CONSOMMATIONDépenses de consommation

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le partage du revenu entre la consommation et l'épargne

Au sein même de la seule communauté des économistes, l'analyse de la consommation fait débat. Le clivage principal a longtemps opposé les keynésiens et les monétaristes quant à la nature du revenu qui détermine la consommation des ménages.

Revenu courant, revenu permanent et épargne de précaution

Pour les keynésiens, les pouvoirs publics ont la mission de stimuler la consommation en élevant le revenu courant, le chômage, fléau du capitalisme, ayant pour cause l'insuffisance de la demande effective. Pour les monétaristes, disciples de Milton Friedman, cette intervention de l'État perturbe l'efficacité des mécanismes du marché. Dans sa théorie du revenu permanent, Friedman postule, en effet, que le consommateur décide du niveau de ses dépenses en fonction du revenu moyen qu'il prévoit d'obtenir sur une longue période. Franco Modigliani et Richard Brumberg, dans cette logique, définissent l'horizon de cette planification du ménage sur l'ensemble de son cycle de vie. La consommation dépend alors de la somme actualisée de toutes ses ressources futures, et non de son revenu courant comme dans les théories keynésiennes.

Cette dernière approche, elle aussi, est contestée. La temporalité des comportements financiers des ménages a été en effet intégrée de façon plus complexe dans les modèles microéconomiques, en ce qui concerne le partage entre revenu et épargne. De ce point de vue, le ménage est conçu comme prenant en compte les incertitudes relatives à son revenu futur et à l'accès plus ou moins facile au crédit. Leur consommation présente étant ainsi modulée par une épargne de précaution.

Lissage de la consommation par rapport au revenu

La plupart des travaux conduits à partir de séries chronologiques ou sur la base de données individuelles confirment que le revenu est bien le déterminant principal de la consommation au niveau le plus agrégé. Depuis [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages





Écrit par :

  • : sociologue, directeur de recherche, C.N.R.S.
  • : inspecteur général de l'I.N.S.E.E., chef de l'unité méthodes statistiques

Classification


Autres références

«  CONSOMMATION  » est également traité dans :

CONSOMMATION - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 818 mots

Bien que la consommation soit une notion qui s'applique à une expérience quotidienne, sa définition précise est complexe. Les conventions de la comptabilité nationale distinguent les consommations selon leur destination (consommations intermédiaires et consommations finales) et selon les agents économiques qui en sont responsables (consommation des ménages, qui correspond à la notion intuitive de […] Lire la suite

CONSOMMATION - Comportement du consommateur

  • Écrit par 
  • Bernard DUBOIS, 
  • Marc VANHUELE
  •  • 8 995 mots
  •  • 1 média

Par « comportement du consommateur », on entend l'ensemble des comportements qui se rapportent à l'acquisition de biens et services. On y inclut l’exposition à des messages commerciaux et à d’autres types d’information, l'expérience de l’utilisation des biens et services achetés et l'abandon éventuel de ces produits. La consommation occupe une place importante dans les activités des individus, en […] Lire la suite

CONSOMMATION - Critiques de la consommation

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 2 357 mots
  •  • 1 média

Les critiques de la consommation peuvent être classées d'après différents principes. Selon que l'on prête, ou non, un sens historique précis à la notion de consommation, on distinguera entre des critiques intemporelles et celles qui ont été engendrées par le développement du capitalisme. Selon la portée que l'on attache au mot de critique, on distinguera des critiques plutôt pratiques, liées à l'u […] Lire la suite

CONSOMMATION - Droit de la consommation

  • Écrit par 
  • Gaëlle PATETTA
  •  • 5 466 mots

Selon une acception commune, le droit de la consommation désigne l'ensemble des normes, règles et instruments visant à assurer la protection et à accroître le rôle du citoyen dans tous les actes où il exerce sa faculté d'acquérir et de consommer des biens. La prise de conscience, dans le monde développé, de la nécessité de protéger les consommateurs contre la puissance de leurs partenaires économi […] Lire la suite

ACHAT POUVOIR D'

  • Écrit par 
  • Stéfan LOLLIVIER
  •  • 5 610 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'indice des prix à la consommation »  : […] La mesure du pouvoir d'achat fait intervenir les ressources, objet de la discussion précédente, mais également au dénominateur les prix des dépenses de consommation. L'outil de référence pour mesurer l'augmentation de ceux-ci est l'indice des prix à la consommation (I.P.C.). Depuis le début des années 2000 (et notamment depuis le passage à l'euro en 2002), celui-ci est suspecté de sous-estimer […] Lire la suite

