Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ENFANCE (Situation contemporaine) L'enfant dans la société de consommation

Le pouvoir économique de l'enfant

En France, on estime que les jeunes ont un pouvoir d'influence économique directe ou indirecte sur près de 15 p. 100 de la consommation totale et sur près de 43 p. 100 de la consommation familiale. De plus, on évaluait en 2003 à 131 millions d'euros le pouvoir d'achat direct dont bénéficient les enfants de quatre à dix ans, par le biais de leur argent de poche. Il convient d'ajouter « l'argent en poche », estimé quatre fois plus important, qui comprend notamment la « gratte » – ce que l'enfant « oublie » de rendre lorsqu'il fait les courses à l'épicerie ou à la boulangerie – ou ce que la famille lui donne à l'occasion d'étrennes, d'anniversaires, de communions ou en remerciement de services rendus (tondre la pelouse, laver la voiture, etc.). Grâce à ces importants revenus, les enfants effectuent de nombreux achats indépendants pour des produits de plus en plus variés : sucreries, snacks, mais aussi vêtements, jeux vidéos, biens électroniques, jouets (250 achats indépendants par an en moyenne pour les enfants américains âgés de dix ans). Les raisons pour lesquelles les enfants souhaitent pouvoir faire seuls leurs achats sont liées à une autonomisation : liberté de choix plus grande (50 p. 100), plaisir d'acheter (14 p. 100), désir d'exercer une responsabilité, d'apprendre, de décider (11 p. 100) mais aussi crainte des oppositions des parents (7 p. 100), d'après les estimations de Joël Brée. Cette affirmation de soi dans le processus d'achat s'accroît avec l'âge puisque le nombre d'enfants mécontents des achats parentaux dépasse 50 p. 100 dès l'âge de neuf ans.

En outre, les parents eux-mêmes demandent de plus en plus facilement aux enfants de réaliser un certain nombre de courses familiales en leur donnant ou non des directives. L'enfant, confronté de plus en plus tôt à l'acte d'achat, doit donc construire son propre comportement de consommation. En France, plus de la moitié des enfants âgés de six ans ont par exemple déjà effectué un achat seuls. Ils sont de plus en plus invités à fréquenter des magasins qui leurs sont spécifiquement dédiés tels que la Fnac Junior, Chipie ou autres Micromania. Néanmoins, même s'il agit en tant qu'acheteur, l'enfant peut-il être considéré comme un consommateur à l'égal des autres ?

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Benoît HEILBRUNN. ENFANCE (Situation contemporaine) - L'enfant dans la société de consommation [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Média

L'enfant et les marques - crédits : Sean Gallup/ Liaison/ Getty Images News/ AFP

L'enfant et les marques

Autres références

  • FAMILLE - Le statut de l'enfant dans la famille contemporaine

    • Écrit par François de SINGLY
    • 4 307 mots
    • 1 média

    L'enfant a-t-il pris dans la famille, comme dans le reste de la société, une place qui ne serait pas la sienne ? À en croire le titre d'un ouvrage récent – L'Enfant chef de famille (2003) – de Daniel Marcelli, pédopsychiatre reconnu, on pourrait le craindre puisqu'il serait...

  • PETITE ENFANCE ET DÉBUTS DE LA PENSÉE

    • Écrit par Roger LÉCUYER
    • 1 352 mots

    En 1911, le médecin pédiatre René Cruchet affirmait qu’à la naissance l'enfant n'est qu'un réflexe. Il affirmait même qu'« il n'y a aucune différence de comportement entre un nouveau-né qui a un cerveau et un qui n'en a pas »…

  • AMNÉSIE

    • Écrit par Francis EUSTACHE
    • 1 108 mots

    Les amnésies constituent un terme générique qui s’applique à de multiples situations pathologiques : une maladie neurodégénérative, comme la maladie d’Alzheimer, un traumatisme crânien, les conséquences de lésions focales de diverses origines, comme une pathologie infectieuse, vasculaire, tumorale,...

  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

    • Écrit par Elisabeth ANGEL-PEREZ, Jacques DARRAS, Jean GATTÉGNO, Vanessa GUIGNERY, Christine JORDIS, Ann LECERCLE, Mario PRAZ
    • 28 170 mots
    • 30 médias
    La notion même de « littérature pour enfants » est une notion moderne. Il faut attendre le milieu du xviiie siècle pour voir un éditeur anglais se spécialiser dans les livres pour enfants, et le troisième tiers du xixe siècle pour voir les livres pour enfants commencer, sans d'ailleurs y parvenir...
  • ARIÈS PHILIPPE (1914-1984)

    • Écrit par Hervé KEMPF
    • 1 309 mots

    Philippe Ariès naît le 21 juillet 1914 à Blois (Loir-et-Cher). Ce lieu de naissance n'est qu'une étape dans la carrière de son père, ingénieur en électricité, qui va le conduire à Paris à partir de 1920. Mais le berceau de la famille est ailleurs : au xviiie siècle, les ancêtres...

  • CALENDRIER VACCINAL

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 2 597 mots
    • 1 média
    Le calendrier vaccinal français impose un bloc de onze vaccinations obligatoires au lieu de trois auparavant pour les sujets de la petite enfance. Ces vaccinations conditionnent l’entrée en collectivité des enfants nés à partir du 1er janvier 2018. Il s’agit des vaccinations contre la diphtérie...
  • Afficher les 57 références

Voir aussi