ÉTAT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'État démocratique

Véritable renversement copernicien, la citoyenneté signe l'avènement de l'État démocratique, où l'individu est d'abord et surtout un citoyen avant d'être un sujet passif. La démocratie moderne, comme l'a observé Norberto Bobbio, repose sur l'idée que « ce n'est plus le point de vue du souverain qui prévaut, mais le point de vue du citoyen, au fur et à mesure que se consolide la théorie individualiste de la société par rapport à la vision organiciste traditionnelle ». Ainsi, la démocratie moderne repose sur le fait que les gouvernés refusent désormais de se considérer comme des subordonnés perpétuels à l'égard de certains gouvernants. Cette égalité a été historiquement le moteur du combat des non privilégiés contre les privilégiés, dont la Révolution française a témoigné à sa manière. On illustrera seulement cette idée à partir d'une anecdote tirée de l'histoire suisse. Au moment où éclate la Révolution française, le canton de Neuchâtel, l'un des plus aristocratiques de toute la Confédération helvétique, était gouverné par un Conseil d'État composé de l'élite patricienne. L'agitation de la bourgeoisie industrielle de La Chaux-de-Fonds inquiète les vénérables membres dudit Conseil, dont l'un d'eux, Louis de Montmollin, écrit cette phrase magnifique : « Les habitants de La Chaux-de-Fonds sont tous démocrates. Il y en a même qui poussent jusqu'à dire que, conformément aux droits de l'homme, chaque citoyen est égal à ses supérieurs... que les peuples ont le droit d'élire leurs magistrats et de les déposer lorsqu'ils ne concourent pas à leurs désirs. » La formule est savoureuse en ce qu'elle témoigne du changement de perspective qui érige les gouvernés en égaux des gouvernants. La [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Écrit par :

  • : professeur de droit public à l'université de Panthéon-Assas (Paris-II)

Classification

Autres références

«  ÉTAT  » est également traité dans :

ÉTAT (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 060 mots

L’État, tel que nous le connaissons, est d’apparition récente. Tous les penseurs qui se sont inscrits dans l’idéologie du progrès ont vu logiquement en lui le signe d’un bond en avant considérable. Au point, comme l’a fait G. W. F. Hegel (1770-1831), de le « diviniser ». Destructeur de la barbarie, l’État, « image et réalité de la raison » (Pr […] Lire la suite

ABSOLUTISME

  • Écrit par 
  • Jacques ELLUL
  •  • 4 285 mots

Dans le chapitre « La monarchie idéale du XVIIe siècle contre la féodalité »  : […] À partir du xvii e  siècle, on assiste à l'épanouissement de l'absolutisme. On peut dire qu'à cette époque la notion dépasse même celle de souveraineté. Mais à ce moment, État absolu ne veut pas dire despotisme ou tyrannie. Les auteurs contemporains opposent régulièrement les deux. L'État est absolu en ce que le pouvoir politique agit sans contrôle. Les sujets ne peuvent demander compte des actio […] Lire la suite

ADMINISTRATION - Le droit administratif

  • Écrit par 
  • Jean RIVERO
  •  • 11 855 mots
  •  • 1 média

Il est tentant de donner du droit administratif, en partant d'une observation évidente, une définition concrète à laquelle sa simplicité même conférerait une quasi-universalité. Tous les États modernes ont des organes administratifs, dont les statuts et les compétences sont nécessairement fixés par des textes juridiques. L'ensemble de ces textes ne donne-t-il pas à chaque État un droit administra […] Lire la suite

AFRIQUE (conflits contemporains)

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  •  • 4 928 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des ethnicités fabriquées et manipulées »  : […] La mobilisation de l'ethnicité comme mode d'énonciation du politique s'inscrit donc dans un contexte socio-historique particulier, marqué par la déstructuration et la recomposition en profondeur des sociétés africaines sous l'effet de la mise en place du projet colonial. Mais, malgré la violence de cette imposition, ou grâce à elle, la mise en valeur coloniale, si limitée soit-elle à l'exception d […] Lire la suite

