Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ETHNOLOGIE Ethno-esthétique

Ethno-esthétique et histoire de l'art

L' histoire de l'art ne fournit pas seulement des données comparatives. On assiste à un véritable « passage à l'histoire ». L'un des plus éminents spécialistes de l'art africain, W. Fagg, propose qu'on lui applique les méthodes de l'histoire de l'art. Or le progrès réalisé par ces recherches est incontestable et, ici encore, c'est une voie moyenne qui est suivie. Une connaissance ethnologique imprécise opposait à l'historicité des « grandes » civilisations l'immutabilité des sociétés primitives sans histoire, figées dans et par leurs traditions. Cette opposition générale était appliquée à l'art. On lui substitue désormais des différences dans le rythme et les modalités du changement (Lévi-Strauss), différences qu'il s'agit de déterminer. De plus, les sociétés étudiées diffèrent entre elles, et leur approche historique rencontre des conditions diversement favorables.

On reconstitue ainsi progressivement l'histoire de l'art du royaume du Bénin, étalée sur quelques siècles. On commence à insérer cette séquence dans une séquence historique plus longue en la raccordant et à une séquence antérieure (l'art d'Ifé) et à un ensemble ethnique actuel, l'art des Yoruba (F. Willett). Mais ce succès reste exceptionnel. Dans une autre perspective historique, on multiplie les attributions individuelles. On opposait naguère à notre création artistique individualisée une production traditionnelle, impersonnelle et anonyme. Les progrès de la recherche font abandonner cette opposition. Les objets sont attribués non plus seulement à des groupes ou sous-groupes ethniques, mais à des villages, des ateliers, des maîtres qui, même morts, ne restent pas toujours anonymes. Ici encore, une voie moyenne est trouvée, car l'individualité de la production n'en prend pas pour autant l'autonomie et la valeur que nous lui accordons. Ici encore, il s'agit de démêler et de clarifier les rapports entre les traits qui rapprochent et ceux qui distinguent ces arts de ceux que l'histoire de l'art nous a rendus familiers.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé de philosophie, maître assistant à l'université de Rennes (U.E.R. de philosophie).

Classification

Pour citer cet article

Lucien STÉPHAN. ETHNOLOGIE - Ethno-esthétique [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AFRICAINS CINÉMAS

    • Écrit par Jean-Louis COMOLLI
    • 1 131 mots

    L'histoire des cinémas africains se sépare difficilement de celle de la décolonisation. Il y eut d'abord des films de Blancs tournés en Afrique. Puis, à partir des années soixante, les nouveaux États africains ont été confrontés au problème de savoir quel rôle, quelle orientation, quels...

  • ANTHROPOLOGIE

    • Écrit par Élisabeth COPET-ROUGIER, Christian GHASARIAN
    • 16 158 mots
    • 1 média
    En Europe, le terme « anthropologie » désigna longtemps l'anthropologie physique, ce qui explique l'usage général du mot« ethnologie » pour les études s'appliquant à l'aspect social et culturel des populations, tandis que la préhistoire, l'archéologie et la linguistique constituaient des domaines...
  • ANTHROPOLOGIE RÉFLEXIVE

    • Écrit par Olivier LESERVOISIER
    • 3 448 mots
    ...dans la prise de conscience de la nécessité de ne plus passer sous silence les effets de la dimension intersubjective de l'enquête de terrain. En dévoilant les frustrations et les colères de l'ethnologue contre ses hôtes, l'ouvrage révèle le caractère illusoire d'une observation neutre et montre...
  • ANTHROPOLOGIE ANARCHISTE

    • Écrit par Jean-Paul DEMOULE
    • 4 849 mots
    • 3 médias
    ...développé cette même problématique des zones hors de l’État, cette fois à propos des hauts plateaux entre Soudan et Éthiopie. Combinant archéologie et ethnologie, il recense les diverses stratégies qu’ont adoptées différents groupes ethniques face à l’État, certains ayant opposé une résistance radicale,...
  • Afficher les 44 références

Voir aussi