ACIER - Économie

  • Écrit par 
  • Franco MANNATO
  •  • 10 109 mots

Dans le chapitre « La consommation apparente d'acier »  : […] La consommation d'acier recouvre différentes notions plus ou moins aisées à traduire en chiffres. La consommation apparente d'acier est la somme de la production d'acier et des échanges nets d'acier (importations moins exportations). Les données exploitables sont, pour la production, les volumes de production d'acier brut et, pour les échanges, les volumes de produits sidérurgiques importés et ex […] Lire la suite

LES ANNÉES POP 1956-1968 (exposition)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 1 140 mots

En 1962, la Boutique de Ben ou The Store de Claes Oldenburg troublaient à leur manière la mince frontière qui séparait encore galerie et commerce, commerçant et artiste et, finalement, objet d'art et produit de consommation. Depuis lors, ce nouvel évangile de la consommation de masse s'est propagé jusqu'à nous pour imprégner l'exposition Les Années pop 1956-1968 , qui s'est tenue du 15 mars au 2  […] Lire la suite

ART (Aspects esthétiques) - Le beau

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 5 570 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Le retour du beau »  : […] Par rapport à cette situation pas si lointaine, il est d'autant plus surprenant que nous assistions depuis la fin de l'époque moderne, et plus exactement durant le dernier quart du xx e  siècle (le terme « post-moderniste » fut utilisé pour la première fois en 1968, celui de « postmoderne » en 1974), à une réhabilitation de la beauté. Pour mesurer l'ampleur de ce retour, il importe de ne pas se li […] Lire la suite

AUTOFINANCEMENT

  • Écrit par 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 5 233 mots

Dans le chapitre « Le bien-fondé de l'autofinancement »  : […] Par référence explicite ou implicite au modèle de financement traditionnel selon lequel tous les fonds investis ont été épargnés préalablement, et où le financement des investissements n'interfère pas avec la distribution des revenus, on a pu dire que l'autofinancement, épargne forcée, affectait sensiblement la distribution et pesait notamment sur les consommateurs et sur les salariés des entrepr […] Lire la suite

BESOIN, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 635 mots

Tout comme les plantes et les animaux, les hommes ont des besoins. Pour en rendre raison, de nombreuses typologies ont été proposées. Le plus souvent, elles hiérarchisent les besoins en partant des plus élémentaires (nourriture, abri, pulsions sexuelles…) jusqu’aux moins « naturels » (recherche de pouvoir, sociabilité, réalisation de soi, etc.). Déjà ancienne, puisqu’elle date des années 1940, la […] Lire la suite

BOYCOTTAGE

  • Écrit par 
  • Berthold GOLDMAN
  • , Universalis
  •  • 4 918 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le boycottage par les citoyens et consommateurs »  : […] Le dernier type de boycottage, sans doute le plus connu du grand public, reste à évoquer. Il s'agit du boycottage à l'initiative de mouvements militants de citoyens. On y trouve plus explicitement que dans les types précédents des motivations d'ordre politique, ces mouvements recherchant par ce moyen simple de sanctionner économiquement les activités ou la politique d'une organisation, que celle- […] Lire la suite

CAPITALISME - Sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 3 508 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Un siècle de métamorphoses »  : […] Telle que la décrit Aron, la société industrielle correspond à un moment précis de l'histoire du capitalisme. En fait, celui-ci a connu de nombreuses péripéties qui interdisent d'assimiler trop rapidement le capitalisme à un type de société donné. L'image renvoyée par les premiers sociologues doit ainsi être modifiée lorsque, à la fin du xix e  siècle, la diversification de la production et la mo […] Lire la suite

CHANGE - Les théories du change

  • Écrit par 
  • Hélène RAYMOND-FEINGOLD
  •  • 9 061 mots

Dans le chapitre « Le taux de change réel naturel (Natrex) »  : […] Toutes les théories du taux de change d'équilibre ne sont cependant pas exclusivement orientées vers la définition de normes. Ainsi Jerome Stein, auteur du modèle de taux de change réel naturel (Natrex, pour Natural Real Exchange Rate ) motive l'intérêt de son approche avant tout comme un moyen d'expliquer la dynamique observée des taux de change réels, notamment celle du taux de change euro/dolla […] Lire la suite

COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 10 451 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Croissance socialiste et niveau de vie »  : […] Le modèle de développement socialiste a permis à des pays industriellement arriérés, ou commençant à peine à s'industrialiser, de construire une grande industrie avec des coûts économiques et des sacrifices humains élevés. Il a généré une structure industrielle figée correspondant aux priorités de la révolution industrielle et a bloqué la modernisation de pays intermédiaires dans le cas de l'Euro […] Lire la suite

