Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

COPPOLA FRANCIS FORD (repères chronologiques)

7 avril 1939 Naissance de Francis Ford Coppola à Detroit (Michigan), de Carmine Coppola, musicien d'ascendance napolitaine, alors flûtiste sous la direction d'Arturo Toscanini, et d'Italia, fille d'un célèbre compositeur italien du début du siècle, Francesco Pennino.

1948-1949 F. F. Coppola contracte la poliomyélite. Cloué au lit, il joue avec un théâtre de marionnettes, regarde la télévision, synchronise des films de son invention avec un projecteur 16 mm et un magnétophone.

1950-1956 ( ?) Études dans des collèges privés, où il participe à des spectacles, puis dans une école militaire. Après une fugue, il obtient son diplôme à la Great Neck High School de Long Island.

1956-1960 Sur les conseils de son frère, de cinq ans son aîné, et influencé par l'exemple d'Eisenstein, il entre à Hofra College (devenu Hofra University) au département théâtre, où il tient les rubriques théâtre et musique du magazine littéraire du collège. Il écrit également des nouvelles, et monte de nombreuses pièces de théâtre.

Automne 1960 Entré à l'UCLA (université de cinéma de Los Angeles), il se montre déçu par l'atmosphère et l'enseignement, malgré l'intérêt que lui porte Dorothy Arzner. Il tourne en dehors de l'université trois films pornos soft.

1962 F. F. Coppola entre au service de Roger Corman. Pour ce réalisateur et producteur hors normes doublé d'un découvreur de talents, il adapte en anglais un film de science-fiction russe, puis travaille comme assistant-réalisateur, dialoguiste, producteur associé, réalisateur de seconde équipe, ingénieur du son.

1962-1964 Oscar Samuel-Goldwyn pour le scénario de Coppola, Prima Pilma, qui lui ouvre les portes de la société Seven Arts, pour laquelle il travaille, sans être crédité, aux scénarios de Reflets dans un œil d'or, de John Huston, d'après Carson McCullers, et Propriété interdite, de Sydney Pollack, d'après Tenessee Williams.

1963 Sortie à New York du premier film de Coppola, Dementia 13, produit par Roger Corman.

1965 F. F. Coppola est envoyé à Paris pour le tournage de Paris brûle-t-il ?, de René Clément. Là, il travaille avec Gore Vidal au scénario du film. Il écrit également le scénario de You're a Big Boy now, d'après le roman de David Benedictus.

1966 Il est payé 50 000 dollars pour écrire le scénario de Patton, de Franklin J. Schaffner.

9 décembre 1966 Première de You're a Big Boy now à Los Angeles.

1968 Réalisation de la comédie musicaleFinian's Rainbow. Rencontre avec George Lucas, qu'il engage.

1969 Prix du meilleur film et du meilleur réalisateur du festival de San Sebastian pour The Rain People (Les Gens de la pluie).

13 décembre 1969 Coppola fonde le Studio American Zoetrope pour produire, avec ses amis George Lucas, Caroll Ballard, John Milius et Martin Scorsese, des films en toute liberté.

Fin 1970The Rain People a été un échec. La Warner refuse le premier film produit par Zoetrope, THX 1138, de George Lucas, et annule les engagements pris pour la réalisation de Conversation secrète, de Coppola, et Apocalypse Now, qui est alors un projet de Lucas et Milius.

1972 George C. Scott, qui avait soutenu le jeune scénariste Coppola, reçoit l'oscar du meilleur acteur pour son interprétation du rôle-titre de Patton, réalisé par Franklin Schaffner. Le film rencontre un gros succès public. Coppola accepte de réaliser pour la Paramount l'adaptation du Parrain, roman à succès de Mario Puzo. À San Francisco, il met en scène la pièce de Noel Coward PrivateLifes et l'opéra de Gottfried von Einem The Visit of the Old Lady.

27 mars 1973Le Parrain reçoit l'oscar du meilleur film, Coppola celui de coscénariste, Marlon Brando celui du meilleur acteur.

Mai 1974 Palme d'or au festival de Cannes pour Conversation secrète.

1975 Sorti en 1974, Le Parrain II se voit attribuer[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : critique et historien de cinéma, chargé de cours à l'université de Paris-VIII, directeur de collection aux Cahiers du cinéma

Classification

Pour citer cet article

Joël MAGNY. COPPOLA FRANCIS FORD - (repères chronologiques) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 01/04/2022

Autres références

  • APOCALYPSE NOW, film de Francis Ford Coppola

    • Écrit par
    • 934 mots

    Apocalypse Now est autant une réflexion sur la guerre, l'absurdité de l'engagement américain au Vietnam que sur la condition humaine. Après différents films tournés dans les années 1960, Francis Ford Coppola achève en 1972 le premier volet du Parrain (The Godfather) qu'Hollywood...

  • APOCALYPSE NOW (F. F. Coppola), en bref

    • Écrit par
    • 226 mots

    Sept ans de gestation, treize mois de tournage, deux ans de montage, plusieurs versions, jusqu'à la dernière en 2001 ! Œuvre de la démesure, Apocalypse Now est, selon l'expression même de F. F. Coppola, un « opéra filmique ». C'est lui qui, en tant que producteur, a suggéré à John Milius...

  • CAGE NICOLAS (1964- )

    • Écrit par
    • 541 mots

    L 'acteur américain Nicolas Cage est surtout connu pour avoir joué dans des films d'action et des grosses productions hollywoodiennes. Il a reçu un oscar pour son rôle dans Leaving Las Vegas (1995).

    Né le 7 janvier 1964 à Long Beach, en Californie, Nicholas Kim Coppola est le neveu du...

  • CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

    • Écrit par , et
    • 21 694 mots
    • 41 médias
    ...aussi, pour reprendre l'expression de Fritz Lang dans Le Mépris (1963) de Jean-Luc Godard, de « finir ce que l'on a commencé ». Tel est le cas de Francis Ford Coppola qui offre une magnifique méditation sur le temps et la filiation dans Le Parrain III (1990), quinze ans après le second épisode....
  • DUVALL ROBERT (1931- )

    • Écrit par
    • 596 mots

    Acteur américain, né le 5 janvier 1931 à San Diego, en Californie.

    Fils d’un amiral de la marine américaine, Robert Duvall sert deux ans dans l’armée pendant la guerre de Corée puis obtient, en 1953, un diplôme d’art dramatique au Principia College (Illinois). Parti s’installer à New York, il suit...

  • ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Le théâtre et le cinéma

    • Écrit par , et
    • 9 328 mots
    • 11 médias
    ...1975). Lorsque, en 1972, la Paramount invente un nouveau mode de distribution massive accompagné d'un énorme budget publicitaire avec Le Parrain, de Francis Ford Coppola, elle ouvre l'ère des records. Placé d'emblée en tête du box-office de tous les temps, le film sera dépassé dès l'année suivante par...
  • Afficher les 8 références