CARÊME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Temps qui, dans toutes les Églises chrétiennes, est réservé à la préparation de Pâques, et s'étend du mercredi des Cendres à la messe du soir du jeudi saint. Le carême (en latin populaire, quaresima ; en latin classique, quadragesima [dies], « le quarantième » [jour avant Pâques]) dure en principe quarante jours (comptés à l'époque où les dimanches en étaient exclus et où il se prolongeait jusqu'au samedi saint) ; il répond au symbolisme biblique des préparations aux Alliances entre Dieu et son peuple : pendant ce même nombre de jours se sont répandues les eaux du Déluge, ont jeûné Moïse et Élie avant que Dieu se révèle à eux, et Jésus lui-même dans le désert ; pendant un nombre semblable d'années, le peuple d'Israël a erré avant son entrée dans la Terre promise.

Institué pour préparer les catéchumènes à leur baptême, qui était célébré dans la nuit pascale, le carême est un temps d'entraînement spirituel pour ceux-ci ainsi que pour toute la communauté qui les accompagne dans leur cheminement ; tous les fidèles sont amenés chaque année à se renouveler dans la grâce de leur baptême. C'est le temps de la conversion du cœur et de la lutte contre le péché, qui se manifeste traditionnellement par le jeûne, lequel consiste, selon saint Léon, à « mettre de côté un peu de notre nourriture, afin que nos aumônes s'accroissent de ce dont nos tables sont privées ; le jeûne assure la guérison de l'âme, quand notre abstinence restaure la faim du pauvre ». Ce jeûne, qui n'est plus aujourd'hui rigoureusement codifié ni explicitement prescrit (sauf pour le mercredi des Cendres), demeure un idéal dont plusieurs redécouvrent la signification.

La pénitence s'accompagne de prières et de la méditation de la Bible, notamment par les lectures de l'Évangile que la liturgie propose traditionnellement aux messes des six dimanches successifs du carême : la tentation de Jésus au désert ; la Transfiguration du Seigneur (ann [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : docteur en théologie, enseignant à la faculté de théologie de Toulouse

Classification


Autres références

«  CARÊME  » est également traité dans :

CARNAVAL

  • Écrit par 
  • Annie SIDRO
  •  • 6 181 mots
  •  • 1 média

Le carnaval fait partie de ces manifestations festives qui reviennent chaque année aux côtés des fêtes calendaires religieuses telles que Noël ou Pâques. Reliée aux rythmes de la nature et de ses cycles, cette fête aux caractères archaïques tient un rôle important dans l'organisation symbolique du temps social. Le carnaval remonterait à la nuit des temps, et les peintures rupestres représentant d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnaval/#i_48141

FRANÇOIS DE PAULE saint (1416-1507)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 365 mots

Déjà âgés, Jacques Alexis dit Martolilla et Vienna di Fuscaldo, habitants de Paola, près de Cosenza en Calabre, eurent un fils auquel ils donnèrent le nom de François. Son enfance fut pieuse. À douze ans, il passa un an chez les Frères mineurs de San Marco Argentano. Malgré les instances des Frères, il ne voulut pas y rester. En 1429, il alla avec ses parents en pèlerinage au Mont-Cassin, à Lorett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-de-paule/#i_48141

MERCREDI DES CENDRES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 308 mots

Fête chrétienne mobile selon la date de Pâques, le mercredi des Cendres est célébré dans une période allant du 4 février au 11 mars, soit une quarantaine de jours avant le dimanche de Pâques. Le mercredi des Cendres est le premier jour du carême. La durée de cette période de jeûne variait au début de l'ère chrétienne. Son commencement fut finalement fixé à six semaines, soit quarante-deux jours a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercredi-des-cendres/#i_48141

Pour citer l’article

Robert CABIÉ, « CARÊME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/careme/