COMPTABILITÉ NATIONALE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 11 280 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les emplois de produits : consommation intermédiaire, consommation finale, formation brute de capital, exportations »  : […] La valeur des biens et services qui sont soit transformés, soit entièrement consommés dans le processus de production en moins d'une année définit la consommation intermédiaire et constitue la catégorie des emplois intermédiaires. Les produits qui sont utilisés dans les processus de production pendant au moins un an constituent la formation brute de capital fixe. Cette F.B.C.F. correspond donc à […] Lire la suite

CONSOMMATION RESPONSABLE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SICARD
  •  • 1 238 mots

Plutôt consensuelle dans ses finalités, la notion de développement durable semble s'être installée en France comme dans la plupart des économies développées. Via l'exigence de responsabilité sociale des entreprises – qui recouvre à la fois la prise en compte de leurs impacts sociaux ou environnementaux et la question de la gouvernance – elle traduit un nouveau regard de la société sur l'économie. […] Lire la suite

COOPÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 10 053 mots

Dans le chapitre « La coopération et son esprit »  : […] L'inspiration des coopératives puise à plusieurs sources. Pour certains, il s'agissait de créer une autre société, de type socialiste, dont la coopérative, avec ses principes égalitaristes, serait la cellule de base. Jean-Baptiste Godin légua ainsi, à sa mort, son entreprise au personnel, ainsi que le Familistère , un immeuble d'habitation inspiré des principes de Charles Fourier, au sein duquel t […] Lire la suite

CRÉDIT

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BURGARD
  •  • 5 231 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les crédits aux particuliers »  : […] Il s'agit ici des crédits faits à des personnes physiques pour les seuls besoins de la vie privée. Ils font l'objet d'une réglementation protectrice de l'emprunteur très développée. La banque du xix e siècle était principalement tournée vers les entreprises. Maintenant, les banques qui collectent des dépôts de particuliers développent également une activité de prêts. Ceux-ci concernent deux objet […] Lire la suite

CRISE DES SUBPRIMES

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 5 431 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les racines sociales de la crise »  : […] La stagnation des revenus bas et moyens aux États-Unis aurait dû entraîner un ralentissement de la demande des ménages. Mais, en favorisant leur endettement, le système financier américain a permis aux ménages d'accroître leurs dépenses. La dette a temporairement joué le rôle de substitut à la hausse du pouvoir d'achat des revenus. C'est ainsi que les ménages américains, dont la dépense est passé […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

6 février 2018 • États-Unis • Annonce d’un déficit commercial record.

de dollars sur les seuls échanges de biens, dont près de la moitié vis-à-vis de la Chine. Ces chiffres, les plus élevés depuis 2008, s’expliquent par la reprise économique qui stimule les dépenses de consommation de biens importés.  [...] Lire la suite

4-24 février 2009 • États-Unis • Plans d'aide à la relance économique.

de relance économique d'un montant de 787 milliards de dollars adopté le 13 par le Congrès après un compromis entre les deux Chambres. Afin de relancer la consommation, un tiers de la somme est affecté aux allégements fiscaux; le reste des dépenses publiques se répartit entre des aides aux petites [...] Lire la suite

24 avril 1998 • Japon • Adoption d'un plan de relance sans précédent.

dans les rangs du Parti libéral-démocrate au pouvoir. Jusqu'alors privilégié, l'assainissement des comptes publics cède la place à des dépenses nouvelles (12 000 milliards de yen), notamment pour des grands travaux (7 700 milliards) auxquelles s'ajoutent des réductions d'impôts (à hauteur de 4 600 milliards). Les experts restent sceptiques sur la capacité de ce plan à relancer la consommation intérieure.  [...] Lire la suite

21-29 avril 1997 • France • Dissolution de l'Assemblée nationale.

sur le chemin des changements » et que, « pour réussir, la France a besoin d'un nouvel élan » qui ne peut être donné que par « l'adhésion, clairement exprimée, du peuple français ». Adhésion à la poursuite des réformes – baisse des dépenses publiques, lutte contre le chômage, adaptation du système [...] Lire la suite

17 février 1993 • États-Unis • Présentation d'un programme économique d'une rigueur drastique.

de « laisser-aller » budgétaire et fiscal de la part de l'administration républicaine, est particulièrement drastique. La hausse des impôts et des taxes – avec la création d'une taxe sur la consommation d'énergie – doit rapporter 250 milliards de dollars en cinq ans, et la réduction des dépenses [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicolas HERPIN, Daniel VERGER, « CONSOMMATION - Dépenses de consommation », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/consommation-depenses-de-consommation/