ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La structure centre-périphérie

Les disparités régionales évoluent si lentement qu’il est difficile d’en comprendre les raisons sans disposer d’un appareillage conceptuel nouveau. En effet, si la productivité marginale d’un facteur de production décroît avec son intensité, il semble raisonnable de penser que ce facteur va se déplacer vers la région ou le pays où sa productivité marginale est la plus élevée. In fine, les facteurs seraient ainsi également rémunérés à l’équilibre. Autrement dit, il suffirait de favoriser la mobilité des facteurs de production pour que les disparités régionales se résorbent. Si la mobilité internationale des facteurs reste faible, ce qui pourrait expliquer en partie des écarts entre pays et continents dans les niveaux de bien-être, la mobilité des facteurs devrait être suffisante pour résorber les écarts interrégionaux de revenus. Une fois de plus, les éléments d’explication sont à trouver dans l’existence de rendements d’échelle croissants.

Toute économie multirégionale caractérisée par une forte mobilité des personnes est le siège de nombreuses externalités pécuniaires. Ainsi, les travailleurs migrants ne tiennent pas compte de l'effet de leur décision sur les travailleurs et sur les firmes implantés dans la région qui les accueille. De même, lorsque des travailleurs émigrent, leur décision affecte également les marchés du travail et des biens dans la région de départ et, par conséquent, la situation de ceux qui y restent. Ces externalités sont d’autant plus importantes que ce sont souvent les travailleurs les plus qualifiés qui sont les plus mobiles. À première vue, la tâche semble insurmontable. Cependant, comme devait le montrer Paul Krugman (1991), plusieurs de ces effets peuvent être combinés et étudiés au sein d'un modèle somme toute assez simple, connu sous le nom de « modèle centre-périphérie ».

Les raisons de la concentration régionale

On sait que plusieurs phénomènes économiques importants échappent au modèle néo-classique fondé sur le couple concurrence parfaite-rendements constants et réclament, pour être étudiés de façon pe [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages






Écrit par :

  • : ancien professeur d'économie à l'École nationale des ponts et chaussées

Classification


Autres références

«  ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE  » est également traité dans :

BERLIN

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT, 
  • François REITEL
  •  • 5 909 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La métropole inachevée »  : […] Depuis 1990, les grands chantiers du « nouveau Berlin » donnent à la ville un caractère de métropole. La réduction de la périphérie intérieure s’effectue sur la base de périmètres de reconversion urbaine et s’incarne dans des opérations de prestige. La réhabilitation du Reichstag (coupole de verre dessinée par l’architecte Norman Foster) ou des immeubles du quartier de la Leipzigerstrasse où sont […] Lire la suite

BOBIGNY

  • Écrit par 
  • Boris LEBEAU
  •  • 790 mots
  •  • 1 média

Avec 48 892 habitants (en 2012), Bobigny est une commune de taille moyenne de la banlieue nord-est de Paris. Pourtant, son statut de préfecture de la Seine-Saint-Denis lui confère une place particulière dans le système territorial métropolitain. Bien que les fouilles archéologiques menées depuis 2002 dans l'enceinte de l'hôpital Avicenne révèlent les traces d'une présence gauloise au iii e  siècle […] Lire la suite

BRETAGNE, région administrative

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  • , Universalis
  •  • 3 045 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Paradoxes et potentiels bretons pour le XXIe siècle »  : […] Au début du xxi e  siècle, la Bretagne apparaît à la fin d'un cycle économique, après avoir effectué son « rattrapage ». Elle présente aujourd'hui des contrastes qui ouvrent un vaste champ des possibles. Le secteur économique associe des performances remarquables et des germes de fragilité. D'un côté, la Bretagne est la deuxième région française dans le domaine des télécommunications, où elle pré […] Lire la suite

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 648 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Des communications entérinant divisions et hiérarchie nationales »  : […] De cette occupation morcelée du territoire a découlé une logique régionale où chaque ville commande son environnement (proche ou éloigné) et cherche à se connecter aux axes du commerce interne et vers l'étranger. Après l'indépendance du pays (1830), les rivalités entre régions ont retardé la construction des routes au niveau national. Le seul accord concernait la liaison de chaque ville andine av […] Lire la suite

EUROPE - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 16 532 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les territoires et la concurrence économique et sociale  »  : […] Le libéralisme économique (qui fait reposer le développement sur les lois du marché), la « nouvelle économie » (s'appuyant sur les techniques de l'information et de la communication) et l'émergence d'une société postmoderne (fondée sur la compétition individuelle) ont des exigences de flexibilité et de performance qui ont sévèrement remis en cause les héritages de l'État providence ou du communis […] Lire la suite

ÎLE-DE-FRANCE, région administrative

  • Écrit par 
  • Jean ROBERT
  •  • 6 347 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  L'économie francilienne »  : […] L'Île-de-France produisait en 2013 près de 31 p. 100 de la richesse nationale (environ 612 milliards d'euros), pour 22 p. 100 de l'emploi et 18,3 p. 100 de la population. Il ne faut pas en tirer pour autant des conclusions hâtives sur la « richesse » des Franciliens, celle-ci étant partagée entre les ménages, les entreprises, l'État et... la province. D'après les comptes régionaux des ménages, ce […] Lire la suite

