ENFANCE (Situation contemporaine)La maltraitance des enfants

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Extension de la notion

En 1980, l'Association nationale des personnels de l'Aide sociale à l'enfance organise à Bordeaux un congrès sur le thème « des enfants de moins de six ans et l'Aide sociale à l'enfance : objets de soins et de mesures, ou personnes en devenir ? ». À l'initiative de René Clément, on n'y parle pas uniquement des signalements et des séparations du milieu familial. Pour la première fois, Françoise Dolto évoque une certaine « Boutique verte » – devenue peu de temps après la « Maison verte » – qui offre une conception nouvelle d'un lieu de rencontre et d'échanges entre adultes et enfants ; pour la première fois, Bernard This propose, à un auditoire encore incrédule, un autre accueil du nouveau-né ; pour la première fois on rend publics les principes essentiels sur lesquels doit reposer toute action de formation et de sensibilisation pour que des dépôts d'enfants deviennent des lieux et des projets de vie.

Il faut cependant encore attendre la décennie suivante – les années 1990 – pour qu'on intègre les parents des enfants maltraités à cette dynamique, et que la notion de partenariat ne soit pas vide de sens lorsqu'il s'agit de parents « maltraitants ». On découvre combien les dysfonctionnements du lien et de l'attachement pèsent sur les pratiques d'accompagnement et de suivi des enfants maltraités, tant à l'hôpital qu'au niveau de l'Aide sociale à l'enfance. Malgré les progrès constants réalisés dans la compréhension psychanalytique de la transmission transgénérationnelle des conduites maltraitantes et de la répétition inconsciente du malheur, nous ne savons pas toujours faire face à la problématique de cette « dysparentalité » (néologisme qui désigne toutes les formes de défaillance parentale). Or ces composantes psychopathologiques lourdes ne sont pas étrangères au découragement qui saisit parfois les équipes de terrain, ni à la déconsidération actuelle de la pédiatrie sociale dans le cursus hospitalo-universitaire.

En 1982, Paris accueille le IVe Congrès international de l'International Society for Prevention of Child Abuse and Neglect (I.S.P.C.A.N.). Pour la première fois dans ce type d'instance, on aborde la question des maltraitances institutionnelles dont certains enfants peuvent souffrir en toute impunité, car une partie des professionnels demeure insuffisamment sensibilisée ou soutenue, voire non formée. Les travaux fondateurs de René Spitz, de John Bowlby, de Jenny Aubry, et, plus récemment, de Myriam David et de Geneviève Appell sont en quelque sorte redécouverts. Peu de temps après, l'Organisation mondiale de la santé inclut officiellement, dans la notion de maltraitance, les négligences, les carences affectives et éducatives, reconnaissant par là les ravages qu'elles entraînent sur le développement de l'enfant à moyen et long terme.

Ainsi, à partir du milieu des années 1980, on ne peut plus réduire la maltraitance aux seuls sévices physiques avérés. La mise en avant de la prévention donne à la notion d'enfance en danger la place qui lui revient. Mais la tâche est immense et exige une mobilisation intense, à l'image de celle qui a été mise en œuvre depuis le début des années 1980. C'est, en 1982, que Pierre Straus publie le premier ouvrage en français qui évoque ouvertement le cas de l'enfant maltraité, et aborde les abus sexuels. En 1985 cependant, une première étude rétrospective portant sur une population de cent enfants hospitalisés, maltraités ou à risques, ne diagnostique ni même ne mentionne aucun abus sexuel ! Car les spécialistes ne pensaient pas à ce type de violences et n'avaient pas appris à les voir. On mesure le chemin parcouru depuis lors dans ce domaine. Mais ailleurs, des failles demeurent : on est toujours loin d'appréhender aujourd'hui dans toute son ampleur exacte la fréquence de l'infanticide sur lequel nous fermons encore les yeux.

En France, au milieu des années 1980, la première campagne d'affichage visant l'ensemble de l'opinion publique, sous le slogan « en parler, c'est déjà agir », désigne la maltraitance des mineurs comme un fléau qui nous concerne tous. La réalisation d'enquêtes nationales et la constitution de groupes de réflexions aboutissent, en 1989, à la publication de la loi relative à « la prévention des mauvais traitements à l'égard des mineurs et à la protection de l'enfance ». On lui doit, entre autres, la création du « téléphone vert » puis du premier Service national d'accueil téléphonique de l'enfance maltr [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : psychologue clinicienne, titulaire de l'Assistance publique, Hôpitaux de Paris

Classification

Autres références

«  ENFANCE  » est également traité dans :

ENFANCE (Les connaissances) - La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 692 mots
  •  • 2 médias

