Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉDUCATION Les nouvelles technologies au service de l'éducation

En modifiant profondément le rapport à la mémoire, au traitement et au transport des données textuelles, sonores ou iconographiques, les nouvelles technologies de l'information et de la communication (N.T.I.C.) influent directement sur les deux missions fondamentales de l'école que sont la transmission du savoir et la socialisation des jeunes. Plus de trente ans après les premières expériences d'introduction de l'ordinateur dans la formation, nous commençons seulement à percevoir concrètement les modifications qu'elles induisent dans le quotidien du système scolaire, dans ses lieux, ses temps et ses enseignements.

Enseignement scientifique en Inde - crédits : Pal Pillai/ AFP

Enseignement scientifique en Inde

Les transformations du système éducatif sous l'effet des N.T.I.C. peuvent être analysées de deux points de vue. Le premier est relatif à la nécessité, voire à l'obligation, de faire évoluer les contenus et les compétences à enseigner. Le second réside dans l'intérêt éventuel que ces nouveaux outils peuvent apporter à la pédagogie. Au-delà, ces technologies nous interrogent sur la place que l'école doit prendre dans la société de la connaissance qui se dessine de nos jours.

Nécessaire évolution des systèmes éducatifs

La place prise par les technologies de l'information et de la communication dans l'économie mondiale lance un véritable défi aux universités et établissements d'enseignement technique. En dehors des secteurs de l'informatique, des télécommunications et de l'audiovisuel, ce sont tous les domaines techniques qui sont concernés par la nécessité de former les ingénieurs et les techniciens que la société actuelle requiert. Il s'agit donc de prendre en compte dans l'enseignement technologique et professionnel, et ce à tous les niveaux, les techniques et les concepts mis en œuvre dans les nouveaux outils créés grâce aux technologies de l'information et de la communication.

Au-delà de ces enseignements à caractère professionnel, chacun, dans sa vie privée ou professionnelle, est ou sera amené à utiliser un traitement de texte, un correcteur orthographique, un logiciel de traduction automatique, un tableur, une messagerie électronique ou encore un navigateur Internet. Le système éducatif doit donner aux individus les connaissances et les compétences requises pour maîtriser l'usage de ces outils. Face à l'explosion d'information accessible, à la multiplication des sources et à l'incertitude sur leur fiabilité, il est important que l'école donne à l'élève les moyens de rechercher les données dont il a besoin, de vérifier leur origine, de les sélectionner et de les exploiter. L'école doit en effet permettre aux citoyens de développer jugement et sens critique. Elle doit également enseigner l'utilisation des technologies modernes mais aussi les principes de leur fonctionnement. Il y a un risque – si cet apprentissage n'est pas rapidement pris en considération par les institutions scolaires – de voir se développer un « illectronisme », un analphabétisme électronique.

Il convient enfin de tenir compte de la nécessaire évolution des disciplines scolaires et universitaires. Les cursus scolaires doivent non seulement s'adapter à l'évolution technique – sans pour autant réagir à chaque soubresaut technologique – mais encore l'anticiper. La tâche est difficile, elle touche en effet toutes les disciplines ... D'autant que, selon les termes de Gilbert Simondon, si l'on entend par « outil, l'objet technique qui permet de prolonger et d'armer le corps pour accomplir un geste, et par instrument, l'objet technique qui permet de prolonger et d'adapter le corps pour obtenir une meilleure perception », les nouvelles technologies de l'information sont non seulement des outils mais aussi des instruments. Elles ouvrent donc de nouvelles perspectives d'études qui peuvent modifier profondément le contenu de certaines disciplines[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur agrégé de mathématiques, responsable du programme Ressources numériques pour l'enseignement scolaire et universitaire au ministère de l'Éducation nationale

Classification

Pour citer cet article

Gilles BRAUN. ÉDUCATION - Les nouvelles technologies au service de l'éducation [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Média

Enseignement scientifique en Inde - crédits : Pal Pillai/ AFP

Enseignement scientifique en Inde

Autres références

  • ÉDUCATION / INSTRUCTION, notion d'

    • Écrit par Daniel HAMELINE
    • 1 299 mots

    On pourrait penser, dans un premier temps, que les rapports entre « éduquer » et « instruire » sont simples à établir. Si l'on se réfère à la définition qu' Emmanuel Kant donne de l'éducation, à la fin du xviiie siècle, l'instruction apparaît, à côté « des soins, de...

  • AFGHANISTAN

    • Écrit par Daniel BALLAND, Gilles DORRONSORO, Universalis, Mir Mohammad Sediq FARHANG, Pierre GENTELLE, Sayed Qassem RESHTIA, Olivier ROY, Francine TISSOT
    • 37 316 mots
    • 19 médias
    Par ailleurs, les politiques publiques, largement imposées de l'extérieur, sont irréalistes dans leur définition. Ainsi, l'éducation est l'un des seuls domaines où le ministère afghan est un acteur central, notamment parce qu'il gère le personnel. Pourtant, la stratégie, définie par les organisations...
  • ALPHABÉTISATION

    • Écrit par Béatrice FRAENKEL, Léon GANI, Aïssatou MBODJ
    • 8 963 mots
    ...marchands. En France, l'écriture de la langue française et l'invention de l'imprimerie vont rendre définitive la sécularisation de la culture écrite. C'est autour des xvie et xviie siècles qu'une demande d'école, émanant des communautés urbaines et parfois rurales, s'affirme. Dès lors, l'histoire...
  • ARNOLD THOMAS (1795-1842)

    • Écrit par Universalis
    • 366 mots

    Éducateur britannique, headmaster (directeur) de la célèbre public school de Rugby, Thomas Arnold exerça une forte influence sur l'éducation privée en Angleterre. Il était le père du poète et critique Matthew Arnold.

    Né le 13 juin 1795 à East Cowes, sur l'île de Wight, Thomas Arnold fait...

  • ART (Aspects culturels) - La consommation culturelle

    • Écrit par Pierre BOURDIEU
    • 4 058 mots
    • 2 médias
    ...tient les goûts en matière de culture légitime pour un don de la nature, l'observation scientifique montre que les besoins culturels sont le produit de l' éducation : l'enquête établit que toutes les pratiques culturelles (fréquentation des musées, des concerts, des expositions, lecture, etc.)...
  • Afficher les 111 références

Voir aussi