MIDI-PYRÉNÉES

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 4 441 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le rôle décisif de l'État »  : […] Profitant d'abord à l'agglomération toulousaine, l'impulsion décisive est venue de l'État avec la politique d'aménagement du territoire pilotée par la Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (DATAR) à partir de 1963. Toulouse fut alors choisie, avec sept autres grandes villes de province, comme métropole d'équilibre. Il fut décidé d'aider prioritairement ces « pôles de cr […] Lire la suite

NOUVELLE ÉCONOMIE POLITIQUE, analyse économique du vote

  • Écrit par 
  • Jean-François LASLIER
  •  • 7 212 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Transferts régionaux »  : […] Pour étudier l'économie politique des transferts régionaux, on utilise souvent une variante du modèle de redistribution pure (avec financement de bien public) dans laquelle on suppose la population répartie en différentes régions, qui diffèrent par leurs distributions des richesses. Les régions peuvent choisir de faire sécession si la majorité de leurs électeurs le veut. À partir de ce modèle, on […] Lire la suite

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « De Paris au Bassin parisien »  : […] Les solidarités fonctionnelles qui se dessinent à l'échelle de la métropole sont cependant tout sauf immédiates. La région parisienne est la quatrième région économique mondiale (après Tōkyō, New York et Los Angeles, à égalité avec Chicago) si l'on considère les classements des P.I.B. métropolitains, avec 400 milliards d'euros en 2005 (chiffre PWC-City Mayors qui, comparé aux données du F.M.I. po […] Lire la suite

PARISIEN BASSIN

  • Écrit par 
  • Jean ROBERT
  •  • 5 035 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'organisation de l'espace »  : […] Le modèle « centre-périphérie » s'applique ici, dans une de ses versions les plus caricaturales ; il faut toutefois rappeler que sous cette expression sont rassemblés plusieurs concepts : celui d'une inégalité entre le centre et les différentes couronnes qui l'entourent, par exemple en termes de densité de population (20 900 hab./km 2 à Paris, 6 620 en petite couronne, 450 en grande couronne, 78 […] Lire la suite

PÉRIURBANISATION

  • Écrit par 
  • Estelle DUCOM
  •  • 4 444 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une emprise économique croissante »  : […] Depuis les années 1990 se développent dans les secteurs périurbains des zones commerciales emblématiques de la standardisation paysagère des entrées de villes. Aux États-Unis, dès les années 1950, la suburbanisation s'est accompagnée de la création de vastes centres commerciaux fondés sur l'accessibilité automobile. La périurbanisation entraîne en outre le développement d'une large gamme d'activi […] Lire la suite

RÉGION (NOTION DE)

  • Écrit par 
  • Régis KEERLE
  •  • 1 186 mots

Le terme « région » est considéré comme l'un des plus polysémiques de la géographie. Certains géographes proposent donc de ne l'employer qu'au sens de maille de gestion du territoire, comme dans le cas des régions administratives françaises. Un tel choix ne peut se justifier que par la certitude d'une disqualification des autres sens du terme. Le flou de la notion correspond particulièrement bien […] Lire la suite

TRANSPORTS - Transports et économie

  • Écrit par 
  • Rémy PRUD'HOMME
  •  • 9 150 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un rôle clé dans le développement économique »  : […] Les liens entre transports et économie sont évidemment réciproques : c'est la demande de l'économie qui engendre les transports, mais c'est aussi le transport qui façonne et développe l'économie. La question de la contribution des transports – et en particulier des infrastructures de transport – à la croissance nationale ou locale a fait l'objet de nombreuses réflexions et analyses empiriques. L'a […] Lire la suite

URBANISME - L'urbanisme en France au XXe siècle

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 10 183 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De l'urbanisme à l'aménagement du territoire »  : […] La parution, en 1947, de Paris et le désert français avait attiré l'attention sur l'urgence d'une politique urbaine à l'échelle du pays tout entier. Dès 1950, Eugène Claudius-Petit fait au Conseil des ministres une communication dans ce sens (« Pour un plan national d'aménagement du territoire »), et le 8 août est créé un fonds national destiné à mener cette action. Il s'agit dans un premier tem […] Lire la suite

VICKREY WILLIAM SPENCER (1914-1996)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 125 mots

Les jurés du prix Nobel d'économie décerné en 1996 ont relevé dans leurs attendus que les deux lauréats, l'octogénaire canadien William Spencer Vickrey (quatre-vingt-deux ans) et son cadet britannique James Alexander Mirrlees (soixante-deux ans) avaient permis de mieux comprendre le fonctionnement de multiples secteurs où l'information est incomplète : marché des assurances et du crédit, mécanism […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques THISSE, « ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-regionale-et-urbaine/