EMBRYOPHYTES ou CORMOPHYTES ou ARCHÉGONIATES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évolution et classification des Embryophytes

Les analyses phylogénétiques suggèrent fortement l’enracinement des Embryophytes dans les algues vertes avec lesquelles elles forment le clade – groupe monophylétique – des Chlorobiontes (« végétaux verts »). Les Chlorobiontes sont caractérisés par la présence d’amidon (produit par la photosynthèse) stocké dans les chloroplastes – chez les algues rouges, les sucres sont stockés dans le cytoplasme – et l’association des chlorophylles a et b (uniquement chlorophylle a chez les algues rouges). En enracinant les Embryophytes au sein des Chlorobiontes, les algues vertes constituent alors un groupe paraphylétique. En effet, ces algues sont constituées de plusieurs lignées qui n’ont pas d’ancêtre commun qui leur soit propre : parmi les descendants de leur ancêtre commun le plus proche – soit l’ancêtre des Chlorobiontes –, il y a aussi les Embryophytes. Le terme d’algues vertes devient donc invalide en classification phylogénétique, ou alors il faut admettre que les Embryophytes sont des algues vertes adaptées à la vie terrestre. Plus précisément, la lignée d’algues vertes la plus proche des Embryophytes serait les Charophycées, que l’on trouve préférentiellement dans les mares et étangs plus ou moins saumâtres à dulçaquicoles. Les Charophycées ont un cycle de vie à une génération et une phase. L’organisme est un gamétophyte haploïde qui produit directement des gamètes. La fécondation forme un zygote diploïde qui s’entoure d’une paroi épaisse et qui est appelé zygospore. Cette zygospore sert autant à la dispersion (étymologie du mot « spore ») qu’à la survie lors de l’assèchement des mares temporaires – où les Charophycées sont particulièrement abondantes – et la formation de la génération suivante. En effet, quand les conditions sont favorables (la mare se remplit à nouveau d’eau), la zygospore subit une méiose et germe en produisant un nouveau gamétophyte. Cette stratégie maximise la survie, surtout dans le cas de milieux contraignants [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Diversité taxonomique des Embryophytes

Diversité taxonomique des Embryophytes
Crédits : Jean-Yves Dubuisson

photographie

Embryon d’une plante

Embryon d’une plante
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cycle de vie de base des Embryophytes

Cycle de vie de base des Embryophytes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Archégone (gamétange femelle) des Embryophytes

Archégone (gamétange femelle) des Embryophytes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  EMBRYOPHYTES ou CORMOPHYTES ou ARCHÉGONIATES  » est également traité dans :

ALGUES

  • Écrit par 
  • Bruno DE REVIERS
  •  • 4 856 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Conséquence de cette nature chimérique sur la définition des algues »  : […] Si les algues ne constituent pas un taxon, elles ont malgré tout une caractéristique commune : ce sont soit des cyanobactéries, soit des organismes contenant des cyanobactéries endosymbiotiques. En effet, dans le second cas, leur plaste est soit dérivé d'une cyanobactérie, soit dérivé d'une algue eucaryotique unicellulaire dont le plaste est lui-même d'origine cyanobactérienne. La photosynthèse pr […] Lire la suite

ANTHÉRIDIES & ARCHÉGONES

  • Écrit par 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE
  •  • 955 mots
  •  • 1 média

Chez les plantes, on appelle anthéridies et archégones les appareils reproducteurs, respectivement mâles et femelles, qui comportent une enveloppe faite d'au moins une cellule. Les anthéridies contiennent les spermatozoïdes ou gamètes mâles, les archégones renferment chacun une oosphère ou gamète femelle. Ces organes minuscules, appelés encore gamétanges , se situent toujours sur un organisme à no […] Lire la suite

BOTANIQUE

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 5 627 mots
  •  • 7 médias

Le terme botanique a longtemps été synonyme de science des plantes. Ce n'est plus le cas aujourd'hui où seules les disciplines qui concernent la systématique, le développement, l'évolution et l'écologie des végétaux continuent de définir la botanique. Les autres branches que sont la physiologie et la génétique des plantes sont regroupées sous le terme général de biologie végétale ( plant sciences […] Lire la suite

