DUALISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le dualisme en théologie

Dualisme prégnostique

Des conceptions dualistes apparaissent dans le judaïsme vers le début de l'ère chrétienne, tout en restant limitées par le rigoureux monothéisme. Selon ces conceptions, Dieu agit par le moyen de deux puissances opposées. Dans la Règle de Qumrān, on lit que deux esprits créés par Dieu, le prince des lumières et l'ange des ténèbres, dominent le monde. Philon dit que Dieu a créé le monde par deux puissances dont l'une cause les biens et l'autre les maux (Quaestiones in Exodum, I, 23). L'apocalyptique juive oppose le monde présent au monde futur en une sorte de dualisme temporel. Cependant nulle part, dans le judaïsme, la critique du monde n'est poussée au point où elle le sera dans le gnosticisme et déjà dans le premier christianisme. L'ange des ténèbres de Qumrān n'est pas le « prince du monde » ; les deux esprits sont dans le monde à égalité. C'est dans le IVe Évangile que le diable est le « prince du monde ». On a pu parler de « dualisme johannique », et ce dualisme de Jean l'Évangéliste va plus loin, dans le sens du gnosticisme, que celui de l'apocalyptique juive.

Dualisme gnostique

Le nom de gnosticisme a été donné par les historiens modernes à un ensemble d'hérésies chrétiennes qui apparurent dès la fin du ier siècle. Ces hérésies, nombreuses et diverses, s'accordaient en ce qu'elles rejetaient, au moins en partie, l'Ancien Testament, et en ce qu'elles modifiaient la doctrine biblique de la création. Pour les gnostiques, le monde n'est pas créé ni gouverné directement par Dieu, mais par des puissances inférieures et aveugles qui ne connaissent pas Dieu. Le Yahvé de la Bible, le Créateur, fait partie de ces puissances. Le monde n'est pas de Dieu (directement), et l'âme, étincelle divine, n'est pas du monde. L'âme était asservie aux forces du monde ; elle a pu être libérée, prendre conscience de son origine et revenir à Die [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

  • : agrégé de l'université, conservateur honoraire à la Bibliothèque nationale

Classification


Autres références

«  DUALISME  » est également traité dans :

AFFECTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Marc RICHIR
  •  • 12 253 mots

Dans le chapitre « Prolégomènes pour une phénoménologie de l'affectivité »  : […] Dans la mesure où elle doit méthodologiquement se tenir dans une situation de mise hors circuit ( épochè ) de toute téléologie d'ordre éthique, une phénoménologie de l'affectivité ne sera conséquente que si elle traite de front la problématique dans sa teneur classique et les pathologies que l'on a mises jusqu'ici sur le compte du « mental ». Deux voies semblent s'ébaucher po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affectivite/#i_4083

AYMARAS

  • Écrit par 
  • Thérèse BOUYSSE-CASSAGNE
  •  • 4 750 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'histoire et les structures des Aymaras »  : […] L'histoire de l'ethnie aymara est encore mal connue, bien que, par sa culture, celle-ci soit relativement plus homogène que les autres ethnies andines, et que sa tradition orale soit riche et ancienne. Comme les autres groupes amérindiens, on présume que les ancêtres des Aymaras vinrent d'Asie, sur le continent américain, il y a environ 20 ou 30 000 ans, via le détroit de Béring. Leur origine amaz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aymaras/#i_4083

BOGOMILES

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY
  •  • 1 105 mots

Dans le chapitre « Théologie et vie des communautés »  : […] Ce système dualiste est fondé sur l'opposition entre la lumière et les ténèbres correspondant au Bien et au Mal. On retrouve ainsi les thèmes des anciennes gnoses telles qu'elles se présentaient chez Basilide et Valentin et telles que, de temps à autre, elles ont surgi sous des revêtements divers au cours de l'histoire. Ainsi les messaliens et les pauliciens, répandus dans l'Empire byzantin, ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bogomiles/#i_4083

