NANCARROW CONLON (1912-1997)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Mexicain d'origine américaine Conlon Nancarrow est sans conteste l'un des compositeurs les plus originaux du xxe siècle : sa pensée s'est en effet quasi exclusivement concentrée sur le temps musical, ce qui l'a conduit à réfléchir au tempo, au mètre, au rythme, et la majeure partie de son œuvre étonnante a été non pas composée, dans le sens traditionnel du terme, mais élaborée en perforant les cartons commandant un instrument inhabituel, le piano mécanique. Pour Nancarrow, « le temps est l'ultime frontière de la musique », l'élément qui détermine les autres paramètres sonores : hauteur et timbre ; le paramètre temps devient moyen structurel, matériau premier de l'écriture, principe générateur d'un langage à part entière. « Les deux principales caractéristiques des œuvres de Nancarrow sont ses procédures rythmiques, et son exploration des différents types de textures polyphoniques – et, de ce fait, de perception polyphonique. La plus visible des problématiques compositionnelles dans l'œuvre de Nancarrow est le rythme. Mais son exploration des textures polyphoniques qui découlent nécessairement du développement rythmique sera peut-être un jour perçue comme le point essentiel de son œuvre. » (James Tenney).

Un parcours en solitaire

Samuel Conlon Nancarrow naît le 27 octobre 1912 à Texarkana, dans l'Arkansas. Très jeune, il joue de la trompette dans des orchestres de jazz, un art qui le passionne et qui l'influencera profondément. De 1929 à 1932, il fréquente le College Conservatory de Cincinnati, sans y obtenir de diplôme, mais, en 1930, il y a découvert, fasciné, la complexité rythmique du Sacre du printemps de Stravinski. En 1934, il part pour Boston, où il prend des leçons particulières de composition et de contrepoint auprès de Nicolas Slonimsky, Walter Piston et [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)
  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification


Autres références

«  NANCARROW CONLON (1912-1997)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • André GAUTHIER
  •  • 3 962 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Modernisme et tradition »  : […] Aaron Copland (1900-1990) a su garder à son œuvre le caractère qu'il lui souhaitait dès le début de sa carrière, celui d'être immédiatement reconnue comme américaine. Il s'y employa avec un bel éclectisme, tant dans les genres musicaux – le léger côtoyant le sublime – que dans une syntaxe qui sut passer allègrement du modernisme à l'académisme néo-classique. Le style cosmopolite qui fut le sien à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-musique/#i_36249

RYTHME, musique

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 5 566 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La rythmique dans les musiques nouvelles »  : […] Pour comprendre le changement qui s'est opéré dans le travail du rythme au xx e  siècle chez les compositeurs européens, il est nécessaire de jeter un regard en arrière. Au xiv e  siècle, dans les motets isorythmiques de Machaut et de Dufay, le rythme était traité comme un paramètre indépendant, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rythme-musique/#i_36249

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, Alain FÉRON, « NANCARROW CONLON - (1912-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/conlon-nancarrow/