CORMUS

  • Écrit par 
  • Delphine CARTIER
  •  • 395 mots

Du grec kormos (tige), le cormus caractérise les cormophytes (bryophytes, ptéridophytes et spermaphytes) dont l'appareil végétatif n'est plus un thalle, comme celui des algues et des champignons, car il est constitué de rameaux feuillés plus ou moins typiques. À ce cormus s'ajoutent souvent des racines, sauf chez tous les bryophytes, quelques ptéridophytes et spermaphytes. On connaît des cormophy […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 202 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Lignification »  : […] Les cellules en voie de lignification constituent le modèle expérimental le plus étudié, tant pour l'analyse des étapes biochimiques et structurales que pour l'examen des modalités de régulation du processus de différenciation in vitro. Du point de vue évolutif, la lignification apparaît avec les Cormophytes, c'est-à-dire les plantes vasculaires. Elle a permis le renforcement des systèmes de sout […] Lire la suite

DIASPORES, botanique

  • Écrit par 
  • Robert GORENFLOT
  •  • 936 mots

Dans tout le règne végétal, on appelle diaspores les parties des plantes qui sont disséminées, permettant ainsi la propagation des espèces ( diaspora , dispersion). Les diaspores sont d'origine végétative quand elles sont constituées d'une fraction de l'appareil végétatif ( thalle ou cormus). Chez les Algues, les Champignons et les Lichens, des fragments non spécialisés du thalle assurent un […] Lire la suite

EMBRYOLOGIE VÉGÉTALE

  • Écrit par 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE
  •  • 2 124 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La notion d'embryon dans le règne végétal »  : […] D'une façon générale, un embryon est un très jeune être vivant issu de la prolifération d'un zygote , cellule diploïde ( à 2 n chromosomes) originale provenant de l'union d'une cellule sexuelle femelle et d'un spermatozoïde. Chez les Plantes, il va de soi qu'un embryon se définit par le fait que son développement se réalise au sein de l'organisme maternel. On a, pour cette raison, appelé « Embry […] Lire la suite

FEUILLE, botanique

  • Écrit par 
  • Robert GORENFLOT
  •  • 2 786 mots
  •  • 7 médias

La feuille apparaît, à première vue, comme un organe généralement aplati et chlorophyllien porté latéralement par la tige des Cormophytes, végétaux dont l'appareil végétatif est un cormus , ensemble de rameaux feuillés. Les Cormophytes comprenant des groupes aussi différents et divers que les Bryophytes, les Ptéridophytes et les Spermaphytes, la notion de feuille demande à être précisée. Qu'elles […] Lire la suite

GAMÈTES

  • Écrit par 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE, 
  • Jacques TESTART
  •  • 4 165 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Gamètes isochontés »  : […] Les gamètes isochontés ont deux, quatre ou de très nombreux flagelles égaux. Ils caractérisent les Chlorophytes primitives, c'est-à-dire toutes les « plantes vertes » que sont les Algues vertes, les Bryophytes (Mousses...), les Ptéridophytes (Fougères...) et les Préspermaphytes (Cycadacées et Ginkgo ), à l'exclusion des plantes à graines (Spermaphytes). Au niveau évolutif thallophytique des Algues […] Lire la suite

RAMIFICATION VÉGÉTALE

  • Écrit par 
  • Christian BOCK
  •  • 796 mots

La ramification des tiges et des thalles a des conséquences à la fois morphologiques et biologiques. Certaines plantes gardent une tige simple toute leur vie, comme le palmier-dattier et les céréales. D'autres, les plus nombreuses, ont une tige plus ou moins abondamment ramifiée. La ramification est toujours en rapport avec l'existence de cellules à caractères embryonnaires capables de croître et […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Yves DUBUISSON, Sabine HENNEQUIN, « EMBRYOPHYTES ou CORMOPHYTES ou ARCHÉGONIATES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cormophytes-embryophytes-archegoniates/