BOSNIE-HERZÉGOVINE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Renaud DORLHIAC, 
  • Nikola KOVAC, 
  • Noel R. MALCOLM
  • , Universalis
  •  • 13 482 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Antiquité et Moyen Âge »  : […] Quand les Romains conquirent le territoire de l'actuelle Bosnie, au cours des ii e et i er  siècles avant notre ère, les populations qu'ils rencontrèrent appartenaient surtout à des tribus illyriennes. La majeure partie de la Bosnie moderne fut alors incorporée à la province romaine de Dalmatie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bosnie-herzegovine/#i_4083

CATHARES

  • Écrit par 
  • Christine THOUZELLIER
  •  • 6 768 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le dualisme et les Églises »  : […] Pour les cathares, le problème crucial est celui du mal, qu'on trouve dans l'univers rempli de créatures vaines et corruptibles, et qu'ils ne peuvent imputer à Dieu. Leur foi repose sur la conviction commune que ce monde visible et tout ce qu'il renferme est l'œuvre du diable. Selon le traité de Bartholomé de Carcassonne, « il y a un autre monde formé de créatures incorruptibles et éternelles ». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathares/#i_4083

CÉRINTHE (fin Ier s.)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 123 mots

Hérétique judéo-chrétien qui aurait enseigné en Asie Mineure à la fin du i er siècle. Autant qu'on puisse la reconstituer, la théologie de Cérinthe est une forme de l'hétérodoxie judéo-chrétienne d'Asie Mineure, que déjà combat saint Jean, et elle reflète le dualisme courant à cette époque et dans ces milieux : le monde est l'œuvre d'une puissanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerinthe/#i_4083

CORPS - Soma et psyché

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA
  •  • 3 215 mots

Dans le chapitre « Jalons philosophiques »  : […] L'histoire de la philosophie fournirait de très précieuses indications concernant la façon dont ont pu être conçus les jeux de distinction et de corrélation entre le soma et la psyché. Chez les philosophes présocratiques, le problème d'un dualisme entre soma et psyché ne se pose point comme tel dans la mesure où la conception de l'homme reste engagée dans une cosmologie et se trouve étroitement l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-soma-et-psyche/#i_4083

DYADE

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 864 mots

La dyade est l'archétype de tous les aspects symboliques, conceptuels et logiques que porte le nombre deux : dualité, duplicité, contrariété, aporicité, symétrie, gémellité, complémentarité, antagonisme, ambivalence, etc. C'est l'archétype qui régit les formes et les processus de symétrisation, de polarisation, d'opposition, d'union, de séparation, de domination, de conjonction, de disjonction, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dyade/#i_4083

FINALITÉ

  • Écrit par 
  • Raymond RUYER
  •  • 6 602 mots

Dans le chapitre « Nécessité d'un sélecteur »  : […] L'action finaliste suppose une dualité fondamentale chez l'agent, dualité d'un « matériel fortuit » et d'un « sélecteur », d'un hasard et d'un anti-hasard, de l'agent dans l'espace et le temps (comme multiplicité et zone de rencontres fortuites) et de l'agent comme possesseur de thèmes de sélection signifiante hors du domaine d'espace-temps survolé. Dans l'exemple classique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finalite/#i_4083

GĀTHĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 399 mots

Nom donné en iranien ancien à un groupe de poèmes, en forme d'hymnes liturgiques, attribués par la tradition mazdéenne à Zarathuštra (Zoroastre) lui-même. Ces textes ont été intégrés à date ancienne dans l'Avesta, qui constitue, de nos jours encore, le corps des Écritures sacrées du zoroastrisme (ou mazdéisme). À ce titre, les Gāthā sont récités chaque jour dans le rituel mazdéen tel que le célèbr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gatha/#i_4083

JEU - Jeu et rationalité

  • Écrit par 
  • Jacques EHRMANN
  •  • 4 828 mots

Dans le chapitre « Le « réel » et l'«  imaginaire » »  : […] À travers leur critique de la conception rationaliste du jeu, conception où s'opposent jeu et sérieux, loisir et travail, jeu et réel, etc., les tenants de la théorie « globale » du jeu prétendent faire la critique de tout dualisme dans les différents champs des études anthropologiques. Celui qu'ils attaquent le plus directement à travers leur théorie du jeu, c'est le dualisme qui consiste – en l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-jeu-et-rationalite/#i_4083

