GROTTES PRÉHISTORIQUES DATATION DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Principales grottes ornées d'Europe

Principales grottes ornées d'Europe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Grotte d'Altamira

Grotte d'Altamira
Crédits : Robert Frerck/ Getty Images

photographie

Grotte de Fuente del Salín (Espagne)

Grotte de Fuente del Salín (Espagne)
Crédits : J. C. Muñoz/ Age Fotostock

photographie

Cougnac (Lot)

Cougnac (Lot)
Crédits : Corbis NX/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Du contexte archéologique à une chronologie culturelle

Deux types d'insertion chronoculturelle des représentations pariétales se sont révélés fiables. Il s'agit, d'une part, des rares cas de contacts stratigraphiques entre des couches datées – ou culturellement bien définies – et des parois ornées ; il s'agit, d'autre part, de quelques grottes dont les entrées furent bouchées soit naturellement par un éboulement ancien, comme Chauvet (Ardèche) ou Fontanet (Ariège), soit par accumulation de couches d'habitat, telle la grotte de Pair-non-Pair (Gironde). Les corrélations ainsi établies ne sont pas des datations indirectes, comme il est souvent dit, mais des attributions culturelles incomplètement définies : par exemple, les gravures de Pair-non-Pair sont soit gravettiennes (env. — 27 000 à env. — 22 000), si leurs auteurs furent les derniers occupants du porche, soit directement antérieures, c'est-à-dire aurignaciennes (env. — 35 000 à env. — 28 000).

Des foyers datés, ou à défaut des ensembles de vestiges culturellement bien caractérisés, ont toujours servi de références chronologiques ou culturelles pour attribuer un âge ou une identité culturelle aux représentations pariétales. Le foyer daté de 22 340 B.P. fouillé dans la salle d'entrée de la grotte de la Fuente del Salín (Cantabrie, Espagne) permet de rapporter à un Gravettien supérieur la douzaine de mains négatives rouges ainsi que des taches rouges peintes sur les parois de la salle, et, par extension, l'ensemble du dispositif pariétal dans la zone plus profonde. Il arrive parfois qu'une grotte ait été visitée par divers groupes paléolithiques postérieurement à sa première décoration, qui ont laissé des traces datables de leurs passages (comme des mouchages de torches). Le préhistorien doit donc rester vigilant et critique dans les liens chrono-culturels qu'il établit entre le dispositif pariétal et les datations faites sur des traces ou vestiges dans la cavité.

Grotte de Fuente del Salín (Espagne)

Grotte de Fuente del Salín (Espagne)

Photographie

Les mains négatives rouges peintes sur les parois de la grotte de la Fuente del Salín (Cantabrie, Espagne) sont datées de 22 340 B.P., de la période gravettienne. 

Crédits : J. C. Muñoz/ Age Fotostock

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : docteur ès lettres et sciences humaines, professeur de classe exceptionnelle au Muséum national d'histoire naturelle, Paris

Classification


Autres références

«  GROTTES PRÉHISTORIQUES DATATION DES  » est également traité dans :

ART PARIÉTAL EUROPÉEN

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

La chronologie de l'art rupestre préhistorique a longtemps reposé sur l'évolution stylistique générale mise en évidence par André Leroi-Gourhan, en s'appuyant sur des fouilles archéologiques. Celui-ci distinguait 4 styles, depuis les tracés sommaires de l'Aurignacien, vers — 30000, jusqu'à l'épanouissement de l'art des grottes magdaléniennes (— 15000-— 10000). Toutefois les peintures de la grotte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-parietal-europeen/#i_99658

CUSSAC GROTTE DE, Dordogne

  • Écrit par 
  • Norbert AUJOULAT
  •  • 414 mots

Au cours d'une prospection spéléologique menée le 30 septembre 2000 sur la commune du Buisson-de-Cadouin, en Dordogne, Marc Delluc devait découvrir dans la grotte de Cussac, d'un développement de 1 600 mètres, un remarquable ensemble de figurations pariétales gravées, ainsi que de nombreux vestiges osseux d'origine humaine. La découverte de ce patrimoine a été portée à la connaissance du public en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotte-de-cussac-dordogne/#i_99658

GROTTES ORNÉES, préhistoire

  • Écrit par 
  • Denis VIALOU
  •  • 1 996 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Au temps de la dernière glaciation en Europe »  : […] Dans ces habitats naturels, des abris-sous-roche au pied de falaises calcaires, des restes osseux de rennes, de bisons et de chevaux chassés et mangés étaient mêlés à des outils en pierre, os, bois de cervidés ou ivoire, près de grands foyers empierrés. Une grande quantité de ces outils et armes ainsi que des pierres, des os et des fragments d'ivoire étaient gravés de silhouettes humaines mais su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grottes-ornees-prehistoire/#i_99658

LASCAUX

  • Écrit par 
  • Patrick PAILLET, 
  • Denis VIALOU
  •  • 4 846 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Attribution chrono-culturelle »  : […] L' analyse des 403 pièces lithiques comprenant 112 outils en silex, des 28 pièces osseuses dont des sagaies et des aiguilles, recueillies par l'abbé Glory dans une seule couche d'occupation en plusieurs endroits de la grotte, permet de les attribuer à la phase ancienne du Magdalénien, au Magdalénien II selon la subdivision typologique classique de cette ultime civilisation du Paléolithique supéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lascaux/#i_99658

Voir aussi

Pour citer l’article

Denis VIALOU, « GROTTES PRÉHISTORIQUES DATATION DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/datation-des-grottes-prehistoriques/