ouvrage La Tectonique de l'Asie (1992), les idées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-tectonique-de-l-asie/#i_29390

TECTONOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 686 mots
  •  • 5 médias

La tectonophysique est une discipline qui se situe au point de rencontre entre les études tectoniques proprement dites et les études géophysiques. Dans un premier temps, on l'a surtout considérée à l'échelle macrotectonique et mégatectonique, c'est-à-dire comme susceptible d'expliquer les phénomènes d'échelle régionale ou globale. Mais on n'en saurait plus séparer les études portant, avec les mét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonophysique/#i_29390

TERMIER PIERRE (1859-1930)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 694 mots

Géologue français. Sorti major de Polytechnique, Pierre Termier entre en 1883 à l'École des mines comme élève ingénieur. Là, il se passionne pour la géologie et l'histoire des transformations de la Terre. Il se rattache à Eduard Suess et à Marcel Bertrand, fondateurs de la tectonique, science à laquelle il fit faire un progrès remarquable. Le premier, Termier a considéré le problème alpin dans son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-termier/#i_29390

TERRAIN, géologie

  • Écrit par 
  • Raymond MIROUSE
  •  • 4 925 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractéristiques secondaires »  : […] Dans le cas des « terrains plissés » qui nous servent d'exemple, on est amené à remarquer l'existence, sur l'affleurement, de caractéristiques qui, n'ayant pu être acquises que bien après le dépôt, témoignent donc d'événements intervenus au cours de la longue histoire des roches sédimentaires ainsi formées : il s'agit alors de caractéristiques « secondaires » telles que plis, dispositifs traduisan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terrain-geologie/#i_29390

VÉNUS, planète

  • Écrit par 
  • Véronique ANSAN, 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 12 644 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'atmosphère »  : […] L'atmosphère de Vénus , très massive puisque la pression au sol (de 92 à 95 × 10 3  hPa) est près de cent fois supérieure à la pression terrestre, est essentiellement constituée de dioxyde de carbone CO 2 (96,5 p. 100). C'est en 1932 que le CO 2 fut identifié pour la première fois par observation de bandes d'absorption dans le proche infrarouge. D'autres éléments furent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venus-planete/#i_29390

WEGMANN EUGÈNE (1896-1982)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 562 mots

Géologue suisse. Naturaliste dès son plus jeune âge, E. Wegmann s'inscrit, en 1915, à l'université de Neuchâtel, où il suit l'enseignement d'Émile Argand. Devenu son assistant, il prépare une thèse de doctorat sur un secteur du domaine alpin interne. Il aborde, dès ce travail, l'étude des problèmes pétrographiques en relation avec les analyses structurales. Il élargit ensuite sa formation en suiva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-wegmann/#i_29390

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean AUBOUIN, Serge BOGDANOFF, « TECTONIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique/