Gnosticisme ou gnose


BOEHME JAKOB (1575-1624)

  • Écrit par 
  • Maurice de GANDILLAC
  • , Universalis
  •  • 2 660 mots

Jakob Boehme est un des plus grands représentants des courants mystiques et théosophiques de l'Allemagne des xvie et xviie siècles. Contesté de son vivant, en raison de l'originalité de sa doctrine et de son obscurité, il exerça une immense influence sur les esprits adonnés à la recherche de la « connaiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jakob-boehme/#i_0

CARPOCRATE & CARPOCRATIENS

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 414 mots

On ne connaît pratiquement rien de Carpocrate, gnostique alexandrin du iie siècle et fondateur de la secte des carpocratiens. Les documents anciens rapportent qu'il avait pour femme une certaine Alexandrie, de qui il eut un fils, Épiphane, mort à dix-sept ans après avoir composé un traité, Sur la justice, dont un long passage a été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carpocrate-et-carpocratiens/#i_0

DUALISME

  • Écrit par 
  • Simone PÉTREMENT
  •  • 6 171 mots

Dans le chapitre « Le dualisme en théologie »  : […] Des conceptions dualistes apparaissent dans le judaïsme vers le début de l'ère chrétienne, tout en restant limitées par le rigoureux monothéisme. Selon ces conceptions, Dieu agit par le moyen de deux puissances opposées. Dans la Règle de Qumrān, on lit que deux esprits créés par Dieu, le prince des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dualisme/3-le-dualisme-en-theologie/

ÉLÉMENTS THÉORIES DES

  • Écrit par 
  • René ALLEAU
  •  • 8 211 mots

Dans le chapitre « La gnose cosmologique de la théosophie ismaélienne »  : […] Grâce aux recherches et aux travaux de Henri Corbin depuis la publication, en 1949, de la « Bibliothèque iranienne » et, en 1953, de l'édition princeps du Kitab-e Jāmi'al Hikmatain, le « Livre réunissant les deux sagesses », le grand dessein de mettre en harmonie la philosophie grecque et la théosophie ismaélienne, tel qu'il inspira so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theories-des-elements/5-la-gnose-cosmologique-de-la-theosophie-ismaelienne/

ÉVANGILE DE VÉRITÉ

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 431 mots

Parmi les traités coptes qui sont contenus dans le Codex I, aujourd'hui connu sous le nom de Codex Jung et trouvé à Nag Hammadi (Haute Égypte), dans l'extraordinaire bibliothèque « gnostique », l'Évangile de Vérité a tout de suite attiré l'attention. Ce titre était celui d'un ouvrage attribué à Valentin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evangile-de-verite/#i_0

GNOSTICISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT, 
  • Michel TARDIEU
  •  • 10 646 mots

Si la recherche sur la gnose et les gnostiques n'a jamais connu de période de latence, elle est, à l'époque contemporaine, frappée d'une crise de ferveur particulièrement intense. Travaux et congrès se multiplient. Nombre de chaires autrefois consacrées à l'étude du Nouveau Testament sont désormais occupées par les laudateurs, non de l'Évangile, mais des collections gnostiques, devenues par emphas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnosticisme/#i_0

MESSALIENS

  • Écrit par 
  • Edina BOZOKY
  •  • 388 mots

Membres d'une secte gnostique apparue en Asie Mineure vers le milieu du ive siècle, provenant de l'Osrhoène, la région d'Édesse. On les appelle aussi euchites (du mot grec correspondant au mot syriaque qui a donné « messalien » ou « massalien » : celui qui prie), ou encore adelphiens, eustathiens, marcianites (d'après les noms de leurs porte-parole le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/messaliens/#i_0

NICOLAÏSME

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 121 mots

L'Apocalypse (ii, 6 et 15) fait allusion à la « doctrine des nicolaïtes », qui sévissent à Éphèse et à Pergame et prônent des pratiques idolâtriques et le libertinage des mœurs. On ne sait rien de ce mouvement, dont le nom est peut-être symbolique (cf. Apoc., ii, 14 et 20). Irénée et Clément d'Alexandri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolaisme/#i_0

PLÉRÔME

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 406 mots

Terme grec qui signifie « plénitude » et qui, dans cette acception, appartient à la langue classique. On le relève une quinzaine de fois dans le Nouveau Testament. On le rencontre aussi dans le néo-platonisme tardif, par exemple chez Damascius (au moins trois fois). Mais c'est le gnosticisme qui lui a donné valeur technique (et qui a influencé chrétiens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plerome/#i_0