LOCKE JOHN (1632-1704)

  • Écrit par 
  • Geneviève BRYKMAN
  •  • 3 989 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le déclin du pur « cogito » »  : […] Ayant chassé de l'esprit les pseudo-principes de l'innéisme, Locke ne parlera plus qu'en termes d'idées, entendant par là « tout ce qui est objet de l'entendement quand l'homme pense ». Seront distinguées les idées de sensation, « impressions faites sur nos sens par les objets extérieurs », et les idées de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-locke/#i_4083

MANDÉISME

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 1 842 mots

Dans le chapitre « Textes et doctrines »  : […] La secte mandéenne a été révélée en 1652 par un missionnaire carme, qui décrivait ses membres sous le nom de « chrétiens de saint Jean ». Au cours du xvii e  siècle, de nombreux voyageurs allèrent sur place recueillir des renseignements. Mais la véritable étude scientifique commença seulement au milieu du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandeisme/#i_4083

MANICHÉISME

  • Écrit par 
  • Henri-Charles PUECH
  •  • 15 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La doctrine »  : […] Le manichéisme est une gnose, une variété particulièrement intéressante et typique du gnosticisme, ou encore une gnose élargie aux proportions grandioses d'une religion nouvelle. Comme toute gnose, il est essentiellement fondé sur une « connaissance » qui apporte avec elle-même le salut, sauve par elle-même, du fait qu'en révélant à l'homme son origine, ce qu'il était et où il était avant d'être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manicheisme/#i_4083

MATÉRIALISME

  • Écrit par 
  • Georges GUSDORF
  •  • 3 916 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Matérialisme et philosophie de la nature au XVIIIe siècle »  : […] Le mot matérialiste apparaît, semble-t-il, pour la première fois en 1675, sous la plume de Boyle (1627-1691). Savant, physicien et chimiste, celui-ci est un des créateurs de la science expérimentale ; les Anglais appellent loi de Boyle ce qu'en France on nomme loi de Mariotte, découverte simultanément par les deux hommes de science. En même temps qu'un savant, Boyle est aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/materialisme/#i_4083

MÉDITATIONS MÉTAPHYSIQUES, René Descartes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 988 mots

Dans le chapitre « Un exposé de la « philosophie première » »  : […] Ce qui dans le Discours apparaissait comme la démarche d'un individu particulier (dont le premier chapitre esquissait brièvement la vie et la formation intellectuelle) prend ici valeur universelle. Le je impersonnel s'engage dès la Méditation première dans l'épreuve du doute. Comment me convaincre que je ne suis pas le jouet d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meditations-metaphysiques/#i_4083

MORT - Les interrogations philosophiques

  • Écrit par 
  • René HABACHI
  •  • 7 525 mots

Dans le chapitre « Les doctrines de la chute »  : […] Si le courant des doctrines de la chute est dominé par la figure de Platon, son élaboration philosophique s'inaugure cependant avec les Upanishads et se prolonge, par-delà Origène, jusqu'à Descartes et Malebranche. L'axe qui joint des philosophies aussi différentes est le dualisme de l'âme et du corps. La vie humaine naît de leur rencontre et la mort est leur séparation. Mais, pour la pensée grec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mort-les-interrogations-philosophiques/#i_4083

NIETZSCHE FRIEDRICH

  • Écrit par 
  • Jean GRANIER
  •  • 9 775 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'arrière-monde »  : […] L'« être » de la métaphysique est ainsi, en priorité, caractérisé par l'idée de la transcendance. Il correspond à la position d'un « arrière-monde » ( Hinterwelt ) doté des attributs que la pensée réclame d'un absolu qu'elle veut préserver de la contamination sensible : l'« être » transcendant est la Réalité stable, identique à soi, permanente, éternelle, qui ignore donc le c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-nietzsche/#i_4083

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 813 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La période contemporaine »  : […] Dans l'histoire des idées, l'ouvrage de l'Anglais Lancelot Whyte, L'Inconscient avant Freud , apparaît comme l'un des témoins significatifs de l'intérêt porté, en divers domaines du savoir au cours de la période 1950-1970, au thème de la structure binaire des processus mentaux. D'après cet auteur, toute prise de conscience, quel qu'en soit le niveau, consiste dans un processu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-d-opposition/#i_4083