ALIÉNATION

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 998 mots

Dans le chapitre « De Hegel à Marx »  : […] Ce qui a préparé de loin cette greffe, c'est le caractère éminemment créateur de l'aliénation ; dans le système hégélien, l' Entäusserung , avec sa négativité propre, est un instrument de rationalité ; à tous les niveaux du système elle assure le passage de l'immédiat au médiat ; elle introduit dans l'indivision et la confusion initiales les médiations grâce à quoi les contradictions sont dépassé […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 312 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Reconstitution d'un État allemand »  : […] L'opposition Ouest-Est se manifesta au niveau des Allemands. Tandis que les chefs politiques des zones occidentales célébraient la générosité américaine, le 23 juillet 1947, le Parti socialiste unifié repoussait le plan Marshall, demandant au contraire la « démocratisation de la vie économique dans toute l'Allemagne » et un plébiscite sur le problème de l'unité. Tout en agissant de part et d'autr […] Lire la suite

ANARCHISME

  • Écrit par 
  • Henri ARVON, 
  • Jean MAITRON, 
  • Robert PARIS
  • , Universalis
  •  • 13 333 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Socialisme et anarchisme »  : […] Le socialisme et l'anarchisme se rencontrent dans une hostilité commune à l'égard de l'État ; tous deux en réclament la disparition. La différence ne porte que sur la manière de l'envisager. Engels, dans un passage de L'Anti-Dühring cité par Lénine dans L'État et la Révolution , la situe dans une perspective historique : « Le prolétariat s'empare du pouvoir d'État et transforme les moyens de produ […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les aspects de l'État traditionnel »  : […] Les anthropologues politistes ont tenté de caractériser l'État dit traditionnel, et de déterminer les conditions de son émergence. Dans ces deux entreprises, ils ont rencontré des obstacles difficiles à surmonter. L'État traditionnel ne peut être défini par un type (ou modèle) sociologique qui l'opposerait radicalement à l'État moderne. Dans la mesure où il est un État, il se conforme d'abord au […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 5 144 mots

Dans le chapitre « Développement de l'inégalité »  : […] En définitive, le grand problème reste celui du développement de l'inégalité dans les sociétés primitives et des conditions et voies d'apparition de formes primitives d'État et de classes sociales. Il est utile de rappeler que, dès ses formes les plus primitives, la société archaïque comporte déjà, sur la base de la division sexuelle du travail, des statuts inégaux pour les hommes et les femmes e […] Lire la suite

ARCHITECTURE & ÉTAT AU XXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 3 946 mots
  •  • 3 médias

L'intervention de l' État dans le domaine de l' architecture ne constitue pas un phénomène nouveau. De tout temps et sous tous les régimes, l'État est intervenu dans la mesure où toute réalisation architecturale met en cause les intérêts de couches de population bien plus larges que celles qui sont directement concernées par la construction d'un édifice. C'est l'objet de cette intervention et les […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

États-Unis. Mise en cause du prince saoudien Mohammed ben Salman dans l’assassinat du dissident Jamal Khashoggi. 26 février 2021

. Cette note indique que « le contrôle absolu de l’organisation de sécurité et de renseignement » que détient le prince héritier « rend hautement improbable que les responsables saoudiens aient effectué une opération de cette nature sans [son] autorisation ». Le secrétaire d’État Antony Blinken annonce […] Lire la suite

Suisse. Contraction du PIB en 2020. 26 février 2021

Le secrétariat d’État à l’Économie annonce une progression de 0,3 % du PIB au quatrième trimestre 2020, ce qui porte à 2,9 % la contraction du PIB en 2020. […] Lire la suite

Arménie. Limogeage du chef d’état-major. 25 février - 18 mars 2021

Le 25, l’état-major des forces armées exige dans un communiqué la démission du Premier ministre Nikol Pachinian qu’il accuse de « gouvernance inefficace » et d’avoir commis de « graves erreurs de politique étrangère ». Nikol Pachinian dénonce un « coup d’État », limoge le colonel général Onik […] Lire la suite

Allemagne. Condamnation d’un recruteur de l’organisation État islamique. 24 février 2021

 », pour avoir prêché le djihad depuis sa mosquée d’Hildesheim (Basse-Saxe) et sur les réseaux sociaux, et avoir recruté une vingtaine de personnes pour le compte de l’organisation État islamique. Trois de ses lieutenants sont condamnés à des peines de quatre à huit ans et demi de prison. […] Lire la suite

Suisse. Condamnation de Pierre Maudet. 22 février - 28 mars 2021

Le tribunal de police de Genève condamne Pierre Maudet à trois cents jours-amendes avec sursis pour acceptation d’un avantage qui était susceptible de l’influencer dans l’exercice de ses fonctions. Le conseiller d’État genevois démissionnaire, et candidat à sa propre succession, avait été invité à […] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier BEAUD, « ÉTAT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/etat/