LAMBERT COLLECTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Yvon Lambert est reconnu comme l'un des marchands les plus prestigieux du monde de l'art, mais son activité de collectionneur est demeurée longtemps en retrait, à l'exception de deux expositions qui lui ont été consacrées au début des années 1990, l'une au Museum of Art de Yokohama au Japon et l'autre au musée d'Art moderne de Villeneuve-d'Ascq. Depuis que sa collection est rendue publique, exposée dans un magnifique hôtel du xviiie siècle, l'hôtel de Caumont à Avignon, il apparaît avec évidence que les deux facettes du personnage sont indissociables.

Sans que rien ne l'y prédispose, si ce n'est la curiosité de l'amateur, Yvon Lambert ouvre, en 1961, une galerie à Vence, afin d'y « montrer les artistes de son temps ». Quelques années plus tard, en 1964, sa galerie emménage rue de Seine, à Paris. Marqué par la galeriste américaine Ileana Sonnabend qui effectuait un important travail de relais entre la scène artistique américaine et la France, Yvon Lambert se consacre à une génération d'artistes américains dont il pressent l'importance. Tous sont engagés sur la voie de l'art minimal, de l'art conceptuel ou d'une certaine radicalité picturale, puis plus tard sur la voie du land art. Il travaillera ainsi avec Robert Ryman, Robert Mangold, Douglas Huebler, Lawrence Weiner, On Kawara, Sol LeWitt, Brice Marden, mais aussi Dennis Oppenheim, Richard Tuttle ou Gordon Matta-Clark, pour ne citer qu'eux, et collectionnera les œuvres de presque tous, mêlant intimement commerce et collection : intimité de la relation avec l'artiste et intimité du rapport que l'on peut entretenir avec une œuvre. Les années 1980 ont vu s'opérer un brusque changement dans la ligne esthétique de la galerie Yvon Lambert et par là même dans sa collect [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Sandra CATTINI, « LAMBERT COLLECTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/collection-lambert/