« La psychanalyse des individus, écrivait S. Freud dans Moïse et le monothéisme (1938), nous apprend que les impressions les plus précoces, recueillies à une époque où l'enfant ne fait encore que balbutier, provoquent un jour, sans même resurgir dans le conscient, des effets obsédants. » Dans la continuité de cette intuition géniale, […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 675 mots
  •  • 1 média

Enfance et adolescence peuvent être définies comme étant cette période de l'existence durant laquelle l'individu croît et se développe jusqu'au moment où il atteint l'âge de la maturité.Les termes de croissance et de développement sont souvent confondus. Il convient cependant de les distinguer. La croissance traduit une augmentation mesurable de l'organi […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - La socialisation

  • Écrit par 
  • Philippe MALRIEU
  •  • 5 483 mots
  •  • 1 média

L'enfant grandit au sein de relations interpersonnelles au cours desquelles il élabore des attitudes de sociabilité, à la fois d'attachement et de rejet, à l'égard des sujets qui l'entourent. Activité complexe, où les émotions, les imitations, les agressions, les identifications, plus tard les comparaisons entre personnes, jouent des rôles multiples. Mai […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - Enfant et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Colette MISRAHI
  •  • 5 207 mots

Ce serait une erreur de considérer la psychanalyse comme un corpus scientifique constitué une fois pour toutes, comme un système clos du savoir. Non seulement elle est un système ouvert, mais elle est constitutivement ce qui, dans l'ordre de la connaissance, doit être perpétuellement repensé, relu, réinterpré […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - Approche historique de l'enfance

  • Écrit par 
  • Marie-France MOREL
  •  • 5 886 mots

C'est à partir de 1960, avec la publication du livre pionnier de Philippe Ariès, L'Enfant et la vie familiale sous l'Ancien Régime, que l'enfance devient véritablement objet d'histoire. Depuis lors, ses progrès ont été stimulés par les recherches contemporaines consacrées à l'enfant et à la f […] Lire la suite

ENFANCE (Situation contemporaine) - Évolution de la relation adultes-enfants

  • Écrit par 
  • Alain RENAUT
  •  • 5 424 mots

Les sociétés contemporaines font l'expérience multiforme d'une fragilisation de l'autorité. Cette fragilisation concerne toutes les formes de pouvoir s'exerçant sur les individus, mais elle se révèle particulièrement insistante partout où il y va d'une relation entre adultes et enfants. Les éducateurs et les parents ressentent aujourd'hui des difficultés in […] Lire la suite

ENFANCE (Situation contemporaine) - Le droit de l'enfant

  • Écrit par 
  • Alain BRUEL
  •  • 9 294 mots

Branche spéciale du droit, le droit des mineurs embrasse l'ensemble des dispositions juridiques ayant trait à la protection et au statut de l'enfant. Ce droit ne s'est constitué qu'à une époque relativement récente dans l'histoire juridique française.Jusqu'au milieu du xixe siècle, les rapports familiaux étaient considérés comme relevant du droit natu […] Lire la suite

ENFANCE (Situation contemporaine) - L'enfant dans la société de consommation

  • Écrit par 
  • Benoît HEILBRUNN
  •  • 4 982 mots
  •  • 1 média

On assiste à une évolution du rôle des enfants dans les pratiques de consommation familiale en raison de la modification de la structure et de la fonction de la famille, mais aussi de l'évolution des pratiques marketing des entreprises qui tendent à considérer l'enfant comme un consommateur à part entière. L'enfant acquiert despouvoirs dont il ne disposait pas auparavant et qui peuvent s'envisager […] Lire la suite

FAMILLE - Le statut de l'enfant dans la famille contemporaine

  • Écrit par 
  • François de SINGLY
  •  • 4 281 mots
  •  • 1 média

L'enfant a-t-il pris dans la famille, comme dans le reste de la société, une place qui ne serait pas la sienne ? À en croire le titre d'un ouvrage récent – L'Enfant chef de famille (2003) – de Daniel Marcelli, pédopsychiatre reconnu, on pourrait le craindre puisqu'il serait devenu « roi ». Il est vrai que le père, en France, a perdu une p […] Lire la suite

PETITE ENFANCE ET DÉBUTS DE LA PENSÉE

  • Écrit par 
  • Roger LÉCUYER
  •  • 1 345 mots

En 1911, le médecin pédiatre René Cruchet affirmait qu’à la naissance l'enfant n'est qu'un réflexe. Il affirmait même qu'« il n'y a aucune différence de comportement entre un nouveau-né qui a un cerveau et un qui n'en a pas »… […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Danièle RAPOPORT, « ENFANCE (Situation contemporaine) - La maltraitance des enfants », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-situation-contemporaine-la-maltraitance-des-enfants/