PAULICIENS

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 479 mots

Apparus vers le milieu du vii e siècle, les pauliciens constituaient une secte dualiste qui se rattachait au manichéisme, et qui forma probablement le premier anneau d'une chaîne conduisant aux bogomiles, puis de ceux-ci aux cathares. Le paulicianisme semble être né en Arménie entre Erzeroum et Erzincan, d'où, fuyant une première persécution, l'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauliciens/#i_4083

PENSÉE

  • Écrit par 
  • Pascal ENGEL
  •  • 8 282 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La conception cartésienne de la pensée »  : […] Même si une pensée n'est pas seulement un acte mental, il est raisonnable de supposer qu'elle repose sur des actes mentaux, dont les contenus sont constitués par certaines représentations dans l'esprit. On appelle couramment « cartésienne » la conception de la pensée associée aux deux thèses suivantes : 1. La connaissance que nous avons de nos propres états mentaux est certaine et infaillible ; 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pensee/#i_4083

PHÉNOMÉNOLOGIE DE LA PERCEPTION, Maurice Merleau-Ponty - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 942 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'être au monde »  : […] La Phénoménologie de la perception est la thèse d'État de Maurice Merleau-Ponty, dans la suite de son premier ouvrage, La Structure du comportement (1941), qui, à travers une approche philosophique des théories du comportement, renouvelait le problème ancien du dualisme de l'âme et du corps. Le comportement échappe à la fois au réductionnisme mécaniste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phenomenologie-de-la-perception/#i_4083

PHYSIS

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 3 788 mots

Dans le chapitre « Dualisme et naturalisme »  : […] C'est précisément ce dualisme de la nature et de la matière, ou encore de la nature et du hasard, que refuseront les stoïciens. La nature n'est pour eux rien d'autre que le Logos répandu dans la totalité des parties du monde et présent dans chacun de ses événements. Cette nature omniprésente et toute-puissante se confond avec Dieu, dont elle manifeste la providence. Dès lors, tout ce qui arrive da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physis/#i_4083

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

Dans le chapitre « Les formes classiques du dualisme freudien »  : […] Freud a toujours présenté les grandes dualités qui forment l'ossature de ses conceptions métapsychologiques sous le chef exclusif de la catégorie d'« opposition ». Celle-ci articule une grande variété de termes couplés, entretenant parfois, d'ailleurs, de complexes rapports d'interférence, en raison de la formulation progressive des vues freudiennes, situation qui pose notamment le problème de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-concept-d-opposition/#i_4083

ROULEAU DE LA GUERRE DES FILS DE LUMIÈRE CONTRE LES FILS DE TÉNÈBRES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 896 mots

Parmi les grands manuscrits découverts dans la grotte I de Qumrān , se trouvait le Rouleau dit de la guerre des fils de Lumière contre les fils de Ténèbres. Il a 2,90 m de longueur sur 0,16 m de haut, et comprend actuellement dix-neuf colonnes de dix-sept ou dix-huit lignes ; la fin manque. Il ne comporte pas de titre ni de nom d'auteur. Il s'agit d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouleau-de-la-guerre-des-fils-de-lumiere-contre-les-fils-de-tenebres/#i_4083

SĀṂKHYA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 694 mots

La tradition philosophique hindoue se présente sous la forme de « systèmes » achevés, chacun se suffisant à lui-même, au moins en théorie. Ce sont autant de « points de vue » (darśanas) sur la doctrine de base qui se veut immuable : foi en la révélation védique, affirmation de la toute-puissance du principe spirituel dans l'homme et dans l'univers, pérennité du monde dans la succession des cycles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samkhya/#i_4083

ANIMALITÉ

  • Écrit par 
  • Florence BURGAT
  •  • 7 668 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'animalité rationnelle »  : […] Une parenthèse mérite d'être ouverte sur l'Antiquité, pour signaler l'importance du débat sur la nature animale et sa distinction avec l'homme, les liens entre l'intelligence et la vie, les conséquences morales de la métempsycose, la justice due aux êtres vivants. Les travaux des spécialistes sur le végétarisme antique, la définition du logos , le rôle des métaphores animales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animalite/#i_4083

