DIMANCHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Premier jour de la semaine, regardé par tous les chrétiens comme le « Jour du Seigneur » ; de là vient son nom : Dominica [dies], car les Évangiles le présentent avec insistance comme celui de la Résurrection du Christ. Le IIe concile du Vatican l'appelle « jour de fête primordial ». Il convient donc que ce soit un jour de repos, manifestant qu'à travers le travail construisant la cité terrestre s'édifie une autre cité qui n'est pas d'abord l'œuvre des hommes. En cela, le dimanche chrétien est l'héritier du sabbat juif, signifié par l'image biblique du repos de Dieu après les sept jours de la Création. Si on l'appelle volontiers le « huitième jour », c'est pour manifester qu'il introduit dans l'histoire la vie du Royaume des cieux ; et, comme il demeure en même temps le premier, se trouve marqué son caractère périodique, comme si l'éternité emportait dans son rythme toute l'existence des hommes.

D'après le concile de Nicée de 325, le jeûne en est exclu, ainsi que la prière à genoux ou toute autre pratique de pénitence. Mais l'élément essentiel de la célébration dominicale est, dès les origines de l'Église, l'assemblée des fidèles : « Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour la fraction du pain », disent déjà, dans les années 60, les Actes des Apôtres ; et les chrétiens de l'âge apostolique ne connaissaient pas d'autre fête que le dimanche. Contrairement aux adeptes du judaïsme, ils ne se distinguent pas par des pratiques alimentaires ou vestimentaires qui les obligeraient à vivre à part et ils affirment leur identité, à leurs yeux comme à ceux des païens, par cette réunion hebdomadaire où, de dispersés qu'ils étaient dans la semaine, ils se retrouvent entre eux pour se nourrir de la Parole de Dieu et de l'eucharistie.

Tout au long de leur histoire, ils restent fidèles à se rassembler, même dans les sociétés où le dimanche n'est pas férié (ce fut général jusqu'au ive siècle et c'est le cas aujourd [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en théologie, enseignant à la faculté de théologie de Toulouse

Classification

Autres références

«  DIMANCHE  » est également traité dans :

DIMANCHE DES RAMEAUX ET DE LA PASSION

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 415 mots

Fête chrétienne mobile, le dimanche des Rameaux précède celui de Pâques et marque le début de la semaine sainte. Il commémore l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, épisode relaté par les Évangiles (Matth. xxi , 1-10 ; Marc xi , 1-10 et Luc xix , 29-38). De nombreuses Églises associent ce jour de fête à la procession rituelle des Rameaux, célébrée en mémoire des branches de palmier arrachées […] Lire la suite

LITURGIE CATHOLIQUE DE L'EUCHARISTIE

  • Écrit par 
  • Jean-Noël BEZANÇON
  •  • 2 120 mots

Dans le chapitre « L'acte originel et sa célébration »  : […] L'originalité du christianisme, c'est que tout s'y ramène à un homme, Jésus de Nazareth, le « Christ » (en grec, celui qui est investi, par une « onction », de toute la puissance de Dieu). Beaucoup plus qu'un fondateur, il est reconnu comme la « Parole de Dieu », le « Fils de Dieu », ayant avec Dieu un tel lien qu'en lui c'est Dieu qui se rend présent. Déjà dans les Évangiles, en particulier celu […] Lire la suite

PÂQUES CHRÉTIENNES

  • Écrit par 
  • Robert CABIÉ
  •  • 568 mots

Solennité de la Résurrection de Jésus-Christ, considérée par toutes les Églises comme la principale fête chrétienne. La fête de Pâques est fixée au dimanche après la pleine lune qui suit l'équinoxe de printemps, donc entre le 22 mars et le 25 avril (sauf pour les Orientaux, restés fidèles, sur ce point, au calendrier julien qui place l'équinoxe au 25 mars). Bien que certaines communautés d'Asie ai […] Lire la suite

Les derniers événements

Suisse. Imposition de mesures fédérales contre la Covid-19. 8-23 décembre 2020

et commerces fermeront leurs portes de 19 heures à 6 heures. Les magasins fermeront le dimanche. Les réunions privées seront limitées à cinq personnes venant de deux foyers au maximum, sauf pour Noël et le Nouvel An que l’on pourra fêter à dix. Les manifestations publiques seront interdites, hormis […] Lire la suite

Biélorussie. Essoufflement du mouvement de contestation. 15 novembre 2020

La manifestation organisée à Minsk à la suite de la mort d’un contestataire, le 12, au lendemain de son interpellation par la police, est violemment dispersée par les forces de l’ordre qui procèdent à de nombreuses arrestations. Chaque dimanche depuis août, des milliers d’opposants contestent […] Lire la suite

Biélorussie. Ultimatum de l’opposition et appel à la grève générale. 2-26 octobre 2020

, qui s’est exilée en Lituanie, dénonce un « simulacre de dialogue ». Le 22, le Parlement européen décerne son prix Sakharov à dix personnalités emblématiques de l’« opposition démocratique » biélorusse. Le 26, au lendemain du douzième dimanche consécutif de manifestations, débute un mouvement de grève […] Lire la suite

France. Polémique sur le déploiement du réseau 5G. 13-14 septembre 2020

Le 13, une soixantaine d’élus écologistes et de gauche, dont onze maires de grandes villes, publient une tribune dans Le Journal du dimanche réclamant l’instauration d’un moratoire sur le déploiement du réseau de téléphonie mobile 5G […] Lire la suite

Biélorussie. Investiture du président Alexandre Loukachenko. 1er-23 septembre 2020

, au lendemain d’un nouveau dimanche de manifestations massives contre la réélection d’Alexandre Loukachenko en août, Maria Kolesnikova est enlevée à Minsk avec deux autres membres du Conseil de coordination de l’opposition créé en août pour gérer la transition pacifique du pouvoir. Le 8, Maria Kolesnikova […] Lire la suite

Pour citer l’article

Robert CABIÉ, « DIMANCHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dimanche/