GROTTES PRÉHISTORIQUES DATATION DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Datations pariétales et imprécision chronologique

Les datations radioactives pariétales sont-elles des moyens objectifs de mesurer la chronologie des représentations et la durée de réalisation en une ou plusieurs étapes d'un dispositif pariétal ?

Une certaine prudence quant à la valeur absolue accordée aux datations directes données par S.M.A. de micro-échantillons pariétaux doit être observée pour apprécier la validité comparative avec les datations conventionnelles sur traces ou vestiges dans l'environnement immédiat de la cavité. La méthode induit en effet une approximation supplémentaire par rapport à la datation classique, de l'ordre de 1 p. 100 du temps évalué, soit 100 ans de plus pour le sigma d'un échantillon daté à 10 000 ans. En outre, les effets d'éventuelles contaminations du carbone daté dans les microéchantillons pariétaux ne sont pas encore totalement mesurés ou maîtrisés. Les préhistoriens ne peuvent être plus précis ou plus affirmatifs dans leurs déductions chronologiques que ne le permettent les résultats actuels de méthodes de datations radioactives. Ces inconstances et écarts vont dans le sens d'un rajeunissement de 1 000 à 3 000 ans pour les dates comprises entre — 40 000 et — 20 000, c'est-à-dire au-delà des périodes couvertes par d'autres systèmes chronologiques.

À Niaux (Ariège), la confiance accordée aux datations pariétales et à l'analyse des pigments pour tester ou plutôt pour contester l'homogénéité du dispositif pariétal s'est finalement révélée injustifiée. L'identification rigoureuse des pigments et de leurs préparations a permis de mettre en évidence différentes recettes, dont une comparable à celle qui a été prélevée sur des ossements peints du Magdalénien supérieur dans la grotte d'habitat de la Vache, non loin de Niaux. Les chercheurs ont conclu à l'hétérogénéité du dispositif pariétal auparavant attribué au seul Magdalénien moyen, mais les cinq datations pariétales obtenues ensuite sur deux bisons et sur un tracé ondulé dans le Salon noir de la grotte contredisent ce raisonnement chronologique initial et montrent la précarité de l [...]

Grotte de Niaux, Ariège

Photographie : Grotte de Niaux, Ariège

Photographie

Parmi les animaux figurant sur les parois du Salon noir de la grotte de Niaux (Ariège), datant de l'époque magdalénienne, ce bouquetin de 50 centimètres de longueur est un des dessins les plus soignés, permettant de distinguer orientation du pelage, double teinte du poitrail et annelures des... 

Crédits : Raphael Gaillarde/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Principales grottes ornées d'Europe

Principales grottes ornées d'Europe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Grotte d'Altamira

Grotte d'Altamira
Crédits : Robert Frerck/ Getty Images

photographie

Grotte de Fuente del Salín (Espagne)

Grotte de Fuente del Salín (Espagne)
Crédits : J. C. Muñoz/ Age Fotostock

photographie

Cougnac (Lot)

Cougnac (Lot)
Crédits : Corbis NX/ Getty Images

photographie

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur ès lettres et sciences humaines, professeur de classe exceptionnelle au Muséum national d'histoire naturelle, Paris

Classification

Autres références

«  GROTTES PRÉHISTORIQUES DATATION DES  » est également traité dans :

ART PARIÉTAL EUROPÉEN

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

La chronologie de l'art rupestre préhistorique a longtemps reposé sur l'évolution stylistique générale mise en évidence par André Leroi-Gourhan, en s'appuyant sur des fouilles archéologiques. Celui-ci distinguait 4 styles, depuis les tracés sommaires de l'Aurignacien, vers — 30000, jusqu'à l'épanouissement de l'art des grottes magdaléniennes (— 15000-— 10000). Toutefois les peintures de la grotte […] Lire la suite

CUSSAC GROTTE DE, Dordogne

  • Écrit par 
  • Norbert AUJOULAT
  •  • 414 mots

Au cours d'une prospection spéléologique menée le 30 septembre 2000 sur la commune du Buisson-de-Cadouin, en Dordogne, Marc Delluc devait découvrir dans la grotte de Cussac, d'un développement de 1 600 mètres, un remarquable ensemble de figurations pariétales gravées, ainsi que de nombreux vestiges osseux d'origine humaine. La découverte de ce patrimoine a été portée à la connaissance du public en […] Lire la suite

GROTTES ORNÉES, préhistoire

  • Écrit par 
  • Denis VIALOU
  •  • 1 996 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Au temps de la dernière glaciation en Europe »  : […] Dans ces habitats naturels, des abris-sous-roche au pied de falaises calcaires, des restes osseux de rennes, de bisons et de chevaux chassés et mangés étaient mêlés à des outils en pierre, os, bois de cervidés ou ivoire, près de grands foyers empierrés. Une grande quantité de ces outils et armes ainsi que des pierres, des os et des fragments d'ivoire étaient gravés de silhouettes humaines mais su […] Lire la suite

LASCAUX

  • Écrit par 
  • Patrick PAILLET, 
  • Denis VIALOU
  •  • 4 846 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Attribution chrono-culturelle »  : […] L' analyse des 403 pièces lithiques comprenant 112 outils en silex, des 28 pièces osseuses dont des sagaies et des aiguilles, recueillies par l'abbé Glory dans une seule couche d'occupation en plusieurs endroits de la grotte, permet de les attribuer à la phase ancienne du Magdalénien, au Magdalénien II selon la subdivision typologique classique de cette ultime civilisation du Paléolithique supéri […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Denis VIALOU, « GROTTES PRÉHISTORIQUES DATATION DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/datation-des-grottes-prehistoriques/