SANTAYANA GEORGE (1863-1952)

  • Écrit par 
  • Gérard DELEDALLE
  •  • 573 mots

Philosophe américain né à Madrid en 1863, George Santayana meurt à Rome en 1952. Son père était castillan ; sa mère, d'origine catalane et née à Glasgow, était veuve d'un Américain : George Sturgis, épousé en premières noces. George Santayana suivit d'abord ses parents à Ávila en 1866, puis sa mère à Boston en 1872. Son enfance à Ávila le marqua très profondément. S'il s'adapta fort bien à la Nouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-santayana/#i_4083

SARTRE JEAN-PAUL

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME, 
  • Juliette SIMONT
  •  • 8 906 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Pour-soi et en-soi »  : […] L'Être et le Néant (1943) porte en sous-titre : Essai d' ontologie phénoménologique . L'influence husserlienne est donc encore présente, mais le terme d'« ontologie », qui renvoie à la question heideggérienne de l'Être, indique une nouvelle orientation de la pensée de Sartre – qui va de pair avec une certaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-paul-sartre/#i_4083

SATAN

  • Écrit par 
  • Hervé ROUSSEAU
  •  • 2 880 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Satan dans les Écritures »  : […] On ne trouve ni dans l'Ancien ni dans le Nouveau Testament de doctrine élaborée et systématique sur Satan. Ce nom dérive d'un verbe hébreu qui signifie « accuser, s'opposer ». Il n'apparaît que dans trois livres de l'Ancien Testament, ce qui est peu. Dans Zacharie et dans le livre de Job, il s'agit d'un nom commun, « le satan », qui désigne un des anges serviteurs de Dieu, l'ange accusateur de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/satan/#i_4083

TANTRISME

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 9 466 mots

Dans le chapitre « Les doctrines »  : […] Formant le noyau secret (ou la superstructure ésotérique) de l'hindouisme et informant une grande part du rituel généralement pratiqué, le tantrisme n'a pas un corps de doctrines qui lui soit entièrement propre. Ses textes sont peu philosophiques, même quand ils comportent une « section de la doctrine » comme c'est (très théoriquement) le cas pour les Āgama et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantrisme/#i_4083

UN PHILOSOPHIES DE L'

  • Écrit par 
  • Jean TROUILLARD
  •  • 3 714 mots

Dans le chapitre « Quelques modèles d'unité »  : […] Il est maintenant certain qu'il y a autant de manières d'unifier que de systèmes philosophiques. On se bornera à signaler les modèles les plus caractéristiques. Appelons doctrines pluralistes les philosophies les moins unifiantes. Elles renoncent à toute origine unitaire ou bien multiplient à l'infini les principes. Il y a autant de centres que de points de vues possibles. Et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-de-l-un/#i_4083

ZERVAN, ZUERVAN ou ZURVAN

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 235 mots

Le nom de Zervan a été donné au Temps dans la religion iranienne ancienne. Zervan pose l'un des problèmes les plus difficiles de l'histoire de cette religion. D'après les sources extérieures (tablettes de Nuzi ; bronze du Lūristān ; texte hellénistique d'Eudème de Rhodes), il semble que prévalut, à un certain moment (peut-être au ~ II e millénaire), l'idée que le monde ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zervan-zuervan-zurvan/#i_4083

ZOROASTRISME

  • Écrit par 
  • Jean de MENASCE
  •  • 5 869 mots

Dans le chapitre « Les Gāthā »  : […] De toute la littérature avestique, les Gāthā sont les textes les mieux assurés, en raison de leur dialecte, et les plus sacrés : provenant, selon la tradition, de Zarathuštra lui-même, et lourdes d'une autorité incontestée, elles sont actuellement insérées dans le Yasna , rituel du sacrifice du haoma , dont elles constituent les chapitres ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoroastrisme/#i_4083

Voir aussi

Pour citer l’article

Simone PÉTREMENT, « DUALISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dualisme/