ROSANVALLON PIERRE (1948- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pierre Rosanvallon est un historien et un théoricien politique français né le 1er janvier 1948 à Blois, d’un père industriel et d’une mère enseignante. Après le lycée, il suit à Tours une classe préparatoire à l’École des hautes études commerciales (HEC), qu’il intègre et où il s’engage à l’UGE, « l’UNEF des grandes écoles ». Fidèle au catholicisme social familial, Rosanvallon milite alors à la Jeunesse étudiante chrétienne.

Pierre Rosanvallon

Photographie : Pierre Rosanvallon

« Idéologue officiel » de la CFDT et de la deuxième gauche dans les années 1970, alors chantre de l'autogestion, Pierre Rosanvallon s'est ensuite consacré à l'étude de l'histoire de la démocratie, tout en s'engageant dans la fondation Saint-Simon puis au sein de la République des... 

Crédits : Ulf Andersen/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences en sociologie, université de Lille, faculté des sciences économiques sociales et des territoires, Centre d'études et de recherches administratives, politiques et sociales

Classification

Autres références

«  ROSANVALLON PIERRE (1948- )  » est également traité dans :

LA DÉMOCRATIE INACHEVÉE (P. Rosanvallon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 992 mots

Après Le Sacre du citoyen (1992) et Le Peuple introuvable (1998),c'est-à-dire après son histoire du suffrage universel et son histoire de la représentation démocratique, Pierre Rosanvallon aborde, dans La Démocratie inachevée […] Lire la suite

NOTRE HISTOIRE INTELLECTUELLE ET POLITIQUE 1968-2018 (P. Rosanvallon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christophe LE DIGOL
  •  • 1 163 mots

Dans Notre histoire intellectuelle et politique, 1968-2018 (Seuil, 2018), Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France, retrace l’histoire des idées et des actions de la gauche française depuis les espoirs suscités par Mai-68, jusqu’aux échecs du Parti socialiste des années 2000. Ayant été lui-même partie prenante de cette histoire […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 046 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La modernisation par l'État »  : […] Les tendances au pouvoir après la Seconde Guerre mondiale – gaullistes, démocrates-chrétiens, socialistes, communistes – partagent la même volonté de changement, même si elles ne donnent pas tout à fait le même sens à ce terme. Ainsi, selon Pierre Rosanvallon, « la notion de malthusianisme joue après 1945 le même rôle que celle d'Ancien Régime après 1789 : elle permet le consensus, comme si la dén […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire politique

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 4 646 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'histoire de l'État »  : […] Le premier axe est constitué par les recherches sur l'histoire de l'État et des régimes politiques qui l'organisent. Longtemps soustrait aux travaux des historiens et réservé aux juristes et aux politologues, intéressés par la description et le fonctionnement des institutions ou les mécanismes du pouvoir, cet objet d'étude suscite des recherches croisant les apports de l'histoire et du droit cons […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Paula COSSART, « ROSANVALLON PIERRE (1948- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-rosanvallon/