Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARNOLD THOMAS (1795-1842)

Éducateur britannique, headmaster (directeur) de la célèbre public school de Rugby, Thomas Arnold exerça une forte influence sur l'éducation privée en Angleterre. Il était le père du poète et critique Matthew Arnold.

Né le 13 juin 1795 à East Cowes, sur l'île de Wight, Thomas Arnold fait ses études à Winchester et au Corpus Christi College d'Oxford, avant de devenir chargé de cours à l'Oriel College d'Oxford en 1815. Ordonné pasteur et marié, Thomas Arnold s'installe en 1819 à Laleham, dans le Middlesex, où il prépare des étudiants à entrer à l'université. De 1828 à sa mort, il est headmaster de l'école de Rugby, dans le Warwickshire, et fait peu à peu de cet établissement une public school renommée.

Arnold innove peu en matière de pédagogie ; il veut surtout réformer Rugby pour en faire une école pour les jeunes hommes de la bonne société. À cette fin, il s'appuie bien plus sur les prefects que tous ses prédécesseurs. Ce système, dans lequel les élèves les plus âgés font régner la discipline parmi les plus jeunes, sera ensuite adopté dans la plupart des établissements secondaires anglais.

Néanmoins, la tradition établie par Arnold intègre la pratique sportive à l'éducation. Dans son esprit, la pratique des sports « collectifs » doit servir à la moralisation des mœurs des adolescents ; il œuvre pour que les enfants des classes aisées, notamment de la haute bourgeoisie, fassent leurs les pratiques populaires des fêtes des campagnes anglaises. Les idées d'Arnold essaiment dans d'autres écoles grâce aux élèves et aux enseignants passés par Rugby, et de nombreux établissements créés après la mort d'Arnold seront conçus sur le modèle de Rugby.

Thomas Arnold est l'auteur de cinq volumes de sermons, d'une édition des œuvres de Thucydide ainsi que d'une histoire de Rome en trois volumes. Il s'éteint le 12 juin 1842 à Rugby. Son œuvre pédagogique sera révélée en 1857 par l'un de ses disciples, Thomas Hughes, dans Tom Brown's School Days, by an Old Boy (La Vie de collège de Tom Brown).

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. ARNOLD THOMAS (1795-1842) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le

Autres références

  • COUBERTIN PIERRE DE (1863-1937)

    • Écrit par
    • 2 208 mots
    À vingt ans, il part pour l'Angleterre et découvre à Rugby l'œuvre pédagogique de Thomas Arnold, révélée en 1875 par La Vie de collège de Tom Brown, livre d'un disciple d'Arnold, Thomas Hughes. Coubertin, impressionné par la grandeur de l'Angleterre victorienne, revient persuadé que l'archaïsme...
  • JEUX OLYMPIQUES

    • Écrit par , , et
    • 15 675 mots
    • 12 médias
    ...chose « imprévue et cachée », à savoir qu'« il existait tout un plan de formation morale et sociale dissimulé sous le couvert des sports scolaires ». La stature de Thomas Arnold, mort en 1842 après avoir mené durant quatorze années les destinées de l’école de Rugby, l'impressionne, ainsi que les résultats...
  • SPORT (Histoire et société) - Histoire

    • Écrit par
    • 12 553 mots
    • 4 médias
    ...appelèrent bientôt football-rugby, en souvenir de la ville qui le vit naître. La première rencontre d'aviron Oxford-Cambridge eut lieu en 1829. De 1828 à 1842, le directeur du collège de Rugby, Thomas Arnold, modela l'esprit sportif de la jeunesse anglaise. Son originalité fut de faire de l'activité sportive...